dimanche 17 octobre 2010

Match #7 Ramassis de notes: Guidés par le roux


Voici donc notre ramassis de notes suite à la victoire des Carabins au compte de 30-7 des Carabins sur les Hommes en Rouge de McGill.

À tout Seigneur, tout honneur

- Le joueur par Excellence de la partie, sans conteste, #10 Alexandre Nadeau-Piuze, qui a réussi 25 de ses 35 (71%) passes tentées pour des gains quasi record de 337v. Notez que ses receveurs ont échappé au moins 5 de ses passes non complétées (#87 D. Kouamé 3!!!, #19 F. Bruno qui en avait une lui permettant de s'échapper pour un touché ainsi que #8 Rotrand Sené sur une passe hors du champ arrière).

De gros points aussi pour l'exécution des jeux, dont quelques-uns qu'on n'avait pas vu cette année. Il n'a pratiquement pas eu de pression, sa O-Line étant d'une étanchéité remarquable. Deux choses qu'on a appréciées:

  • Au premier quart il faisait face au vent (environ 20-25 kmh) et pourtant ses spirales étaient tights et précises, ne laissant pas le vent affecter ses ballons.
  • Sur un jeu en particulier où deux de ses receveurs s'ouvraient sur le flanc dans le même axe. À mesure que le jeu se développait, son regard était porté sur celui le plus rapproché, pourtant il déclencha sa passe à celui le plus éloigné, réalisant un gain d'une vingtaine de verges.

Seul bémol au tableau d'Alex, le manque d'opportunité dans la Red Zone. Parfois, il semble précipiter ses passes (sa seule interception vient de là, et il aurait pu s'en faire intercepter une autre un peu plus tard) et ses jeux dans cette zone, il aurait intérêt à relaxer et à se faire confiance, quitte à expédier un ballon hors du terrain s'il n'y a pas de jeu.

L'offensive

- Les Alexandres étaient frimés ; #18 Alexandre Dupuis, un receveur Lionel-Groulxois, a débuté sa journée avec un hit dans les US sur J. Thompson (qui a paru hésitant et poche tout le match) qui peinait à sortir de sa zone des buts. Le ballon a été recouvert par #50 J. Beaulieu-Richard (Ça fait 2-3 fois qu'il fait ça cette année) pour un touché. Alexandre captera ses 2 premières passes, dont une pour un touché, dans le Bleu uniforme un peu plus tard.

- Grosse partie du receveur l'Ex-Spartiate #3 Jean-Phaneuf-Christophe-Morin (4 catches pour 99 v.). Bonne cible, bonnes mains:  Moorin! La seule chose, sur son plus long jeu de l'année (38v.), il a tenté de sauter par-dessus le DB qui s'en allait le mettre en échec pour une chute spectaculaire et douloureuse. Comme l'instructeur des receveurs va surement lui dire:  "La prochaine fois, baisse la tête et fait lui payer!"

- Parlant de hits, #19 F. Bruno a fait un straight arm a un DB adverse pendant un YAC, disons qu'il ne faut pas se laisser tromper par le physique de Frank, il est solide sur ses cleats!

- On a eu la chance de voir le cousin Maxime Sprauël en fin de match, il a mal paru sur sa première passe, lançant dans une double couverture et se faisant intercepter. Il a complété quelques passes plus courtes par la suite et a démontré une belle mobilité

- On a encore aimé les choix de jeux du roux CO Pat Gregory, il avait commandé quelques courtes passes à #34 Mark DeLuca (utilisé quasi exclusivement en blocage cette année) pour lesquelles les Hommes en Rouge étaient désemparés et n'avaient aucune parade.

- #8 Rotrand a été stuffé pour un 3e match consécutif (17 portées pour 74 v.)... On a été le voir après le match, et il nous a dit qu'il n'était pas blessé et ne s'expliquait pas lui-même pourquoi "ça ne marchait pas". Il semble comme un joueur de baseball qui traverse une période léthargique et qui est incapable de refaire ce qui marchait bien auparavant.

- Oli, Oli, Oli - On était plusieurs dans les estrades à constater que lorsque ça ne fonctionne pas avec Rotrand, on devrait davantage recourir à #27 Olivier Renière qui peut courir hors l'aile et stresser la défensive adverse. Lorsqu'on nous a écoutés (!?), Oli en a couru une d'une 40 taine de verges. Il nous a expliqué qu'il aurait aimé aller jusqu'au bout (il a terminé à la ligne de 20), mais les efforts déployés sur toutes les unités spéciales auparavant l'avaient rendu avec le souffle court à ce moment-là

On s'en serait passés

On déplorait qu'il n'y eût pas de blessés chez les Carabins?? Oupssse #94 W. Fontaine est en béquilles, et l'excellent #9 W. Désir manquait à l'appel (Hamstring).

En défensive

Partie honnête de la défensive. Plusieurs verges allouées par la passe (310 v.), mais absolument rien au sol (32v!!!!)

Les locaux avaient ce petit jeu de passe à leur #5 M. Chitayat qui partait toujours en mouvement offside et recevait la passe avant que les DB ne puissent réagir, grrrrr vraiment enrageant.

Leur gros receveur #14 Justene Edwards (6'5 -240) menait un combat vraiment inégal contre #33 Jean-Michel Lemieux qui a tout de même réussi à s'en sortir. Après le match, on voulait aller demander à Justene pourquoi sa mère lui avait donné un prénom si féminin, mais on a changé d'idée en s’approchant...

Gros match encore de nos recrues #7 D. Ménard, qui a appris du maître et en a rabattu une importante, et #24 A. Pruneau, qui progressent de partie en partie..


#37 C. Houle a disputé toute la partie comme MLB et a bien fait, provoquant une échappée et étant souvent près du ballon (Il terminera la partie avec le plus de plaqués de l'équipe). Christian nous a expliqué après la partie que les coaches voulaient qu'il soit plus près du jeu, qu'il fasse des jeux. Mission accomplie.

