dimanche 24 octobre 2010

Match #8 Ramassis de notes: Quand les arbitres décident d’oustager le spectacle – incluant les cheers


Voici notre ramassis de notes suite à la 3e défaite de l'année des Carabins de l'Université de Montréal contre les Stingers de Concordia au compte de 21-14:

On est sans cesse impressionné par l’excellent travail de nos recrues : #7 D. Ménard avec 2 sacs, #24 Antoine Pruneau (qui a été muté à l’intérieur pour surveiller les L. Mahoney et K. Bastien et s’est très bien acquitté de sa tâche) . #81 Maxime Fournier-Rioux a très bien fait comme retourneur. Rien de spectaculaire, mais du travail bien exécuté. On a aussi aimé ses blocs tout au long de la partie, on est content de savoir qu’on va l’applaudir longtemps encore.

Parlant de recrues, #95 D. Foucault était partant sur la ligne offensive au début du match. Avec la blessure à #19 F. Bruno, le jeune #85 Nicolas Bordeleau a vu beaucoup de terrain a son premier match habillé en Bleu.

Pour l'offensive

On avait des larmes aux yeux quand on a vu un jeu renversé sur notre trop terrestre wildcat qui a donné un bon gain au sol à M. Fournier-Rioux. O. Renière nous disait après le match que ce jeu-là n’était jamais parfaitement réussi à l’entrainement, mais son exécution en situation de match était de la poésie à l’état pur.

Sur le Twitter des The_Stingers après la partie : Concordia RB Edem Nyamadi 14 carries, 104 yards. Montreal RB Rotrand Sene 25 carries, 87 yards. Interesting...

Frank Bruno se faisant porter hors du terain- Photo;Dom Bernier

#10 Alex Nadeau-Piuze : 17 passes complétées en 39 tentatives (43%), 3 interceptions. Mais son irrégularité au 1er quart, combiné à l’incapacité chronique de l’offensive à convertir ses présences dans la Red Zone furent trop couteuses.

Frank Bruno se faisant porter hors du terrain par S. Taché &
Donc, on résume, un RB qui ne court plus et un quart qui est incapable de maintenir un completion rate acceptable, que fait-on la semaine prochaine M. Gregory?

Loin de nous l’idée de discréditer Rotrand ou Alex, rendu à cette période de l’année, après de très nombreux plaqués, souvent très durs, les athlètes sont souvent diminués par des bobos, blessures, communiqués ou non à leurs coaches.  Mais ultimement, il revient aux instructeurs de trouver une façon de faire avancer le ballon avec les outils qu’ils ont en main.

#27 Olivier Renière n’a obtenu une seule portée pour le match en entier.

En défensive

Belle performance de #50 J. Beaulieu-Richard qui a provoqué son revirement hebdomadaire cette semaine encore (interception).

#89 J. Pierre-Étienne n’a pratiquement pas joué, il n’est pas blessé ou ralenti par une blessure . #92 Alexandre Dumas évoluant comme autre ailier défensif tout au long du match.

On n’a pas trop compris le 1er touché des Piqueurs :  Sur la passe d’une vingtaine de verges, comment se fait-il que celui qui avait obtenu 4 passes de touché au match précédent pût être tellement libre dans un coin du terrain? Il n’y avait pas un joueur des Carabins à moins de 20 verges de Liam Mahoney.

Quelle performance de #1 Julien Hamel, 4 interceptions, comme un commentateur l’a écrit, il fut le second meilleur receveur des Piqueurs!  On est content de voir que Julien, dans sa 5e année, va quitter le football universitaire avec une année tout-étoile. Et possiblement un petit titre d'employé de la semaine pour une 2e fois cette saison?

On parle de nos instructeurs, mais on n’a vraiment pas compris l’offensive des ConUnistes qui s’obstinait à  tenter de longues passes, où lorsqu’elles n’étaient pas interceptées, passaient près de l’être et habituellement près d'un essaim de chandails bleus à pantalons blancs. Pourtant les passes courtes, bien que ne donnant pas de YAC, fonctionnaient très bien.

Et notre #15 Pierre-Paul Gélinas?

On est plusieurs dans les estrades à se demander si ce n’est pas un autre qui aurait intérêt à se reposer au lieu de forcer et de risquer de stagner avec sa blessure. Sur 2-3 de ses dégagements, ses bottés étaient non seulement courts, mais également bas et ont permis de longs retours aux Marrons.  Il est 6 en 10 dans ses placements, et une moyenne ordinaire de 37 v. sur ses bottés de dégagement. #16 Alexandre Sy accomplissait tout de même un job convenable à titre de botteur de dégagement et de placement avant son retour.

La bonne note du match?

Aux partisans. On était 3 500 à s'égosiller et à trompetter dans une soirée relativement froide à encourager nos Bleus, et ce, souvent contre vents et marées. Cependant, pour la première fois cette année, on ne sentait pas que cette énergie se rendait aux joueurs...

