lundi 29 novembre 2010

Top 10 recrutables 2011 par ALB...

M. Norzil face à A. Coady - Dom Bernier
Il faut se dépêcher, car à la vitesse où le recrutement va se dérouler dans la prochaine semaine, ce billet n'aura plus beaucoup d'intérêt. Nous avions produit ce même billet l'an dernier et l'expérience démontre que nous avions eu une performance acceptable (si l'on excepte la profondeur abyssale, les blessures, l'académique et R. Labbé).

Les choix des étoiles, ainsi que la très importante combine du AA se tiendra samedi 4 décembre à Sherby. Du côté du collégial AAA, les étoiles du circuit seront nommées la semaine suivante, le 11 décembre.

Nous ne sommes pas véritablement de grands connaisseurs au niveau collégial, alors soyez magnanimes face à notre jugement, mais nous avons beaucoup lu et vu plusieurs parties cette année, alors voici le fruit de nos observations:

À tout seigneur, tout honneur, Mehdi Abdesmad des Spartiates du Vieux-Montréal a démontré une domination et une progression irrésistible toute l'année durant. De plus, il est un très bon étudiant. Cependant, il ne présente plus d'intérêt pour les équipes de la conférence Québec ayant déjà commité avec Boston College.

À l'offensive, impossible de contourner les performances records de Jérémi (sans E) Doyon-Roch, peut-être le meilleur quart à ne jamais sortir du système collégial. Nous en avons jasé amplement toute l'année durant, alors nous ne nous étendrons pas ici. Il s'est commité la semaine dernière avec le Vert & Or de Sherbrooke.

Chez les demis offensifs, un seul nom resort du lot, et pas tellement pour ses performances cette année (ayant joué blessé toute l'année), mais pour ses performances passées et c'est Maxime Boutin du CNDF (coll AA).

Chez les joueurs de ligne offensive, Karl Lavoie des Élans de Garneau semble être un incontournable. Ses 2 (et bientôt trois) nominations sur l'équipe d'étoile du AAA lui assure une place dans notre top 10. Il semble qu'il possède un tiroir rempli de caleçons rouges chez lui.

Un autre joueur de ligne offensive qui nous a impressionnés est l'immense Danny Groulx des Cougars de Champlain-Lennoxville. Dans la partie où nous l'avons vu, il semblait s'amuser avec l'ailier défensif s'opposant à lui. Louis Sirois et Gabriel Barbe (maintenant commité à Buffalo U) qui évoluaient ensemble avec les Spartiates du Vieux-Montréal, sont également des prises de premier plan et pourraient être partants dès leur première année chez toutes les équipes de la LFUQ.

B. Perez-Archambault et C. O'Kill en poursuite - Dom Bernier
Grosse année de secondeurs, et il y a un peu de tout, de la vitesse, de la force, du leadership, les équipes de la LFUQ vont surement faire le plein, ne serait-ce que pour meubler leurs équipes spéciales. Nos deux sélectionnés proviennent des Cheetahs de Vanier: Byron Perez-Archambault, une tonitruante force de la nature au centre, qui accomplit des chiffres à la combine (28 @225, 4,7 au 40v.) que plusieurs secondeurs aguerris n'atteignent pas au E-Camp de la CFL.

Pour un secondeur extérieur plus rapide et qui a connu surement la plus belle progression de l'année, Chris O'Kill est notre choix. On ne sait s'il peut se destiner à une université francophone, mais on n'a pas fini d'entendre son nom. Possédant un physique qui nous rappelle C. Houle, il a également un sens du jeu qui fait qu'il se retrouve toujours près du ballon.

Quant au poste de receveur de passes, un nom flotte au-dessus de tous les autres. Possiblement le joueur qui pourrait avoir le plus d'impact chez n'importe quelle équipe dès le jour 1... Un autre LaSallois et également Guépard, Mathew Norzil. La meilleure description qu'on ait entendue sur lui a été faite pendant le Liveblogging samedi dernier: "C'est un Y. Bériault de 6'1 avec de bonnes mains". On a un bémol sur la vitesse pure, mais pas sur son explosiveness.

On se doit d'insérer un joueur de ligne défensive dans notre sélect panel, et on y va pour notre surprise, un joueur évoluant au niveau AA div. 2, mais qu'on a observé et dont on a apprécié le physique et son "appétit" de quart-arrière. Il possède LA qualité recherchée chez un ailier défensif, la closing speed lorsqu'il fond sur le quart adverse adverse. On parle d'un produit de Lionel-Groulx (coll AA, div. 2) 6'5-260: Olivier Daoust-Pichette. Il terminera sa saison 2010 avec 18 (eighteen!) sacs. On ne doute pas que coach Maciocia le connaisse déjà.

