mardi 1 septembre 2009

Place à l'analyse: Les Redmen de McGill vs les Carabins de l'UdM


Mise-à-jour: La participation d'Andrew Hamilton au match dépendrait de son succès (et de la réception des résultats avant le début de la partie) lors d'examen passés en début de semaine. Sa présence est évaluée comme peu probable (selon Serge Vleminckx de Rue Frontenac).

Parlons des adversaires des Carabins jeudi soir, les Redmen de McGill.

Le principal objectif de McGill au cours de la saison devrait être d’au moins en gagner une, pour mettre fin à la disette de victoire qui a débuté à la fin de la saison 2006.

Dossier en 2008 — (0-8, 6e) McGill se doit de regarder vers l’avant et tenter d’oublier la dernière saison où ils ont terminés au dernier rang de la LFUQ, avec un 0 comme Ouellet dans la colonne des victoires, allouant plus de 50 points par partie. Leur QB Connell a établi des records aériens dans la défaite l’an dernier, mais il est maintenant gradué et instructeur des quarts-arrières chez les Hommes en Rouge. Ils ont été vaincus par une marge moyenne de plus de 38 points par partie l’an dernier… Peuvent-ils réduire cet écart en 2009? Peuvent-ils l'empirer?

Le plan 2009? — McGill et leur instructeur-chef Sonny Wolfe doivent non seulement rebâtir leur équipe, mais aussi leur plan de match. Avec le départ de Matt Connell et de sa cible favorite, le receveur tout étoile Erik Galas, les Hommes en Rouge se doivent de changer entièrement leur offensive, tout en améliorant leur défensive. Le 2e année Ryne Bondy est le favori pour assurer la succession de Connell, mais la recrue de 6' 5" Jonathan Collin rivalise déjà avec Bundy pour le poste de quart #1. Au poste de demi offensif, les piliers seront surement Andrew Hamilton (qui revient après avoir impressionné la LFUQ en 2006 à sa seule saison où il affichait les couleurs des Piqueurs). Pendant cette unique saison, il a affiché une stupéfiante moyenne de 8.4 verges par portée. Ils ont cependant perdu les services de David Friedman, centre-arrière, qui a choisi d’être transféré chez les bicolores dorés. Il est évident que leur offensive qui misait uniquement sur les talents de passeurs de Connell sera plus diversifiée avec l'apport d'Hamilton. Notons aussi l'excellent Charles-Antoine Sinotte WR qui menace le record de McGill, établi par son coéquipier Galas l'an dernier, pour le plus de réception en carrière (3e au total de SIC).

À la défensive, 10 partants de McGill sont de retour. Ce qui démontre à quel point la défensive de McGill était jeune l’an dernier. Les transférés Moe Sidibe DB et Junior Bishop DB , si ces noms vous semblent familiers, c’est qu’ils sont joueur étoiles (all-canadian dans le cas de Junior) provenant des Stingers de Concordia . Le troisième ajout important sera Anie-Ebeit Edem LB de Champlain College. Le joueur étoile (07 & 08) Anthony Lukca, qui a réussi le plus de plaqués chez les McGillois l’an dernier (un témoignage de la porosité de la défensive, étant donné que c’est un DB).

Dans les unités spéciales, cette année les Redmen auront le luxe d’avoir un botteur, ce qu’ils n’ont pas eu dans les 5 derniers matches l’an dernier (!!!) dû à une blessure à la hanche au titulaire Austin Anderson (le fils du légendaire botteur de la NFL, Gary Anderson).

Quelques autres recrues intéressantes, le receveur Guillaume Laflamme des Diablos de Trois-Rivières ainsi que le secondeur Jake McArdle, une recrue de Vermont où il a été un joueur étoile.

Maintenant, passons aux choses sérieuses… que va t’il arriver lorsque la légère ligne offensive des Redmen va rencontrer la PFLDSIC (Plus Formidable Ligne Défensive du Sport Interuniversitaire Canadien) constituée du capitaine Martin Gagné, de Mathieu Brossard, de l’excellent Gregory Alexandre, et Garlins Duclervil (le retour de Jonathan Pierre-Étienne semble très hypothétique compte-tenu qu’on ne l’a pas vu au camp d’entrainement).
Andrew Hamilton risque de traverser la ligne à quelques reprises, il faudra alors surveiller notre secondaire, Joash Gesse en tête, qui nous confiait qu’Andrew a été le RB qui lui a donné le plus de fil à retordre, même s’il ne l’a affronté qu’une année dans la LFUQ.

En offensive, il faudra surveiller de près l’attaque aérienne des Carabins qui se doit d’être plus tranchante, mieux synchronisée que l’an dernier si les Carabins désirent améliorer leur position au classement. De plus, l'an dernier les Carabins ont maintenus un ratio de passes/courses de 50%, nous croyons qu'ils devront être plus près du 60% cette année pour atteindre l'objectif de Coach Santerre (gagner la coupe Dunsmore). À titre informatif, l'équipe représentant la ville du Bonhomme Carnaval, a tenu ce ratio à 55% en 2008.

