lundi 13 septembre 2010

Un lundi épars

Plusieurs petits sujets en ce lundi...

Lendemain de veille pour les Carabins

En entrevue à CKAC, coach Santerre a mentionné que la cheville à #10 Alexandre Nadeau-Piuze était enflée ce matin. Sa présence au premier match à Antigonish est en péril à ce moment-ci. Il est revenu sur le fait que M. Sprauël était son quart no 2 au premier match et que #12 M. Dostie à ConU et que les deux pouvaient leader l'offensive Bleu.

On veut éviter un Price-Halak à Qc city

Dans la victoire du Rouge & Or 36-6 aux dépens du Vert & Or de Sherbrooke, B. Prudhomme a été le quart-arrière des visiteurs pendant tout le match. En entrevue à la radio, Coach Constantin a confirmé qu'il voulait s'orienter avec une équipe avec un quart #1, et on doit assumer que Prudhomme est leur homme.

Pour en revenir à la défaite, ce qui est le plus dommage pour les amateurs du Vert, c'est que cette défaite est survenue tout en établissant un record d'assistance de 8 819 spectateurs, dans le stade où on est le plus loin de l'action de la LFUQ...


Les quarts


Sur le même sujet, on a fait une comparaison après 2 matches des statistiques des 2 quarts partants invaincus de la conférence Québec, B. Prudhomme et d'Alexandre Nadeau-Piuze. On sait que Grenon a joué dans le premier match, et que N-P était blessé dans le 2e, mais seulement pour le plaisir de la comparaison:

Alexandre Nadeau-Piuze: 35 passes complétées en 61 tentatives (57.4%) pour 441 verges de  gains.

Bruno Prudhomme: 29 passes complétées en 48 tentatives (60%) pour 440 verges de  gains.

Et dans le AAA en fin de semaine

Victoire de Vanier 45-9 contre Édouard-Montpetit, Jay Roch & Matt Norzill are back, mauvaise nouvelle pour les adversaires. Le Vieux est revenu dans la course avec une première victoire, contre les jusqu'alors invaincus, Cougars de Champlain-Lennoxville.

L'offensive terrifiante de FX Garneau (136 points en 3 matches, avec leur QB partant qui a manqué la moitié du temps) ne s'est pas relâchée d'une semelle, en allant vaincre les gonflés de leur récente victoire Momo, à domicile, au compte de 44-6.


Ouragan dans les Maritimes

Et on ne parle pas de ceux provoqués par El Nino, mais ceux entrainés par des upsets footbalistiques particulièrement inattendus.

Le leader incontesté de l'AUS, les Huskies de SMU, et prochains adversaires du Rouge & Or,  ont subi la défaite devant Acadia (qui sera pour sa part à Lennoxville) au compte de 17-7

Et les prochains adversaires des Carabins, historiquement second de la Conférence Atlantique, St Fx ont également subi une imprévisible défaite contre les Mounties de Mt Allison, qu'on avait battu aisément au CEPSUM l'an dernier (qui s'en vont rencontrer Sherby) 19-6.

On sait que les Maritimes débutent leur camp d'entrainement 2 semaines plus tard que les autres conférences (ce qui explique qu'ils en sont à leur premier match). Étais-ce par qu'ils étaient à ce point rouillés (ce qui aurait dû s'appliquer également à leurs adversaires) ou qu'ils étaient préoccupés par la venue prochaine des numéros 1 et 2 de la LFUQ, qui sait? Ou peut-être l'éternel "surplus de confiance", mais disons que plusieurs observateurs avancent qu'un balayage de la part des équipes de la LFUQ est fort possible le week-end prochain...