Sa meilleure partie de l'année, meilleur joueur de l'équipe dans les US, et évoluant comme secondeur en 2e demie, #21 Peter The Ram Carrière a fait sentir sa présence un peu partout dans le match, et il a mis fin aux steppettes du #5 de sa façon caractéristique - BOUM! GAME OVER

- On est chaud et froid avec le #25 Tony Rayapin, il peut suivre le jeu facilement, le lit bien, mais... encore un pass interférence samedi. Sur un autre jeu, il jouait l'interception et le rusé R. Bondy lui a passé le pigskin juste par-dessus la tête, allouant un long gain à son joueur. À la fin du match, il l'avait entre ses mains son interception, mais n'a pu malheureusement pu conserver le ballon (un peu à l'instar de #91 G. Alexandre qui aurait pu faire un #98 Dukes de lui en interceptant un ballon lancé directement dans ses mains). Ce qu'on aime moins dans le cas de Tony, c'est qu'il tente de plaquer son joueur en se cramponnant après lui, mais dans le cas de gros receveurs comme Justene ou précédemment à Bishop's, les receveurs font une 15 zaines de verges avec lui sur leurs dos.

Ce qu'on a vu était le McGill de l'an dernier, pas celui qu'on a vu en ouverture de saison au PEPS ou contre nous au CEPSUM, il y a trois semaines. La résignation d'une saison 0-9 doit tranquillement entrer dans la tête des troupiers du coach Wolfe.

Incident diplomatique: 
Impossible de passer sous silence le fait que notre foule a littéralement éclipsé et dominé la maigre foule McGilloise. Le plus drôle furent les agents de sécurité qui encerclaient littéralement la Sexxxxion 6 en voyage, et la menaçait constamment d'expulsion. Nous avons découvert par la suite que le public McGillois était susceptible aux slogans et mots d'esprit impliquant le terme "balai"...


Photo de Chistophe-Jean-Morin-Phaneuf en pleine action par Dom Bernier



77 commentaires:

Sigma Theta Pi a dit…

Max ne c'est pas fait intercepter sur sa premiere passe (sa seconde), puisqu'il s'agissait d'une passe dans les mains de Djems (qu'il n'a pas su controler)sur le flanc gauche de l'attaque.

Anonyme a dit…

@2F.....encore une très bonne analyse du match.......mais c'était McGill on ne pouvait pas s'attendre a moins de la part des bleus sinon ça aurait été décevant.

Seul petit bémole....souvent les bleus de ce Blog aime parler du respect que la visite rouge doit avoir en venant sur VOS terres.

Parler de balai sur les terres de McGill me semble au manque de respect flagrants aux supporteurs de ce programme centenaire.

Ca resemble étrangement aux genres de niaiseries de la visite bleu au PEPS. Et avant que vous en parliez, ça n'excuse pas tout genre de niaiseries de la part de n'importe quel partisan.


Whistler

Le Maître du Monde a dit…

@Whistler - En tant que partisan du bon gout et Hooligan présent sur place samedi, je dirais que c'était beaucoup plus un problème d'épiderme sensible plutôt que de l'utilisation irrespectueuse de terme ménagé. Il ce dit des choses LARGEMENT plus cru dans tous les autres stades du Q autant de la part des hôtes que des invités. La pancarte sur la poutine Ashton vu au CEPSUM lors de la partie contre le R&O était hautement plus virulente.
Aussi centenaire soit le programme de McGill, la poignée de 8 fans que nous étions dépassait du double le nombre de fan des Rouges. Le respect devrait avant tout venir des étudiants de McGill et des Anciens qui laisse leur équipe ce battre dans le plus grand anonymat.

Bert a dit…

Mon (petit!) ramassis de notes du lundi matin...
- "Le plus drôle furent les agents de sécurité qui encerclaient littéralement la Sexxxxion 6 en voyage". Je suis très heureux que les Bleus bénéficient de ce groupe de partisans enthousiastes. Néanmoins, j'estime qu'il serait préférable d'éliminer de leur répertoire les commentaires désobligeants, voire insultants, directement orientés vers les adversaires ou leurs partisans. À mon avis, ça ne sert pas la cause.

- Cela fait plusieurs matches que cela m'ennuie: les retours de bottés de 3e essai des Carabins. À mon avis, la meilleure façon de faire est de: attraper le ballon avant qu'il ne touche le sol; aller plus ou moins droit devant pour obtenir 5 verges minimum, souvent dix, parfois plus; retours brefs, moins souvent de punitions...Les Carabins envoient un seul receveur, d'où une forte proportion de ballons qui tombent au sol; et Frank tente toujours le long retour, d'où retours souvent nuls ou négatifs et un plus grand risque de punition. Notre #81 a très bien fait: pourquoi ne pas revenir à 2 receveurs?
- Les Stingers m'impressionnent: il ne faut jamais les compter pour battus! Ils sont dans leurs matches jusqu'à la toute fin et cela les sert drôlement...
- Pendant ce temps, un autre match serré au PEPS! Franchement, on ne se tanne pas d'assister à des pratiques? Combien de matches dignes d'intérêt par année pour les foules du lieu?

Le Maître du Monde a dit…

@ Bert - Je suis d'accord avec toi. C'est quoi le problème avec le bon vieux concept de courir droit devant nous. Je veux bien croire qu'en laissant qu'un joueur dans le champ, l'équipe tente de bloquer le botté, mais cela arrive 1 fois sur 100! Un 2e joueur dans le champ permet de bénéficier d'un bloc supplémentaire pour ouvrir le chemin et limite de beaucoup les risques de pénalité. Mieux vaut une course de 5-10 verges et peut-être plus que de toujours viser la zone et reculer de 15 verges pour cause de Holding.
La Base!

Pour revenir sur la partie, même si ce "n'était que contre McGill", nous avons vu de très belles choses. À commencer par la qualité des lancés de notre Roux ami. Comme je l'ai dit après la partie, si ce n'avait été de Djems qui avait oublié ses mains-normalement-très-fiables au CEPSUM, le % de passe aurait été exceptionnel. depuis le début de l'année, les équipes adverses découpent la défensive des Bleus avec des petites passes courtes (8-10 verges) dans les flans. Pour la 1er fois, nous avons enfin pu voir la même chose de notre attaque.
Il va falloir continuer à lancer si l'on veut espérer sortir du Q. La victoire du R&O d'hier le prouve parfaitement. Les Mauves savaient pertinemment que nous allions courir lors de notre partie à Lennox. Ils n'ont eu qu'a fermer le centre pour museler notre offensive. L'utilisation du bonne attaque aérienne contre eux leurs aurait obligé d'ouvrir la ligne et ainsi créer des trous pour notre Gazelle.
La crainte aérienne du R&O à ouvert la voie à l'attaque au sol hier qui a très bien fait, contrairement à nous.
c'est ce que nous devrons faire contre les Twins Towers vendredi et Bishops dans 2 semaines.
Samedi l'attaque au sol à débloqué avec l'arrivé d'Oli dans le champ arrière au côté de Retrand. Espérons que nous pourrons le revoir plus souvent à l'Offensive à l'avenir.

