mercredi 20 mai 2015

En Vidéo, LE vidéo : Carabins 2014

L'attente en valait la peine, tout comme ses ex-équipiers, Pierre-Marc Lachaine s'est surpassé... Dépêchez-vous de le visionner, pas certain que la trame musicale va demeurer. (Droits d'auteur sur Youtube).




mardi 19 mai 2015

Les entrevues du East-West Bowl 2015

Le Maître du Monde poursuit son inlassable travail d'intervieweur grassement payé en tendant son micro à quelques joueurs présents au East-West Bowl, tenu au Percival le 9 mai dernier.

En vedette, on retrouvera les Carabins: Alex Cromer-Emond, Mathieu Dupuis, Maïko Zepeda et comme on le fait souvent au East-West Bowl, un représentant d'une autre équipe RSEQ, en l’occurrence, Luis Guimond-Mota des Redmen de McGill.



On salue le travail de Domskibum à la caméra et au montage, bon visionnement!

mardi 12 mai 2015

Ramassis de notes sur le East-West Bowl

L-A Guimont-Mota en pleine action et retrouvant A. Cromer-Émond sur son chemin.
-  C'était le troisième East-West Bowl auquel on assistait et de loin le meilleur spectacle. Sommes toutes, c'est un match d'étoile, mais avec des participants motivés au maximum.

- On attendait beaucoup le porteur de ballon L-A Guimont-Mota. Finalement, on n'a pas vu grand-chose. Un loustic près de nous soupçonnait que le poids découlant de son épaisse tignasse était probablement la cause de son manque d'explosion.

- Parlant d'explosion, le porteur le plus impressionnant des deux côtés était le Bishopois V. Davignon qui a fait très belle figure.

- Un manque de synchronisme et de précision a fait manquer les 4 premiers bottés de placement de l'Est. Cette partie du jeu faisait définitivement pic-pic...

- Du côté de nos Carbs:

N. Narbonne-Bourque a fait son métier de bloqueur et d'unité spéciale de façon impeccable.

A. Doucet, particulièrement en première demie était constamment la cible du Q-A adverse. Il s'en est tiré honnêtement.
Belle tenue de M. Dupuis comme plaqueur, du boulot efficace, mais rien de spectaculaire. On peut dire la même chose de M. Zepeda qui a œuvré comme demi-défensif et  maraudeur.

Le "crew" Carabin de l'Est
Du côté de l'orgueil de Price, A. Cormer-Émond (qui jouait pour l'oOuest), il a travaillé durement pour sa paie. Souvent il devait confronter un lourd OL en liberté qui tentait de le bloquer, mais avec sa petite taille, il parvenait à les éviter tant bien que mal. Il terminera la rencontre par un retentissant plaqué sur les unités spéciales.

- La ligne offensive de l'Est, menée par un essaim de R & O était d'une étanchéité waterproof 100m.

- Du côté de l'Ouest, plus le match avançait et plus leur ligne offensive en arrachait à protéger adéquatement leurs quart-arrières.

- Probablement dû aux tactiques défensives utilisées, on voyait constamment M. Langlois dans le kodak, mais très rarement S. Gauthier. Tout le contraire de ce que l'on a vu du R & O l'an dernier. Comme quoi, le schème défensif compte beaucoup dans la visibilité donnée d'un joueur.

- Le receveur de passe de Toronto L. Noel était l'athlète le plus spectaculaire du lot. Il avait une vitesse et des feintes d'un niveau supérieur, tout en possédant un physique pro. Un genre de M. Norzil, mais supérieur "dans l'espace". Il ne partira pas tard au repêchage celui-là l'an prochain.

M. Dupuis qui tire l'oreille au vilain petit canard Cromito.
- Tous les quarts ont démontré de belles choses avec le ballon, et ce malgré un manque d'expérience avec leurs receveurs. On comprend pourquoi W. Finch et sa mobilité causent tant de problèmes dans l'OUA. Le Q-A de Sask (qui jouait pour l'Est) D. Burko possède un beau gabarit et a été très efficace. On va en entendre parler dans l'Ouest en 2015.

- Ce sourire de coach Maciocia en fin de rencontre valait à lui seul le prix d'entrée.

Toutes les photos proviennent de la lentille de Domskibum.



lundi 9 mars 2015

Les entrevues du Camp d'hiver 2015

Le Maître du Monde reprend le micro pour interviewer quelques joueurs des Carabins que nous devrions voir sur le terrain en 2015. Donc, Guillaume Paquette, Gabriel Parent, Randy Lusikila et Alexandre Hardy passeront tour à tour sous le micro interrogateur de MdM.