On ne parlera pas du travail des arbitres -  on craint que Misteur Berry lise le blogue et nous donne un 15 verges pour une raison dont seul lui à le secret, avant le début du match samedi prochain.

Revenez-nous pour les entrevues, notamment une avec le « receveur » #1 Julien Hamel.

Photo de J. Hamel en plein retour d'interception par notre ami qui se stationne plus aisément à Percival qu'au CEPSUM.

51 commentaires:

Anonyme a dit…

moi je blame les pantalons blancs...c'est pas beau et en plus ca a l'air de mal courir...

Steph

Bert a dit…

Excellent texte...une fois de plus! Merci.

Tout à fait d'accord: incompréhensible, inacceptable, imbécilité, incompétence...De ne pas tirer meilleur parti d'Olivier Renière.

Et aussi, le choix des jeux dans la Red zone (et surtout ceux des séries entamées à l'intérieur du dix) est l'élément principal de l'incapacité des Bleus à marquer le touché (un placement de 15 verges, c'est un échec et un «mange-moral». Tout le monde sait que sur le premier jeu le ballon sera donné à Rotrand et la Défensive l'attend à 12! Ensuite, il ne reste qu'une chance...M. Gregory, visionnez le film du match du V & O à Bishop pour voir comment on déculotte une défensive à la porte des buts!!

Avec tout ça, on s'en va tout droit vers une semi-finale contre le V & O (Je crois tout de même qu'on va battre les Gaiters samedi). Qui l'eût cru?

Pendant ce temps, les massacres continuent. J'aime lire que le Coach Constantin est content pour ses joueurs «recrues» qui peuvent enfin jouer (si on peut appeler ça jouer, mais ça c'est une autre histoire!). Mais les gars de McGill eux, et ceux de Bishop avant, quels sont leurs sentiments? Comment ont-ils vécu leur expérience?
Combien de temps perdurera ce flagrant déséquilibre? N'y aura-t-il pas une ou l'autre des équipes qui pliera bagage?

Sylven a dit…

Première fois que j'entends une punition aux cheerleaders (pour avoir retardé le match je suppose ?) !

Bert, Bishop's et McGill ont des programmes de football depuis des décennies (plus de 120 ans pour McGill si je ne m'abuse), ils ne sont sûrement pas à la veille de "plier bagage".

Une demi-finale contre le Vert & Or risque de ne pas être de la tarte pour les Carabins si ce scnéario se concrétise (victoire de Sherbrooke et Montréal la semaine prochaine). Sherbrooke joue très bien par les temps qui courent.

Le Nain a dit…

@ Bert

C'est une discussion qu'on est justement en train d'avoir sur dot org.

C'est complètement faux de dire que le Rouge et Or est trop fort pour la ligue. Des clubs comme les Carabins, Saskatchewan, SMU, Western, ConU, Queen's et McMaster ont tous donné du fil à retordre et même obtenu des victoires contre le Rouge et Or dans les dernières années.

Avant 1999, la conférence Québec ne faisait pas le poids face aux autres. Maintenant, grâce au programme du Rouge et Or (pionnier au Québec, je vous le rappelle... pas certain qu'on serait ici pour parler des Carabins ou du Vert et Or si le Rouge et Or n'avait pas pavé la voie...), la conférence est reconnue comme une puissance. McGill est sur la pente ascendante. Pas certain qu'avec Collin ça aurait été un tel massacre. Bishop's s'est écroulé... devrait-on blâmer le Vert et Or de les avoir planté en fin de semaine ?

Il n'y a personne à Québec qui pense que ça sera une ballade dans le parc pour la Vanier, ni même pour sortir de la Q avec la Dunsmore. Les Carabins et Sherbrooke peuvent sortir de gros matchs contre nous.

M'enfin... si c'est plus facile d'abaisser les meilleurs plutôt que de tenter de se mettre à leur niveau... vous avez pas le même discours les quelques fois où vous nous avez battus. Vous nous avez même "outgainé" dans les verges gagnées cette année...


@ 2Fans : on fait un peu dans la langue de Shakespeare aussi ? ;)

Par contre, je trouve que vous blâmer un peu trop l'arbitrage pour la défaite. D'accord, je n'étais pas là pour voir, mais je doute que ça soit la seule raison de la défaite de vos bleus. Une meilleure équipe n'est pas sensé perdre contre une moins bonne à cause de l'arbitrage. À la limite, ça peut faire la différence entre 2 équipes à peu près équivalentes, mais je vous rappelle que ConU ne fera pas les séries.


