mercredi 27 octobre 2010

Aparté sur Jérémi Doyon-Roch


Jérémi (sans E) Doyon-Roch est surement le meilleur joueur d’impact éligible à ce recrutement. Plusieurs se demandent si sa réputation n’est pas surfaite. On l’a revu pour une 2e fois de visu samedi dernier et laissez-nous vous dire: Quadruple ouf!!!

Il a mené le match d’une telle main de maître que c’en était inégal pour ses adversaires. Il est une demi-seconde en avance du reste du field. Sa ligne offensive éprouvait des difficultés avec l’excellente D-Line des Cougars de Champlain-Lennox, mais ça ne semblait pas le déranger glissant à gauche, à droite, s’avançant dans la pochette, sans jamais être vraiment incommodé par la pression, même blindside.  Il distribuait ses passes à tous les niveaux découpant littéralement la tertiaire pourtant aguerrie des Cougars. Lorsque la pression était trop forte ou il était victime d'une mauvaise remise, il gambadait sagement d'une dizaine de verges. On croyait qu’il avait 90% de completion rate à la fin du match, on a été un peu déçu de voir son ratio à 64% (26 en 41).

Coach Chryssomalis de Vanier avait amené le quart #2 Benoit Lacasse lorsque le match était hors de portée pour les Cougars, mais la D-line Estrienne prenait sa revanche sur ce dernier à tel point qu’il fut forcé de ramener Jay Roch pour compléter le travail. Jay Roch s’installa à la ligne de 15-20 et expédia une passe d’environ 35 verges dans le coin de la zone des buts par-dessus la tête du DB adverse et directement dans les mains de son receveur pour sa 4e passe de touché de la journée, toute cette exécution avec un vent de face de 20-25km/h… Another day at the office for the minus E boy.

On est convaincu qu’il écoute 60 minutes de vidéo de Tom Brady à tous les soirs avant de se coucher…

Son recrutement

Comme on l'avait indiqué un peu plus tôt, Jérémi se dirige en administration et compte débuter ses études universitaires en janvier. Nous avons bavardé quelques instants avec Jérémi après le match et il nous a confirmé qu’il a des pourparlers avec des équipes NCAA (on sait que des recruteurs américains se promenaient à Montréal la semaine dernière, pas nécessairement uniquement pour lui), mais qu’il n’a toujours pas reçu d’offre de bourse formelle.

Donc, il risque de commiter avec une université québécoise*, mais sa situation sera incertaine jusqu’au début février où les équipes NCAA tenteront de boucler leurs offres aux joueurs qui les intéressent… et même là, si un QB se blesse, ou est incapable de remplir les critères académiques, il est toujours possible qu’il reçoive une offre plus tard dans l’année. Par conséquent, l'équipe universitaire qui le recrute va vivre dans l'indécision à son sujet jusqu'au début des camps d'entrainement.

L'hiver dernier, son collègue quart avec Équipe Canada Jr, Brandon Bridge s’est vu offrir une bourse et un poste à Alcorn State University dans la SWAC. Il a disputé tous les matches de ses Braves jusqu’à maintenant. Jay Roch l’avait éclipsé au World Jr Championship en janvier dernier à Orlando.

*À moins qu'une université américaine puisse accommoder son entrée dans le programme "Business" dès janvier.


Photographie de Dom Bernier

25 commentaires:

Sylven a dit…

Avec la saison en dents de scie que connait Nadeau-Piuze et la graduation prochaine de Shoiry, mettons qu'il y a bien des fans de Montréal et Sherbrooke qui le voient dans leur soupe... Dont les Deuxfans qui ne voyaient plus clair et oubliaient instantanément ses passes incomplètes, gonflant ainsi son taux de complétion de 25% !! ;)

McGill, Laval, Bishop's et Concordia sont mieux nantis à moyen terme du côté des quarts.

Bizz a dit…

Un tel QB n'a qu'un choix : Laval ! S'il ne vient pas l'an prochain, il reviendra à Laval après 1 an...d'autres l'ont fait !

Le Maître du Monde a dit…

DSL mais Alcorn et la SWAC ca beau être des institutions de la NCAA, mais c'est vraiment du 2e ordre. HEC, Molson's Businees school, McGill et même ESG UQAM sont de meilleures école d'administration.

Anonyme a dit…

Ce qui sera interessant sera de voir quel sera l'impact reel du choix de Jroch sur le recrutement d'autres joueurs, particulierement des receveurs. Le fait que son avenir au Quebec sera en doute jusqu'a la toute derniere minute compliquera certainement les choses pour toutes ces recrues potentielles qui pourraient etre influencees par son choix...