Sylven a dit…

Bert, effectivement ce n'était pas un très bon spectacle dimanche que de voir Bishop's se faire massacrer de la sorte au PEPS. Mais que devait faire le Rouge & Or, déjà que les remplaçants ont joué toute le 4e quart ?

Plusieurs commentateurs mentionnaient que Laval jouait mollement cette année (surtout l'attaque en 1e demie) et n'était un sérieux prétentieux à la Coupe Vanier que parce qu'ils joueront toutes les séries à domicile, alors il fallait remettre les pendules à l'heure. Ajoute à cela le retour au jeu de Prud'homme comme partant suite à une commotion et le fait que Bishop's pouvait en théorie coiffer Laval comme champion de conférence, je comprends que Glen n'ait pas mis la pédale douce. A noter qu'il a tout de même posé le genou à la ligne de 5 de Bishop's avec plus de 10 secondes à faire en fin de match...

Et honnêtement, Bishop's a mal joué, mais si c'est ce qui arrive quand Laval sort fort : la foule fait le reste du travail d'intimidation !

Le Maître du Monde a dit…

@ Sylven - Le problème c'est vraiment pas le R&O, mais les autres clubs. Venir au CEPSUM est un trip en soit à cause de l'atmosphère, mais aussi parce que tout peut arriver sur le terrain et que l'on peut toujours espérer voir un spectacle enlevant. C'est assurément pas la faute du R&O, mais je suis sur, tout comme Bert, que les Fans assis au PEPS apprécieraient 100 fois plus la partie s'il y'avait justement une partie.
Ca risque d'arriver à la coupe de Preswood quand nos Bleus vont débarquer dans votre hostile colline! ;)

Als4ever a dit…

Bien d'accord pour les retours de bottés de dégamements. En tenant compte des ballons qui bondissent pour rien à terre et des nombreuses punitions pour bloc illégal, on recule au lieu d'avancer! Vivement le retour à la base.

Pas besoin d'y aller pour le "homerun" à chaque jeu, un gain de 10 verges en plein centre est plus qu'acceptable.

Le Maître du Monde a dit…

comme disait un vieux sage, le football est une question de pouces.
"You find out life's this game of inches, so is football"

Deux fans a dit…

Bon commentaires de tous...

@Bert - Tu le sais bien, c'est du foot universitaire, un peu d'insultes, ça pimente le tout... Le pire, c'est que ça pris un petit bout avant de savoir ce qui les offensaient, les agents de sécurité ne l'ont jamais dit. On croyait que c'était le bruit!!! Si vous insistez, on vous dira le slogan offensant...

@Sylven - On a entendu dire que la foule était particulièrement crinquée à Qc city dimanche.

Ce qui nous étonne toujours dans votre "effet de foule", c'est que même des joueurs vétérans (et on inclut des Carbs là-dedans) qui en sont à leur 8e visite au PEPS, en sont victimes!!!

Que des recrues soient intimidées, c'est correct, mais des vétérans, on a de la difficulté avec ça...

Martin ITFOR a dit…

J'étais au PEPS, question de voir les ennemis en action... C'était calissement sadique comme atmosphère... Bishops a même pas été capable de traverser la ligne du milieu... C'était ma première expérience au PEPS et j'ai trouvé ça wack en criss... J'ai souvent dit que les gens de Québec aiment les sports où ils sont les seuls qui gagnent et le match d'hier me l'a bien démontré... Vivement, faites-vous une équipe dans la CFL et là on va voir c'est qui les vrais hommes... Personnellement, j'aurais aimé mieux être à McGill samedi qu'au PEPS parce que ça faisait pitié le match du R&O tant que ça a vait l'air d'une game des Harlems Globetrotters...

Anonyme a dit…

@Martin,

Je ne vois pas comme le match de samedi valait plus que celui de dimanche.

C'est ussi Harlem de voir un joueur de Mcgill a peine plaqué dans sa zone échappe le ballon et donner 6 points aux Carabins....


Pour une fois depuis longtemps, le RO a sorti au niveau du talent que cette équipe possede.

Si ils appliquaient ce niveau à tout les games ca serait simplement épeurant....

Et pour ta remarque sur les vraies hommes.....je t'invite à aller jouer sur la ligne voir si c'est des enfants

La CFL c'est simplement pas beaucoup plus que l'universitaire où 2-3 equipes dominent les restes des equipes qui font de la figurations avec plein d'Américain....bravo pour les Alouettes mais j'aime encore mieux un match McGill Comcordia qu'Hamilton Toronto

Whistler

Anonyme a dit…

@Bert,

Je suis entierement d'accord avec toi, le retour de ballon, ca doit se faire nord-sud. Pas mal tanné de voir tout ces joueurs ganbader 30-40 verge est ouest pour rien gagner

Whistle

Deux fans a dit…

@MartinItfor - Pas dépassé la ligne du centre?? clisse... Ben Groulx a gouté sa médecine...

Un match des Harlem Globetrotters :) , on va la retenir celle-là... avec la petite musique...

Au moins contre les Hommes en Rouge, la sécurité a contribué au show... lolll

@Whistler - Veux-tu qu'on sorte la fiche en saison régulière des Als vs le R & O des 3 dernières saisons?

Pour les retours de botté - Dans le match de la SRC, Kris Robertson de ConU se promenait aussi par derrière et de côté dans le match du V & O, sans rien aboutir.... et ironiquement, F. Maheu des Verdâtres lui, a retourné drette devant lui et a fait un "all the way" (68v.)

Sylven a dit…

Effectivement, la foule du PEPS était en feu dimanche. Je ne sais pas pourquoi : préparation mentale pour les séries toutes à domicile en vue comme c'était le dernier match de la saison régulière au PEPS ?!? Je pense aussi qu'avant la Coupe Vanier (vraisemblablement contre les champions de l'Ouest), il n'y a que les Carabins qui peuvent tenir tête à Laval au PEPS. Même les champions de l'Ontario (sauf peut-être Western qui y a déjà joué) risquent d'avoir toute une surprise. Une chose est sûre cependant, ça a définitivement affecté Bishop's d'une part sur les punitions de hors-jeu et d'autre part sur leur concentration.