@ Bert (prise 2)

Le Rouge et Or n'a toujours ben gagné la 2e demie que 16-0. C'est ça, le match que nos recrues ont joué, et je suis convaincu qu'ils sont bien contents de l'avoir remporté. Tout comme ils seront contents d'obtenir des postes de partants dans les années à venir, au sein du équipe aspirante à chaque année, sous la direction de la meilleure équipe de coaching staff. Vous pouvez vous évertuer à faire ressortir le négatif de s'engager avec le Rouge et Or, mais c'est malhonnête de ne pas voir aussi le positif.

Deux fans a dit…

@Stef - Ouan, il parait que ce sont les joueurs qui voulaient essayer ça...

On aurait aimé un scénario où advenant une défaite vendredi prochain, qu'on aille au Peps en demi-finale. On fait reposer nos réguliers et on va à l'attaque la semaine suivante - de toute façon, faut les battre à domicile pour la Dunsmore.

@Sylven - Bien d'accord pour la tarte.

@Le Nain - Ce n'est pas l'arbitrage directement, mais ça a contribué à établir un mood négatif en début de match, combiné aux passes manquées d'Alex, au ballon échappé de Frank, qui ont permis permis aux Piqueurs de mener 16-0 après un quart.

N'oublie pas le sourire narquois de l'arbitre en direction du banc des Carabins en décernant la pénalité... ça enlève le focus à l'équipe.

Anonyme a dit…

c'est encore ce temps de l'année, ou les zébres sont la cause de défaites,:((((

mais maintenant encore pires:((( , ils s'acharnent avec un grand plaisirs a détruirent les bleus......come on ou sont les coachs!!!!!

Nous avons vue des améliorations depuis le début de l'année!!

Et en passant le RO avait aussi une pénalité avant le match contre les Carabins.....

Et un autre fait du manque de discipline de l'équipe, a la fin de se match. sur le dernier jeu (knee down)quel ligne a voulu defoncer l'autre comme si la coupe Vanier aurait pu etre gagner.

A OUI c'est tout a fait normal...je sais c'est comme ça avec les bleus:)))))

Whistler

Roberto a dit…

Pourquoi Jonathan Pierre-Étienne n'est pas plus utilisé que ça cette année ??

Un gars qui a fait parti de la 1ere division de la NCAA et repêché dans la CFL ?

Blessure? problème hors-terrain ? autre ?

Bert a dit…

@ (au?) (Le) Nain:

Wow! Pourquoi être si défensif? Il me semble que j'ai toujours été clair: j'ai un immense respect pour le R & O. J'ai joui lors de leur première Vanier, je suis conscient qu'ils sont à l'origine de la montée du football québécois francophone, etc. etc.

Mais j'adore le football et je déplore que des matches successifs livrent des scores de 60+ à 0. Je souhaite tout simplement une plus grande parité dans la LFUQ, mais je n'ai pas de solution au principe «Hygrade» qui perdure...

Hohly a dit…

Au risque de me faire lancer des tomantes, en 2004 (si je ne me trompe pas) à ma 1ere visite au CEPSUM, j'avais trouvé que les Cheerleaders retardaient la game aussi et je trouvais les arbitres très pacients à leur endroit.

Les autres équipes ne font pas ce genre de pratiques non plus... (Ok les autres stades ont p-e plus d'espace aussi).

Donc j'ai un peu rit quand j'ai lu qu'il y avait eut une pénalité d'appellée là-dessus.

Mais les gars sont tellement focus durant la game, c'est dure de croire qu'une niainserie de même pourrait les déranger...

Anonyme a dit…

@Bert j'aime bien tes commentaires par contre je suis sure que si les bleus gagnaient par plus de 60 points tu serais tres heureux et beaucoup de monde serait des plus heureux, juste à relire les commentaires concernant l'extraordinaire et fantastique victoire des bleus....contre mcgill

Et personne à Mtl y verrait de problème....encore une fois comment des coachs avec autant de joueurs talentueux ne peuvent pas faire mieux et avoir de meilleur performances.

Le problème des Bleus demeure et demeurera le coaching staff qui n'arrive pas à faire progresser ce programme.....ca devient de plus en plus naverant.

Whistler

la-releve a dit…

Whistler : Si on parle en bien de cette victoire se n'est parce que les carabins on fait plein de point. Mais parce que pour une rare fois il jouait à la hauteur de leur talent. Personnellement, l'an passé, quand les carabin gagnait quelque chose comme 66-14 contre ces même redman je trippais pas fort fort.

À un moment donné faut arrêter de trouvé des poux la où il n'y en a pas...

Deux fans a dit…

Whistler, tu dis vraiment n'importe quoi!!! Le problème des Bleus demeure et demeurera le coaching staff qui n'arrive pas à faire progresser ce programme.....ca devient de plus en plus naverant.

Juste pour t'aider à te remémorer: Les Carabins ont envoyés J-R Jules, H, Mahmoudi, J. Gesse, et Marc-O qui jouaient en Bleus l'an dernier à la CFL - Habillés! Vous en avez envoyé combien qui se sont habillés? 0??