Steph

Jessie a dit…

@Maître du Monde

D'accord avec toi. Cependant, JRoch semble rechercher autre chose. Il veut évoluer dans le meilleur calibre de football possible, tout en poursuivant ses études.

Als4ever a dit…

Bien d'accord avec Steph, si Doyon-Roch commit tôt avec une équipe, ça pourrait donner tout un momentum au recrutement de l'université chanceuse.

Si le beau défi d'enfin détroner le R&O lui tente, on aimerait bien l'avoir avec les Carabins....

Anonyme a dit…

@Sylven

Humph! Doyon-Roch a été approché par TOUTES les équipes du Q.

Peu importe qui tu as comme quart-arrière en place. They ain't no JRoch.

Le Nain a dit…

Si la possibilité de jouer de 25 à 50% plus de matchs universitaire par année que les autres équipes de la Q l'intéresse...

Si la possibilité de jouer devant des foules de 12 000 et + l'intéresse...

Si la possibilité de remporter la coupe Vanier année après année l'intéresse...


Le choix est facile !

;)

Deux fans a dit…

@Sylven - Ouan, où il choississait de faite ses passes incomplètes quand le gars de la bière passait! loll

@Steph - Honnêtement, ce serait surprenant que toutes les équipes ne regarnissent pas leur coffres de receveurs. Compte tenu que R. Labreque et A. Lortie redeviennent admissibles, que les R & O sont déjà bien garnis à cette position (bien qu'ils vont surement vouloir en attirer 2 ou 3), et que le talent semble foisonner... Il faudrait être soit poche ou malchanceux pour échouer dans la quête de receveurs de qualité.

Après ça devient du recrutement pur pour savoir sur lequel on jette la sauce!

Benoit a dit…

Bon timing... Bienvenue à Laval!

(d'un coup je sois pas capable de poster quand il prendra la bonne décision cet hiver)

Il peut aussi contacter AGN... il va être convaincu que le bon choix est toujours de rester en Rouge. Le Bleu ça ne donne juste pas d'aussi bons résultats.

Sylven a dit…

Anonyme, je parlais des fans et non des entraineurs si tu relis mon message, et en particulier des fans qui sont déçus de leur quart actuel (Montréal) ou qui doutent de sa relève (Sherbrooke). Là, les possibilités d'être partant dès son année recrue sont grandes.

Tandis que les fans du Rouge & Or ne sont pas déçus de Prud'homme cette année et ont confiance aux moyens de Grenon pour le futur. En tout cas moi oui ! Mais bien sûr que Constantin et tous les autres entraineurs vont ardemment recruter Doyon-Roch, ne serait-ce pour ne pas qu'il aille jouer ailleurs ! Maintenant celui-ci serait-il capable de déloger Prud'homme comme quart partant et même Grenon comme quart #2 à Laval, j'ai des doutes.

Anonyme a dit…

Ca serait quand meme surprenant de voir JRoch aller a Laval...eux qui ont deja deux ts bons QB en Grenon et Prud'homme...surtout s'il compte aller aux States, il ne voudra pas quitter la maison en attendant ses offres...

Le seul bemol dans tout ca c'est des rumeurs que j'entends de quelques endroits qui disent que la plupart des joueurs d'equipe Canada et Team World ont convenu ensembles d'aller a Laval...ce qui explique les choix de Thibault, Bailey, Lavertu et Bourassa l'an dernier, Bolduc (qui semblait incapable d'attendre...) cette annee et, selon ce qu'on m'a raconte, les choix a venir de Karl Lavoie, Danny Groulx et Byron Archambault. Le risque est que JRoch decide de faire comme les autres en attendant l'oncle Sam...

Enfin on verra bien...

Steph

Roberto a dit…

Sans tenir compte du football universitaire Canadien, je lui souhaite une offre d'une bonne université américaine...juste pour les portes qui vont s'ouvrir suite à son diplôme.

À part quelques exceptions au Québec (genre McGill) avoir un diplôme d'une bonne université Américaine ouvre des portes partout (pas juste dans la belle province et pas juste au Canada)

Coté football, je crois que d'avoir un bon prospect comme ça à un poste qui offre la meilleure visibilité (QB), ça serait bon pour l'ensemble du football Québécois...ça pourrait réveiller quelques recruteurs universitaires qui dorment et qui ne font pas encore confiance aux canadiens au sud de la frontière...

