dimanche 6 septembre 2009

Coup de semonce glacial de Québec à travers SIC

Le Rouge & Or de l'Université Laval a amorcé sa saison régulière par une victoire écrasante de 51-0 face aux Stingers de Concordia, le premier match diffusé par le nouveau broadcaster officiel de la LFUQ, Radio-Canada.

Après avoir blanchi la semaine dernière, la seconde équipe du top 10 de SIC, UWO (dans un match pré-saison), voilà que les bicolores dorés récidivent en blanchissant l'équipe classée #2 de la LFUQ! (toujours selon SIC). Nous croyions qu'il était impossible que le R & O récidive sa performance incroyable de 60 points alloués la saison dernière... cependant, il semble que ce soit plus possible que jamais...

Pour le résumé du match sur RDS, et dans le Journal de Québec.

À l'issu de ce résultat, la question qu'on s'est fait posé et qui est sur les lèvres de tous les commentateurs est: est-ce le Rouge & Or qui est si fort ou ConU si faible???

La couverture sur Radio-Canada:

Le positif: Jean St-Onge est une agréable surprise, il connaît très bien son football universitaire, il saisit bien son rôle de commentateur play-by-play et laisse une grande place à son analyste Jacques Dusseault. Nous n'avons rien vu dans les commentaires de Dusseault qui laissaient sous-entendre une partialité quelconque, au contraire, on a trouvé chez Dusseault une grande empathie et une admiration pour l'ensemble des athlètes-étudiants autant de ConU que de Laval. Globalement, ils forment un tandem très intéressant à la description du jeu.

L'animation pour présenter le match et le package graphique global était de loin supérieur à ce dont on était habitué sur RDS. Pendant la mi-temps, on a présenté un reportage (portrait) très intéressant sur l'étudiant-pharmacologue Stéphane Turner des Carabins.

Le "ordinaire": La première image qu'on a reçu du Peps était de la caméra éloignée qui n'était PAS EN HD - LA CAMÉRA ÉLOIGNÉE! (Le Maitre du Monde qui livebloggait avec nous a même émis la pertinente remarque suivante: "Pourtant à Radio-Can, même la messe du dimanche est FULL HD!!!") À quelques reprises durant le reportage, il y a eu des commerciaux... PENDANT LE JEU!!! Pourtant, pour avoir assisté live à plusieurs matches universitaires télédiffusés, normalement les pauses commerciales sont prévues à l'avance... avec un monsieur à drapeau rouge sur le terrain!. Il y a eu quelques autres manques, mais coach Dussault partait à rire et banalisait l'incident... disons qu'il y a place à améliorations (et le pluriel n'est pas une faute d'orthographe).

En conclusion, amateurs du Rouge & Or qui fréquentez ce blogue, souhaitez que les Carabins obtiennent une victoire décisive dimanche prochain, sinon vous risquez d'avoir une fructueuse, mais très terne (lire plate) saison de football 2009...

Nous reviendrons dans un prochain prochain billet avec une analyse complète des Piqueurs ainsi que les joueurs à surveiller pour le très important match de dimanche prochain des Bleus...

18 commentaires:

Le Pony Express a dit…

Le fait que Radio-Canada reprenne le football universitaire a immédiatement capté notre attention, et puis bien que le résultat mitigé était prévisible, c'est rafraîchissant de savoir que RDS n'a pas tout à fait le champ libre quant au journalisme sportif ici.

Suffirait qu'ils prennent aussi le football ontarien, et on serait bien content, nous, à Ottawa.

Jacques L. a dit…

Le Rouge et Or trop fort ou bien les Stingers trop faibles? Bonne question, le réponse se trouve quelque part entre les deux.

En ce qui concerne les Stingers, suite au résultat du match d'hier, je crois que le coach Gerry McGrath doit se poser plusieurs questions.

Y a t'il un botteur dans mon équipe? Rene Parades n'est pas à la hauteur, ses bottés de déagement concédait 10 verges au Rouge et Or sur chaque échange de botté.

Y a t'il un passeur sur le terrain?
Mackay a lancé le ballon 39 fois pour obtenir 240 verges sur 17 passes complétés, et 3 interceptions. Il a souvent pris de mauvaises décisions lancant dans le trafic plutôt que se débarrasé du ballon.

Ou est ma ligne a l'attaque? A la décharge de Mackay il a passé l'après-midi a tenter d'éviter la pression de la ligne défensive du Rouge et Or, d'autant plus que la ligne offensive était incapable de créer de l'espace pour ses porteurs de ballon.

Ma défensive est-elle capable de jouer 4 quarts? La défensive des Stingers a dominé l'offensive du Rouge et Or au premier quart,mais la tactique de mettre de la pression à 6 ou 7 joueurs leur a péter en pleine face après que les instructeurs du Rouge et Or eurent ajusté leur stratégie pour contrer la rué massive des Stingers.