Marc-O fut le seul quart (de la LFUQ et probablement de SIC) jamais recruté comme 4e année à demeurer avec l'équipe qui l'a recruté.

Si Marc-O était demeuré en Bleu, vous seriez déjà entrain de tenter de vous procurer des billets pour la Dunsmore au CEPSUM...

TNT a dit…

A DF votre ramassis est pertinent comme d'habitude.
A l'attaque je pense que les défenses adverses n'ont aucun respect du jeu aérien des bleus et il y mette le paquet pour stopper le jeu au sol; de plus il y avait une recrue (Fouceault ?)qui y jouait son 1er match. Peut-être ça eu une influence!?
Le manque d'opportunisme dans le red zone est le même depuis le début de l'année, sauf que rendu à ce stade de la saison, les adversaires se sont ajustés.
Le seul élément nouveau que j 'ai remarqué est le jeu de passe à DeLuca qui sort du champ arrière, ça donne 6-7 verges à chaque fois et il l'échappe rarement.
En défense, ils sont solides,comme d'habitude.Même ,ils ne se sont pas découragés malgré qu'ils ont interceptés Morsink 5 fois.La seule chose qu'ils n'ont pas fait est de compter.
Les US sont ok, une chance que Ionita a pas eu le vent dans le dos plus souvent, il l'aurait sorti du stade.
Malgré la déception de vendredi soir, les bleus sont dans une excellente position en jouant à la maison !

Alain C. a dit…

@Whistler, j'étais à la partie au peps contre Concordia et après la première demie, le monde parlait de tout et de rien et ne regardait plus vraiment la partie. Il n'y a rien de plaisant de voir une équipe démolir une autre. Et surtout quand c'est répétitif.

J'espère juste que les jeunes vedettes du collégial puissent relever un vrai défi dans une autre équipe que Laval. C'est pas en pratiquand avec les meilleurs que tu vas devenir meilleur mais bien en jouant contre eux, de voir du terrain plus rapidement. Moi, j'aimerais bien qu'on arrête de penser qu'en pratiquant avec Laval et sur l'équipe B pendant 2 ans, qu'on va devenir de super vedette. Je n'y crois pas, j'aime mieux voir un jeune se développer et être partant dans une autre équipe et à sa 3ième année, ce jeune va arrivre à maturité car il va avoir vu du terrain et acquis beaucoup plus d'expérience qu'un gars sur le banc. Et celui qui va finalement être partant à sa 3ième année, il va être en retard sur l'autre joueur, c'est bien évident.

Et surtout, je parles aux jeunes finissants, enlever vous cela dans la tête que vous avez une meilleure chance de jouer dans LCF en jouant à Laval. Peu importe l'équipe, si vous êtes surdoués, vous allez être repêché.

Roberto a dit…

Dois-je en déduire que personne ne sait pourquoi Jonathan P-E n'est pas plus utilisé que ça...?

Marc a dit…

@Bert: Etais-tu de ceux qui disaient au debut de l'annee que le R&O de 2010 n'etait pas a la hauteur des cuvees d'antan? Plusieurs l'ont fait, maintenant qu'ils ont declasse deux adversaires de suite ils sont trop fort pour a ligue? Pourtant les Carabins leur en ont donne pour leur argent (je dirais meme que Laval est parti sans payer...)

C'est vrai que le R&O est bourre de talent mais ca n'est pas une raison pour les envoyer jouer en NCAA div. 2. Il faut que les autres equipes elevent la qualite de leur personnel d'entrainement pour tirer le meilleur de leurs joueurs. La difference selon moi est que Laval considere son programme de football serieusement, a la facon de Oregon alors qu'a l'oppose McGill traite son programme un peu comme Harvard fait avec le sien.

Deux fans a dit…

@Alain C. - Pas mal d'accord avec toi sur les finissants. Ils doivent trouver l'école / les coéquipiers qui les motiveront le plus pour poursuivre leur progression.

@Roberto - Tout ce que je peux te dire c'est que J. Pierre-Étienne l'ignore autant que nous...

Il nous disait encore vendredi que ce qu'il recherche c'est de se faire remarquer pour jouer pro l'an prochain. Make some play . Il veut donner tout ce qu'il a, mais pour le reste, le coach décide...

Roberto a dit…

Merci pour l'info

Je trouve que 'est plutôt étrange comme décision de la part du coaching staff

Pat P a dit…

Arrêtez d'essayer de rationaliser cette défaite! La vérité c'est qu'après avoir crû dur comme fer qu'ils pouvaient battre notre R&O (et c'était légitimé de penser ainsi)et s'être défoncés comme des bêtes lors du match présenté au CEPSUM, les joueurs ont (peut être)cesser d'y croire. Ils n'avaient aucune raison valable de perdre la game de vendredi:

Le match était à UdM devant une foule de 3000+;

Les Carabins, selon moi, sont nettement plus forts que Concordia;

SVP lâchons l'arbitrage.OK, le call envers les cheerleaders c'était franchement cave, mais de là à déranger à ce point...WTF is wrong with them?

