dimanche 29 août 2010

Première incursion au collégial AAA

On a remis nous pantoufles de fans en retournant au CEPSUM hier assister au match d’ouverture de la saison entre les Cheetahs de Vanier et les Spartiates du Vieux-Montréal qui s’est conclu par la victoire des Cheetahs au compte de 31-22.

À notre première expérience au collégial AAA, il faisait beau, seulement les gradins du côté impairs étaient ouverts, il y avait de la bouffe, beaucoup de parents, de joueurs et d’ex-joueurs. À vue de nez, on dirait qu’il y avait un peu plus de partisans du Vieux que de Vanier.

Donc le match proprement dit, Vanier est vraiment fort, en attaque et en défensive. Le Vieux est également très solide en défensive, mais la O-line (dirigée par Jeff Morin-Roberge) éprouvait sa part de difficulté contre la D-line, appuyé également par les très gros secondeurs de Vanier. Le Vieux a donné 2 touchés provoqués par des manques de l’offensive.  Disons qu’il y avait une rotation permanente (même entre les jeux!) chez le QB du Vieux entre #8 Jérémie Cloutier et #10 Justin Bourgault qui nous semblait à tout le moins particulière. De chaque côté, il y avait quelques manques de synchronismes sur certains jeux, ça paraissait qu’on était en début de saison.

Chez Vanier, disons que le quatuor Jérémi (pas de E) Doyon-Roch (QB), Matthew Norzil (RB), Vincent Cléroux (RV) et le porteur de North Shore #26 (on a égaré notre roster, dohh) forment un irrésistible carré d’as qui risque de dominer le collégial AAA cette année.

Alors, notre ramassis de notes :

#12 Jay Roch (QB), a fait un premier quart très très hésitant, plusieurs passes wobblys, il semblait chercher son bras et un peu tout le monde sur le terrain. Puis à la fin du quart, il a couru une dizaine de verges au centre à la suite d’un jeu avorté, et ça a semblé le fouetter, car par la suite, la précision de ses passes et son rythme est redevenu similaire à celui qu’on s’attendait.  Ce n’était toutefois pas un grand match de sa part. On a bien aimé sa façon de ne pas paniquer quand ça n’allait pas bien et le fait qu’il accepte le sac et ne force pas le jeu quand il n’y a pas de jeu.

#4 Matthew Norzil (RV), le joueur du match chez les félins, quant à nous, c’est le receveur de l’année dans le AAA. Un vrai playmaker, rapide, difficile à plaquer, un genre de Frank Bruno en plus grand. Sur un jeu de passe latérale, il a brisé un plaqué au point de réception feinté 2 joueurs par la suite et battu de vitesse (il semble qu’il fasse son 40v. en 4.4) le reste de l’équipe du Vieux! Sur un autre jeu, même en s’en prenant à lui à 4, ils n’ont pas réussi à la faire tomber, pourtant il n’est pas très gros.

#31 Byron Perez-Archambault (MLB), est dans son monde lorsque le match débute, c’est vraiment le prototype parfait du middle LB, et courir au centre contre lui, n’est pas une sinécure. Après  avoir arrêté le porteur du Vieux sur un 2e et quelques verges, il faisait le « Hulk Hogan move » en grognant d’une façon telle que sa voix se faisait entendre au travers le CEPSUM.

Du côté du Vieux, le joueur du match a été sans hésiter, #11 Félix Faubert-Lussier ( le même que Footbec avait proclamé THE NEXT ONE en 2008). Jusqu’au début de la 2e demie il ne faisait que les bottés (qu’il réussissait brillamment), et un plaqué sur les US qui sauvera un touché certain, puis on s’est mis à l’utiliser et ce dernier saisissait tout ce qui était lancé dans sa direction, même s’il se retournait du mauvais côté. Il réussira donc ainsi, 2 passes de touché. Sur une série de jeux particulièrement remarquable, il capte de façon spectaculaire une longue passe pour un touché, se relève pour faire le converti, et s’en va faire le botté d’envoi (avec un vent « normal ») où il catapulte le ballon à 2 verges de la ligne de fond de but, où ses coéquipiers se chargèrent de faire le plaqué pour un point supplémentaire. Certains disent qu’ils l’ont vu vider les bacs à recyclage dans l’enceinte du stade par la suite, mais ça n’a pas été confirmé…

L’ailier défensif, #45 Mehdi Abdesmad du Vieux ne voyait pas autant d’action qu’il aurait aimé. On semblait prendre grand soin à éviter son côté. Il est grand (très grand, le plus grand joueur des 2 équipes), mince et rapide.  Il a réussi un beau sac et stoppé quelques courses « par derrière ».