Dans le cas du Rouge et Or, ils ont été égaux à eux même.

Prêt a débuter la saison dès le première semaine, on voit les bienfaits que peut avoir un match hors-concours. On peut faire tout les "scrimmages" qu'on veut, les résultats ne sont pas les mêmes.

Ils ont une très grande capacité à s'ajuster rapidement aux stratégies des autres équipes.

Ils sont aussi puissant que l'an dernier

On se doutait que les Stingers en début de saison ne serait pas du niveau de l'équipe qui s'était présentée au Peps en novembre dernier, mais on croyait que McGrath, comme à chaque saison, sortirait un lapin de son chapeau il semble que ce ne sera pas le cas cette année.

Même si on sait que cette équipe s'améliorera beaucoup en cours de saison, je crois que l'écart est trop important avec le Rouge et Or pour qu'elle puisse être en mesure de compétionner avec celle-ci vienne novembre.

La question qui se pose maintenant est à savoir si nous aurons une saison de football ou si tout a été réglé hier?

La réponse au cours de semaines qui suivent.

Als4ever a dit…

Laval semble vraiment très fort, mais j'ai trouvé 2 points pour donner un peu d'espoir:
-La protection de Groulx est de loin inférieure à celle de l'année passé. Il a subit 4 sacks hier, contre 6 en 8 parties la saison dernière. Avec la ligne défensive des Carabins qui est supérieure à celle des Stingers, ça pourrait les ralentir un peu ou du moins les forcer à joueur plus conservateurs (plus de jeux au sol et de courtes passes)
-Ça prend absolument un quart mobile contre Québec pour se défaire de la pression et pour laisser le temps aux receveurs de se libérer.

Alain C. a dit…

Moi, je crois qu'il y a 2 joueurs clés à Laval. Benoit groulx est le meilleur passeur et de loin. Ensuite, ce qui aide la défensive(je ne veux pas diminuer leur force), c'est le botteur chris Milo. Même si Laval est dans son territoire, avec son botté, il refoule l'adversaire très loin de la zone de but. C'est toujours à recommencer, il faut remonter le terrain au complet ou presque et la discipline de Laval permet de diminuer le nombre de point considérablement.

Deux fans a dit…

@Le Pony Express - Bienvenue les gars... on imagine que le succès d'estime que la SRC obtient avec cette couverture, va au moins susciter quelques interrogations du côté de la CBC...

@ Jacques L. - On reviendra sur le botteur, mais MacKay nous a semblé pas si pire, compte-tenu qu'il a passé plus d'un an à l'extérieur du jeu... C'est peut-être que face à Groulx, il est apparu pas mal plus brouillon.

Ce qui nous a le plus impressionné des bicolores dorés est leur étanchéité face à toute attaque au sol... Ferdinand n'a jamais gagné plus de 2-3 verges et l'autre porteur a fait peut-être une course de 6-7 verges à la fin de la première demie.

@Als4ever - D'accord pour les sacs (surtout le 1er où Groulx aurait pu facilement se faire blesser), mais la O-Line de QC ouvrait d'immenses trous en 2e demie. The jury is still out concernant la O-line...

Concernant ta 2e remarque, on est plus ou moins d'accord. Oui Brouillette est mobile, mais lorsqu'il commence à scrambler, il décoche rarement une passes. Plus souvent qu'autrement, il baisse la tête et part à courir...

@Alain C - Pas de commentaire sur la Coupe du Maire? On s'attendait à plus de Sherby (ou à moins des Gaiters)... mais le match a été beaucoup plus serré que nous l'avions prévu.

Alain C. a dit…

@Deux fans, je peux te faire un résumé de la partie entre Sherbrooke et Bishop's en en seul mot:l'indiscipline. Si le Vert et Or ne demeure pas discipliné contre les grosses équipes, ils vont avoir de la misère. C'est la même chose pour Montréal:)

Il y avait 2 piliers à la défensive qui étaient absent soit Jean-Sébastien Laberge et Steven Bellemare. En plus, une mauvaise nouvelle pour Sherbrooke est la perte de l'excellent maraudeur/demi de coin David Côté qui a décidé d'abandonner le football. Toutes les équipes perdeent un joueur de cette trempe car le football est bien secondaire. Il m'avait beaucoup impressionné tout comme Philippe Dubuisson qui est encore blessé. Ce dernier semble être fragile car il a participé à seulement quelques parties l'année dernière. La seule partie que je l'ai vu jouer, je peux dire sans me tromper qu'il serait un des meilleurs maraudeur du Québec.

En passant, j'ai bien aimé le commentaire de Dussault car il a reparlé qu'il faudrait une autre équipe francophone au Québec.

