lundi 12 octobre 2009

Week-end collégial...puis allons du côté de Lanaudière


14-10-09 - Mise à jour: Mathieu Trudeau a été nommé joueur défensif de la semaine dans le collégial AA section Sud-Ouest:

Collège : Collège Lionel-Groulx

Taille : 6'4''

Poids : 245 lbs

Dernière équipe : Collège Saint-Sacrement

Ville natale : Rosemère

Faits saillants : Le secondeur Mathieu Trudeau a effectué 6 plaqués sans aide, 9 avec aide et 1 interception dans la victoire des Nordiques sur les Triades du Cégep régional de Lanaudière par la marque de 42 à 10.



Alors dimanche on a assisté au match opposant les Triades de Lanaudière aux Nordiques de Lionel-Groulx à l’école de l’Amitié à l’Assomption (domicile des Triades). C’est un terrain synthétique récent très bien aménagé et on est vraiment impressionné par l’aménagement récent de plusieurs terrains dans notre région. On fera un billet sur le sujet cet hiver. C’est un signe indiscutable de la popularité croissante du football, et bonne nouvelle, non plus uniquement dans ses bastions traditionnels.

Il est difficile pour nous d’évaluer justement le calibre de la 2e division Sud-Ouest. Cependant, de plus en plus de joueurs de cette division font leur apparition dans la LFUQ, C’est ainsi que ça Simon Rivard (Sherbrooke), Emmanuel Thériault (Sherbrooke) et Gabriel Aubry (McGill) proviennent tous des Triades, Achour Dermoune (Carabins) de Thetford Mines et au risque de se tromper, l’an dernier, l’équipe de St-Lambert, du quart de McGill de Jonathan Collin évoluait également dans cette catégorie, avec notre Rudy Williams.

Pour nous cette partie signifiait la première des vraies parties d’automne, où le froid et le vent font leur œuvre, et laissez nous vous dire qu’il ventait beaucoup dimanche. On a même vu une occasion où le botteur, face au vent, a botté le ballon à une quinzaine de verges dans les airs pour le voir revenir vers lui, le ballon repoussé par le vent, il a ainsi terminé le jeu attrapé en attrapant son propre botté – assez loufoque comme scène.



Il y avait surement autour de 5-600 personnes dans les estrades, un programme à l’entrée, une bonne brigade de brave cheerleaders (beaucoup mieux qu’à ConU) , des hot dogs, bières, café (il ne restait plus rien à la demie !!!) , un animateur, quelques hauts parleurs, en fait c’était dix fois mieux que ce à quoi l’on s’attendait. Sans compter le calibre du match où de façon générale, l’intensité et la discipline (les deux équipes sont des rivaux naturels) étaient présents tout au long du match.

Quant au match proprement dit, après avoir tiré de l’arrière 7-0, les Triades ont donné une chance aux Lionel-Groulxois en décidant d’y aller pour un 4e(oui, le collégial) et moins de une à leur propre ligne de 10… Ce fut le début de la fin pour les Triades qui se sont inclinés 42-10 !!! Malgré ce pointage, la D-line des Triades a très bien fait en limitant au minimum les gains terrestres de leurs Blanc adversaires. Cependant, au niveau des demis-défensifs, les Triades ont laissé aller plusieurs longues passes, tandis que les demi-défensifs de leurs rivaux ont, au contraire réussis à en intercepter plusieurs (6-7). Les stats ne sont pas encore sur le site du Sport Étudiant. Et au niveau gestion du vent (qui est un élément important quand il souffle à 60 k/h), l’instructeur des gagnants l’a emporté haut la main sur son rival.

On allait au match pour aller voir le jeu de #55 Mathieu Trudeau et on n’a pas été déçu, ce grand secondeur intérieur (il fait 6’4, mais il semblait dépasser tout le monde d’une tête, vraiment difficile à ignorer) était visiblement le général des siens à la défensive, il a aidé à compléter de nombreux plaqués de siens en plus d’en réussir quelques uns en solo. Il a effectué une très belle interception à la toute fin du match en lisant les yeux du QB adverse, son physique le servant parfaitement pour exécuter ce jeu. Nous croyons toutefois qu’au niveau universitaire, Mathieu va se faire transformer en D-Line/spécialiste des unités spéciales. Nous le trouvons un peu grand pour évoluer contre de petits porteurs de ballons physique à bas centre de gravité à la Mroué, ou encore à la Renière. Nous le voyons davantage comme un joueur de situation du type Nickolas Morin-Soucy, tout en étant un peu plus physique…