Les maraudeurs de chaque côté #2 Anthony Coady du Vieux et  #3 Alexandre Lefebvre-Tardif de Vanier étaient littéralement partout sur le terrain, quasi à tous les jeux. Les deux ont réussi des interceptions (2 pour Lefebvre-Tardif) et une grande quantité de plaqués/assistance. L-T a même réussi un sac du quart !

Rappelons qu’également en lever de rideau, les GoGoGarneau l’ont emporté 45-36 sur Édouard-Montpetit dans un match plus serré qu’on ne l’aurait cru. Champlain-Lennoxville dans leurs verdoyants vallons estriens a dominé Momo au compte de 42-12.

Merci à Dom qui s'est finalement tiré de son lit pour nous expédier ses photos... Photo du haut de 2 des vedettes du collégial AAA Jérémi Doyon-Roch face à Mehdi Abdesmad. Photo dans le texte d'une réception de passe de touché de Félix Faubert-Lussier.

6 commentaires:

Alain C. a dit…

De mon côté, je suis allé voir la partie entre Lévis-Lauzon et Notre-Dame.

Je ne vais pas te faire un gros résumé comme le tiens car je suis demeurer seulement la première demie qui a été à l'avantage de Notre-Dame(27-0). Comme le pointage l'indique, il y a pas grand joueurs de Lévis-Lauzon qui m'ont impresionnés. Si j'avais resté à la 2ième demie, ça aurait été différent mais bon...

Comme tous le monde le sait, le porteur de ballon Maxime Boutin est vraiment excellent. Alexandre Crevier n'est pas mauvais non plus mais il est plus petit. Le quart Marc-Antoine Langevin est excellent. Selon moi, il devrait être recruté par une équipe universitaire. Pier-Luc Vallée est rapide, une bonne vision du jeux. C'est sans aucun doute le meilleur reçeveur du Notre-Dame. Il est à sa 2ième année.

Le Maître du Monde a dit…

Je suis arrivé à la mi-temps au CEPSUM. Pour le peu que je connaisse du AAA, Vanier pourrait dominer la ligue si elle avait une OL qui se respect. La ligne était constamment défoncée par la défensive du CVM, ce qui forçait Jay Rock à précipiter ses gestes et à éviter les sacs. Mais, malgré la pression constante, il a démontrer qu'il était une superbe machine de Foot. Donnez lui de la protection et il découpera n'importe quelle défensive.

CVM aurait intérêt à désigner un QB #1 rapidement. Les substitutions constante coupe le rythme et cause plus d'erreur et de pénalité que ca procure d'avantage au niveau du playbook.

Plusieurs problème sont survenu avec le tableau indicateur durant la partie, espérons que le tout fonctionne correctement jeudi.

Hohly a dit…

Entrevue avec Coach Santerre èa CKAC.

http://www.ckac.com/football/

Jean M. a dit…

En étant présent, j'ai remarqué que les 2 olines les plus dominants, soi Louis Sirois et Gabriel Barbe ne sont pas du même côté, peut-être que les rassemblé porterais fruit?

Anonyme a dit…

@Oohly
Interessant merci de l'information. Cependant, vers 4:31 de l'entrevue on sent un certain ''glissage'' concernant la force de l'équipe cette année. La question de B.Heppell sur ce point en comparaison avec l'an passée et la réponse du coach m'a laissé perplexe mais peut expliquer certaines épisodes de l'an passée. Des joueurs non habillés. Pure spéculation de ma part? De plus, les blessures semblent l'inquiéter grandement. ouch!!!

Deux fans a dit…

@Jean M. - Définitivement que les coaches doivent trouver une façon de faire avancer le ballon d'une façon régulière... Que ce soit au sol ou par la passe, mais comme MdM, il nous semble que ça prendrait une stabilité au poste de quart...