Ils ont l'air de champions contre Laval et trouvent le moyen de perdre contre...Concordia!? DANS LEUR MAISON EN PLUS!

hbergeron a dit…

Bonjour à tous,
fier partisan du R&O, j'aimerais que la parité s'installe parce qu'effectivement les parties qui sont terminées à la demi et parfois avant ne sont pas passionnantes. Ceci étant dit deux choses.
1— Le système en vigueur en est un où la décision appartient au joueur-étudiant et comme ce n'est pas à la veille de changer, il faut partir de là. Tous les discours des amateurs n'y changent rien, le joueur-étudiant fait un choix. Il sait comme tout le monde que Laval est bourré de joueurs et y va quand même. J'en conclus que le travail de recrutement de Laval est supérieur pour deux raisons: a) le « discours » ambiant sur le foot universitaire qui fait pencher la balance du côté de Laval compte tenu de son « aura »; b) les recruteurs de Laval sont capables de compenser l'effet négatif du nombre de joueurs de talent déjà dans le programme.
2— Si ma mémoire est fidèle, Laval a déjà fait un choix douloureux en se séparant d'un entraineur-chef victorieux pour garder le meilleur recruteur. Montréal devrait peut-être faire un examen approfondi de son équipe de recrutement. Idem pour Sherbrooke, parce qu'avant la première pratique, il y a déjà beaucoup qui est joué.
N.B. Il y a actuellement 30 programmes de foot au collégial dont six AAA pour les six équipes du Québec dont trois recrutent ailleurs pour la majorité de leurs joueurs. Ce n'est plus une question de bassin pour les universités francophones.

Anonyme a dit…

@2F tu me confirmes ce que je dis! Beaucoup de talents individuels et des coachs qui n'arrivent pas a n'en faire une équipe au delà de la moyenne. Si L'équipe passait en premier, alors on ne verrait pas tant de penalités stupides qui encore une fois gâche le résultat.

Et si parité égal interception Bowl comme vendredi soir dernier...non merci

@la releve je suis d'accord avec ton commentaire, car moi aussi j'étais un peu tanné de voir le RO jouer à moitié et ne débuter le match qu'au deuxième quart. Lors des deux derniers matchs ils ont joué eux aussi à la hauteur de leur talent et dès le début du match. Ca faisait changement, juste too bad si sa veut dire 60-0 l'objectif est la Coupe Vanier

C'es tout de même pas leur faute si les mauves se sont tant dégonflés.

@Alain C En sachant que seulement 3-4 joueurs de la ligue vont faire le saut ds la NFL/CFL et que se sont des étudiants moi je suis pour le concept d'équipe plutot que celui de superstar!

Dans le cadre de mes fonctions, où le travail d'équipe, le timing entre des différentes opérations est crucials et où la visions gobale prime sur le bien individuel. Avec le choix suivant:

Bruno versus Prud'homme versus Mahoney

Je choisi Prud'homme sans même regarder en arrière.

Pourquoi, car il a acheté le concept d'équipe et à mis de côté son égo et à même changer de position pour le bien de l'équipe.

Aujourd'hui, il est sans contredit le meilleur QB de Laval et avec ce baggage en ferait un atout de choix pour mon équipe de projet.


Pour Mahoney, le fait de changer de position pour sa visibilité personnel à mis Concordia dans le trouble plus qu'autre choses (et je convient que McGrath est parti prennant de la décision)


Pour Bruno (en espérant que ca blessure ne soit pas aussi grave)à mon opinion qui n'estes pas la vôtre, individualiste et showboater malgré son grand talents.

Aujourd'hui, j'en ai plein de ces deux genres dans mes projets et ils ne menent à rien.


Whistler

Als4ever a dit…

Le transfert de Mahoney de quart à receveur aurait mis Concordia dans le trouble??? Il a fait ça pour sa visibilité personnelle et son ego???

Mackay est un bien meilleur quart que Mahoney. Mahoney est un receveur très dangereux. Il me semble que c'était dans l'intérêt de l'équipe de pouvoir faire jouer les deux en même temps!

Et je vois mal pourquoi critiquer un jeune qui veut faire carrière professionnelle plus tard!

Anonyme a dit…

Whisler: EXCELLENT commentaire.

Als: Je ne vois pas comment tu peux dire que McKay est le meilleur quart... vraiment pas.

Et si je prends ton dernier commentaire : "Et je vois mal pourquoi critiquer un jeune qui veut faire carrière professionnelle plus tard!"