Chez les demis-défensifs, c'est une année de grosse récolte, notre choix est un joueur qui n'a pas enfilé ses cleats cette année, du haut de ses 6'3, doué d'une vitesse et d'un sens du jeu qui ne se dément pas, notre choix se pose sur Fode Yasane, un produit du Vieux-Montréal qui patrouille HB et qui a subi une sérieuse opération au genou avant le début de la saison. Il va évoluer pour la ville où ça thankait de bonn'heure samedi dernier.

Michaël Langlois, un maraudeur de 6'1 200 avec les Volontaires de Sherbrooke, qui va remporter sa 3e nomination sur l'équipe d'étoile du AA. Il avait suscité l'intérêt de NC State avant le début de saison. Difficile de trancher par-dessus Alexandre Tardif-Lefebre de Vanier, mais au final, vous nous connaissez, on opte pour la grandeur.

Comme demi de coin, on retourne encore piger chez les Cheetahs de Vanier, le #23 Anthony Thompson, a brillé toute l'année à cette position, on l'a vu réussir une interception "des ligues majeures" devant nos yeux. Il possède la vitesse, le flair et la capacité de réussir de gros jeux, avec un peu plus d'expérience, il sera sans doute un joueur dominant s'il demeure dans la LFUQ (il intéresse quelques universités américaines)

Vous dénoterez que nous avons listé 11 joueurs, car M. Abdesmad n'est pas réellement recrutable pour les équipes de la LFUQ.

On sait qu'on laisse sur le banc plusieurs excellents joueurs qui nous feront peut-être manger nos bas dans les prochaines années, mais ça fait partie du jeu. Alors voici les considérés qui n'ont pas été mentionnés ci-haut: Alexandre Piché (il est notre substitut #1 si pour une raison ou une autre un des lauréats ne peut assumer son rôle au cours de l'année), Sébastien Blanchard, Vincent Cléroux-Gaudreau, Philip Enchil, Mikhaïl Davidson. Et en défensive:  Anthony Coady, Anthony Chabot, J-P Bolduc, Emmanuel Gaudreau, Samuel Bibeault, Dempsey Jutras, Frédérick Mercier, Jean-Samuel Blanc, Samuel Hébert, Rémi Saintus (possiblement le meilleur DT), et comme la souris verte... un botteur: Maxime Boudreau de FX Garneau.

Mais contrairement à l'an dernier, nous sommes pleinement responsables de nos choix, n'ayant pas impliqué Alain C. directement dans le processus.

Pour suivre l'évolution du processus de recrutement par les différentes équipes de la LFUQ, avoir plus d'information sur les joueurs, avec quelques vidéos soulignant leurs exploits, on vous invite sur notre fichier de référence Recrutement 2011


19 commentaires:

Le Maître du Monde a dit…

SOLIDE! Belle job

Alain C. a dit…

Félicitations! Très bon résumé. J'ajouterais certainement Philippe Pinault-Reid, Élie Bouka, Vincent-Julien Levitt et laexandre Tapp qui seront très courtisés dans les prochaines semaines.

Mais c'est très difficile de faire un Top 10 car il y a tellement de talents.

Anonyme a dit…

parlant de B. P-Archambault

http://www.youtube.com/watch?v=wSnqXpxLj7Q&feature=related

Bizz a dit…

Un mot pour tous ces prospects, et il vient de Sébastien Lévesque :
«Laval, c'est winner !».

Vous savez maintenant où aller.

Profoot a dit…

@ Bizz

Franchement Bizz aucun respect pour les deux fans et pour ce site.

J'espère que les recrues vont voir et saisir l'opportunité qu'ils ont de bâtir un programme solide avec Danny Maciocia, de gagner la coupe Drunsmore et ... la Coupe Vanier

Deux fans a dit…

Quelques points...

Il n'y a pas abondance de O-lines et de DT, qualité "ready-to-CIS". Alors c'est surement un enjeu crucial pour le recrutement.

Plusieurs joueurs anglos de qualité sont disponibles, il sera intéressant de voir la capacité des universités anglos à les attirer.

Le cas de Maxime Boutin est très intéressant - Vas t'il opter pour être le RB #5 pour le R & O ou aller s'acheter de nouvelles bobettes?

Hohly a dit…

Bravo les 2F pour le super travail !

@ Profoot Relax, Bizz ne faisait que reprendre Levesque qui faisait du recrutement après la VC ; ce qui était assez cocasse.

BTW, je porterais plus attention aux joueurs que Sherbrooke va recruter. Ils ont un bon élan et eux ont un bon QB (la NCAA, je sais). Je pense que la lutte Mtl-Sherb va juste s'intensifier.

À l'exception de 2004, on a tous vu que cela prennait un QB de premier plan pour aspirer à la Coupe Vanier. Dsl les Bleus, mais pas d'ici 2-3 ans pour vous... Plus Sherb à mon avis. Après...p-e règnerez-vous sur le SIC pour les 10 années suivantes...qui sait...mais ça prend un sauveur !

