mardi 20 octobre 2009

Ronald King visite coach "pas de bonne humeur" Santerre

Dans "La Presse" de ce matin, mon oncle Ronald retransmets une fraîche entrevue avec coach Santerre, voici la partie de l'article concernant les Carabins:

Mystère universel

Il y a des moments dans la carrière de tous les entraîneurs de la planète où ils ne comprennent pas ce qui s'est passé... Mystère...

«Vous pouvez ajouter mon nom à la liste...» a dit Marc Santerre hier, après avoir vu ses Carabins perdre 34-15 contre le Vert et Or de l'Université de Sherbrooke, une équipe qui s'est présentée au match avec une fiche de 2-3. Lors de leur dernière sortie, souvenez-vous, les MÊMES Carabins avaient causé une surprise en battant le Rouge et Or de l'Université Laval, champion du football universitaire canadien. Dans les jours qui ont suivi, Santerre et ses hommes marchaient sur un nuage...

Ils sont vite revenus sur terre samedi.

«En début de partie, on faisait ce qu'on voulait, raconte Santerre. C'était comme s'il n'y avait pas d'équipe devant nous. Et puis à la fin de la première demie, le Vert et Or a explosé. En deuxième demie, nos joueurs avaient abandonné...»

Pour un entraîneur, des joueurs qui abandonnent, c'est la pire des injures.

Qu'est-ce qu'on fait dans ces moments-là, monsieur le coach? «On espère que les joueurs auront assez de maturité pour comprendre que lorsqu'on se croit arrivé, les problèmes commencent. Et cela s'applique à tous les aspects de la vie. Pour le journaliste, l'avocat, le père de famille, l'entrepreneur... Quand on commence à se la couler douce, on commet des erreurs et les choses tournent mal.»

On se fâche?

«Je ne serai pas de bonne humeur de la semaine. Ça, ils le savent. J'en ai surtout contre les pénalités. Nous avons mérité 112 verges de punitions contre 28 pour le Vert et Or. Et les officiels ont été corrects.

«C'est une pénalité, pour contact avec le botteur, qui a été le tournant dans le match...»

Les Carabins seront en Estrie, à Bishop's, samedi prochain. J'ai l'impression que les pauvres Gaiters - qu'est-ce qu'un Gaiter? - vont payer pour les erreurs des Carabins samedi dernier.

Pour le bénéfice de M. King et le nôtre, et pour également respecter notre mandat éducatif (dohhh?) voici en quoi consiste des gaiters.

Et pour l'humeur du coach Santerre, mettons que les 2 seules entrevues live d'après-match samedi étaient ehhhh... expéditives!


6 commentaires:

Deux fans a dit…

En passant, on a pas trouvé le webcast en différé sur Radio-Can, quelqu'un connaît la clé de voûte? Ou R-C économise encore sur les disques dur?

C'est pas parce qu'on voudrait savoir qui a commis le roughing the kicker là...

Als4ever a dit…

Le zone est disponible dans la zone video de RDS. Le responsable est Kouame.

À sa décharge, il est passé très proche de bloquer le botté. Il a pris un mauvais angle lorsqu'il a plongé.

Als4ever a dit…

Remplacer le premier "zone" par "jeu", je suis fatigué ce matin...

Deux fans a dit…

@Als - Merci on a été voir, mais comme tu dis, trop près du botteur... *soupir*

Nick T. a dit…

À ma seule expérience de couverture live des Carabins, j'étais allé poser des questions dans le bureau de Santerre... C'était suite à la défaite crève-coeur sur le dernier jeu du match contre Concordia l'an dernier.

Il était pas trop de bonne humeur et il n'avait pas aimé ma question pantoute. J'ai jamais ré-écouté la cassette...

Mo a dit…

Après 1/2 heure de poirottage au tel. avec RC, pas myen de savoir si ils vont ou non mettre le webcast...