Les Nordiques du collège Lionel-Groulx ressemblent à une équipe en mission. On voit les joueurs former une équipe très concentrée à leur tâche, et à quelque part, les parents et supporters semblent faire partie de cette équipe. On s’est fait conter qu’à leur domicile Ste-Thérésien, il peut y avoir des foules de 1 200 personnes ! Ils ont le privilège d’être une des deux seules équipes collégiales invaincus jusqu’à maintenant (l’autre étant Limoilou, de la division Nord-Est, dont on a aperçu un instructeur dans les gradins).

Parlant de scoutisme, Le #5 des Nordiques Alexandre Dupuis a aussi reçu de l’attention des recruteurs. On a vu notamment un recruteur des Hommes en Rouge et un autre arborant un renard comme écusson sur son blouson, s’entretenir avec Mathieu Trudeau.

Pendant la partie nous avons discuté avec un sympathique jeune homme arborant un blouson des Spartiates du Vieux-Montréal, qui est « fini pour l’année » ayant à conjuguer avec un ACL déchiré. Au moment de se séparer, il nous a donné son nom : Gabriel Barbe, O-Line, 6’7, 260 livres. De retour à la maison, nous avons fait nos recherches pour s’apercevoir qu’il a reçu une des bourses des Alouettes (avec entre autre Rotrand, Benoit Groulx, Jérémie Doyon-Roch, etc…) . Pensez au physique d’Alexis Rousseau-Saine… on a l’impression que Constantin a son # de téléphone sur son cellulaire et sur son speed dial à la maison…

19 commentaires:

Sylven a dit…

Parlant de collégial AA div. 2, je suis ça d'un oeil très détaché, mais d'une semaine à l'autre je m'aperçois que la seule autre équipe invaincue de la ligue est mon alma mater collégiale, soit les Titans du Cégep Limoilou, qui sont en train de défoncer la ligue à leur tout première année d'existence !! Chapeau à l'équipe d'entraineurs qui ont dû faire tout un boulot de recrutement et de préparation pour amener leur équipe à ce niveau en si peu de temps. D'après moi, ils ne resteront pas longtemps en division 2...

Je pense que Constantin a les numéros de téléphone personnels de tous les OL graduant du collégial cette année !! ;)

Deux fans a dit…

@Sylven - on est vraiment dû pour être des opposants - nos 2 alma mater respectifs pourraient se retrouver en finales du AA 2eme division !!! loll

Mais Lionel-Groulx va gagner... :P

On est pas certain si Gabriel Barbe termine cette année. C'est toujours le trouble avec les Collégiaux, on ne sait jamais trop quand ils sont éligibles... Certains font leur CEGEP en 2 ans, d'autres en 3 ou ça s'étire à 4 parfois (bien qu'ils perdent une année d'éligibilité universitaire rendu à 4.)

Sylven a dit…

Ce ne serait pas impossible en effet que Limoilou et Lionel-Groulx se rencontrent en séries (est-ce champion division nord-est contre champion sud-ouest au bol d'or ?). Quoique Lionel-Groulx a sûrement une meilleure expérience en séries, c'est étonnant de voir la performance des Titans alors que l'équipe n'existait même pas l'an passé : 272 points pour et seulement 48 points contre, un meilleur différentiel que le Rouge & Or !! Il faudrait bien que j'aille voir un de leurs matchs à un moment donné puiqu'ils jouent à une école secondaire près de chez moi.

En général les joueurs collégiaux graduent après trois ans, mais il y a des exceptions. C'est Alain le spécialiste de la question !

Alain C. a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Alain C. a dit…

Un spécialiste, c'est un bien grand mot:) mais merci du compliment Sylven.

Selon moi, c'est 90% des joueurs de 3ième année qui font le saut à l'université. Je pourrais t'affirmer qu'un joueur de 2ième année est plus rare qu'un joueur de 4ième année. À ma connaissance, on a eu deux joueurs de 2ième année soit Lévesque-Thibodeau et Henry du Vieux-Montréal.

Je peux me tromper pour ce qui est du 90% mais selon moi, ça doit être très proche de ce chiffre.

