mercredi 28 octobre 2009

Mis-à-jour: Des équipes laissent jouer des joueurs inéligibles?

Lors de notre visite chez la reine des Cantons samedi dernier, nous voyagions avec Dom chez qui on a découvert une vessie limitée, ce dernier nous forçant à faire un pit stop à Orford. Ce faisant nous avons fouiné dans "La Tribune" pour y lire ce qu'on disait du (des) match(es) de l'après-midi.

Nous avons été impressionné de voir que La Tribune, dans son format tabloid avait 4 pages complètes consacrées au football universitaire et collégial. Un article a cependant immédiatement attiré notre attention. (Il n'est pas disponible sur Cyberpresse, nous ne pouvons l'hyperlinké...., mais on reproduit intégralement ici la partie qui nous intéresse).

SHERBROOKE — Pendant que les Gaiters luttent pour s’assurer une participation aux séries éliminatoires de la Ligue de football universitaire du Québec, l’entraîneur-chef Leroy Blugh s’interroge sur les raisons qui empêchent les autorités du circuit à sanctionner les équipes qui alignent des joueurs inéligibles.

Parce que des équipes qui laissent jouer des joueurs inéligibles (en raison des résultats académiques), il y en a au Québec, lance un Blugh ulcéré. «Oui, il y en a au moins une au Québec et peut-être deux», affirmait-il hier tout en refusant de les identifier. «Il y en a une qui a beaucoup, beaucoup de victoires, a-t-il toutefois précisé, et probablement une deuxième.»

«Pourquoi la ligue refuse-t-elle d’appliquer les règlements? Ils sont pourtant clairs. Nous, nous faisons nos devoirs pour nous assurer que tous nos joueurs sont éligibles. Pourquoi, dans ce cas-ci, se refuse-t-on à sanctionner les équipes fautives? questionne encore Blugh.

Suite à cette sortie, quelques questions se posent:

Avant le match de samedi, seulement deux équipes pouvaient correspondre au critère,"beaucoup, beaucoup de victoires" soit dans l'ordre les bicolores dorés et les Bleus, et le second "beaucoup" nous laisse songeur quant à l'identité de l'équipe. D'un autre côté, il fait cette déclaration à la veille d'affronter les Carabins...

L'autre question qu'on se pose est comment se fait-il que coach Blugh soit au courant de tant de résultats scolaires de tant d'équipes? Il n'y a pas de confidentialité dans les notes des étudiants?

Si la ligue est branleuse dans ce dossier, l'est-elle également dans d'autres?

Mise à jour 29-10-09: Richard Boutin du Journal de Québec apporte le second chapître de l'histoire. On pourrait intituler ce chapître: Le chat sort du sac. Le premier paragraphe débute ainsi: RV Junior Saydou Haïdara et OL Dominick Richard (du Rouge & Or de l'Université Laval) ont participé à deux et trois parties respectivement même s’ils n’étaient pas admissibles sur le plan des études. (Attention la photo de l'article illustre Dominic Boivert un ailier défensif qui n'a rien à voir dans l'histoire)

Après avoir lu l'article à 3-4 reprises, il nous semble que toute l'histoire demeure un peu nébuleuse. Par exemple: Parce qu’il n’a pas réussi les neuf cours requis pour être admissible sur la scène collégiale à sa dernière saison collégiale en 2007, le bloqueur devait réussir 18 crédits à l’université avant de pouvoir enfiler l’uniforme. Le joueur et l'équipe ignoraient ce fait?? 18 crédits, ce n'est pas une virgule sur un contrat ça! Chose certaine, la FQSE apparaît d'une incompétence rare dans ce dossier...

L'histoire de Dominick Richard est particulièrement problématique... Selon notre compréhension, il faut que soit le joueur ait carrémment menti sur ses résultats académiques ou que le Rouge & Or a joué à "l'aveugle qui ne voulait pas le savoir"... Mais c'est définitivement une tache au dossier des virginaux bicolores dorés!

On croyait (surement naïvement) que les universités jouaient fair play entre elles, selon un code d'honneur et que le bien-être des joueurs-étudiants étaient la priorité de tous. Faire reposer tout le blâme dans les mains de la FSEQ semble une porte de sortie bien pratique...

Et ça nous laisse toujours un goût amer en bouche... Est-ce que l'histoire serait sortie si coach Blugh n'aurait pas pas fait sa montée de lait? Car on parle d'une réunions extraordinaire qui, selon toute vraisemblance, aurait eue lieu il y a deux semaines...

