samedi 5 septembre 2009

Post analyse du match de McGill


Voici les entrevues, commentaires et impressions que nous avons recueilli suite au match de jeudi dernier;

Après la partie nous avons posé quelques questions à #8 Sené Rotrand qui fut très impressionnant jeudi ; Il nous a expliqué que la différence majeure entre le football collégial et l'universitaire réside dans la vitesse du jeu. Selon lui, les jeux sont beaucoup plus précis, c'est un « autre level ». Il nous a confié qu'au début de la partie, il était nerveux, mais qu'une fois la glace brisée, il se sentait dans son élément. Nous pensions que Rotrand s'était blessé entre le 2e et 3e quart, mais il nous a expliqué que Coach Santerre avait habillé 5 running backs pour faire une rotation et ainsi, faire jouer tout le monde. « C'était un espèce de test pour voir comment tout le monde se débrouille parce qu'à la prochaine game, il n’y aura pas 5 tailbacks d'habillés ».

Ensuite, nous avons apostrophé #27 Olivier Renière qui nous a, lui aussi impressionné par sa performance à sa première partie universitaire. Il a commencé par nous dire qu'il avait eu « ben du fun, triper pas mal », de toute évidence il semblait avoir adoré sa première expérience de jeu universitaire. Pour ce qui est des différences avec le collégial, il a affirmé que c'est pareil comme jouer avec seulement l'élite du collégial; les jeux sont plus vites, les gars plus gros, mais surtout, ils sont plus organisés. Il s'attendait à jouer parce que coach Santerre voulait tester tout le monde (comme Rotrand nous l'a expliqué), mais ne sait pas s'il va jouer contre Concordia.

Les absents avaient-ils torts?

Anthony Couvin n'était pas habillé pour le match. Il semble qu’il doive parfaire un peu son apprentissage des tracés, et également des ajustements à effectuer selon les défensives. Il doit également s’acclimater à la vitesse et au rythme du football universitaire canadien qui est semble-t-il, un niveau plus élevé que la division 1 dans laquelle il évoluait en Europe. Mais il ne fait nul doute que ses talents en possession du ballon font qu’on le verra bientôt vêtu du Bleu Carabin.

#2 Hamid Mahmoudi, bien que dans l’alignement des 45 partants et #21 Peter Carrière n’ont pas participé au match. Marc Santerre nous a mentionné que c’était de la « régie interne ». Mais sans être très perspicace, il nous semble évident qu’on soupçonne de l’indiscipline… et comme la devise est « Sans compromis »… il n’ont pas obtenu de passe-droit.

On a entendu, « ouais, mais il les a bencher pendant Mc Gill, c’est facile, il savait qu’il n’affaiblirait pas dangereusement son équipe »…

Après la partie, on a brièvement discuté avec deux de nos favoris, #4 Marc-O et #52 Joash, et bien qu’étant des vétérans aguerris et sachant à quoi s’attendre, ils étaient extrêmement déçus de n’avoir pas joué dans la deuxième demie, non pas pour des mesures disciplinaires, mais pour laisser du temps de jeu à d’autres, afin ne pas humilier l’adversaire, minimiser les blessures, etc... Il faut comprendre que ces joueurs s’entrainent depuis 9 mois, seulement pour disputer leurs 8 matches, alors leur couper du temps de jeu lorsqu’ils sont en pleine forme en est même frustrant jusqu’à un certain point …

Alors pour en revenir aux « benchés », imaginez un joueur comme Mahmoudi qui peut viser des records d’interceptions (il en possède déjà 12 en carrière), qui veut se faire voir auprès des dépisteurs parce qu’il en est à sa 4 année, parce qu’il est dans la meilleure forme de sa carrière… il voit déjà 12.5% de sa saison régulière derrière lui, sans être blessé, sans pouvoir rien n’y faire. Espérons que la leçon aura porté… Sinon, coach Santerre aura joué gros...

Faits à noter pendant le match :

Nous nous devons de souligner la performance du botteur #15 Pierre-Paul Gélinas. Ses bottés étaient profonds, extrêmement précis et on sentait qu'il avait de la facilité à leur donner la trajectoire qu'il souhaitait. Il a même réussi une couple de corner coffins. Il a aussi réussi tous ses placements – dont certains de plus de 35 verges. De plus, les courses au sol ont été un succès grâce à Rotrand et à Renière. Nous avons hâte de voir comment ils vont réagir face aux Piqueurs.