Les joueurs choississent Laval parce qu'ils croient qu'il seront en mesure de beaucoup plus progresser avec cette équipe qu'une autre. Pourquoi les blâmer de choisir Laval en effet. Arrêtez le double discours SVP

Wildtype

Als4ever a dit…

Mahoney 2008:
55.6% de passes complétées
6-8 TD-Int.
184.8 verges/partie

Mackay 2009
61.3% de passes complétées
18-13 TD-Int
342.4 verges/partie

Qui est le meilleur passeur???

Als4ever a dit…

@Wildtype

J'aimerais bien arrêter mon double discours, mais explique moi le lien entre Mahoney qui aspire à une carrière professionnelle et le fait que les jeunes choississent Laval... Vraiment, je vois aucun lien!

Anonyme a dit…

@ whistler : désolé mais franchement je ne vois pas en quoi ton équipe ''projet'' pourrait faire gagner sa vie à un joueur plus tard donc peu importe s'il change de position pour se donner de la visibilité; good for him. C'est déjà bien dur de se démarquer pourquoi ne pas le faire d'une façon ou d'une autre. Ce sont des étudiants qui aspirent à se rendre au plus haut niveau foobalistique c.à.d jouer pro donc s.v.p. ne pas basher leur décision. Mais sinon je comprends ton choix.

Anonyme a dit…

@als

Je parlais des fans en général et non de toi en particulier.

Pour ce qui est de Mahoney... 2008 était son année recrue je crois. Il a bien failli battre Laval en finale, si je me souviens bien.

Mahoney est aussi un meilleur scrambler.

Il faut faire attention aux stats. Je ne sais pas contre qui ConU a jouer en 2008 vs 2009.

Quel était le play-book?

McKay avait la chance de compter sur... MaHoney comme receveur en 2009... :-)

Mais bon ce n'est qu'un eopinion.

Wildtype

Anonyme a dit…

encore moi l'anonyme @ whistler : ce que je veux dire, car mon commentaire pourrait te paraître porté vers l'égo des joueurs, c'est que pour certains joueurs (rares joueurs) la vie de football ne s'arrêtera pas apres la LFUQ, ils auront le talent et la chance d'aller plus loin en tant qu'accomplissement personnel, bravo à prudhomme qu'il soit le meilleur qb de laval mais ce titre ne le mènera pas loin après cela mais mahoney et bruno (s'il est en forme) je te parie qu'ils vont avoir la chance d'aller jouer pro et cela tout en aidant leur équipe respective. Et de toute façon comparer des rec à un qb c'est très imprécis comme comparaison. Rec la position est déjà ''selfish'' à la base tandis que qb pour performer il faut toujours étudier, travailler fort, trouver ses rec, savoir prendre le blâme et carrément porter une équipe sur ses épaules donc...

Als4ever a dit…

En 2008, ConU a réussi à arrêter Benoit Groulx, c'est la raison pourquoi la partie est restée serré. L'offensive des Stingers a connu une journée très ordinaire avec 10 points marqués!

"McKay avait la chance de compter sur... MaHoney comme receveur en 2009... :-)"

ConU était donc meilleur en faisant jouer les deux joueurs à la fois ;-)

Vengeur Masqué a dit…

Pas d’accord avec toi Alain C… Ta vision de la chose est bien trop simpliste. Ça ne s’arrête pas à dire que le temps de jeu doit être l’argument de sélection!!! Les jeunes doivent d’abord et avant tout faire leur choix en fonction de l’encadrement qu’ils recevront et des valeurs qui sont véhiculées au sein du programme de football (après le premier critère : le programme d’étude…).

Laval compte au sein de son équipe des entraîneurs parmi les plus compétant au Canada. L’encadrement des joueurs tant sur le plan football que académique est irréprochable. Et contrairement à certaines équipes, l’individu passe après l’équipe, on n’y fait pas de promesse à personne. C’est le genre de conditions gagnantes (éprouvé) qui va continuer à attirer les joueurs remplis de potentiel à Laval.

Je dis pas que Laval est le seul bon modèle et encore moins qu’il est parfait. L’environnement est différent ailleurs et c’est à chaque joueur de trouver ce qui lui convient le mieux.

Sylven a dit…

Même si j'étais sceptique l'an passé, je crois que la décision était bonne de Coach McGrath de déplacer Mahoney comme receveur et ramener Mackay comme quart partant. Malgré des débuts difficiles, les stats des deux joueurs lui ont donné raison.

Cette année par contre avec Mackay blessé pour toute la saison au 2e match et les performances ordinaires de Morsink (beaucoup de verges mais une tonne d'interceptions), la question se pose si Mahoney n'aurait pas dû revenir derrière le centre pour le bien de l'équipe.

Le Maître du Monde a dit…

Mahoney est utilisé pour le Wildcat

Deux fans a dit…

Clisse que c'est difficile à suivre... y'a comme 2 sujets.