Autre article d'Olivier Bossé dans Le Soleil .

Belle coincidence que tout sorte après que nous ayions pondu ce billet...

Mise à jour #2 30-10-09

Nous nous sommes informés et les universités québecoises ont toutes une personne attitrée qui est responsable de l'éligibilité et du suivi de chaque étudiant des programmes d'élite (Football, soccer, hockey, etc...) et qui veille à ce que ceux-ci respectent les règles et les normes de la FSEQ et de SIC. Comment cette personne, qui connait les règles d'éligibilité sur le bout de ses doigts, a pu passer outre du dossier d'un étudiant qui est loin d'avoir terminé son CEGEP et à qui il manque 18 crédits universitaires???


45 commentaires:

Hohly a dit…

Juste pour ajouté, il y a eut un "screw-up" de la FQSE dans sa liste des joueurs inéligibles cette année ; ils ont oublié de la mettre à jour. Ils se sont donc montré tolérant envers un joueur inéligible de Mcgill qui a joué 6 matchs. Est-ce cette "tolérance provisoire" que Leroy n'aime pas ?

S'il vise Laval, après la saison 2002 où toutes les victoires ont été annulées à cause d'un joueur inéligible, je ne peux pas croire que l'égibilité des joueurs n'est pas double-triple checkée. Et ce, pour toutes les équipes.

Vengeur Masqué a dit…

http://www.ruefrontenac.com/sports/sport-universitaire/12596-vlem-les-redmen-lechappent-belle

Petit article de Vleminckz sur le sujet...

Famous Guacamole a dit…

je trouve ca interessant ce genre de commentaires de la part d'un coach d'une equipe qui a des programmes particuliers permettant aux joueurs qui n'ont pas de DEC de s'aligner avec les Gaiters...

Ryan White et Elie Ngoyi voulaient tous les deux aller jouer a Laval mais n'etaient pas eligible n'ayant pas de diplome collegial...mais ils ont eu la possibilite d'aller a Bishop's...et ce en toute conformite avec les regles...ah la vie est remplie de ces petits faits assez cocasses...

Sylven a dit…

Rumeur, rumeur, rumeur... Des noms svp M. Blugh avant de lancer des accusations en l'air !! Comme Hohly le mentionnait, Laval est dorénavant très strict de ce côté après s'être vu annuler toutes ses victoires (dont la Coupe Dunsmore !) en 2001 pour l'utilisation d'un joueur inéligible.

Le seul joueur inéligible confirmé cette année dans la LFUQ est Mike Edem (ou est-ce Anie Eblet ?) à McGill. Et la FQSE a l'air fou dans cette histoire parce qu'ils ont laissé passer l'infraction sans broncher en prenant même le blâme !! L'explication selon moi est qu'ils auraient passé pour des sans-coeur de couper les premières victoires de McGill en trois ans...

Anonyme a dit…

Voici les conditions d'admission de Bishop`s en rapport avec les affirmations de Famous Guacamole:

'Admission would normally be to a three year (93 credit) program and would be provisional on the
successful completion of the D.E.C. (Collegial Diploma) before a student enters the University.
Students with an incomplete D.E.C. are not eligible for admission.'

'Exception: Individual applicants with acceptable academic performance but without the D.E.C. may be admissible with one CEGEP course missing, on receipt of a written explanation (with supporting documentation as required) of the reason(s) the D.E.C. is not completed. Decisions in these exceptional cases will be made by the appropriate Divisional Dean. If admitted, these students must complete the remaining requirements for their D.E.C. within 12 months of their first registration at Bishop’s.'

Ces étudiants sont normalement admis à temps partiel.

Des étudiants peuvent aussi être admis à temps partiel s'ils n'ont pas la cote R normalement requise, mais ils doivent maintenir une moyenne acceptable une fois à Bishop's pour pouvoir poursuivre en 2ème année. Et le tout n'est pas automatique: le doyen doit accepter l'étudiant dans le programme de son choix.

On peut aussi être admis en tant qu'étudiant mature (21 ans et plus). Encore là, il faut convaincre l'Université/doyen de ses chances de réussite au niveau universitaire.

Vite comme ça, on pourrait penser que c'est facile d'être accepter à Bishop's, mais les doyens ne se laissent pas convaincre facilement. Plsieurs athlètes se sont fait fermer la porte dans une passé récent. Par ailleurs, ce modèle 'flexible' n'est que copie de ce qui se fait dans les autres universités.