Als4ever a dit…

@DeuxFans

C'est d'ailleur un point sur lequel j'aimerais beaucoup voir Brouillette s'améliorer. Contre Laval, il va rarement avoir une chance de courir pour des gros gains car il va toujours avoir un Lavaud ou un Plessius dans le chemin.

Par contre, quand ça fait 5 secondes ou plus que le snap a été fait, c'est rare qu'il n'y a pas au moins un receveur de libre (Surtout si un joueur est occupé à surveiller les courses du quart)

C'est le genre d'amélioration que l'on voit dans les bons quarts mobiles après quelques saisons dans la LCF et la NFL: moins de courses mais meilleurs utilisations des jambes. J'espère voir la même chose avec Brouillette.

Als4ever a dit…

Petite question aux plus connaisseurs que moi. Pourquoi il y a-t-il autant d'indicipline au football Universitaire Canadien?

Lors de la première semaine, il y a eu en moyenne 279 verges de punitions par rencontre.(Total des deux équipes) En comparatif, lors des rencontres des Alouettes cette saison, seulement 144 verges.

Jacques L. a dit…

Question de maturité, lors du match de jeudi, en première demie, quelques joueurs des Redmen y sont allés de coups vicieux :frapper le quart après la passe (trois fois), frapper le quart à l'extérieur du terrain, frapper le porteur de ballon au sol.

En deuxième demie, la partie étant à toute fin pratique terminée, certains joueurs des Carabins ont décidé que l'heure était au règlement de compte. C'est malheureux, mais ...

Dans le cas des questions plus techniques comme le retenu, les blocs illégaux, il s'agit tout simplement d'un manque de technique que les joueurs tentent de compenser en trichant un peu.

Whistler a dit…

J'étais au match et je n'ai pas encore vue le match è la télé...mais pour les poses publicitaire j'ai vue l'arbitre retourner la dame au drapeau rouge et faire poursuivre le jeu. C'est quoi l'idée de faire une pause a 2 et les buts!!!

Quelqu'un connait le 72 de Concordia. Son numéro n'était pas dans le guide ni sur leur site. C'est un lineman et avant qu'il se blesse, Laval ne courrait pas au centre.

Je ne suis pas sure qu'il soit en défense mais une fois l'avoir vue sortir en cart nous avions l,impressions que Lévesque c'est mis à courrir.

''En passant, j'ai bien aimé le commentaire de Dussault car il a reparlé qu'il faudrait une autre équipe francophone au Québec.''
Jacques se cherche encore une autre job...looll

C'est vrai Jacques L que Parades était plus court que Milo mais j'ai trouvé que Concordia couvrait fort bien les bottés.

Deux fans a dit…

Ouais, #72 ou #77 dans le Roster de ConU: Maurice Forbes, 6 3", 324 livres 3e année, il provient de Mississauga!!!

Mettons qu'aucune course au centre ne passait avant sa blessure. De plus avec Greenwood derrière lui, ça faisait toute une ligne au centre. Il portait déjà une orthèse sur le genou qu'il semble avoir blessé de nouveau...

On ne comprends pas trop que Parades faisait les bottés de dégagements, on a en souvenir que McGrath avait justement été en chercher un spécifiquement pour cette tâche du côté de L'Ontario avant le début de saison. S'il y en a un qui est sensible à ça, c'est bien coach McGrath!

En passant, on a regardé les stats- les Piqueurs ont, pour le match des verges NÉGATIVES au sol: -7 verges... ohhh que c'est poche!

Jacques L. a dit…

Au net, Laval a gagné dix verges en moyenne par botté (34,8 vs 24,2, sans compter que certains bottés étaient tellement court que la couverture arrivait en même temps que le ballon, résultat quelques punitions pour non respect à l'immunité.

Deux fans tu te demande pourquoi Parades, peut être que McGrath ne voulait pas que sa recrue recoivent son baptême du feu contre Laval.

Anonyme a dit…

ou est Cameron Takacs? il etait pas aller a ConU en quittant Laval?

Jeff

Bert a dit…

J'arrive de mon chalet où j'ai évidemment écouté le match (Ah! la joie de l'arrivée de Radio-Canada, car pas de cable dans le bois...). Comme tout le monde, j'ai été sidéré par la puissance démontrée par le R et O. Je crains que cette année encore, il y aura deux ligues: Laval et les autres...Mon commentaire: on parle toujours de la formidable offensive du R et O mais je crois qu'on néglige la qualité de sa défensive. Je crains qu'aucune équipe ne réussira à conserver régulièrement le ballon contre elle, et il arrivera fatalement ce qui est arrivé à la défensive des Stingers. Elle a bien tenu le coup mais à force de revenir rapidement et longtemps, elle plie, puis elle rompt face aux coups de butoir de l'offensive R et O. Je crois que les Stingers sont meilleurs que ce qu'ils ont laissé paraître, et je m'attends à une très difficile partie pour les Bleus dimanche. En tout cas, c'est clair: les Bleus jouent leur saison dimanche (aurons-nous enfin un match éliminatoire à Montréal après tant d'années?)