Deux fans a dit…

@Steph - Outre JRoch, même si Laval faisait cette razzia, tu sais qu'il reste assez de matériel pour tout de même avoir un meilleur recrutement?

@Roberto - On croit que les HC de CFL sont extrêmement conservateurs, et à moins d'une situation d'exception, ils choisiront toujours un américain lorsqu'un choix s'offre.

Possiblement qu'une façon de les faire évoluer est par la pression des fans et de l'opinion publique. Le meilleur exemple est Rotrand, ce n'est pas un joueur d'unité spéciale ou un centre-arrière, c'est un pur RB. L'équipe que le repêchera devra lui remettre le ballon derrière la ligne de mêlée...

Jessie a dit…

@Deux Fans

J'aurais un bémol à faire. Les entraîneurs de la CFL ne font qu'attendre qu'un QB canadien sortent des rangs universitaires américains. Si un QB canadien a jouer NCAA et a connu du succès, il n'y a plus aucune différence pour les coachs CFL si c'est un canadien ou un américain. Il a été formé par la NCAA c'est ca qui compte au fond.

Crois moi que Gibbon va se faire repêcher dans la CFL et va avoir une bonne shot.

Anonyme a dit…

En passant, qqn a des news sur Bruno?

Sylven a dit…

Je suis d'accord avec que Steph que Doyon-Roch ne voudra probablement pas être trop loin du téléphone quand la NCAA va appeler... Personnellement, le seul que j'ai entendu entre les branches qui voulait venir à Laval dans les noms que tu mentionnes est Lavoie, bien que Groulx et Perez-Archambault étaient aussi au match hors-concours contre York. A noter que le secondeur de Vanier pourrait aussi recevoir une offre du sud de la frontière.

Deuxfans, comme Jamall Lee et Pascal Fils ?!? ;)

Je suis d'accord avec Jessie que les entraineurs de la CFL ne veulent rien savoir des quarts qui proviennent de SIC et qu'un quart canadien formé NCAA aurait beaucoup plus de chance, même à talent égal... Par contre, du peu que je sais de Gibbon, il n'est vraiment pas dominant avec Alabama et je serais donc surpris qu'il soit repêché dans la CFL.

Deux fans a dit…

Pour les quarts, ça risque d'être difficile tant que la CFL n'amende pas son foutu règlement stupide qui fait que les quarts ne peuvent compter comme non-import.

On ne comprends pas quelles sont les raisons qui la font persister à s'obstiner avec ça.

Als4ever a dit…

Pour ce qui est des quarts dans la LCF, ils ne comptent pas dans le ratio, alors aucun avantage à former un quart Canadien plutôt que de prendre un Américain! (À moins d'être un talent local qui aiderait au point de vu marketing...style Doyon-Roch avec les Alouettes)

Comme le camp d'entrainement est très court, qu'il n'y a que 2 matchs présaison et que le temps de pratique durant la saison est strictement limité(max 4h30 par jour, y compris meeting, vidéos,pratique et voyagement), les coachs ont tendance à y aller pour les joueurs qui ont besoin du moins de développement, ie ceux qui sortent de la NCAA et/ou NFL.

Anonyme a dit…

lven,

veux-tu dire que tu as entendu que les deux autres ne voulaient PAS aller a Laval?

Sylven a dit…

Bon point pour l'exclusion des quarts dans le ratio des non-importés. Évidemment ça nuit beaucoup.

Non, je ne j'ai juste pas entendu dire que Perez-Archambault et Groulx voulaient venir à Laval, mais je suis loin d'être dans les secrets des dieux pour le recrutement. Déja leur présence au match hors-concours contre York signifie qu'ils ont un certain intérêt pour le Rouge & Or, mais un joueur collégial peut avoir de l'intérêt envers plusieurs équipes universitaires.

Le Maître du Monde a dit…

Les joueurs vont faire un tour à une game dans tous les stades. C'est comme leur chemin de croix. Il ne faut pas considérer ce fait comme vraiment déterminant pour le repêchage. AGN était présent à qques parties des Bleus (avec les anciens) l'an passé, ca ne l'a pas empêché d'aller rejoindre le côté obscure de la force.

Pat P a dit…

La photo...Je trouve que le rouge et or lui va déjà à ravir;)

Ce doit être un présage.

Sylven a dit…

MdM, les prospects collégiaux ne vont pas dans tous les stades. Ils visitent seulement ceux des équipes envers lesquels ils ont de l'intérêt. En général, ils se limitent donc à 3, des fois 4.

Le Maître du Monde a dit…

ok je rectifie, 4/6, donc presque que tous les stades.