samedi 20 septembre 2014

Match #3 - Ramassis de notes - Bonne fête Mikhaïl

Le Birthday Boy: Mikhaïl Davidson - Photo James Hajjar
Comme à notre habitude, on plonge rapidement:

Belle arrivée des joueurs avec pantalons bleus et jersey gris. C'est un mix agréable à l'oeil. Sauf que 5 joueurs sont arrivés main dans la main et Éric l'annonceur n'a pu présenter les joueurs dans l'ordre par la suite. 

- #88 M. Davidson débutera sa soirée en recevant une bourse des anciens Carabins de 1000$, puis  fracassera le record du nombre de verges par un receveur Bleu... mais en plus de son anniversaire qui fut célébré avec un chant et deux tartes au sucre, la bonne nouvelle c'est que le DJ des Carabins, au bout de 4 ans a finalement sorti cette chanson classique pour la jumeler aux exploits de notre #88:



- Le résumé du match? Les Carbs ont accordé plus de verges par les pénalités que l'offensive des pères fondateurs du football en a généré (224 vs 180).

- Sur les pénalités, pas grand chose à dire. On les a limité sur les retours de bottés, mais il y a eu des tonnes de rudesse dans toutes les phases du jeu... et ces pénalités proviennent souvent des mêmes joueurs. L'habitude des arbitres de vouloir tenter d'égaliser le match en débalançant les pénalités était particulièrement frustrante pour les spectateurs. 

- Quand la guigne frappe: O. Daoust-Pichette devait effectuer un retour pour le match, mais un joueur lui est tombé dans les jambes pendant la pratique de cette semaine, résultat: retour retardé.

- On a revu le #41 By-Ray des beaux jours, il était vraiment le joueur le plus dominant sur le terrain, il terminera sa journée avec 10 plaqués et 3.5 sacs. Lui aussi  pêchera avec une double rudesse qui coûtera 30 v. en fin de rencontre.

- Quand #4 Gab Cousineau est dans sa zone, il est le quart le plus tritureur qu'on ait jamais vu chez les Bleus, il peut driver un laser dans une ouverture minuscule ou déposer un ballon à son receveur profondément recouvert. Le seul hic c'est que les débuts de rencontre de sa ligne offensive et de lui sont laborieux. Les débuts de rencontre sont un peu laborieux. On lui fait tenter de longues passes et la ligne offensive semble avoir besoin d'un peu de temps pour partir.

- #1 Swissknife Erlington a tombé au combat (cheville) après une course pour un touché dans un autre match où il se distinguait (un touché par la passe et ce dernier par la course). Il se promenait en béquille après la rencontre. On va surement devoir compenser son absence pour quelques matches. #24 JC Touchette terminera également la rencontre en habits civil après avoir été shaké.


- Un moment donné on cherchait un joueur de McGill qui se distinguait... et après de très longues minutes on a aimé le travail du #21 Malundu Bukasa, un rapide DB qui anticipe bien le jeu. Il faut dire que leur alignement partant compte 22 recrues et 15 2e année.

Maintenant, direction Antigonish...

Match #3 - Les liens

M. Davidson a fêté son anniversaire de belle façon - Photo: Domskibum
Victoire décisive des Carabins au compte de 43-17 devant une foule respectable de 4 100 spectateurs au CEPSUM par un vendredi soir frisquet.

Voici donc des résumés de la partie par les journaistes présents:

Les comms des Carbs: Mikhaïl Davidson célèbre dans un gain de 43-17 des Carabins

E. Bouchard (la convergence) : La vague bleue submerge les Redmen

Vos commentaires au bas. Notre ramassis de notes suivra dans quelques heures.

lundi 15 septembre 2014

Match #2 - Ramassis de notes - Revenons à la base

N. Dubeau qui fait son chemin - Photo Domskibum





Tout un tailgate en avant-match… du monde comme on n’en avait jamais vu, de la bouffe partout, des gens souriants. Vive le season opener! Seul petit hic au niveau de l'organisation, l'entrée au stade était pénible. Au début de la rencontre, le CEPSUM n'était plein qu'à moitié.

Après une longue passe qui a glissé sur les doigts d’un receveur pourpre devant son couvreur qui a semblé un peu nonchalant, coach Macioca attendait #38 Jordan R. au banc et il lui a « ré-expliqué » clairement les rudiments du football. Le #31 Jr Young le remplacera sur la série suivante.

Notre pivot #4 Gab Cousineau a extrêmement bien paru au second quart, il a littéralement trituré sans ménagement la tertiaire adverse. Le point qu’il doit travailler c’est lorsqu’il subit de la pression, il excelle pour éviter le premier contact, mais par la suite, semble perdre ses repères et ne sait plus quoi faire. On espère qu’avec un peu de métier, il parviendra à courir hors l’aile et passer par la suite pour faire avancer le ballon.
Un tailgate extrêmement populaire - Photo J. Hajjar

Le nouveau venu #8 Jonathan BCBG joue très bien contre le sol depuis son arrivée comme ailier défensif, il protège bien sa zone. Cependant, on n’obtiens pas réellement de pénétration ni de pression sur le quart de son côté.  Étant donné que l’apprentissage de ce poste est nouveau pour lui, espérons qu’il améliorera cet aspect de son jeu d’ici la fin de l’année.

Pour la première fois depuis TRÈS longtemps, un long botté de placement réussit au CEPSUM (42v.) par #82 F. Ménard-Brière

Une chose que la défensive ne nous a peu montrée jusqu’à maintenant cette saison, c’est sa capacité à effectuer des revirements. #24 J-C Touchette échappera deux interceptions potentielles lors du match.

La jeune ligne offensive a fait le travail! #55 M. Glaude se promène avec une botte de marche. Sa cheville a effectivement lâché dès le premier snap à Québec city la semaine dernière.

On a revu le #32 Nick Dubeau de l’an dernier, autant en retour de botté d’envoi qu’en courses au sol. S’il n’est pas passé devant #27 Crazy-Lauzon avec sa performance de vendredi soir, on ne sait pas ce que ça va prendre. Il explose à la ligne et lorsqu’il a son élan, il court lourd, punitif.

Dès le début du match, les 5 premières passes tentées l'ont été du côté de notre #88 M. Davidson, la dernière face à une triple couverture. Pour être certain de ne pas « l’user », on le fait également effectuer les retours de botté, où il recevra deux gros hits. La bonne nouvelle, finalement on l’a moins utilisé en 2e demie.

As t'on réussi à UNE seule occasion à ne pas prendre une pénalité lors de retours de botté en 2e demie ?

#3 R. Bazooka Cibasu qui nous montre des flashs de génie, il réussit à accumuler des YAC d’une façon qu’on n’a jamais vue auparavant chez un receveur Bleu. Au risque de se répéter, on va passer un beau 4 ans avec lui.

#52 M.Girard blessé #7 L-P Bourassa l’a remplacé adéquatement comme long snapper en deuxième demie.

À au moins une dizaine de reprises, un joueur des Guêtres est resté au sol après un jeu. Ils sont mieux d’avoir un alignement bien meublé, car il leur reste encore 6 matches à disputer...

Dans la bonne vieille tradition inexplicable Carabin, il faut toujours donner un touché au 4e quart contre Bishop’s …