Mise à jour du 13 sept. midi

Encore plus de nouvelles éparses:

Joueurs de la semaine

En direct du site de la FSEQ:

Le porteur de ballon Rotrand Sené et le demi défensif Julien Hamel tous deux des Carabins de l’Université de Montréal et le botteur Josh Maveety des Gaiters de l’Université Bishop’s ont été sélectionnés joueurs de la semaine dans la Ligue de football universitaire du Québec (LFUQ) pour la période se terminant le 12 septembre
Le porteur de ballon #8 Rotrand Sené a été la bougie d'allumage et la clé offensive des Carabins dans leur victoire de 29-8 sur les Stingers de l’Université Concordia samedi au Concordia Stadium. L’ancien des Spartiates du Cégep du Vieux Montréal a terminé la rencontre avec des gains de 177 verges au sol en 26 portées pour une moyenne de 6,8 verges par course. Il a également capté deux passes pour des gains de 31 verges. Après que les Stingers aient inscrit leur premier touché de la rencontre, ce qui réduisait l’écart à 14-8 en faveur des Carabins au quatrième quart, il a marqué le majeur qui a mis le match hors de portée de l’Université Concordia avec un peu moins de quatre minutes à faire à la rencontre.
Avec 6,5 plaqués dont 4 solos et 5 assistés, une passe rabattue et un échappé forcé, le demi défensif #1 Julien Hamel a été un élément important de la défensive des Carabins qui a limité l'offensive des Stingers à seulement 264 verges de gains dans la victoire de 29-8 de l’Université de Montréal sur l’Université Concordia.

Nous n'avions pas vraiment remarqué le match de Julien, à l'exception d'un blitz (un des rares du match) de son poste de maraudeur, côté blinside. Son plaqué contre le QB bourgogne T. Morsink a résonné jusqu'en haut des estrades.... et Julien est réputé pour frapper solide... On a aperçu après le match T. Morsink dans une pharmacie de NDG, les bras plein d'antiphlogestine...

Dommage tout de même que celui des unités spéciales n'ait pas été accordé au botteur de ConU Dimitru Ionita, on craignait qu'il n'en envoi un sur le terrain du CEPSUM un moment donné. Même Frank semblait découragé en voyant passer ses fusées orbitales au-dessus de sa tête. Surement qu'au golf, il se rends au vert en 2 coups sur tous les par-5!

À lire absolument

Si vous ne désirer lire qu'un article sur le football, on vous invite à lire celui-ci de Guillaume Lefrançois de Radio-Canada concernant notre ancien ailier défensif Nickolas Morin-Soucy.


17 commentaires:

Deux fans a dit…

Coach Bolduc a parlé en entrevue d'un joueur qui avait commis, en fin de match, un roughing the passer qui se retrouvait à annuler une interception de Dave Boucher qui amenait les verdâtres à la porte des buts... et le même joueur a récidivé avec une conduite anti-sportive sur le jeu suivant, forçant coach Bloduc à prendre un temps d'arrêt, question de mettre les barres sur les "T" avec le fautif...

Coach Bolduc n'a pas voulu nommer ce joueur, quelqu'un sait de qui il parle?

Et en passant, on revient toujours sur les pénalités des Carbs, mais dans les 2 matches qu'on a disputé jusqu'à maintenant, les adversaires nous ont éclipsé à toutes les fois au chapitre des pénalités "stupides"...

Sylven a dit…

On s'entend que ni Nadeau-Piuze ni Prud'homme n'ont été étincelants depuis le début de la saison. Mais ils mènent leur équipe à la victoire et c'est ce qui compte. Deuxfans, vous oubliez cependant quelques autres stats qui permettraient d'avoir une comparaison plus complète :
- Prud'homme : 2 passes de touché contre 0 interception, 73 verges en 7 courses.
- Nadeau-Piuze : 2 passes de touché contre 2 interceptions, 65 verges en 9 courses.

Dommage que Nadeau-Piuze ne puisse pas continuer sa progression s'il s'absente cette semaine et ça vient compliquer la visite des Carabins à Antigonish, quoique les X-Men ont sûrement leurs propres problèmes avec une défaite contre Mount Allison...

Je suis un de ceux qui prédisent un balayage québécois dans l'interlock (minimum trois victoires).

Le joueur fautif de Sherbrooke est probablement un joueur de ligne défensive. En effet, très belle foule à Sherbrooke, en espérant que ça continue.