Martin, Bishop's a traversé la ligne du centre à quelques reprises mais jamais assez proche pour tenter un placement (45 verges). Autrement, je rejoins pas mal Whislter dans ses propos. Et si c'était si facile que ça "se faire une équipe de la CFL", Québec l'aurait depuis longtemps. Quant à ta remarque comme quoi "les gens de Québec aiment les sports où ils sont les seuls qui gagnent", le passage des Nordiques a clairement prouvé le contraire...

Als4ever a dit…

@Whistler

Au cours des 6 dernières saisons, 6 équipes différentes ont gagné la Coupe Grey! (Il y a 8 clubs dans la ligue)

Côté parité, c'est dur de demandé mieux!

Anonyme a dit…

@Als4ever l'dée de simplement vouloir diminué la réussite du R&O et les gens de Québec en se servant de la CFL est tout simplement juste niet.

Après ca va être: Nous on a le CH et pas eux....d'un ridicule consomé

Et après: ta mère pi..e plus loin que ton père!!!


En passant une des seule fois que les mauves ont passé la ligne du centre fut à cause d'une pénalité au R&O et ils ont tout aussi tot reculer loin dans leur zones avec 2-3 punitions contre eux.


Whistler

Anonyme a dit…

@Martin

C'est vrai que l'atmosphère devait être survoltée à McGill. À bien y penser, j'aurais préféré être là-bas plutôt qu'au PEPS dans cette atmosphère sadique...

Des pistes de solution...ça fait 10ans qu'on en propose. Qu'est ce qu'on devrait faire? Se retirer de la ligue universitaire? Ne plus aller aux games? Faire semblant qu'on aime pas le happening que c'est devenu? Vous laisser gagner? Fans de Laval aidez-moi...!

Quant à la foule...Oui la foule à Laval est intimidante, oui les autres équipes font dans leurs culottes quand ils entrent sur le terrain et vous savez quoi? C'est la marque de commerce des villes qui sont derrière leurs équipes. J'étais au PEPS dimanche et oui c'est la foule qui a mis le match hors de portée dès le début (peut-être devrait-on demander au fans d'entrer au 2e quart seulement?). Comment aimez-vous l'ambiance au Centre Bell? On peut dire que la foule peut être un peu cruelle à l'occasion...même envers ses propres joueurs...Parlez en à Patrice Brisebois. Est-ce qu'on devrait demander aux partisans du CB de fermer leurs gueules?

D'habitude je ne tombe pas dans les guéguerres de clochers et je n'aime pas attiser les préjugés puérils mais là je commence, comme d'autres, à penser, qu'en réalité, ça dérange parce que l'équipe qui a du succès dans cette ligue se trouve à Québec (j'espère que je me trompe!)Si c'était Sherbrooke on en parlerait même pas. N'oubliez-pas que vous avez, à Montréal, les champions de la coupe Grey. Si vous voulez voir l'une de vos équipes gagner, allez voir les Alouettes.

Concernant la LCF...honnêtement et sans jalousie...BEURK!

Als4ever a dit…

@Whistler

Je commentais simplement ta remarque sur le supposé manque de parité dans la LCF... Pour le reste de cette guerre de clocher, je passe mon tour... ;-)

Deux fans a dit…

@Sylven - À moins qu'on ne développe une théorie que les gens de Qc city ont tellement soufferts avec les multiples défaites des Nordiques qu'ils se sont découvert une mentalité d'amateur d'Harlem Globetrotters... lolll

@ Whistler - Si Sherby ou ConU avait une fiche de 40 victoires d'affilées à domicile (dont 85% de blowout), on en parlerait, t'inquiète pas...

@Als4ever - On a apprécié ton aide dans la guerre de clocher plus tôt aujourd'hui... :)

Sylven a dit…

Pas fou !! ;)

Le Maître du Monde a dit…

question: est-ce que les gens de Calgary et Edmonton sont aussi pris que nous dans une guerre de cloché qui en fini plus?

Martin ITFOR a dit…

Anonyme, je m'excuse si je t'ai offensé, c'est sûrement pas vous les redoutables fans du R&O, ni l'équipe, ni le programme de football de Laval qui est le "problème". Selon moi c'est la force de votre équipe en tant que tel qui a affaibli le reste de la ligue, surtout les universités anglos. Si les programmes de foot des universités anglos ne sont pas de taille à être de compétition contre vous et par la bande contre les Bleus, ils vont essayer d'aller dans une autre ligue où ils ont la chance de mieux briller. Et a long terme ça n'ira probablement pas en s'améliorant... Pensez-vous que c'est winner attirer des joueurs à McGill avec une équipe comme ça?

Mais un match comme hier ça donne pas le gout de retourner voir le R&O la prochaine fois que je serai à Québec... Au prix de la bière, j'aime mieux aller me saouler avec des amis à la Barberie...

Cela dit, en voyant les Guètres hier je me demandais calissement comment ils ont fait pour battre les Bleus...

Anonyme a dit…

@MdM, la réponse est oui. Tu n'as qu'a regardé les matchs Oilers-Flames.

@Martin, oui le R&O a très bien joué hier, mais Bishop ont été mauvais. D'accord avec toi pour le 5$ la bière...C'est du vol.

Leroye

Martin ITFOR a dit…

"N'oubliez-pas que vous avez, à Montréal, les champions de la coupe Grey. Si vous voulez voir l'une de vos équipes gagner, allez voir les Alouettes."

C'est exactement ce que les anglos font...