Pour ce qui est des commentaires de Leroy, il doit y avoir des preuves tangibles derrières ses propos. Il n'est pas du genre à faire ce genre de remarques. Par contre, dire ces choses sur la place publique sans exposer des preuves est certainement déraisonnable.

Pat

Deux fans a dit…

Wow! intéressant vos commentaires...

@Hohly & @VM - On avait lu cette histoire, mais sans trop y prêter d'attention... Une chose nous frappe, au Canada, il n'y a pas un petit truc qui s'appelle le no. d'Assurance-Sociale et qui est la norme à travers toutes les provinces? Que va t'il arriver dans les officines de la FSEQ s'il y a deux Alexandre Tremblay qui pratiquent le foot?

@Sylven - Dis toi que les affirmations des coaches le jeudi ou le vendredi avant un match sont réfléchies et peuvent être hautement "politiques", peuvent contenir un message à faire passer (à leur joueurs, adversaires, et maintenant à la FSEQ)...

Des inéligibles académiques ne sont pas des inéligibles "de statut"... donc c'est un truc qui peut varier dans le cours d'une session...

On trouve bizarre que la FSEQ ne réponde pas publiquement à coach Blugh, dans un sens ou dans l'autre... Disons que ces années-ci, ne pas répondre fait pas mal "coupable"!

@ Pat, Merci de tes précisions, on apprécie les 2 côtés de la médaille, ça hausse le niveau du débat...

Dom a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Dom a dit…

Je tiens ici a préciser que ma vessie n'est-pas limitée. Seulement que le matin je me réveille déshydraté que je bois minimum 1/2 litre de liquide au réveil en peu de temps!! Et que de plus, DF, il n'y avait pas de toilettes au Julep pour que j'y aille dans ton attente! :-) lol

Sylven a dit…

Deuxfans, si c'est le cas, je ne sais pas trop quel message et à qui Coach Blugh essayait de passer. À mon avis, il devrait se concentrer sur Mahoney, Watson et Mackay plutôt que lancer des rumeurs sur l'utilisation de joueurs inéligibles, car ces trois là devraient en donner pour leur argent à la défensive des Gaiters samedi...

Famous Guacamole a dit…

les precision de Pat sont interessantes...mais il n'en demeure pas moins que White voulait aller a Laval (et que Glen le voulait, etant un peu mince sur la oline...) mais il ne pouvait pas passer au niveau academique...vous avez des contacts, vous pouvez verifier...

Pour ce qui est de Ngoyi, il n'y avait pas seulement Laval dans le portrait, mais aussi Calgary (sa famille habite a Calgary), et Nill le recrutait tres fort...mais il avait annonce a tout le monde qu'il retournait a Lennox pour finir son Cegep, et c'est aussi ce que son coach Jonca racontait a tout le monde....jusqu'a ce que Leroy arrive a le convaincre qu'il y avait un moyen de le faire entrer a Bishop's...

Tout ce que je veux dire c'est que Mr Blugh devrait regarder dans sa cour...

Le Nain a dit…

J'pense que l'article suivant du Journal de Québec contient la réponse à nos questions...

http://lejournaldequebec.canoe.ca/journaldequebec/sports/rougeetor/archives/2009/10/20091028-232452.html

Als4ever a dit…

Je comprends maintenant pourquoi Leroy Blugh est faché. Dominic Richard était à Bishop l'an passé. Son nom n'apparaissait pas sur la liste des joueurs exclus (voir dernière phrase), Mais les Gaiters ne l'ont pas fait joué car ils savaient qu'il ne satisfaisait pas aux règles d'admissibilité.

Or cette saison il perd Richard aux mains de Laval. Rien n'a changé dans son cas au niveau de l'admissibilité, sauf que Laval décide de le faire jouer quand même car son nom n'est pas sur la liste.

Jacques L. a dit…

Incroyable, cette ligue est vraiment bien gérée!

Bizz a dit…

Une question que je me pose :

Pourquoi la FQSE a donné le 15 octobre comme date butoir aux équipes du Québec et que le SIC a donné une année complète aux Universités des autres conférences ?

Ça doit être notre «distinction».....

Deux fans a dit…

Merci de vos commentaires - ça nous a permis de faire une mise à jour plus pertinente...

Jacques L. a dit…

Concernant la mise à jour, les équipes (quant je dis les équipes, je pense à toute les équipes), vont utiliser les failles qui existent dans la règlementation et toutes les erreurs administratives, pour aligner les joueurs qu'ils souhaitent voir sur le terrain, même si elles savent que ces joueurs sont techniquement inéligibles.