Garneau semble vraiment l'équipe à battre dans le collégial AAA cette année.

Deux fans a dit…

Le point qu'on voulait faire, c'est que tout le monde s'inquiétait du départ de Marc-O, et depuis le camp du printemps, on vous disait qu'Alex pouvait faire la job...

Et il l'a fait aussi bien que le partant de Qc city l'a fait pour son équipe (avec de meilleurs receveurs)...

Anonyme a dit…

Bon, je regarde le calendrier pour le reste dela saison et c'est vraiment a se demander si les gars des vues n'a pas carrement voulu avantager les Carabins...et ils ont meme pas fait semblant...aucun match au Peps ou a Sherby, une majorite de matchs a domicile...un interlock facile...c'est plutot invraisemblabe que ca soit le fruit du hasard...en fait je ne me le demande pas...c'est plutot evident...alors s'ils ne gagnent pas cette annee...

Jacques L. a dit…

Un match contre St-FX, l'équipe des Maritimes qui a fini au deuxième rang en 2009, un match contre le numéro un au Québec en 2009, deux matchs contre les équipes trois et quatre, Concordia et Bishop's.

Donc six match cotre des équipes qui l'an dernier présentaient un fiche combiné de 20 victoires et 12défaites.

Sherbrooke a tout de même terminé au dernier rang l'an dernier.

On repassera pour le complot.

Anonyme a dit…

À anonyme, un interlock difficile c'est impossible. Les matchs sont contre l'Atlantique.

Leroye

Jacques L. a dit…

De toute façon, si on regarde la calendrer du Rouge et Or, deux matchs conre McGill et Sherbrooke les équipes de fond de grille en 2009, deux contre Concordia, donc six matchs contre des équipes qui ont cumulés une fiche de 9 vistoires et quinze défaites en 2009.

En fait les seuls challenges pour Laval cette année; les Carabins et St-Mary's.

Je ne crierais pas au complot, il s'agit simplement des aléas d'un calendrier qu'on équilibre sur plusieurs années.

Alain C. a dit…

Jacques L., tu exagères pas mal...de dire que le Vert et Or, Concordia et McGill sont des équipes de fond de grille. À t'entendre parler, les Carabins sont au dessus du lot par beaucoup.:) Je ne suis vraiment pas d'accord avec toi. Dans les deux défaites du Vert et Or à Montréal, ça s'est décidé par quelques points, pas si mal pour une équipe de bas fond comme tu affirmes.:)

La conférence Québec est la plus puissante au Canada. Et avec la perte de Groulx, çca se peut que Laval gagne toutes ces parties mais on sent que ce sera plus difficile que les années passés.

Le Nain a dit…

Jacques,

dans ton classement des forces et des faiblesse dans la Q l'an passé, je tiens juste à te rappeler que les 5 équipes se battaient à la fois pour la 2e position et aussi pour une place en série jusqu'au bout de la saison ou presque...


Cela dit, je suis entièrement d'accord que de tenter d'y voir un complot est ridicule. Les calendriers sont parfois faciles, parfois difficiles. La prochaine fois que Montréal ne jouera qu'un match de saison contre Laval et Sherby, ce sera probablement à l'étranger, voilà tout.

Anonyme a dit…

Essayer de le nier ne sert a rien...les Carabins sont nettement avantages par le calendrier cette annee, ca saute aux yeux...ils ont du mal contre Sherby a Sherby et contre Laval a Laval, et comme par hasard aucun de ces matchs a l'horaire...et cinq matchs a domicile. Coincidence? Peut-etre...mais ca m'etonnerait

Jacques L. a dit…

Alain, je n'ai pas dit que McGill et Sherbrooke n'étaient pas de bonnes équipes, tout ce que j'ai dit c'est que ces équipes ont terminé en fond de grille en 2009.

Nous savons tous qu'au Québec, une équipe qui ne se présente pas en début de match cours de gros risques, compte tenu de la qualité de l'opposition.

Quant au calendrier, auparavant, il était bâti sur une période de trois ans, donc 24 matchs.