Anonyme a dit…

@Martin

Ben correct. Traditionellement, le bassin de recrutement de ces universités n'est-il justement pas anglo? C'était quoi le ratio de joueurs francophones avant que ne débarque Laval et ensuite MTL et Sherbrooke? Je me questionne à savoir si c'est vraiment ce facteur là qui les a affaibli. À ce compte là chaque équipe anglo serait à moitié composée de franco. Je pense bien plus que c'est le calibre qui a augmenté partout au Québec (plus de programmes dans les écoles)et que, comme les anglophones sont moins nombreux au QC, ceux-ci peinent davantage à recruter dans le bassin QC. Quant à eux, les meilleurs joueurs franco sont attirés par l'exposure mediatique de Laval. Ça, je suis capable de le reconnaitre. Il faut toujours se poser la question suivante:si j'étais un joueur, à quel endroit voudrais-je jouer? Avouons que Laval est un choix plus qu'intéressant. Au pro rata de la population, je ne suis même pas gêné d'affirmer que le R&O c'est plus gros que les Alouettes. Mon point:prenez un bassin de 700 000 comme Québec. Remplissez le stade avec 15000-16000 personnes et faites une règle de trois avec la population de Montréal (2.5 M avec la banlieue?) Ça nous fais environ 53000 personnes à chaque match(mon calcul étant basé sur 15000). C'est quoi le max aux matchs des Als? Je sais que c'est un peu simpliste comme calcul mais ça donne une bonne idée de l'importance que ça prend à QC.

Salut

Martin ITFOR a dit…

Statistique hyper mongole du match des R&O : -46 de verges à la course pour Bishop's...

Martin ITFOR a dit…

Anonyme, à ce rythme-là,il va falloir une autre équipe dans le réseau de l'UQ, moi et mes amis on se plaît à parler d'une équipe de l'UQAM, en tout cas, implanter un programme de football aurait coûté moins cher que le gros bloc de béton pas fini au coins Berri et Ontario... Et une université publique pourrait attirer du monde... Je dis ça de même...

Sylven a dit…

Martin, Laval n'est pas la seule équipe responsable de la chute des équipes anglophones québécoises. Montréal et Sherbrooke le sont tout autant en volant des joueurs à McGill, Concordia et Bishop's. Mais à ce compte-là, toutes les universités autres que Queen's, Toronto et McGill sont responsables de la chute de ces trois programmes centenaires : ils seraient si forts s'il n'y avait qu'eux dans SIC !! ;) Mais le football se développe et le nombre d'équipes universitaires augmente, ce qui est très bien ainsi selon moi !

Il faut dire qu'il était très anormal avant l'arrivée du Rouge & Or qu'une province comptant 6.5 millions de francophones n'avait pas un seul programme de football francophone. A mon avis, il en manque même encore un ou deux avec le bassin toujours croissant de joueurs collégiaux ! Quant à l'UQAM, il faudrait d'abord qu'ils trouvent une place et de l'argent pour le stade, ce qui est loin d'être évident avec l'énorme dette qu'ils trainent et l'aversion qu'ils ont pour le sport. Et pour ton information, toutes les universités sont publiques au Québec, i.e. subventionnées par l'état.

Et moi aussi (sans le juron..), je me demande comment les Carabins ont fait pour échapper le match contre Bishop's selon ce que j'ai vu en fds. Sans doute le traditionnel "mental breakdown" sur la route que Montréal a un match ou deux par année. Mais ça risque fort d'être différent dans deux semaines quand les Gaiters iront au CEPSUM.

Anonyme, selon les derniers chiffres de Statistiques Canada, Québec a presque atteint 750 000 habitants, tandis que Montréal a dépassé 3.8 millions d'habitants, donc 5 fois plus. A ce compte-là, les équipes montréalaises devraient en moyenne attirer 75 000 spectateurs par semaine pour accoter la ferveur des amateurs québécois de football universitaire ! Ou à tout le moins, 50 000 si on soustrait les 25 000 fans des Alouettes. Montréal fait bien mais l'assistance aux matchs des Stingers et des Redmen est assez pathétique...

Martin ITFOR a dit…

Il faut pas oublier aussi que les Alouettes ont une grosse offre de sport à disputer, simplement avec l'Impact et le sacro-saint Canadien...

Deux fans a dit…

Les O-lines de Bishop's ont appelé, ils ont des douleurs musculaires terribles à l'arrière de leurs cuisses après avoir passé l'après-midi à reculer!!! loll

Chris a dit…

Une idée pour faire une "comparaison" plus crédible, il s'agirait de faire le poids médiatique. Le nombre d'articles sur une et l'autre équipe.

Je crois que ça pourrait être surprenant...

Chris

Als4ever a dit…

Pitié, lachez les comparaison boiteuse avec les Als et vos règles de 3...

C'est quoi le max aux match des Als? Juste le dernier match de la Coupe Grey, c'est plus de 66 000 personnes qui ont déboursé en moyenne plus de 200$ pour assiter à la rencontre. Et c'est à part des loges. Ça donne des revenus de plus de 13 millions juste pour cette rencontre.

Je me demande si Laval a eu ça en total de revenu au guichet depuis le début de son programme.

Comparons les pommes avec les pommes et les oranges avec les oranges... Pour les étudiants, le coût pour 8 partie au Peps pour les étudiants est de 72$, exactement le même prix pour UNE seule partie des Alouettes entre la ligne de 20 et la zone des buts...

Anonyme a dit…

Pour régler la question de l'UQAM......et du RO

Votre solution favorite.......diluons le produit style LNH. Ayions trente équipes tous plus poche les unes que les autres avec encore moins de spectacle et des scores genre 4 A 3 (un bon kick + un mauvais contre un bon kick)

Après ca si le RO gagne encore....j'abandonne!!


Whistler

Tonton a dit…

@Als

Le R&O vient de franchir son millionième spectateur, et à 5.00$ la bière, je pense qu'on est ok pour le 13 millions. ;-).

Pour moi et bien d'autres Ashtoniens, on aime le package offert par le R&O: 8 matches locaux, 60$ par game pour 4, saison entre l'été et l'hiver, les tailgates incluant les recettes de Sebby, l'ivresse de la foule de 15K spectateurs qui font dérailler l'offensive de Cool Ben, une Coupe Vanier les années qui se divisent par deux... battre les amis de Montréal!

Ce package là est presque parfait pour moi, il manque juste un peu (beaucoup) de compétition.

@2F, merci pour le blog et d'endurer les petits cousins de là où le fleuve rétrécit dans votre salon. Remarquez que nous on n'apporte pas notre balais en visite.

Tonton

Deux fans a dit…

@Als - On aimait bien le cÔté non-financier, l'analyse du côté importance "sociale"/ville.

Pour un article dans un journal de Montréal, il y en a:
10 à Qc city - R & O
5 à Sherby - V & O + Gaiters
.5 à Mtl pour les Stingers
.1 pour McGill.