Je ne crois pas qu'on devrait lancer la pierre aux équipes, ,même si je trouve leur attitude déplorable.

Mais, svp amener un truck de roche devant les locaux de la Fédération qui, par l'incompétence de ses gestionnaires, est responsable de toute cette boue qui macule le chandail des équipes.

Sylven a dit…

Deuxfans, contrairement à ce que vous sous-entendez, Laval a été de bonne foi je crois dans cette histoire, car même s'ils avaient jusqu'au 15 octobre pour se soumettre au nouveau règlement de la FQSE, ils ont tout de suite enlevé Richard et Haidara de l'alignement dès qu'ils ont finalement reçu la liste de joueurs inéligibles à la fin septembre.

Pense pas qu'on peut en dire autant de McGill par exemple, qui eux avaient la liste en main et ont quand même fait jouer un joueur inéligible... Mais bon, la période de grâce est la même pour toutes les équipes, liste ou pas.

D'ailleurs, je ne comprends pas trop non plus comment la FQSE peut faire ses propres règlements distincts de ceux de SIC qui est supposé être l'autorité suprême au Canada en matière de sport universitaire ?!? A noter que ceux-ci donnaient une période de grâce beaucoup plus longue, soit jusqu'en août 2010.

Richard a décidé de ne pas finir ses 9 cours de niveau cégep mais bien de réussir 18 crédits universitaires à la place, donc il ne sera pas éligible avant l'an prochain. Quand à Haidara, il a réussi son 9e cours de cégep cet été, si bien qu'il était éligible en fait pour jouer mais le temps de brasser les papiers fait qu'il l'est juste maintenant qu'ils se sont démêlés.

Als4ever, cette règle de 9 cours de cégep obligatoires n'existait tout simplement pas l'an passé, elle n'a été adoptée que cet été par la FQSE, donc ce n'est certainement pas pour ça que Bishop's n'a pas fait jouer Richard l'an passé. Mais oui, ils doivent en vouloir à Laval de leur avoir volé cet OL.

Je suis d'accord avec Jacques que cette situation ne fait pas une belle jambe à la FQSE et qu'on devrait tous collectivement leur tirer des roches pour leur incompétence. Quand même, ça prend pas la tête à Papineau pour envoyer la liste à toutes les universités de la ligue...

Anonyme a dit…

Si vous saviez combien ça fait de temps que ce genre d'entourloupettes existe... C'est pour ça qu'il y a ce nouveau règlement. Je me doutais bien que Dominic Richard était possiblement une des raison de la montée de lait de Leroy. J'en ai vu d'autres cas douteux dans le passé... Des joueurs que Bishop's ne recrutaient même pas, car les dossiers académiques de ces derniers n'étaient vraiment pas très reluisants, s'alignaient comme par enchantement ailleurs comme si de rien était. Et pourtant Bishop's n'est pas Harvard. C'est pas si difficile d'y être admis (voir les conditions d'admission énumérés ci-haut)...

Pat

Vengeur Masqué a dit…

http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/sports/football/200910/28/01-916148-des-equipes-de-la-lfuq-aligneraient-des-joueurs-inadmissibles-laval-refute-les-accusations.php

L’article du Soleil apporte encore plus de précision.


En résumé, la FQSE impose une nouvelle règle sur l’admissibilité des joueurs provenant des CÉGEP aux activités du SIC. Il est de sa responsabilité de transmettre la liste des joueurs inadmissibles en relation avec cette règle et, avant le début de la saison 2009, communique l'information à 4 université (McGill, Concordia, Montréal et Sherbrooke) sur 27 !!!

On se rend compte de la situation à la fin septembre et on avise alors toutes les universités. Laval, McGill, Ottawa, Western Ontario, Saint Mary’s et St. Francis Xavier ont notamment des joueurs inadmissibles selon le critère de la FQSE mais qui ne figurent pas sur leur liste. Le SIC donne alors une période de grâce pour toute la saison 2009 jusqu'en Aout 2010, la FQSE est moins permissive avec sa propre erreur et donne la date limite du 15 octobre aux universités québécoises. Laval retire tout de même immédiatement ses 2 joueurs dès la prise de connaissance de la situation, soit avant le match du 26 septembre. À noter que Haïdara est de nouveau admissible.

Je pense que Laval a montré patte blanche. Pour McGill il y l'histoire pas clair de Mike Edem alias "Anie Eblet"...