Pour ce qui est de Limoilou et Lionel-Groulx, il devrait monter prochainement en division 1 selon moi. Avec la venue de St-Jérôme et Ahunstic en 2010, ces derniers devraient imiter Limoilou et demeurer dans la 2ième division une année ou deux.

Alain C. a dit…

Deux fans, selon mon classeur, Gabriel Barbe serait à sa 2ième année. Donc, il devrait être finissant et être recruté en 2011.

Deux fans a dit…

@Sylven, j'ai vérifié et les divisions Sud-Ouest & Nord-Ouest se croisent tout au long des éliminatoires, ajoutant ainsi une ronde.

Les différentes finales pour le Bol d'Or se disputeront au Parc Sylvie Daigle à Sherby la fin de semaine du 15 novembre
.

@Alain C.

Merci de nous rappeler la venue d'Ahuntsic et de St-Jérôme, une autre preuve de la montée du football..

On a pas tous les détails, mais pour qu'une équipe monte de division, elle doit faire la demande deux ans à l'avance, respecter un critère de victoire-défaite pendant une période de temps... Le processus est loin d'être automatique...

... pour Gabriel Barbe, on a aussi l'impression que c'est un 2e année.

Dom a dit…

Ah ouin, Ahuntsic!!??! pkoi moi mes alma maters obtiennes des équipe que longtemps après mon départ???? :-(

Alain C. a dit…

Deux fans, je suis bien d'accord qu'il y a la règle de 2 ans et que Jonquière descenderait dans la 2ième division si on se fit à cela. Mais je pense qu'avec la venue de ses 2 nouvelles équipes en 2ième division, toutes les équipes de 1ère division vont demeurer dans cette division et que pour faire de la place à Ahuntsic et St-Jérôme, on va monter 2 équipes de la 2ième division. Et je ne serais pas surpris qu'on applique pas tout à fait le règlement pour cette année et que Limoilou monte dnas la 1ère division. C'est mon opinion.

Sylven a dit…

Concernant Limoilou, je sais qu'ils avaient fait la demande pour entrer directement en 1e division, mais la FQSE a refusé prétextant qu'une nouvelle équipe devait d'abord faire ses preuves en 2e division avant de monter. La règle officielle je crois est d'avoir gagné plus de 70% de ses matchs lors des deux dernières années.

Sauf que si Limoilou continue de rosser le reste des équipes ainsi (la plupart de leurs adversaires demandent de laisser rouler le temps pour amoindrir le massacre !), ils risquent fort voir de voir leur demande acceptée cette année, surtout comme l'expliquait Alain avec la venue de deux nouveaux programmes (Ahuntsic et St-Jérôme). Son scénario de Lionel-Groulx et Limoilou en division 1 l'an prochain fait donc plein de sens.

Alain, selon toi, est-ce qu'il y aura le même genre de mouvement de la division 1 vers le AAA ? Dans la région de Québec par exemple, je sais que Lévis-Lauzon et Notre-Dame-de-Foy ont exprimé leur souhait de monter dans le AAA.

Jean-Alexandre Bernier (Vieux-Montréal maintenant avec le Rouge & Or) n'est-il pas un autre joueur qui a gradué après seulement 2 ans de cégep ?

Deux fans a dit…

@Dom - Hummm peut-être veulent-ils combler le vide après ton départ?

@Sylven & @Alain C. - On ne croit pas qu'ils puissent monter des équipes "directement" (sans qu'ils en aient fait la demande 2 ans au préalable), c'est un circuit avec des règlements et ils se doivent de les suivre s'ils ne veulent pas créer de précédents ingérables.

On sait que Notre-Dame-De-Foy a demandé son passage au AAA, sauf qu'avec sa fiche de 4-3 cette année, ça ne risque pas d'être suffisant. Si Lévis-Lauzon l'a demandé, eux ils risquent de passer.

On regardait les deux équipes du Saguenay, à eux deux, ils n'ont qu'une seule victoire... pas fort comme bassin pour une équipe universitaire ça!

Sylven a dit…

Je ne sais pas si les règles sont immuables concenant le transfertd'un calibre à l'autre...

Je pense que Notre-Dame-de-Foy est une meilleure équipe que son dossier de 4-3 indique. Ils ont quand même marqué 204 points (1er dans la ligue) et en ont seulement alloué 91 (2e dans la ligue).

