mercredi 26 août 2015

Match hors concours vs les Gee Gee's - Les Entrevues

Comme les bonnes habitudes ne se perdent pas, on vous revient avec les entrevues d'après-match. Cette semaine, les interviewés sont #61 Alexandre Laganière, , #10 Samuel Nadeau-Piuze (aka Le Brun), #15 François Hamel, #41 Xavier Prévost, #88 Louis-Mathieu Normandin.

Dans le but d'aider un peu MdM, on aimerait lui rappeler que la rencontre s'est terminée au pointage de 36-3 en faveur des Carabins. Et toujours dans le but de l'aider, on aimerait lui suggérer de mettre le micro à main devant sa bouche lorsqu'il parle... Mettons ça sur le fait qu'il est au camp d'entrainement lui aussi.

Domskibum étant retenu dans des occupations mondaines cette semaine, on aimerait remercier Madame Maître du Monde (qui n'est pas barbue et seulement un brin légèrement baveuse) pour son soutien à la caméra et au technique.





lundi 24 août 2015

Ramassis de notes - Match pré-saison: Les Gee Gee's

L-M Normandin, sur le point de se faire encorner par un taureau. - Photo J Hajaar
Bon, on ne sait pas si c'était les Pabst offertes par Maître du Monde au tailgate ou des effluves télépathiques de Messmer, mais dès la première série offensive des Bleus, on a vu une passe du #4 au #88 qui s'était dégagé de son couvreur d'environ 2 mètres... On avait l'impression de revivre les 2 dernières années...  Les deux mêmes acteurs seront complices de 2 autres passes de cet acabit un peu plus tard en première demie...

Après s'être frotté les yeux, on a souhaité la bienvenue au nouveau #88 L-M Normandin. (entrevue à venir).

#3 Régis "Bazooka" Cibasu

Il est Mario Lemieux. Genre un midget qui joue contre des bantams... Il donne l'impression de ne pas forcer, de ne pas aller rapidement, même ses feintes se font à une autre vitesse... Pourtant, dimanche  il était - et de loin - le meilleur joueur sur le terrain. Que ce soit en retour de botté ou en réception de passes, on avait l'impression qu'il aurait pu amasser 300 verges de gains contre les Gee Gees.

Le catch de l'année ? 

Avant même que l'année commence ?
On espère que quelqu'un sorte un vidéo de l'attrapé à bout de bras de #11 G. Paquet, parce que c'était vraiment un catch de niveau supérieur. Malheureusement, suite au plaqué, le jeune transféré Paquet, qui avait très bien fait jusqu'alors, quitta immédiatement le terrain et semblait frustré. On ne l'a pas revu par la suite, on craint une blessure...

Les porteurs de ballon

Ce n'est pas compliqué, ils ont tous bien fait.

On a vu deux fois #21 Will Altema depuis le début de la saison et on aurait tendance à lui donner le titre du joueur le plus amélioré. Dans le billet précédent, un commentateur l'a comparé à P. Lochard et on aurait tendance à opiner du bonnet.

EN DÉFENSIVE

Le trio de Fabyray

#36 Zachary Alexis est le meilleur demi de coin recrue depuis un certain Momo dénommé A. Pruneau. Le gars est grand, fort et rapide. Il n'a rien donné à nos adversaires hippiques. Nous qui étions particulièrement inquiets à cette position, sommes maintenant grandement rassurés. Notre "wow" du match de dimanche.

Le #9 J- S Belisle en un mot: "Baller". Le dernier qu'on avait affublé d'un tel honneur est F. Faubert-Lussier à sa sortie du collégial. Le gars pourrait jouer n'importe où sur le terrain et il brillerait. Dans la panoplie de retourneurs essayés par coach Maciocia, il fut notre meilleur retourneur lors de la rencontre (en exceptant R. Cibasu, mais lui, comme on vous l'a expliqué précédemment, est hors catégorie parce qu'il est un midget) . En 2e demie dans un jeu particulier, J-S aligné comme un demi-défensif regarde la formation offensive et le quart adverse, il ne prête aucune attention au receveur qu'il est censé couvrir et se dirige immédiatement au centre de la ligne pour aller aider au plaqué du porteur de ballon. Le gars a dû oublier qu'il était une recrue, il n'est pas censé faire ce genre de jeu que même plusieurs vétérans ne "voient" pas. En français, on pourrait appeler ça un "high football IQ".