Big screw-up de la part de la FQSE!

Bert a dit…

«On croyait (surement naïvement) que les universités jouaient fair play entre elles, selon un code d'honneur et que le bien-être des joueurs-étudiants étaient la priorité de tous»
La référence à la naïveté est un euphémisme! Il faut voir ça de haut: le financement du gouvernement est strictement lié au nombre d'étudiants inscrits, de sorte que les Universités québécoises sont en perpétuelle guerre pour s'arracher les étudiants (Sherbrooke construit à Longueuil, Montréal a un campus à Québec et Laval un campus à Montréal, etc. etc. Rien comme une équipe de football pour susciter la fierté et un sentiment d'appartenance, bref j'ai le goût d'aller à cette célèbre université-là...Ajoutez à cela les éternelles rivalités Québec et tous les autres villages du Québec vs Montréal (c'est une blague, ne grimpez pas aux rideaux), les rivalités Estriennes, les Anglos vs les Francos, les milliers de spectateurs payants, la gloire de l'équipe, de ses instructeurs, de leur université et de leur ville, et on voit bien que le football universitaire est devenue une grosse affaire , genre aussi dans l'esprit de Baden Powell ou de Pierre de Coubertin que ne le sont les Olympiques. Alors, qui dit gloire, pression pour gagner, dit «tous les coups sont bons», «les coins sont faits être coupés carrés», les enveloppes brunes circulent (eh oui! Quelqu'un pense-t-il vraiment qu'il n'y a pas de petits $$$ mis en jeu pour obtenir le «gros» joueur)...Ainsi va la nature humaine, malheureusement. Mais en attendant, il faut battre Sherbrooke, puis, probablement, Concordia, pour aller ensuite jouer la Dunsmore contre... MCGill?
Malgré les amères déceptions des deux derniers matchs, il faut y croire! ALLEZ LES BLEUS!

Anonyme a dit…

Ce que Bert dit est exactement pourquoi ça me frustre quand certains d'entre-vous affirment que des universités comme McGill doivent être plus flexibles pour être plus compétitifs au football (ou autres sports), 'relevant' ainsi la qualité du football québécois. Je grince aussi des dents quand certains d'entre-vous veulent créer un super ligue des meilleurs équipes de football. Ça ne ferait que mener à une course 'aux armements' sans égard à un rabaissement des conditions d'admission et d'éligibilité académique. J'ai toujours cru qu'une place à l'université se mérite sur les bancs de l'école d'abord et avant tout. Les étudiants ordinaires n'ont qu'à aller au Cegep/College ou jouer au niveau junior et y rester si leurs résultats ne s'améliorent pas.

Si Bishop's est plus compétitif depuis 3-4 ans, c'est justement parce que l'université a commencé à jouer la même game que les autres, ce qui me désole. Ça me désole aussi de voir que McGill semble commencer à faire la même chose. Yeah pour le football ils disaient...

Pat

Als4ever a dit…

Pour Haidara et les autres semblables, c'est vraiment de l'incompétence de la ligue. (Ça inclu aussi le cas de McGill qui n'était pas sur la liste au début, et qui a été rajouté plus tard sous un autre nom)

Mais pour Richard, ce n'est pas encore clair pour moi. Bishop ne l'a pas fait joué l'an passé parce qu'il n'était pas éligible académiquement. Il me semble que Laval aurait pu faire des recherches, car ils connaissaient son statut, au lieu de simplement dire "je n'ai pas reçu de liste donc je pensais qu'il était admissible".

C'est juste une constatation de ma part. Je ne veux pas partir un scandale non plus car:
1)Ça n'a pas fait de différence dans les rencontres
2)La plupart des équipes doivent tenter d'étirer les règles

Sylven a dit…

Vengeur masqué résume très bien la situation des joueurs inéligibles je pense.

Donc, si je comprends bien Bert, tu prédis qu'en fin de semaine Laval va battre McGill (pour qu'ils finissent 4e), que Concordia va battre Bishop's (pour qu'ils finissent 3e), que Montréal va battre Sherbrooke (pour qu'ils finissent 2e) et que dans deux semaines, Montréal va battre Concordia et McGill va battre Laval au PEPS !!

Ton scénario me semble pas mal utopique, surtout la dernière prédiction !! ;) Juste ces deux victoires pour les Carabins seront très difficiles à aller chercher, surtout sans Brouillette.