1. Mahoney, c'est coach McGrath qui l'a converti, il l'a convaincu que c'était pour sa recrutabilité professionnelle, mais en fait, c'était pour mettre ses meilleurs hommes sur le terrain, et il préférait un "vrai passeur" qu'un scrambler...

Tout comme Sylven - on était très sceptique face à cette mutation, mais à rebours, ce fut la meilleure solution, autant pour le joueur que pour l'équipe.

@hbergeron et autres... Le recrutement facilité de Laval tient à 2 mamelles (par rapport à d'autres équipes).

- Des finissants collégiaux à bobettes rouges. (Des joueurs qui ont grandi à l'ombre du Peps et désirant de tout coeur jouer pour l'UL.) Les autres équipes en ont un peu, mais jamais en nombre comparables à Laval.

- La "célébrité" de jouer à Laval, les 15 000 personnes, le front page du Journal de Québec. Se faire reconnaitre dans les salles de classe, au resto, etc...

Tout le reste des critères tombe dans un magma en fusion qui doit être analysé selon les préférences de chaque joueur...

Le Nain a dit…

Je me permets d'ajouter une 3e mamelle 2Fans, même si je trouve ça moins sexy...

Les sous de l'organisation, générés par les 10-15 000 fans par matchs font que le Rouge et Or se pavane avec probablement le meilleur coaching staff de la SIC.

Aussi, au vue des dernières années, jouer pour le Rouge et Or est la façon la plus probable de se rendre "au bout" à chaque saison.

Deux fans a dit…

Pas d'accord avec les meilleurs instructeurs de SIC. Dans les meilleurs... sans problème, mais les meilleurs, c'est subjectif...

De plus, les recrutés sont beaucoup confrontés à leur instructeur de position ainsi qu'à leur coordonnateur...

Tant qu'à nous, ça fait un argument dans le magma de critères...

P.S.: Un des points soulevé par D. Ménard pour venir jouer à Mtl était parce qu'il avait été impressionné par M. Lapostolle, coach de la D-line des Carbs...

Anonyme a dit…

Alain a dit " j'aime mieux voir un jeune se développer et être partant dans une autre équipe et à sa 3ième année, ce jeune va arrivre à maturité car il va avoir vu du terrain et acquis beaucoup plus d'expérience qu'un gars sur le banc. Et celui qui va finalement être partant à sa 3ième année, il va être en retard sur l'autre joueur, c'est bien évident."

J'ai pas vu ce retard la d'Étienne Légaré, de Bruno Prudhomme, de Pascal Ballairgeon, de Pierre-Luc Yao et autres

Leroye

Als4ever a dit…

@Leroye

Tu ne penses pas que si Prud'homme avait été partant depuis ses débuts à Laval il serait meilleur aujourd'hui?

Il me semble que pratique + match avec les l'unité offensive no 1 est plus profitable que juste pratiquer avec les réservistes.

Sylven a dit…

Als4ever, tu ne penses pas que si un de vos quarts recrues était partant maintenant, il serait meilleur dans trois ans ? Probablement oui, mais les Carabins en arracheraient d'ici là. Voyons, c'est la moindre des choses que les entraineurs utilisent les meilleures ressources qu'ils ont sous la main pour le bien de l'équipe...

Prud'homme savait très bien qu'il y avait un dénommé Benoit Groulx qui était le quart partant quand il a joint le Rouge & Or, mais c'est quand même ce qu'il a choisi de faire. Entre temps, il a joué receveur, a remporté la Coupe Dunsmore à trois reprises et la Coupe Vanier à une reprise, a terminé son baccalauréat et entamé une maitrise en physiologie-endocrinologie. Il est maintenant le quart partant de l'équipe à sa quatrième année, il a bien mené son offensive en saison régulière et aspire à remporter la Coupe Dunsmore et, qui sait, peut-être la Coupe Vanier encore cette année. Je suis sûr qu'il est très satisfait de son choix d'université à date. Et ce n'est pas fini, il lui reste encore un an d'éligibilité.

Anonyme a dit…

D'après certains, ils retirent plus et progressent plus vite à pratiquer contre la D de Laval que de jouer des matchs contre plusieurs équipes de la ligue... et comme tu joues comme tu pratiques, l'argument se tient.

Wildtype

Als4ever a dit…

C'est sur qu'un blowout de 66-0 où l'autre équipe a abandonné, ça ne donne pas grand chose. Mais il n'y a rien qui remplace une partie contre un adversaire coriace. C'est ben beau les pratiques, mais affronter des équipes avec des styles différents et des joueurs aux habilités différentes, il n'y a rien de mieux pour progresser.