Et le dernier, mais non le moindre, le maraudeur # 15 F. Hamel. Il ressemble à A. Coady à sa première année à s'y méprendre. On voit rapidement que c'est un joueur intelligent qui veut (et qui va) s'améliorer. Le seul petit hic dans son cas, est qu'on sent qu'il veut être punitif comme maraudeur, mais avec son gabarit, il a davantage intérêt à être efficace s'il veut pouvoir disputer tous les matches des siens.

Ailleurs en défensive

On bien aimé la vitesse et le jeu de #42 N. Easterbrook, autant en défensive où il a évolué comme WILL (secondeur flottant) ou comme ailier défensif, qu'en unités spéciales où il se retrouvait toujours dans l'action.

Les pénalités 

Nous n'avons pas les statistiques exactes, mais nous avons pas mal dominé cette facette de la rencontre également. À vue de nez et sans exagération, nous avons dû écoper pour au moins 150 verges de pénalités contre peut-être un maigre 10 verges pour nos opposants

Beaucoup de contacts sur les receveurs et de retenue sur la ligne, mais encore et surtout l'incontournable "Plaqué par derrière" en retour de bottés. On a compté que depuis le retour des Carabins football, si on ne tient compte que de cette pénalité, nous avons accumulé la même distance en pénalité qu'entre la Terre et la lune.

De l'autre côté de la Gatineau

Du côté d'Ottawa... vraiment décevant. Pourtant après la partie, un joueur nous rappelait qu'Ottawa était la seule équipe (à l'exception des Carabins) à avoir vaincu les Marauders de McMasters l'an dernier.

On n'a pas retenu un seul numéro qui nous aurait fait jurer. Il y avait bien l'immense #57 sur la ligne offensive, mais ça s'arrête pas mal là.

La seule chose qui nous déstabilisait était leur offensive hurry-up, qui semblait toujours nous prendre de court. On ne sait pas trop si le banc était lent à acheminer les signaux ou encore les joueurs ne se plaçaient pas assez rapidement en position, mais lorsque le ballon levait, de toute évidence nous n'étions pas prêts.

En conclusion, beaucoup, beaucoup de recrues prometteuses. Une synchronisation impressionnante de l'attaque si tôt au camp d'entraînement et beaucoup de plaisir à venir en 2015.

vendredi 21 août 2015

Match hors concours - Les Gee Gee's

Les Gee Gee's s'amènent en ville.

Les Gee Gee's ce sont comme des petits cousins de la famille... On les regarde d'un oeil, on connaît plusieurs de leurs joueurs et ils sont géographiquement plus près de nous que nos archi-rivaux. Alors, ça promet d'être franchement amusant...

Rappelons que les Ottaviens conclurent la saison 2014 avec une fiche de 5-3. Ils remporteront leur premier match éliminatoire contre Windsor, avant de s'incliner dans un match serré devant les champions de la Coupe Yates, les McMaster Marauders.

Le "Double G" signifie Gris et Grenat (ou Garnet and Grey). Leur logo est orné d'un cheval et ils ont poussent l'amour hippique jusqu'à avoir une mascotte chevaline. Elle est tristement célèbre pour avoir causé une obstruction volontaire lors d'une rencontre éliminatoire en 1997.

Parmi les joueurs des Gee Gee's le porteur B. Viera (un ex-Vanierois) est une figure connue au Québec, de même que la quasi totalité de leur ligne défensive: Gabriel Caissy (DT) , Jeremy Jean (DL), Khadim Mbaye (DL), James Reinlein (DL) Osas Obas (DE),  Delva Souriel-Williamson (DL). Notons aussi les George Jean-Louis (DB) et Emile Skaf (LB). Les explosifs Vincent Campbell et la très convoitée recrue Jamie Harry seront surement des receveurs qui tiendront les troupiers de Fabrice Raymond très occupés.