Il faudra aussi garder l’œil sur les 3 porteurs de ballon des Carabins, Patrick Jean-Marie (qui avait couru plus de 170 verges contre ces mêmes Hommes en Rouge l’an dernier), mais également des nouveaux venus Olivier Renière et Rotrand Sené qui devront assumer la relève de Hantz Boursiquot (second porteur de ballon universitaire de la conférence l'an dernier, derrière l'incontournable Jamall Lee).

Et comme toujours chez les Carabins, il faut toujours garder un regard sur les punitions, principalement l'éternel triumvirat chez les Bleus : avoir retenu, blocage par derrière et rudesse. Nous nous sommes beaucoup améliorés dans ce domaine l'an dernier, mais les arbitres semblent toujours nous avoir à l'oeil.

Si vous n’êtes pas un régulier de ce blogue et que vous désirez vous « mettre à jour » avec les Carabins, on vous recommande cette excellente lecture de SIC (attention c’est un document .pdf). Si vous voulez vous mettre au courant des changements depuis l'an dernier, ce billet pondu il y a deux semaines est tout indiqué pour vous.

Le squelette qui a servi à cette analyse de McGill provient du pertinent blogue CISblog.ca (EN)

Photo gracieuseté de Dom Bernier

9 commentaires:

Pat a dit…

À admin,

"...qui devront assumer la relève de Hantz Boursiquot (meilleur porteur de ballon universitaire de la conférence l'an dernier)."

???????

Deux fans a dit…

Oups- Jamall était dans une classe à part... ;)

Sylven a dit…

C'est clair que Hamilton malgré son talent indéniable aura de la difficulté à traverser la ligne de mêlée demain car sa lige offensive est vraiment "no match" contre la ligne défensive des Carabins.

Quant à l'objectif de Coach Wolfe d'en gagner au moins une cette année, je serais malheureusement surpris qu'il se réalise (à moins que les Gaiters soient plus faibles que je ne le crois). Tout comme celui de Coach Santerre de remporter la Coupe Dunsmore d'ailleurs !! ;)

Il faudra selon moi laisser un peu de temps au nouveau quart d'apprendre les rudiments du football universitaire et à tous ces jeunes de prendre un peu d'expérience avant que les résultats viennent.

Whistler a dit…

Bonne analyse et j'ai bien hâte de voir ça sur le terrain,

Car le principale problème des Carabins c'est d'oublier que ca se joue sur le terrain....c'est pareil depuis le jour 1 de l,équipe

Et pour ce commentaire

'''Et comme toujours chez les Carabins, il faut toujours garder un regard sur les punitions, principalement l'éternel triumvirat chez les Bleus : avoir retenu, blocage par derrière et rudesse. Nous nous sommes beaucoup améliorés dans ce domaine l'an dernier, mais les arbitres semblent toujours nous avoir à l'oeil.''

J'aimerai ajouter: et une chance que les arbitres ne les call pas tout.

Si les joueurs peuvent simplement être disciplinés, nous devrions avoir un bon match.

Bert a dit…

Intéressantes nouvelles dans le texte publié dans «rue Frontenac»:

- Frank Bruno a obtenu le feu vert des médecins

- Hamilton pourrait être absent contre les Carabins, faute d'avoir assuré son inscription (liée à des examens qu'il vient de passer)

Allez les Bleus!! Et en plus, il va faire beau et chaud...Voilà au moins quelque chose que «Québec la glaciale» devrait nous envier!

Als4ever a dit…

Toujours intéressant de commencer contre McGill, une genre de partie présaison qui compte.

J'espère au moins qu'Andrew Hamilton sera là, ce qui risque de rendre les choses plus intéressantes. Sinon je doute que Mcgill soit en mesure de bouger le ballon de façon significative.

C'est épouvantable comme la saison morte est longue au foot universitaire! Si moi je suis pompé pour ce soir, imaginer les joueurs!

Bien hate d'expérimenter les BBQ avec des poitrines de poulet teriyaki!

Jacques L. a dit…

Les parties en soirée sont particulièrement stressantes.

Tu te réveilles le matin et la tension de la journée d'un match s'installe, tu joues la partie dans ta tête, tu pense au jeu que tu pourrais réaliser, à ce qui pourrait foirer.

Plus la journée avance, plus la tension monte, certains vont carrément se refermer, entrant dans une bulle, d'autres vont devenir très volubiles et d'autres vont réussir à se comporter de façon habituelle.

Quelque soit la façon, tous vont piaffer d'impatience et avoir comme seul objectif de sauter sur le terrain.

La différence entre un match à 13 heures et 19 heures est énorme, six heures de plus ou la tension monte.

Dites vous que certains sont déjà réveillés et que cette journée sera très longue.

Maudite partie en soirée

Deux fans a dit…

@Bert, on avait twitté l'article, merci quand même... ;)

@Carbs4ever - pas Teriyaki, Tandoori on file hindou...

@Jacques L. - Bon point Jacques, imagines-tu les étudiants en cours aujourd'hui? Ils doivent avoir la concentration d'une écrevisse!

TNT a dit…

Enfin la saison est là, je prédis le 2 e rang , fiche de 6-2 à nos bleus.L'offensive me préoccupe, il faut qu'elle en donne plus toute le saison, le défense les supporte tout le temps