Il faut faire attention en nombre absolu de comparer le lectorat de La Presse et de La Tribune par exemple...

Deux fans a dit…

Coach Bolduc a affirmé la semaine dernière qu'il avait énormément de difficulté à recruter plus profondément que son alignement partant de 45 joueurs.

Coach Santerre se débat comme un diable dans l'eau bénite pour obtenir un recrutement comparable à Qc city et vous croyez qu'une autre équipe francophone aiderait??

En 2010, G. Bourassa et/ou P. Lochard auraient hésité pour une équipe de l'UQAM, l'UQTR ou UQAC ?? euhhh, NON.

Deux fans a dit…

@Tonton - Popire la blague de la bière, surtout que vos surveillants sont VRAIMENT dédié à empêcher l'entrée de bière illégale dans votre stade aux toilettes pas conçues pour évacuer cette bière...

En passant, la Sexxxion 6 n'a pas apporté de balai, et elle est la faction la plus radicale des partisans des Carabins... et la blague en question est très bénigne.

Si tu veux on pourrait débiter ce que les joueurs des Carabins se font débiter par de vos partisans chauds (et non chauds partisans) avec l'écume à la bouche lorsqu'on vous visite 1-2 fois par année, pas certain que tu serais fier de ce qui se dit...

Martin ITFOR a dit…

Mais les jokes de balais messemble que ça en avait mis en crisse l'an passé lors du match d'ouverture avec les hommes en rouges contre les Carabins, ou bedon j'ai halluciné un gars de McGill en bwésson qui voulait se battre et qui a trouvé son homme parce que ça criait "Broomstick"...

C'était genre dans le boutte de la sexxion 6 et 8 genre...

Le Maître du Monde a dit…

ils ont le balais sensible à McGill! lol! On va le savoir pour la prochaine fois. Pour la prochaine saison, on devrait faire un concours des meilleurs insultes (non vulgaires et déplacée) à utiliser contre les autres équipes. Le gagnant recevrait une franche poignée de main! loool!
Moi j'aime toujours celles sur Ashton! lool!

Martin ITFOR a dit…

Ce qui m'a fait rire dans les histoires d'initiation, c'est comme si c'téait eux qui avaient inventés ça... Genre... Je le saispas, mais des histoires trash d'initiations au hockey j'en entend depuis que je suis un kid et elles étaient toutes aussi trash, j'ai jasé avec un gars qui vient de la même vilel que moi récemment et il m'en sortait des malades, des histoires d'initiation qui sont dans les anales...

Ben la Poutine chez Ashton est overraté, qu'est-ce qu'on peut y faire???

J'ai aussi remarqué que la blessure de Christopher Milo en finale de l'an derneir semble être devenu un sujet de conversation assez récurtrent entre fans du RO et des Bleus...

Anonyme a dit…

@alsforever

Je sais très bien que le chiffre ou la comparaison peuvent être boiteux. Mon but était juste de démontrer à quel point le foot est populaire à QC. Je sais que la LFUQ ce n'est pas la LCF. Et concernant les matchs au stade olympique...c'est plein lors de gros matchs mais le reste du temps...N'est-ce pas la raison pour laquelle ils sont déménagés à Percival Molson? Avant de me faire lancer des roches, je tiens à préciser que je trouve que les Alouettes c'est un des beau succès sur le plan sportif à MTL (même si la LCF ne me dit pas grand chose).

Ceci étant dit, je repose la question(par simple curiosité et non pas par mesquinerie):combien de spectateurs peut contenir le stade de McGill? Désolé si la réponse m'a déjà été donnée. Je n'ai pas pris le temps de lire tous les posts.

Merci

Sylven a dit…

A ma connaissance, le stade Percival-Molson peut maintenant contenir 25 000 spectateurs après le récent agrandissement.

Le Maître du Monde a dit…

25012

Anonyme a dit…

C'est sûr qu'une ligue avec plus d'équipe ça pourrait être intéressant si la qualité était augmentée. Le problème, comme le disait un autre intervenant, c'est que le produit serait encore plus dilué et on aurait (encore plus) que deux équipes dominantes VS des équipes plus que médiocres.

Présentement, la distribution régionale est très désiquilibrée:3 équipes dans la seule région de MTL (presque sur 3 coins de rue)2(!) à Sherbrooke et une seule à Québec. pour terminer, j'aimerais personellement que des endroits comme Chicoutimi ou 3 Rivières aient des équipes. Je crois que
3R pourrait même, à cause de sa situation géographique, avoir plus de succès que Sherbrooke, surtout du point de vue recrutement.

Cependant, et ce malgré tout le respect que j'ai pour le Saguenay, je crois que ça serait plus tough au niveau du recrutement. En ayant une bonne base de talents locaux ça pourrait(je dis bien pourrais) donner des chances à l'université de Chicoutimi.

UQAM Oublions ça! La dernière chose dont la ligue a besoin c'est une 4e équipe à MTL. 2 universités anglos à Mtl=baisse de qualité et dilution. 1 programme serait largement suffisant (je garde McGill pour le volet historique et vous, fans des Carabins, sûrement pour continuer à les écoeurer avec des jokes de balais!:) )

Deux fans a dit…

@MartinITFOR - En fait, ce n'est pas la blessure de C. Milo (qui s'est enfargé dans les fleurs du tapis pas de fleur du PEPS), mais plutôt la tentative de bloc de botté de K. Kwateng qui a terminé dans les jambes de C. Milo (entrainant un roughing the kicker de 15 v.) qui est l'objet d'une allégorie mentale par les amateurs de la ville de poutine Ashton et autres Normandin.

@Anon 11:59 - Ton propos est intéressant, s'il vous plaît, identifie-toi, c'est harcelant discuter avec des anonymes.

Anonyme a dit…

@2Fans

Pat P...

Je vais me créer un compte sous peu...vu que je discute plus souvent de foot avec vous partisans des Carabins...ça fait biz de dire ça:) Je sais que de temps en temps je peux être incisif mais c'est les émotions que nous procurent les games Laval MTL qui causent ça (c'est moi qui a ramené l'histoire de Milo sur le tapis OUPS Passons à autre chose si vous le voulez bien...)

Anonyme a dit…

@2F ''qui est l'objet d'une allégorie mentale par les amateurs de la ville de poutine Ashton et autres Normandin''

Es-tu prof de litterature???