Comme dans tous les matches hors concours, la vraie vie risque de se passer en première demie, là où les partants des 2 équipes seront davantage sur le jeu. Le match survient après moins d'une semaine de pratique pour les 2 équipes, attendez-vous donc à des tonnes de punitions d'hors-jeux, de procédures illégales, de receveurs ayant couru de mauvais tracés, etc...
 
Ce qu'on va surveiller de plus près:

- Nos courses au sol, est-ce que la ligne offensive ouvre des brèches ? Et qu'est-ce que Gabriel Parent et Asnell Robo ont sous le capot ?

- Nos ailiers défensifs, réussissent ils à mettre de la pression naturellement ou ils besoin d'un blitz pour stresser le quart adverse ? Et qui impressionne le plus ?

- Nos demis de coins, sommes-nous inutilement nerveux à leurs sujets ?

- Essayer d'établir une hiérarchie dans nos medium sized receivers...

- Notre Hugo Henderson, réussit-il à faire avancer l'attaque ? Est-ce qu'il pourrait nous mener à la victoire en cas de blessure au Cousin Gab.


et au travers ça, un paquet de noms de joueurs de 2,3 et 4e années en défensive qui doivent saisir l'opportunité qui leur est offerte. Des #24 S. Drapeau, #97 M. Dionne, #56 R. Lusikila, #30 C-O Mongeau, #43 M. Dupuis, #42 N. Easterbrook, #48 G. Girard.

Et peut-être la plus préoccupante des question. L'an dernier, nous avions conclu en beauté la saison à domicile au tailgate en mangeant des hamburgers à la viande de bison. Devrions-nous débuter 2015 avec des steaks de viande chevaline ??

jeudi 20 août 2015

Mises au point sur l'alignement...

Nous venons de recevoir l'alignement du camp des Carabins, il se peut qu'il diffère du match de dimanche, donc prendre les numéros avec un grain de sel.

Parmi les nouveaux, celui qui arborait le #41 et ressemblait à ByRay est effectivement le Momo Xavier Prévost.

Tous les joueurs attendus sont pas mal au camp, à l'exception du joueur de ligne défensive de St-Jean, Jonathan Arseneault (dommage, la position où nous avions peut-être le plus de besoins).

Nous ajoutons également le MIA (qui nous avait échappé), le joueur de ligne offensive G. Thibodeau, qui en était rendu à sa 2e saison.

D'un autre côté, nous avons la belle surprise de revoir le DD David Deschamps, qui effectuait nos bottés d'envoi il y a 2 ans. Il  avait aussi patrouillé aussi un peu la tertiaire. Il doit en être à sa 4e année d'admissibilité. Le recruté 2014, spécialiste des ACL et receveur Giordano Marinello (ex. John-Abbott) tente également un retour au jeu.

Le DD #14 afro-canadien dont nous vous avions parlé est Kerfella-Emmanuel Exumé.

On vous revient avec un billet pré-rencontre...




mardi 18 août 2015

Ramassis de notes de notre première visite au camp...

... et premier jour de camp pour tout le monde...

En ouverture, débarrassons-nous dès maintenant de la mauvaise nouvelle: M. Crisi-Lauzon aka "Crazyyy" a rencontré quelques problèmes académiques et se joint à la liste des MIA.

Deux joueurs ont suscité des oumphh lors de cette belle et chaude journée:

 - Notre botteur #81 F. Ménard-Brière dont les dégagements tout en hauteur parcouraient régulièrement 65v...

 - Le #20 M. Zepeda, qui avait excellé à la Dunsmore, était partout sur le terrain... On va le voir dans le kodak cette année!


Du côté des instructeurs, plusieurs nouveaux visages, mais on ne sait pas trop s'ils sont invités ou permanent. De ce qu'on sait:

- Le nouvel instructeur des Q-A est Frédéric Morissette. Frédérik est un ancien Loup et un ex-Momo (joueur et entraineur).