Par ailleurs, tu écoutes trop de films pour les enveloppes brunes... T'imagines-tu si une telle histoire venait qu'à sortir ?!? L'initiation ratée de McGill en 2005 aurait l'air d'un conte pour enfants. Il ne resterait plus qu'à l'université fautive de fermer son programme de football. Voyons ça ne fait pas de sens : aucune université n'est prête à prendre ce risque de voir sa réputation détruite de la sorte pour une banale question de gloire sportive.

La comparaison avec les Olympiques est aussi très boiteuse. Aucune commune mesure avec le pauvre petit football universitaire canadien.

Als4ever a dit…

Est-ce vraiment un règlement qui est rentré en vigueur cette année?!?!

Dans le Soleil, on dit que la FQSE a adopté le règlement l'an passé. Dans le journal de Québec, on parle de liste de 2008.

Aussi, est-ce que ça veut dire qu'un gars comme Haïdara n'a réussit que 9 cours au Cegep et qu'il a été accepté à l'université??? On est loin d'un DEC ici... Si c'est le cas, j'aurais aimé ça que le foot universitaire ai existé dans mon temps, j'aurais pu dire Bye bye cours de Philo et de Poésie, et Bonjour football et être admis à l'université quand même... ;-)

Anonyme a dit…

Sylven,

Ce que Bert dit n'est pas complètement naif.

À part quelques conditions d'admission de base dictées par le ministère de l'éducation, les universités sont libres d'accepter les étudiants qu'ils veulent. S'il est vrai que certains programmes sont contingentés, la plupart sont ouverts grand comme le ciel. Il suffit d'un peu d'imagination pour être accepter. Ça peut être comme étudiant à temps partiel, sous probation, ou comme étudiant mature. Et comme ça ne prend que 18 crédits universitaires pour pouvoir continuer de jouer au football (ou autre sport du sic) l'année suivante, plusieurs athlètes réussissent à jouer au moins 2 saisons. Si ceux-ci ont déjà 20, 21 ou même 22 ans à leurs débuts, ils peuvent déjà contribuer grandement aux succès d'une équipe (en tout cas, plus qu'un étudiant de 18 ans d'un High School).

Il suffit de la même imagination pour demeurer à l'université: certificats, baccalauréats par cumul, probation, etc. Un étudiant qui ne réussi pas à rester à l'université malgré l'utilisation des très nombreuses portes arrières n'y a vraiment pas sa place.

Le secret des meilleurs coachs dans leurs efforts de recrutement est leur connaissance de toutes ces portes arrières. L'autre ingrédient majeure est la flexibilité des agents d'admission (en particulier du directeur) et des doyens des différentes facultés. Je peux vous assurer que certains sont plus flexibles que d'autres...

Pat

Deux fans a dit…

Deux points:
Sur le site de la FSEQ, il y a un sous-menu très bien placé qui s'appelle "Éthique" - Et j'imagine que la FSEQ n'a pas des avocats à son emploi pour surveiller quotidiennement l'application de ses règles, elle doit donc se fier à l'éthique des institutions proprement dite. On n'est pas dans le sport professionnel tout de même!

Dominick Richard est un O-line - la seule position où Qc city n'est pas reconnue pour sa profondeur... hummm

Bert a dit…

L'emploi de l'expression «Les «enveloppes brunes» est ici une image issue de la situation très «intéressante» que nous vivons à Montréal depuis quelque temps...Il faut comprendre «avantages financiers ou matériels»: une petite job bonbon archi-bien payée? La nouvelle copine tombée du ciel? (pourquoi pas?).
«pour une banale question de gloire sportive. » C'est justement ça l'essence de mon propos: les programmes de football (et autres programmes d'élite, mais le football est le plus visible) sont devenus un formidable outil de marketing, pas juste pour recruter des bons joueurs, mais pour recruter des étudiants tout court, car plus d'étudiants = plus de fric pour l'Université. Tout est là! On «triche» pas pour la gloire sportive, mais pour le financement de son Université...

Anonyme a dit…

J'ouliais...

Les universités québécoises, grandement sous-financés, sont à la recherche de $$$ pour se maintenir à flot alors les facultés en difficulté des différentes universités ont tendance à être pas mal plus flexibles que jadis. Toutes les universités veulent plus de têtes de pipe pour les dollars qui s'y rattachent, que les étudiants admis sois ordinaires ou non. Ce qui diffère d'une univetsité à l'autre est le nombre de facultés en difficulté de recrutement.