Whistler

En passant je n'arrive pas a reseter mon password de google... le pourquoi de passer par anonyme

Sylven a dit…

Pat, ce n'est pas tant une question de nombre d'équipes par ville que nombre d'équipes par bassin de population et grosseur d'université. Montréal avec ses 3.8 millions d'habitants, dont une majorité de francophones (2 millions ?), et l'UQAM avec ses 38 000 étudiants, a certainement ce qu'il faut pour accueillir un autre programme de football francophone. Les problèmes sont ailleurs dans leur cas (dette, espace pour stade, intérêt envers le sport universitaire, etc.).

Donc je suis d'accord que Trois-Rivières est la meilleure option pour l'instant, d'autant plus que le DA de l'UQAC a clairement dit qu'il n'y aurait pas de football avant un bon bout de temps à l'UQAC.

Pour Québec, il n'y a véritablement qu'une seule université. L'Université Laval est l'une des plus grosses au Québec mais quand même bien que l'ENAP, Teluq ou l'INRS voulaient partir un programme, ce serait difficile...

Roberto a dit…

Une équipe de football avec des pratiques à distance pour la TELUQ !!

Effectivement ça serait difficile! :P

Martin ITFOR a dit…

De toute façon, la TÉLUQ, pour y avoir travaillé longtemps, est un composante non pas seulement de l'UQ mais de l'UQAM...

L'UQAC serait un bon choix selon moi, à voir la passion de mes compatrotes pour les Sags et à l'avbondance de programmes au secondaire, je vois que la population de ma région natale pourrait être prête au football...

l'UQTR, serait un très bon terreau comme ils ont déjà un programme de hockey qui est assez sérieux pourquoi ne pas l,étendre au football, je verrais bien un équipe des Patriotes de l'UQTR...

Pour le stade à Motnréal, l'UQAM pourrait faire comme les Spartiates et jouer au CEPSUM, mais peut-être que je dis des conneries...

La seule chose que les gens de Québec devraient voir le retour, c'est celui des Marie-Antoinette et du restaurant le truc sur le boulevard Laurier...

Deux fans a dit…

@Pat P. C'est vraiment simple de se créer un compte sur Google, des Millions de gens l'ont fait avant toi :)

@Whistler - Si tu t'identifie sur le commentaire, sans être enregistré, on est ok. Sauf qu'un moment donné, un mauvais plaisantin peut facilement se faire passer pour toi...

Quant au sujet:

N'oubliez pas une couple de facteurs non plus...

Une université (sauf peut-être le modèle de Laval du V & O, à vérifier) , doit donner des bourses réparti équitablement entre les sexes pour ses équipes d'élite.

Une équipe de foot doit facilement représenter une 50 taine de bourses par an/université. Si L'UQTR a déjà 25 bourses de hockey masculin... ça devient complexe... On est obligé d'adhérer à d'autres sports d'élites féminin pour sauvegarder le ratio...

Sherby est une ville économiquement plus en santé que 3-R (pire taux de chomage au Qc) avec plus de population.

Sans parler du 800k nécessaire au programme, pour espérer être compétitif...

On n'a déjà assez de McGill qui tente de se sortir du trou...

Le Maître du Monde a dit…

que je vois pas un étudiant de l'UQAM mettre les pieds sur le turf sacré du CEPSUM!!!
Y'a quand même des limites!!!!!

Martin ITFOR a dit…

Désolé...

UQAM de la maîtrise au doc et fier tenancier de billets de saisons des Carabins et redoutable fan...

Le Maître du Monde a dit…

@ Martin - on va faire une exception pour toi, mais juste parce que c'est toi... et que tu as des billets de saison... Mais avises toi pas de refaire des commentaires pareils!! Tu y pense, UdM qui laisserait les étudiants de l'UQAM utiliser nos saintes installations! Les couts en désinfection que cela couterait à chaque semaine après leur passage! ;)

Martin ITFOR a dit…

Anyway, les seuls étudiants de l'UQAM qui fument pas de pot jouent au Basketball... Et encore...

Le Maître du Monde a dit…

mais sans farce. Il n'a effectivement que 2 universités (UQTR et UQAC) qui pourrait supporter une équipe de foot, et même encore. Laissons nos programmes actuels prendre le plus de force possible et quand la VRAI parité sera installée dans la Ligne, on pensera diluer le produit en créent un autre programme.

Martin ITFOR a dit…

En attendant, est-ce que vous pensez que Sherbrooke peut finir devant Bishop's?

Le Maître du Monde a dit…

Pour cela ils vont devoir battre Bishops en FDS par 31 points, gagner à McGill la semaine prochaine et espérer que les Bleus pilent dans la face de ces même Mauves.

Mathématiquement, y'a des chances

Sylven a dit…

Martin, comme Deuxfans le fait remarquer à propos, il faut plus que de la passion pour démarrer un programme de football universitaire. Ça prend de l'argent, des infrastructures et un bon bassin de recrutement, ce que le Saguenay n'a pas avec seulement deux programmes de collégial AA div. 2 dans un rayon de 200 km (ce qui nous amène aux portes de la banlieue nord de Québec !).

On oublie ça selon moi une université qui n'a pas son propre stade. Ce serait le seul programme dans ce cas au Canada et ça compliquerait grandement son entrée dans SIC à mon avis. Et la logistique avec trois équipes au CEPSUM commencerait à être compliquée.

Quant aux choses que les gens de Québec devraient voir le retour, une équipe de la LNH devrait en faire partie d'ici quelques années...

Deuxfans, Laval et Sherbrooke ont aussi la même obligation de bourses équitables entre les sexes. Et même de nombre de programmes équitable entre les sexes jne pense (d'où le programme de rugby féminin à Laval).

Bon point que Sherbrooke est plus en santé économiquement que Trois-Rivières, mais attention au taux de chômage, parce qu'à ce compte, Montréal n'est pas en bonne santé non plus (généralement avant-dernière au Québec)...

Martin ITFOR a dit…

Je comprends très bien. De là l'absence d'université d'État (de l'UQ) dans le circuit. Les budgets sont peut-être trop serrés pour s'y faire et comme la philanthropie est un concept pas mal alien au Québec, le peu d'argent qui vient des fondations des université d'État serait pas mal pas très bien utilisé pour le sport, bien que ça apporte une certaine image à la population. Le sport universitaire pour la majorité, c'est l'appanage des universités privées parce que les revenus peuvent se le permettre... Surtout quand on regarde le gros bloc de béton de l'UQAM...

