samedi 6 novembre 2010

Demi-finale du Dunsmore - Le renard est rusé...

Défaite des Carabins cet après-midi au compte de 33- 26. Ne vous faites pas leurrer par le pointage, les Verts ont dominés tout au long du match en jouant un peu trop sur les talons à la fin, laissant les Carabins revenir quelque peu.

Deux choses ont faites la différence, la domination du Renard dans toutes les phases (attaques, défenses, US) au premier quart donné le on en faveur des cantonnais, et la feinte de botté au 3e essai qui a mené Vincent Garwood a la ligne de 9 des Carabins, alors que le match était encore à portée (19-8 pour les V & O).

Les résumés du match:

Celui de Radio-Canada

Un bon, avec plusieurs entrevues, celui de S. Vleminckx sur Rue Frontenac

Et celui de Michel Marois sur Cyberpresse

On vous reviens avec le ramassis de notes après que nous ayons séché nos larmes...

Photo de Dom Bernier d'un touché de D. Dumas-Goulet devant les joueurs des Carabins, impuissants...


8 commentaires:

Le Maître du Monde a dit…

courage, plus que 299 jours approximativement avant le debut de la prochaine saison.

Bert a dit…

Félicitations au V & O: ils sont venus chez nous et ils ont fait ce qu'ils n'ont pas fait à Concordia dans le passé: jouer à un haut niveau. On sait tous que ni le score ni les stats ne rendent compte du match. Les deux retours de bottés ont été «killers», et le jeu surprise au 3e essai était une merveille...Qui mettait en lumière la désolante pauvreté des choix de jeu des Carbs: la prévisibilité absolue, le conservatisme absolu...Il faut décanter tout ça mais il est clair que va se poser la question: le moment est-il venu de faire le ménage des instructeurs des Bleus? En tout cas, je ne peux imaginer que nous entreprenions la prochaine saison avec le coordonnateur offensif actuel...

Anonyme a dit…

Le V&O a dominé tous le match. Je l'ai pas vu, mais les stats disent le contraire et pas a peu près.

Leroye

Les quatre trompettes a dit…

@Bert
On a visiblement assisté au même match...
Non cette fois pas d'excuse, simplement félicitations au V&Or et ces trois jeux qui ont changé le match..
Et puis dans la section 7, nous étions plusieurs à nous poser la même question...et à en arriver à la même conclusion...

Als4ever a dit…

Bravo à Sherbrooke qui a réussi plusieurs gros jeux: 2 longs retours de botté de dégagement, une belle feinte de botté, une interception profondément dans la zone des carabins. Ces 4 jeux ont donné de très courts touchés à l'attaque.

Du côté des Carabins, les deux seuls gros jeux n'ont rien donné:
-botté bloqué à la fin du 2e quart, mais plus de temps au cadran...
-Sack et échappé de Shoiry, mais punition pour contact illégal...Touché de Sherbrooke sur le jeu suivant.

Le Vert et Or avait bien écouté les vidéos avant la rencontre. Les courtes passes du côté large ont permi à Sherbrooke d'avancé presqu'à leur guise durant les 2-3 premiers drives. Mais après, Coach Touchette a apporté des ajustements et les Carabins n'ont rien concédé à l'attaque adverse pour les 2 quarts suivants.

Je suis très déçu de la ligne offensive des Carabins. Il me semble que leur performance a décliné tout au long de la saison. Rotrand n'avait vraiment pas d'espace pour courir (attention aux stats, 2-3 "draws" en fin de rencontre ont beaucoup aidé) et Nadeau-Piuze doit avoir très mal ce matin.

Parlant du roux, j'ai bien aimé son "guts" hier, sa capacité de performer dans l'adversité. Il n'est pas constant, mais il est courageux et il n'abandonne pas.

À part 2 "pas pire" retours de bottés hier, les unités spéciales ont continué de décevoir. Au début de la rencontre, Santerre a démontré qu'il n'avait pas confiance en Gélinas en refusant de tenter un placement de 41 verges. Gélinas a donné raison à son coach en ratant un placement de 32 verges plus tard.

Vengeur Masqué a dit…

Le Vert et Or surprend enfin !!!

La statistique la plus éloquante et la plus surprenante:

Sacks du QB: Sherbrooke 5, Montréal 0

Deux fans a dit…

@VM - Éloquente dans le sens que le renard était bien préparé:

Shoiry déclenchait rapidement ses passes et on n'a pas visé les zones profondes.

Du côté des Carabins, on se aisait blitzer pas mal (K. Régimbald en tête) et souvent soit qu'Alex n'avait pas de receveurs de libre, où il n'en trouvait pas dans son "timing"... tout ça pour dire que ce n'était pas des sacs imputables directement à la o-line...

Martin ITFOR a dit…

Moi je dis que c'est à cause de Jacinthe...