Pat

Anonyme a dit…

Bert,

Tu as entièrement raison. D'aileurs, Sherbrooke ne s'est jamais caché que le football a été vu dès le départ comme un outils de marketing d'abord et avant tout. Ça fitait dans le plan de marketing de l'ex-recteur Béchard.

Pat

Sylven a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec toi Pat, mais Bert allait beaucoup plus loin dans ses insinuations. Il allait presque jusqu'à parler de fraude. Il n'y a qu'un pas pour revenir avec toutes ces rumeurs de Tanguay qui meublait des appartements et engageait des joueurs de football à la tonne (Bert parle maintenant de leur trouver des blondes ; pense pas qu'ils aient besoin d'aide de ce côté !!) qui ne se sont jamais avéré fondées.

Deuxfans, oui Laval a besoin de OL et en ont piqué un à Bishop's qu'ils pensaient éligible jusqu'à ce qu'ils reçoivent la liste de la FQSE. Ils l'ont immédiatement enlevé de l'alignement ensuite, sans attendre la dute butoir du 15 octobre. Es-tu en train de me dire que les Carabins auraient agi différemment avec un bon receveur par exemple ? Ben voyons donc...

Je comprends que ce qui se passe dans le monde municipal montréalais n'est pas beau par les temps qui courent, mais il ne faut pas paranoïer non plus et voir de la magouille partout. Tant qu'à être parti, êtes-vous de ceux qui pensent que le virus contre la grippe A-H1N1 est une conspiration gouvernementale pour anéantir l'humanité ou nous implanter des puces dans le corps ?!? ;)

Anonyme a dit…

Sylven,

L'histoire des appartements meublés Tanguay et al est vieille et non prouvée effectivement. Toutefois, ce que j'ai entendu d'anciens joueurs du R&O m'a toujours stupéfié. Je me suis toujours demandé si je devais les croire ou non. J'ai choisi de ne pas les croire mais des fois, comme aujourd'hui par example, je me demande quoi penser, et je ne parle pas juste de Laval. Des histoires comme ça il y en a d'un peu partout.

Il faut vraiment ques les règles de recrutement, de conditions d'admission et d'éligibilité académique soient clairs et appliquées.

pat

Vengeur Masqué a dit…

Pat a dit: "Il faut vraiment que les règles de recrutement, de conditions d'admission et d'éligibilité académique soient clairs et appliquées."

Le problème ce sont les fédérations à la base qui ne sont pas capable de faire leur job...


@2Fans,
Parlant d'éthique, quel est votre point de vue sur le fait qu'un de vos joueur à vu ses conditions de libération conditionnelle assouplies afin de lui permettre de jouer avec les Carabins?

Als4ever a dit…

@Vengeur masqué

Franchement, pourquoi ramener l'histoire de Raza dans ça?!?!

Lors d'une peine de prison avec sursis, il y a négotiation de ce que le condamné peut faire et ce qu'il ne peut pas faire. Ça a l'air que son avocat a réussit à faire accepter qu'il puisse jouer au football. Si tu as une plainte à faire, communique avec le ministère de la justice...

Deux fans a dit…

@Sylven - Merci du résumé, on arrive à la même conclusion! Ça évite de répéter :) - Quand à la question face aux Carabins ou à tout autre équipe de la LFUQ - Elle restera théorique.. On va répondre ce qu'on a dit, c'est du sport scolaire avant tout et les équipes devraient s'auto-reglementer. Il nous semble que SIC ne soit pas au niveau de la NCAA (et des ses 100k spectacteurs par match), bien qu'il va falloir peut-être en arriver là...

@Vengeur Masqué - C'est du stuff de .org ramener Raz dans cette histoire là. Raz et les Carabins ont demandé la tolérance du juge, et non pas sciemment désobéit à une règle éthique... D'ailleurs, Raz a manqué les 2 matches en Estrie à cause de ses problèmes légaux.

Leroye a dit…

Il semble que le probème ne soit pas seulement au Québec puisque Simon Fraser a perdu 2 matchs par défaut pour jouers(s) inéligible

Anonyme a dit…

@DF et vengeur masqué, je ne vois pas en quoi c'est du stuff de .org que de traiter du cas de Raz, dans son cas son avocat a utilisé le système légal et surtout la souplesse du système canadien à l'avantage du joueur.C'est la même chose, mais à des degrés différents

Je crois qu'il est tout à fait normal qu'un coach de foot ou autres exploite les règles d'éligibilité pour que ses joueurs puissent jouer.

