mardi 3 novembre 2009

Société distincte?

L’éligibilité fait jaser plus que jamais à travers SIC cette année. La nouvelle de la semaine concerne les Bisons du Manitoba dans la conférence West qui se font retirer deux victoires dû à la présence d’un joueur inéligible (une histoire de drogue au début des années 2000 avait mené à la suspension, puis à l'inéligibilité par la règle du 7 ans) dans ces 2 matches. Ceci s’ajoute à une autre histoire de joueur inéligible chez Simon Fraser University SFU qui a connu son dénouement la semaine dernière, menant là aussi à des victoires transformées en pertes qui exclut cette équipe des éliminatoires.

Du côté du Québec, l’histoire qui avait été révélée par l’entraineur des Gaiters de Bishop’s, Leroy Blugh, et qui avait inspiré ce billet (avec 2 mises à jour) la semaine dernière, a ressorti sous la plume de Serge Vleminckx dans Rue Frontenac. Étant donné la pertinence de l’article, on le reprends intégralement ici :

Joueurs inadmissibles : ça jase fort en coulisses

Rappelons les faits. Depuis trois ans, il existe un règlement au Québec interdisant à une équipe universitaire d’aligner un joueur qui n’aurait pas complété ses études collégiales. Or, cette année, un joueur chez les Redmen de McGill et deux du côté du Rouge et Or de l’Université Laval n’auraient pas respecté les normes requises.

Selon le règlement du Sport interuniversitaire canadien, une équipe alignant un joueur inadmissible perd le match. Or, la Fédération québécoise du sport étudiant a recommandé au SIC la clémence pour les équipes prises en défaut, sous prétexte qu’elles avaient été induites en erreur par une liste erronée de joueurs inadmissibles.

L’organisme canadien a accepté d’accorder une période de grâce jusqu’au 15 octobre, soit pour les cinq premiers matchs de la saison.

N’eut été de cette décision, le Rouge et Or et les Redmen auraient perdu tous leurs points au classement. Du même coup, les champions canadiens en titre auraient été menacés d’être exclus des rencontres éliminatoires. C’eut été un scénario catastrophe avec le match de la coupe Vanier présenté à Québec.

Pourtant

Il existe pourtant un règlement voulant que chaque université soit responsable de l’admissibilité de ses joueurs. Donc, l’excuse de la liste erronée ne devrait pas tenir.

L’argument de ceux qui contestent cette excuse est le suivant : il n’est quand même pas chinois pour chaque équipe de lire le dossier final académique de chaque étudiant-athlète.

Mieux encore si on se fie aux règlements administratifs du SIC, chaque université a l’obligation de voir à l’admissibilité de chacun de ses athlètes.

C’est normal que ce soit ainsi car pour recruter Anthony Couvin de France ou encore le germano-pro quasi trentenaire Daniel Schober d’Allemagne, le fardeau revient aux équipes et non pas à une fédération scolaire qui n’a aucune idée du système scolaire européen.

Plus on fouille cette histoire et plus on a de questions. On aimerait avoir la version de coach Constantin et surtout du responsable des dossiers académique du Rouge & Or.

Un éditorial de Neate Sager du CIS Blog prônant un espèce de "registre public national des joueurs" serait une piste de solution intéressante pour éviter cette situation dans l'avenir... et empêcher que des équipes profitent impunément de joueurs inadmissibles.

41 commentaires:

Famous Guacamole a dit…

la je n'y comprends plus rien...dans les autres communiques on parlait d'une nouvelle regle - ou d'un changement de reglement - datant de cette annee...ce qui explique la "clemence" en question...

Je l'ai dit et je le repete...Ryan White et Elie Ngoyi n'ont pas complete leur DEC...ce qui les a empeche de venir a Laval, mais ils peuvent tout de meme s'aligner avec Bishop's...a cause d'un programme pour "etudiants adultes" d'un certain age (si ma memoire est bonne)...ce qui leur a d'ailleurs permis de recruter quelques autres "vieux"...

d'apres moi Vlem se trompe de reglement...

mais je dois tout de meme souligner la difference de traitement entre l'ouest et le Quebec ici...Deux equipes de l'ouest se sont vu retirer des victoires a cause de problemes de joueurs ineligibles...masi pas au Quebec...

est-ce a cause de la coupe Vanier a Quebec...ou bien parce qu'il s'agissait bel et bien d'une nouvelle regle et d'une erreur administrative? je n'ai pas la reponse. A tous le moins les deux joueurs en question a Laval sont des reservistes et n'ont a peu pres pas joue pour le Rouge et or...donc ils n'ont eu aucun impact sur les matchs. Mais tout de meme on peut se poser la question...

Als4ever a dit…

@Famous G.

D'après ce que je comprends, il y a plein de joueurs évoluant dans la LFUQ qui n'ont pas de DEC, même à Laval. Il y a eu quelques articles disant que Seydou Junior Haïdara peut maintenant jouer avec le R&O parce qu'il vient de complèter son NEUVIÈME cours de Cegep. Or un DEC comporte pas mal plus que 9 cours! En fait 9 cours, c'est juste un peu plus que une session dans le préuniversitaire.

Famous Guacamole a dit…

en passant, aucun rapport mais je viens de voir ceci sur le site de Rouge et Or.. http://www.rougeetor.tv/.

Les matchs de football a la maison seront disponibles a partir de l'annee prochaine (comme le reste de cette annee devrait etre a la tele...)

excellente initiative pour les fans qui ne peuvent assister aux matchs au Peps...