Notons au passage des caméos de Djo Buissereth, Jordan R ainsi que de Mr. Eddy et son regard inquisiteur... Il y a aussi quelqu'un qui fait le cheval en arrière-plan, mais nous n'avons pu établir qui était le destrier et le cavalier.



Quant à la dernière journée du camp proprement dit, malgré quelques blessures et la fatigue des six jours intenses d'entraînement, on a encore vu de belles choses. S'il n'est pas blessé, Ali Ndao risquerait de vivre en 2015 la saison que nous lui avions prévu en 2014.

On a vu aussi une course de Gab Parent qui a servi une telle cut à un DD, que celui-ci a demeuré à un mètre de lui, permettant ainsi un long gain.

Alors n'attendez plus, allez aux entrevues!


jeudi 5 mars 2015

Camp hivernal 2015: Les MIA* font jaser...

Petite visite au camp printanier hivernal un peu plus tôt cette semaine. Coach Maciocia a dit en entrevue plus tôt cette semaine que l'édition 2014 était une chose et la 2015 en serait une autre. Sur ce point, on se doit d'acquiescer.

En arrivant, première surprise, il n'y a qu'un seul quart-arrière (le Cousin Gab) sur le terrain. H. Henderson a subi une commotion cérébrale (avant le camp, à l'extérieur du terrain). Les deux quarts substituts #15 P-L Vareyghi et #13 S. Caron ont, quant à eux, décidé d'accrocher leurs crampons.

Parlant des accrocheux de crampons, le DD #37 Nicolas Gauthier (qui avait été très serré comme demi de coin partant l'an dernier) désire se consacrer à sa carrière et délaisse le football (c'est probablement l'effet négatif d'aller chercher des Grassettois).

Parmi les autres MIA, on dénote le PB et excellent joueur des unités spéciales, dont on parlait dans le billet précédent #32 Nicolas Dubeau. Dans le même souffle, le grand receveur #9 Tim Godber est aussi passé à autre chose.

Dans les bonnes nouvelles:

L'atmosphère au camp est sérieuse, mais également relaxe, les joueurs semblent plus détendus et souriants que par les années passées.

L-M Normandin est "The real deal". Parmi les nouveaux receveurs, plusieurs avaient des difficultés à maîtriser le ballon lors du petit jeu où le receveur traverse le terrain latéralement derrière les secondeurs (pensez à M. Davidson) et Gab leur décoche le ballon vivement dans les numéros. L-M Normandin captait ces passes sans problèmes avec les mains bien en avant de son corps

Bien qu'on ne l'ait pas apprécié personnellement, les instructeurs louangent le travail du nouveau porteur Gabriel Parent.

Le Cousin Gab est vraiment au somment de son art... Sur un jeu, à environ 25 v de la ligne de mêlée, son receveur est découvert, mais deux demis-défensifs se rabattent rapidement sur lui de chaque côté... Il laser (du verbe je laser, tu lasers, etc...) une passe avec énormément de vélocité qui arrive avec une fraction de seconde devant les défenseurs (peut-être à un pied de leurs mains) et qui est saisie par son receveur. C'était un jeu très risqué, mais Gabriel savait exactement ce qu'il devait faire pour le compléter. Un jeu d'un niveau supérieur.

Le secondeur Ricardo Lubin (5'11-220) a transféré de McGill vers les Carabins (il faudrait vérifier quand il pourrait s'habiller).

Un Français, le SC/DD, Maxime Venot-Petit (6'1-200), membre de l'équipe de France ayant passé les 2 dernières années à Southern Utah (NCAA Div. 1) revêtait le Bleu uniforme pendant cette semaine.

Salmigondis

- Marc Glaude se traîne difficilement avec une bottine de marche.

- Les 4e années se préparent fermes pour les combines à venir.

- À l'exception des nommés ci-haut, et des deux  demis-défensifs du CNDF, peu de de recrutés 2014 étaient du camp hivernal.

- Nous n'avions pas d'alignement officiel, mais A. Huard et G. Marinello ne figuraient pas parmi les papiers qui nous ont été remis. Il est fort possible que la liste des MIA s'allonge encore d'ici le 17 août...

* MIA: Missing In Action, des joueurs disposant encore d'admissibilité universitaire, mais abandonnant la pratique du football SIC.

Addenda : Bien qu'il ne soit toujours pas en état de pratiquer Alex Huard est toujours dans les "soldats actifs" (par opposition aux MIA)