Anonyme a dit…

Je vous propose de nouveau ma SUPER solution:

Diluons le produit style LNH. Ayions trente équipes tous plus poche les unes que les autres avec encore moins de spectacle et des scores genre 4 A 3 (un bon kick + un mauvais contre un bon kick)

Après ca si le RO gagne encore....j'abandonne!!

Bizz a dit…

Petit point de précision pour un stade commun : 2 équipes de l'OUA ont partagées le même stade pendant des années (celui de Laurier), ce n'est que depuis l'an dernier qu'elles ont chacun leur stade. Ce ne serait donc pas un problème avec le SIC.

Tonton a dit…

@2F

Non merci pour les exemples des insultes de gars chauds. Il y en a dans tous les stades et les insultes m'écœurent, que ce soit contre les bleus ou les rouges. Par contre, j'aime bien les mots d'esprits bien placés. En attendant, balayons ce sujet sous le tapis.

@MartinIfort

Peux-tu me donner ta définition d'université publique et m'en donner quelques exemples.

Tonton

Vengeur Masqué a dit…

Martin ITFOR dit
Selon moi c'est la force de votre équipe en tant que tel qui a affaibli le reste de la ligue, surtout les universités anglos.


On a affaibli quoi au juste?

Concordia, McGill et Bishop's, en 30 années sans Laval, ont remportés 1 coupe Vanier et 2 Bowls (tous gracieuseté de McGill). Ça représente 3 victoires hors-conférence en 30 ans...
Durant la période OQIFC, Ottawa et Queen's se sont partager la grosse majorité des Coupes Dunsmore.

Aujourd'hui la conférence est forte comme jamais grâce à Laval...

Le Maître du Monde a dit…

@ TonTon
Le réseau des Universités du Qc (UQAM, UQTR, UQAC...) peuvent être considérées comme des Universités publiques ou d'état car elle sont la création du Gouvernement du Qc. Contrairement aux autres Universitrés (UL, UdM, McGill, Bishop) qui sont des collèges d'enseignement créés par des particularités (ou des communautés). Bien que les étudiants soient subventionnés, ils restent des établissement à gestion privé.

Sylven a dit…

Merci pour la précision Bizz.

Bon point VM. A preuve, Coach Blugh disait la semaine dernière que Laval tirait toute la conférence vers le haut. Coach McGrath disait il y a quelques semaines qu'il pensait que le top 10 était de la foutaise car il considérait que la LFUQ était la plus forte conférence (pense pas qu'elle soit plus forte que Canwest, mais certainement que OUA et AUS).

Anonyme a dit…

@2F
``Si tu veux on pourrait débiter ce que les joueurs des Carabins se font débiter par de vos partisans chauds (et non chauds partisans) avec l'écume à la bouche lorsqu'on vous visite 1-2 fois par année, pas certain que tu serais fier de ce qui se dit...''

Non Merci, moi je suis plus pour les faire taire dans tout les stades...nous sommes pas dans les bars de NewWestmister a Vancouver

Pour l'histoire de balai, je vous rappel simplement qu'il y a eu enquete de police fondé ou pas pour agression....basé sur ce fait (et l'exemple est boiteu)c'est un peu comme si il y avait eu initiation dans l'équipe feminine de Rubgy, une des filles aurait été suppossement agressée et que l'on crirait `'gangban gang ban`` par ce que c'était des gars c'est moins sérieux

Et finalement, COMMENT on peux reseter son mot de passe sur Gooogle????????????

Whistler

Martin ITFOR a dit…

Shit, avez-vous vu ça : http://25stanley.com/les-cougars-de-st-leonard-impliques-dans-une-bagarre-avec-des-partisans.html

Anonyme a dit…

A ce que l'on voit les spectateurs avaient l'air des plus sympathique....pas du tout du genre a chercher le trouble....

Whistler

Sebby a dit…

Ouais, les parties Laval vs. Montréal sont des affaires assez polies, finalement!

Anonyme a dit…

je ne voudrais certainement pas de joueurs comme ceux la dans l'équipe des carabins désolé mais ce comportement est pas excusable peut importe la raison

will

Jacques L. a dit…

Des joueurs provenant des Cougars de Saint-Léonard, il y en a un partout dans la LFUQ.

Même si l'évènement est disgracieux et déplorable, il faudrait connaître ce qui a précédé ce qu'on voit sur la vidéo avant de porter un jugement.

Reste qu'on a rarement vu un comportement d'aréna lors d'un match de football.

Sûrement pas un comportement qui doit rester impuni.

Martin ITFOR a dit…

Yom, pour votre info, l'UQAM et l'UQTR ont déjà eu des équieps dans les années 70... À cet époque même le collège militaire de ST-Jean en avait une...

Pat P a dit…

Voilà c'est fait. Je sors officiellemment de l'anonymat!

Merci à l'utilisateur qui m'a fait allumer sur le danger potentiel de signer de façon SEMI-anonyme.

J'avais pas vraiment pensé que quelqu'un aurait pu foutre la marde en signant mon nom.

:)

Sylven a dit…

En passant, dans l'article de La Tribune sur la Coupe du Maire que vous avez mis en référence, le journaliste dit n'importe quoi et serait mieux de se valider avec des gens qui connaissent vraiment le football universitaire avant d'écrire des niaiseries dans le journal : à deux endroits, il mentionne que si le Vert & Or perd samedi contre Bishop's, ils seront éliminés des séries.

Or pour cela, étant donné qu'ils ont le bris d'égalité contre Concordia, il faudrait soit qu'ils perdent contre McGill dans deux semaines et que Concordia remporte un de ses deux derniers matchs ou, s'ils gagnent contre McGill (ce qui risque fort d'arriver), que Concordia batte Laval ET Montréal. Grosse commande pour la troupe d'Oncle Gerry...

Bref, Sherbrooke est presque assuré de faire les séries peu importe le dénouement de la Coupe du Maire et le journaliste vient de nous faire la démonstration qu'il ne savait pas de quoi il parlait.

Deux fans a dit…

@Pat P. - Bienvenue officiellement... .;)

@Sylven - C'est la 1ère fois qu'on voit un article de Jérôme Gaudreau... mettons qu'il aurait dû se faire réviser par un plus vétéran...