Anonyme a dit…

Coady définitivement le meilleur safety a sortir du collégial, et le plus polyvalent aussi, travaille fort et excellent leader

Deux fans a dit…

@Anon 11:38 - Ça va être très intéressant de suivre en parallèle les carrière de A. Coady, M. Langlois et A. Lefebvre-Tardif. On avait bien aimé le Guépard au premier affrontement de l'année contre le Vieux, on l'a moins vu par la suite...

L'impact Bryan Chiu est vraiment frappant chez les ConUnistes, depuis le début de la semaine, il a recruté 3 joueurs (2 OL et un DT) qui totalisent 1 000 livres à eux 3... De plus, comme "Marc" l'avait annoncé sur le blogue, R. Biakabutuka revient dans la Q avec ConU.

Le recrutement va s'avérer palpitant cette année encore!

Le Maître du Monde a dit…

Le recrutement s'annonce effectivement palpitant, mais un "joueur" reste toujours muet.... l'UdM!

Deux fans a dit…

Sur Versus-Québec, Coach Chryssomalis,en entrevue avec Anthony Côté-Leduc :

En ce moment, plusieurs gars sont en train de considérer toutes les options qui s’offrent à eux.

Toutefois, certains iront probablement jouer aux États-Unis. Par exemple, je sais qu’Anthony Thompson (demi de coin) s’en irait jouer à Akron et que Byron Archambault (secondeur) hésite entre trois collèges : University of Connecticut, North Carolina State University et Wofford College.

Anonyme a dit…

Vraiment content pour les gars. Je pense que Byron n'a toujours pas recu d'offre mais il y a de l'intérêt alors c'est bon.

Peu importe le programme tant que c'est du foot de div. 1, c'est toujours mieux que CIS, ne serait-ce que pour les dépenses payées.

Jessie a dit…

C'est vrai que quand t'es étudiant, ça paraît quand tu n'as pas à payer les frais de scolarité et le matériel d'étude, ton transport, ta bouffe...

ça fait une méchante différence au bout de la ligne. tu n'as pas à travailler et tu peux te concentrer sur tes études et ton sport...

même si c'est un plus petit programme comme Akron, comme la discussion faisait rage dans un autre billet.

Windenis a dit…

"Jessie a dit…
C'est vrai que quand t'es étudiant, ça paraît quand tu n'as pas à payer les frais de scolarité et le matériel d'étude, ton transport, ta bouffe...

ça fait une méchante différence au bout de la ligne. tu n'as pas à travailler et tu peux te concentrer sur tes ÉTUDES ET TON SPORT..."

Moi j'enlèverais la portion études dans ta phrase. Ils sont subventionnés (payés) pour jouer au foot et augmenter la visibilité du programme point.

Anonyme a dit…

C'est fou comment il y en a qui parlent au travers de leur chapeau. J'ai moi-même joué NCAA et j'avais préalablement visité plusieurs écoles. Les programmes de football investissent des sommes CONSIDÉRABLES pour veiller à la réussite académique de leurs étudiants-athlètes. Ils embauchent des tuteurs à temps-plein pour l'équipe de football uniquement. Quand je faisais les visites des écoles, les entraîneurs promettaient à mes parents que j'allais graduer et que c'était une chose qui était très importante pour eux.

Et j'ai finalement eu mon diplôme. Oui le football c'est très important dans la NCAA et, pour moi, c'était plus important que l'école. Mais faut pas oublié que sans le sport, la plupart des joueurs de football ne serait pas des étudiants universitaires...

Sur ce, je vais taire mon identité

Deux fans a dit…

@Anon 14:42 - D'après ce qu'on comprends, les intervenants mettaient en doute la valeur académique d'un diplôme à Acorn ou Buffalo, par rapport à l'UdM par exemple.

Personne n'a parlé contre Boston College... ;)

Et ultimement les nombreux joueurs qui ont ré-émigré au Nord après une ou deux années aux USA, doivent avoir fait pâlir l'étoile d'une carrière NCAAienne par rapport à une CIS.

La prochaine étape sera de voir si les S. Charbonneau-Campeau, F. Plesius, AGN et autres vedettes de la LFUQ pourront intéresser les équipes de la NFL assez pour s'y tailler une vraie place (pas comme Sam Giguère qui vivote), pour faire en sorte qu'à quelque part, C. Greenwood ne constitue pas l'exception, mais le précurseur...

Jessie a dit…

D'accord avec Deux Fans. Mais reste que je dirais pas non à ''vivoter'' dans la NFL avec un salaire de 400-500 000$US par années ;)

Deux fans a dit…

@Jessie - Le salaire pour le practice roster est plus autour de 75k...

Le salaire minimum pour une recrue NFL est de 310k...

Jessie a dit…

Oui, mais le salaire minimum augmente selon le nombre d'années d'ancienneté

350k pour 1 premiere année

450k pour 2e année

575k pour 3ieme année.. etc