@Sylven
Je ne questionnait pas le choix de Prud'homme, loin de là. Je faisais juste comparer deux chose:
a)Prud'homme tel qui est maintenant
b)Prud'homme s'il avait plus de 3 ans d'expérience comme quart partant

Dans mon livre à moi, il aurait plus progressé selon l'option b)

Sylven a dit…

Als4ever, sûrement mais la même chose peut être dite de tous les quarts qui n'ont pas été partants à leur année recrue, et on s'entend qu'ils ne pas légion dans la LFUQ (seulement Collin cette année sur les quoi, 18 quarts que compte la ligue ?).

Alain C. a dit…

C'est vrai que c'est rare mais on risque d'avoir le même phénomène l'année prochaine avec le Vert et Or. Shoiry a été le quart partant à son année recrue. Prenons un exemple bien simple, 2 joueurs à la même position et qui ont le même talent.

Le premier joue sur la banc ou est réserviste pendant 2 ans. Pendant ce temps là, l'autre joueur est régulier et affronte les meilleurs joueurs en situation de match.

Selon vous, qui sera le meilleur? C'est sûr que le 2ième va être meilleur car il va avoir de l'expérience.

Anonyme a dit…

salut a tous
une question

savez-vous pourquoi

Peter the RAM carriere n'est pas utilisé cette saison ,
au dernier math je ne l ai appercu qu une seul fois
malgré qu'il a bien joué a McGill

Anonyme a dit…

@2F rare que je trouve vos commentaires non pertinent....mais dans les cas des deux mamelles ...c'est pas votre meilleur....ça doit venir de 2Fj:)))

@Alain C.....depuis quand une équipe de football est-elle composée que de partant.


Alors vient en jeu le travail des entraîneurs et leur philosophie d'équipe que les jeunes achete ou pas. respectons donc au moins ça

Encore une fois c'est le jeune qui choisi leur équipe et en partant tout les équipes sont sur le même pied question de repêchage....sauf McGill

Ce concept n'a pas empêché Sam Fournier de jouer dans la CFL

Si tu veux jouer tout de suite, tu vas à Sherbrooke et tu vis avec les hauts et les bas de l'équipe.

Whistler

Anonyme a dit…

''Si tu veux jouer tout de suite, tu vas à Sherbrooke et tu vis avec les hauts et les bas de l'équipe.''

Excuse moi Alain les :))) manquait....mon clavier de mon PC lague comme les ballons vendredi soir dernier

Whistler

Sylven a dit…

Bon d'accord 2 sur 18, j'avais oublié Shoiry !

Fournier et tous les autres avant lui. Laval est selon moi l'équipe québécoise qui a fourni le plus de joueurs à la CFL depuis disons 2003 (année où Sherbrooke a fait son entrée dans la LFUQ pour comparer des pommes avec des pommes).

Même là, Sherbrooke a aussi son lot de vétérans même s'il est moins imposant que celui de Laval et Montréal. Par exemple, ce n'était pas facile de percer l'alignement comme secondeur recrue cette année avec la présence des Regimbald, Fonseca, Boulay et Auger. Tandis qu'à Laval, Beaudet a quand même joué pas mal cette année. Bref, pas si noir ou blanc que ça...

Sylven a dit…

Nouveau top 10 pour ceux que ça intéresse :

1. Laval (8-0), 500 (43), 1
2. Western (7-1), 433, 2
3. Saskatchewan (5-2), 370, 4
4. Ottawa (7-1), 339, 5
5. Calgary (5-2), 320, 7
6. Regina (5-2), 237, 3
7. McMaster (6-2), 201, 8
8. Montréal (5-3), 129, 6
9. Saint Mary's (4-3), 87, 10
10. Sherbrooke (4-4), 53, NC

Ont également reçu des votes : Wilfrid Laurier (31), Bishop's (17), Concordia (5), Acadia (1).

Bref, Laval toujours #1, Montréal perd deux rangs au #8, Sherbrooke fait son entrée au #10 et Bishop's sort.

Deux fans a dit…

@Anon 12:17- On pense que Peter a perdu un peu de vitesse et peut avoir de la difficulté à suivre des rapides RB ou L. Mahoney...

Mais il n'a surement pas perdu son "oumphh" caractéristique comme on l'a entendu à Percival-Molson.

@Whislter & @Sylven - Bon Obie (D-G d'Hamilton) avait signalé qu'il avait remarqué S. Fournier principalement à cause de ses performances de "beast" à St-Jean... N'eut été de son parcours tout étoile là-bas, il aurait probablement passé droit au repêchage CFL...

Le Maître du Monde a dit…

Peter à prit beaucoup trop du Bid! ca frappe plus, mais c'est plus pesant à trainer

Hohly a dit…

Quelles sont les nouvelles sur Bruno ?

Dom a dit…

@MdM : fais attention a ce que tu dis du bid, car j'vais te montrer le oumpff

@hohly: pas de nouvelles...bonne nouvelles??