- Coach Maciocia a offert un poste à notre beast des US 2014 P-Y Lavergne comme adjoint et éclaireur.

Dans les joueurs présents, nous n'avions pas d'alignement en main, alors avec plusieurs parents on tentait de deviner qui se cachait sous tel numéro, voici donc un premier "Ramassis de notes" :

- On s'attend à ce que #11 F. Hamel soit habillé dès le début de la saison.

- Les demis de coin éprouvaient souvent des difficultés à composer avec les receveurs.

- Sur la ligne défensive, nous sommes très forts (avec les #91 J. Luke, #95 O. Daoust-Pichette et #43 M. Dupuis) au centre. Aux ailes, on a vu #8 BCBG et #94 E. Charron-Ligier qui avaient des répétitions avec la "1ère équipe" (pour ce que ça vaut à ce moment-ci du camp).

- On a bien aimé le jeu du campivalencien #62 A. Gendron-Dumouchel, bloqueur à gauche... Pas grand monde passait de son coté...

- Le secondeur #41 (est-ce X. Prévost ?) a un physique et un maintien qui rappelle étrangement son prédécesseur.

- Parlant du prédécesseur, tel que prévu, le #49 F. Chagnon remplit son rôle comme 5e LD et secondeur en s'alignant continuellement sur la ligne de mêlée.

- Beaucoup de receveurs avec des gabarits similaires (5'10-6'0, 175 livres) apparaissent très habiles et on s'attend que quelques uns d'entre eux vont être habillés.

- Parlant de receveurs avec ce genre de gabarit, il faisait bon de revoir sur le terrain le #22 A. Huard qui évolue avec une prothèse à un genou. Il semblait à l'aise (en évoluant entres autres comme retourneur). Est-ce que sa blessure lui a enlevé quelque peu de sa redoutable vitesse ? Nous aurons davantage de réponses après le match contre Ottawa.

- Nous ne souvenons pas d'avoir vu des entraînements avec un #10 S. Nadeau-Piuze aka Le Brun, aussi impliqué comme receveur et retourneur. Avec les grosses pertes chez les RV, il ne sera pas loin d'un poste de partant.

- Toujours en lien avec les pertes chez les receveurs, il faisait bon de voir le #5 P. Enchill gambader sur le terrain, il devient assurément le vétéran de l'unité. (une autre façon de dire que s'il avait choisi de graduer pro, nous aurions été très jeunes et minces à cette position).

- On s'abstient volontairement de parler de notre #3, parce qu'on va en parler sans cesse toute la saison...

- Nous avons constaté le retour d'un MIA, soit #89 Mikaël (une nouvelle variante, des trémas, mais pas de "h") Gervais, un versatile lanaudois qui avait fait belle figure à sa première saison (bien qu'il avait peu joué), mais qui avait dû s'absenter pour des raisons académiques l'an dernier. Son gabarit (6'2-230) de quasi C-A détonnait du reste des receveurs. Un genre de physique dont la CFL se régale.

- Bonne nouvelle le #4 le Cousin Gab aka Monsieur71,9% est top shape.

- Quant à #12 H. Henderson, il n'a pas mal fait, mais il semblait chercher ses repères en cette première journée de camp. La recrue #13 G. Archambault lançait par-dessus la tête de tout le monde en début de pratique, mais ça s'est replacé par la suite. A démontré une belle mobilité lorsqu'il a couru sur un jeu en particulier. Disons qu'à ce moment-ci, il est davantage un projet qu'une option pour coach Iadeluca.

Évidemment avec probablement plus de 90 joueurs sur le terrain, plein d'autres choses se sont passées, mais ça vous met l'eau à la bouche pour le match contre les chevaux d'Ottawa  à venir dès dimanche...

P.-S.: Le receveur recrue L-M Normandin arbore un numéro qu'on a particulièrement apprécié au cours des 4 dernières années: le #88.