Et contrairement à l’opinion de certains lecteurs du blogue et conformément à la notre, #43 Maxime Lévesque-Thibodeau (T-Bone pour les intimes) était de l’alignement des 45 et il a fait un beau jeu au 4e quart pour provoquer et récupérer une échappée.

La présence de Frank Bruno en pleine forme est un atout souvent mésestimé chez les Carabins. Coach Santerre est le premier a remarqué que la présence de Frank semble rehausser le niveau de jeu de toute l’équipe. Frank de son côté avec ses 3 attrapés pour 59 verges et quelques beaux retours de bottés (dont un qu’il a failli porter de bout en bout) était très heureux. Particulièrement de son travail de retourneur qu’il n’avait exercé depuis 2007…

Quelques bémols :

Pour ce qui est de l'offensive, nous n'avons pas vraiment vu de longues passes réussies malgré quelques essais. La ratio passes/courses n'était qu'à 33% (18 passes sur 54 jeux). On n'est pas certain qu'on puisse rivaliser contre la ville qui va accueillir le premier match de football universitaire télédiffusé en HD au Canada, avec une telle moyenne...

Bien que la D-Line ait limité les courses au sol de McGill, elle n'a pas fait le nombre de sacs dont l’on s'attendait, surtout contre une opposition si faible. Théoriquement, il y en a 4 d’enregistrés, mais nous n’avons de traces que pour 2 sacqueurs, soit #37 Christian Houle (un secondeur lors d’un blitz) et #92 Alexandre Dumas. Nous ne pouvons nous prononcer pour l'instant, le vrai test va être dimanche prochain…

Il y a eu plusieurs punitions pendant le match dont quelques une pour rudesses. Elles n’ont pas été couteuses pour les Carabins car Mc Gill en a pris autant, mais 175 verges de punition sont beaucoup trop. Rappelons que dans la CFL, on vise le double-digit pour un match donné.

Les Piqueurs

Enfin, les joueurs des Stingers des Concordia (qui sont nos adversaires de dimanche prochain) ont terminé leur pratique plus tôt pour venir assister à la partie Redmen vs Carabins disons poliment qu’on a entendu qu’ils étaient détestables à la limite de l'expulsable dans les estrades et ont causés des remous chez plusieurs partisans des Carabins…

Liveblogging

Nous voulions faire une chronique d’évaluation sur les Stingers avant le match contre le Rouge & Or, mais il semble que nous n’en aurons malheureusement pas le temps. Alors, ce sera en début de semaine prochaine. La bonne nouvelle, c’est que nous aurons un match de scouting derrière nous pour donner de la pertinence additionnelle à notre billet.

Parlant du match de dimanche @14 :00 à Radio-Canada, les joueurs des Carabins vont se réunir et l’écouter ensemble… Nous proposons aux partisans de se réunir et de le visionner ensemble… virtuellement …Nous allons le liveblogger sur ce site. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec ce système, vous allez voir c’est très simple : Vous cliquez sur l’espèce de case noire qui sera sur le blogue, vous inscrivez un pseudo (pour qu’on vous identifie) et vous donnez votre opinion sur un jeu donné, sur les joueurs, etc... C’est un peu comme si on écoutait le match l’un à côté de l’autre, mais sans entendre le bruit des chips qui se font déchiqueter par une bouche trop avide… Alors, installez-vous près de la télé, laptop sur les genoux, ou encore installez le desktop pour pouvoir visionner la télé et venez clavarder avec nous…

2 commentaires:

Als4ever a dit…

Pour le nombre peut élevé de sacks, il faut prendre en considération deux choses:
1) En première demie, McGill avait jamais le ballon ou presque. Ils n'ont eu que 2 premiers jeux.
2) McGill avait prévu le coup et le quart avait comme mission de se débarasser du ballon très vite. (Facile à faire contre une défensive qui ne force pas la note)

Bert a dit…

Difficile de se faire une bonne idée à propos de mesures disciplinaires, mais les Bleus ont absolument besoin de Mahmoudi et Carrière, car, franchement, plusieurs demis défensifs en ont arraché contre les Redmen