Durant la période qui s'est terminée en 2009, on jouait quatre matchs contre les équipes des Maritimes, un contre chacune des équipes, dont deux à domicile.

Et, entre 2007 et 2009, on a rencontré chacune des équipes de la LFUQ à quatre reprises.

Dans la nouvelle entente avec la AUS, le grande différence, c'est que l'on tient compte du classement de l'année précedente dans le choix des adversaires pour les matchs inter-ligues.

Ainsi en 2010, Laval(1) rencontre SMU(1), Carabins(2) à St-FX(2), Acadia(3) à Bishop's(5) et Mount Allison(4) à Sherbrooke(6).

Dans le nouveau format, neuf matchs et seulement une semaine de rencontres inter-ligues, sur une période de six ans, les équipes du Québec devraient se rencontrer à dix reprises.

Comme le calendrier n'est pas quelque chose qui se bâti de saison en saison, difficile de la tripoter. De toute façon, pas certain que les équipes acceptent qu'on le fasse.

Als4ever a dit…

Ben oui, le calendrier est plus facile cette année. Tout comme d'autres années le calendrier est plus difficile. C'est la vie.

À moins d'oublier les Maritimes et d'instaurer une saison de 10 rencontres (2 contre chaque équipes), ce sont des choses qui vont arriver.

Je sais que la mode est de voir des complots partout mais franchement!

Sylven a dit…

D'accord avec Leroye et Jacques : avec la baisse de calibre des équipes de tête dans les Maritimes, c'est presque impossible d'avoir un interlock difficile (!) et crier au complot pour un calendrier aléatoire fait sur trois par la FQSE (à moins qu'elle soit elle aussi infiltrée par des agents de la même cellule de francs maçons, rosicruciens ou kabbalistes que la direction des Carabins, ce même groupuscule qui contrôle secrètement la destinée du monde...) est tout simplement ridicule. Ça adonne comme tel cette année, point à la ligne. Aux Carabins d'en profiter pendant que ça passe ! Le reste est de la paranoïa adolescente.

Anonyme a dit…

Anyway voir un complot de la part d'un peureux qui ne s'identifie pas c'est perdre notre temps

Leroye

Marc a dit…

Si je ne m'abuse c'est le C.A. des Stone Cutters qui établit le calendrier de la LFUQ... évidemment vu qu'il y a plus d'alumni de l'UdM sur le conseil...

Cela dit Messieurs Deux Fans vous essayez de nous endormir en comparant Prud'Homme et Nadeau-Piuze? Si on s'en tient au % de passes et aux verges on peut ajouter Jesse Andrews à votre liste de top QB.

Si on considère toutes les statistiques comme l'a fait Sylven on obtient une image différente:

Joueur / QB Rating (NFL)
B.Prud'Homme - Laval 105
R.Bondy - McGill 102
Mackay/Morsink - Con. 85
A. N-Piuze - UdM 79
J.Andrews - Bishop's 74
J-P. Shoiry - Sherb. 60

À noter que j'ai combiné les statistiques de Mackay et Morsink mais individuellement ils obtiennent le même score. J'ai exclu Colin puisqu'il n'a joué qu'un demi match. Son score est de 49 (ayoye) alors que le score combiné de McGill est 82.

Cela dit ça ne prouve pas que N.-Piuze ne fait pas la job.

Sylven a dit…

La différence de QB rating entre Prud'homme et Nadeau-Piuze s'explique essentiellement par les deux interceptions de plus par le quart des Carabins pour le même nombre de passes de touché. A cause de cette seule stat (ratio TD/INT), je pense que Prud'homme a légèrement un meilleur début de saison que Nadeau-Piuze. Shoiry doit vraiment redresser la situation si Sherbrooke veut faire les séries, sa performance à date n'est pas digne d'un quart de 5e année aussi talentueux.

Deux fans a dit…

... et Prudhomme s'est fait sauver une interception par un "roughing the passer"... Mais ce sont de bonnes stats...

Deux 5e années croupissent au bas ?? Preuve irréfutable du besoin d'une attaque équilibrée ? (courses/ passes)