Les Jeannois sont pas mal meilleurs avec un dossier de 5-1 dans la division 2. Et si l'UQAC démarre un programme universitaire, ils ne recruteraient sûrement pas juste au Saguenay-Lac-St-Jean. En tout cas, j'espère pour eux !

Famous Guacamole a dit…

une equipe universitaire au Saguenay ne fait aucun sens...ils n'ont pas le bassin de population pour etre competitifs. Trois-Rivieres et/ou Uquam sont de bien meilleuirs candidats d'apres moi...

Anonyme a dit…

@Sylven

Bernier a fait 1 an à André Grasset et 2 ans au Vieux

Anonyme

Sylven a dit…

Guacamole, la population du Saguenay-Lac-St-Jean et de la Mauricie sont équivalentes. Par contre, je t'accorde que Trois-Rivières est mieux située que Chicoutimi entre Québec et Montréal pour recruter des joueurs des autres régions.

Quant à l'UQAM, tu peux oublier ça : le manque flagrant d'espace pour construire un stade et l'état pitoyable de leurs finances (le scandale de l'Ilôt Voyageur, ça te rappelle quelque chose ?) ne leur permettent pas de se lancer dans l'aventure du football universitaire. Pis le syndicat des profs ne voudrait jamais que l'université investisse dans un sport violent plutôt que d'augmenter leurs salaires... Ils déclencheraient sûrement une grève illimitée !! ;)

Als4ever a dit…

Faut-il vraiment que l'Uqam ait un Stade à eux?

Ils peuvent toujours jouer à Percival-Molson, pas loin du tout de L'Uqam.

Le Stade Saputo serait également un bon endroit. Il est à côté du métro Viau, ie à 10 minutes du métro Berri-Uqam. Du Stationnement en masse à cause du Stade Olympique. Il y a le parc maisonneuve en face où l'on pourrait faire un tailgate style Carabins avec BBQ fournit.

Deux fans a dit…

Les Citadins de l'UQAM (soccer) disputent leurs matches de soccer au Parc Jarry.

Et oubliez Percival-Molson pour une équipe autre que les Redmen, ça pris tout le p'tit change pour que McGill acceptent les Als.

et on est pas mal d'accord avec Sylven, ça serait surement un motif de grève générale illimitée ça - trop élitiste!

Mais avec le calibre toujours croissant et plus de 1 400 joueurs évoluant aux niveaux AA et AAA, donc disons 450 joueurs sortant par année, l'entonnoir du niveau universitaire devient de plus en plus étroit...

Question quiz: Combien de nouveaux joueurs sont habillés au cours de leur 2 premières année d'admissibilité au total de la LFUQ?

Sylven a dit…

Donc, la question du stade pourrait peut-être se régler mais pas la situation financière de l'UQAM. Le football trop élitiste ? Au contraire, les profs le qualifieraient sûrement de trop "people" et vulgaire ! Une raison tout aussi valable de faire une grève générale illimitée !! ;)

Mais oui Deuxfans, l'entonnoir du football universitaire et je rajouterais francophone devient de plus en plus étroit avec tous les joueurs collégiaux formés, mais curieusement les universités ne se bousculent pas aux portes de la FQSE pour lancer des programmes de football. Il va y avoir de plus en plus de talent québécois qui va se perdre dans les prochaines années selon moi : soit que les jeunes arrêtent de jouer, soit qu'ils émigrent dans d'autres provinces. Dommage.

Als4ever a dit…

@Deuxfans

Ma mémoire peut faire défaut, mais il me semble que McGill n'a jamais eu de misère à acceuillir les Alouettes. Au début, les Alouettes ne payaient même aucun loyer car Mcgill était bien content que quelqu'un paie pour rénover un stade en décrépitude avancé (Il y avait même des arbres qui poussaient dans les gradins!)

McGill n'a été que gagnant dans cette histoire: le stade a été entièrement rénové et aggrandit avec principalement l'argent des autres et ils peuvent maintenant le louer. En plus, ça leur donne de la visibilité à travers le Canada.

Mais bon, pour une équipe d'une autre université, c'est vrai que ça pourrait ne pas intéressé la direction de l'université, mais avec tout l'argent des contribuables investi dans ce stade, ils pourraient recevoir un peu de pression...

Mais le point est le suivant: ce n'est pas les stades qui manquent à Montréal. Il y a aussi le centre Claude Robillard où l'impact jouait avant: 9500 places.