Il ne faut surtout pas oublier que l'objectif du coach est de gagner et non pas de faire respecter l'esprit universitaire... (Mais ca on peut pas le dire officiellement...)

(s)le Me

Dom a dit…

@Sylven: Le virus A-H1N1 est une conspiration Gouvernementale-compagnie pharmaceutique - banques et Al-Quaida pour détruire le vilain occident capitaliste et permettre aux compagnie pharma et les banques de s'en mettre plein les poches!

De plus, l'Armstrong n'a jamais marché sr la lune, ça été tourné dans un studio de Hollywood, et les attentats du 11 sept 2001, non plus c'est jamais arrivé! Pis Oui, JFK a été tué par une balle miracle/magique!

Vengeur Masqué a dit…

Personnellement j'ai aucun problème avec le fait que Raz joue, tant mieux pour lui. Seulement, je trouve dommage que certaines personnes suggèrent que Laval ait manqué à l'éthique du sport, et tant qu'à parler d'éthique, je trouve que son cas s'y prête très bien. Le parallèle est "on ne peut plus" à propos, mais il semble qu'on touche une corde sensible chez ceux qui sont prompt à lancer la première pierre.

ps: vous aviez pas mentionner que Raz à manquer les 2 derniers voyages en Estrie des suites de sa collison avec Plessius?

Vengeur Masqué a dit…

2Fans a dit:

"les Carabins ont demandé la tolérance du juge, et non pas sciemment désobéit à une règle éthique"

SVP prouvez vos dires comme quoi Laval a sciemment violer une règle d'éthique. Voulez-vous quelques exemples où les carabins ont manquer à leurs devoirs d'éthique???

Dom a dit…

@VM Je ne me souviens plus qui l'a mentionné, mais je peux t'assurer que ce n'était pas causé par le plaqué de Plesius!

Sylven a dit…

Dom, tu oublies Elvis sur son ile avec Marilyn Monroe et maintenant Michael Jackson !! ;)

Le seul endroit où tu ne fabules pas c'est que oui, les compagnies pharmaceutques s'en mettent plein les poches avec les vaccins contre la grippe A-H1N1 et autres anti-viraux comme le Tamiflu commandées à coup de millions de doses par les gouvernements du monde entier...

Mais trève de plaisanteries, retournons aux choses sérieuses, le football !!

Dom a dit…

Sylven: Oups, comment ais-je oublié Elvis!!! lol
Bien dit, retournons au foot! lol

Famous Guacamole a dit…

bon, bon, bon...Dominic richard a quitte Bishop's tres tot l'an dernier, il a fait la saison a St-Leonard...

et pat, svp...ne fait pas paraitre Bishop's comme des saints la-dedans...si tu es si pres du truc comme tu le pretends...explique-moi les dossiers White et Ngoyi...oui ils sont en parfaite harmonie avec les regles a Bishops...mais pourquoi est-ce le seul enf=droit ou ils pouvaient etre eligible...

bon, ca ne set a rien de resasser toiutes ces histoires, mais un peu de perspective svp...

Deux fans a dit…

@Vengeur Masqué - On n'avait pas dit "suite", mais "depuis"... :)

Pour le "sciemment" - on n'a pas de preuve formelle des cas du "jour" (évidemment) mais on va faire une mise à jour 2 - ce soir ou demain... qui jettera un peu plus de lumière sur l'ensemble...

Anonyme a dit…

Famous Guacamole,

Je ne connais pas les dossiers de White et Ngoyi. Je ne peux pas dire si ce que tu affirmes est vrai ou non. Je serais très surpris que ces deux là n'aient eu aucune opportunité de jouer ailleurs, mais je te laisse le bénéfice du doute.

Je ne prétends surtout pas que Bishop's est plus catholique que le pape. Au contraire, j'ai même affirmé que BU fait comme les autres depuis 3-4 ans. J'ai vu de très, très près ces changements. Ce dont je suis certain est que des joueurs provenants du Cegep qui avaient des moyennes inférieures à 69.5% n'auraient pas été admis à mon alma mater il y , disons, 5 ans. C'est encore plus vrai concernant les joueurs qui n'avaient pas complétés leurs DEC. Tu vas me dire Pouahh, 69.5% (cote R de ~ 22), c'est pas si difficile à obtenir... Et bien tu serais surpris du nombre de joueurs de football, surtout de bons joueurs de football (des joueurs d'impact), pour qui ça semble inateignable! Ces joueurs allaient ailleurs, tout simplement. Maintenant, ils vont aussi à Bishop's et à McGill.

Pat