Deux fans a dit…

Pas de nouvelle sur Cameron Takacs, mais il n'était pas vieux pas mal lui?

Dans le même ordre d'idée, les frères Tonyé devaient être blessés, car on en a pas entendu parler, pourtant coach McGrath en parlait avec beaucoup de bien au camp d'entrainement.

Sylven a dit…

Deuxfans, visiblement tout le monde n'est pas d'accord avec vous sur la qualité du reportage de Radio-Canada (voir www.radio-canada.ca/sports/football/2009/09/06/003-rougeetor-dimanche.shtml#commentaires). Personnellement, je n'ai pas écouté le match à la télé (j'y étais !) donc je ne sais pas. Bien sûr, il y a un peu de rodage qui est nécessaire donc on verra si ça s'améliore pour les prochains matchs.

Quant aux Stingers, leur stratégie de blitz constant s'est essouflée à partir du deuxième quart quand le Rouge & Or a commencé à utiliser des tracés en croisé ce qui a mêlé les demis défensifs qui étaient en couverture homme à homme. Laval a ensuite pu rétablir un semblant de jeu au sol avec Lévesque et la blessure du gros Forbes. La défensive des Stingers a ensuite eu de plus en de misère à suivre la cadence des receveurs du Rouge & Or (9 différents dans le match !).

Je ne crois pas que Mackay ou Parades soient particulièrement à blâmer dans la défaite. Mackay n'est pas un mauvais passeur car il était constamment sous pression. Par contre, les receveurs des Stingers (sauf Mahoney) n'ont pas fait les jeux avec plusieurs ballons échappés et peu de YACs. La défensive du Rouge & Or est juste implacable et les trois interceptions ont fait mal. Sans elles, le pointage aurait été pas mal plus serré.

Quant à Parades, ce n'est pas un mauvais botteur mais il a dû précipiter son geste à quelques reprises pour ne pas se faire bloquer et oui la comparaison avec Milo n'est pas à son avantage. En passant, quand Jacques dit au net, cela signifie botté moyen - retour moyen. Or, le Rouge & Or a réussi 2 verges de plus en moyenne sur les retours de bottés, ce qui fait que l'écart véritable entre les botteurs était de 9.3 verges au lieu de 10.6. Un peu moins pire !

Il restait encore sûrement un an ou deux d'éligibilité à Takacs selo moi !

Deux fans a dit…

@Sylven - on a lu les commentaires, et ils ne sont pas nécessairement en contradiction avec les nôtres, mais il semble y avoir un peu de "Dusseault-phobie :)". Vercheval est peut-être le meilleur analyste francophone, tout sports confondus. Alors demander à Dusseault de l'équivaloir, c'est une tâche un peu lourde . Mais on le trouve intéressant et pertinent et c'est intéressant de l'entendre décrire les formations et tenter de prévoir les jeux... même s'il s'est trompé... on l'entends penser comme un coach, ce qui apporte une perspective différente de Vercheval.

On est toutefois d'accord avec le commentaire sur le manque de bruits de foule et d'avoir une caméra qui pourrait prendre des images du public, pour rendre plus vivant le spectacle...

Vos DBs ont vraiment coupés toutes les YAC potentielles et c'est là que la partie s'est perdue pour les Piqueurs. Ils ont complétés tout de même 17 passes! À une occasion Sanchez-Deschamps a fait manquer un plaqué (wow! UN GRAND MOMENT) et on croyait qu'il allait détaler comme au CEPSUM l'an dernier, mais il a été rattrapé par vos rapides DB... Les longs gains contre Laval sont toujours rarissimes...

Un peu plus tard, le maraudeur N. Arseneault-Hum des Piqueurs a fessé du plus solidement qu'il pouvait un de vos receveurs à l'intérieur (on ne sais plus lequel, il y en avait trop.. :P) - et c'est Arseneault-Hum qui semblait le plus "sonné" des deux...

Et le meilleur botté de Paradès était son dernier du match... Quand ça va mal!!!

Deux fans a dit…

On a retrouvé le texte concernant le botteur de ConU:

Dixit Brad Collinson, entraîneur adjoint avec les Stingers:

Les botteurs ont souvent été une force à Concordia et ce sera encore le cas cette saison, croit Collinson. Dumitru Ionita fera écarquiller les yeux.

« À son âge (20 ans), il est un des joueurs avec la jambe la plus forte que j'aie vu. Il va faire tourner les têtes cette année. Et il aime frapper. Il a frappé plusieurs joueurs dans un scrimmage. Le retourneur avait une chance de marquer, mais il l'a frappé.


Dumitru est un finissant des High School Ontariens qui en est à ses premières armes au foot universitaire.