A quand la meme chose pour les Carabins? D'apres moi ca ne devrait pas tarder. Si toutes les Universite avaient ca, on pourrait suivre tous les matchs!!!

Als4ever a dit…

J'aime le commentaire de Dussault sur le sujet:

"Malheureusement, avec les incidents à savoir si tel ou tel autre joueur a droit de participer à un match, ça se complique. Pourtant, c'est très simple: un cégepien doit passer 9 cours pour jouer au niveau universitaire.

Tu prends le bulletin et tu regardes. C'est aussi simple que ça."

Famous Guacamole a dit…

ce que je me demande, sincerement, c'est commetn un gars fait pour jouer au football et apprendre un cahier de jeux s'il ne reussit pas a passer neuf cours en trois ans...ca fait trois cours par annee!!! est-ce que c'est vraiment la regle???

Et dans le cas de Haidara, je n'y comprend rien...le gars s'est joint au Rouge et or en janvier...il etait au camp de floride...ca n'a aucun sens...

la seule explication qui me vient a l'esprit est similaire a ce qui est arrive a Groulx au debut - je pense que les joueurs ont l'occasion de completer leur quota de cours du Cegep une fois a l'universite (ne me demander pas comment ca marche...), et Groulx lui aussi attendait un resultat a sa premiere annee.

mais bon...neuf cours... ca veut dire que White et Ngoyi devaient pas en avoir passe beaucoup...

Als4ever a dit…

White et Ngoyi en ont réussit au moins 9 sinon ils seraient inéligibles!

Est-ce que la langue serait un facteur?

Famous Guacamole a dit…

Als...tu dis ca comme si c'etait l'evidence meme...es-tu au courant ou tu ne fais que supposer?

Ngoyi est francophone. Il avait annonce qu'il revenait au cegep pour une 4eme annee, son coach Joncas disait la meme chose a tout le monde. Il n'etait meme pas proche des 9 cours...il voulait aller a Laval ou a Calgary (ou sa famille habite). Mais tout d'un coup Bishop's lui donne la possibilite d'aller a l'univeriste sans DEC, sous un programme reserve aux adultes si je ne m'abuse. Allez savoir...

meme histoire pour White - Glen le voulait et lui voulait aller a Laval...mais aucune facon de le faire passer, meme en prenant des cours supplementaire en premiere session. Je pense qu'il est lui-aussi admis sous un programme reserve aux adultes, qui ne necessite pas de DEC.

je peux me tromper, mais j'en serais tres surpris. C'est la raison pourquoi

Anonyme a dit…

...c'est la raison pourquoi je trouvais un peu ironique la reaction de Mr Blugh...mais bon...

Deux fans a dit…

À ce qu'on sache, il y a deux façons d'entrer à l'université pour un joueur de football francophone:

1. Finir son DEC, ce que Junior et Richard n'avaient pas accompli. Il manquait à Junior Seidara un cours qu'il aurait passé en été ou en hiver (là c'est moins clair). Il manquait beaucoup plus de cours à Dominick Richard. Évidemment, comme tout Cegepiens entrant à l'université, ils peuvent être admis sous certaines conditions/équivalence qu'ils doivent respecter.

2. Avoir plus de 21 ans et entrer sous un espèce de programme-parapluie que toute les universités offrent dorénavant(McGill était la dernière à résister, mais Andrew Hamilton a été accepté avec ce programme). Ce programme n'exige pas de Cegep complété, mais certaines conditions doivent être respecter. À ce qu'on comprends, Ngoyi a du être accepté sous ce programme.

Évidemment, le joueur-étudiant universitaire doit compléter annuellement un certain nombre de crédit pour continuer à évoluer au sein de son équipe. (Ce qui avait causer des troubles notamment à Bériault et Fournier entre autres).

Mais le problème qui est soulevé ici ne concerne pas les règles (que les universités comprennent très bien) , mais leur application!

Bizz a dit…

Comme d'habitude, l'article de Monsieur Vleminckx est truffé d'erreurs et d'omissions.

- Selon la ligue, ce règlement est nouveau.
- Les ligues de l'Ontario et des Maritimes sont aussi touchées par la «liste manquante».
- Le SIC a donné une période de grâce de 1 an aux équipes fautives pour se conformer, c'est la ligue Québécoise qui a ramené cette période au 15 octobre de cette année.

Je lis Serge depuis plus de 30 ans, et ce genre de mésinformation est courante dans ses articles. Il faut mieux fouiller un peu avant d'accorder une confiance totale dans ce qu'il écrit.

Le seul point avec lequel je suis d'accord est que la situation n'aurait jamais dûe se produire.

Als4ever a dit…

@Deuxfans
Es-tu sur que Junior a fini son DEC? Selon l'article de O.Bossé du Soleil du 29 octobre:
"Haïdara regagne quant à lui son admissibilité samedi, contre les Redmen de McGill, puisqu'il vient d'obtenir la confirmation de sa réussite d'un neuvième cours de cégep, suivi cet été"

Ça fait longtemps que j'ai été au Cegep, mais je doute fort que 9 cours donne un DEC...

Et il avait 19 ans lors de son admission à l'université. Les programmes spéciaux semblent donc être pour tout le monde, pas juste les étudiants de 21 ans et plus.

@Famous G.
D'après ce que je comprends du règlement de la ligue, tous les joueurs ayant étudié au Cegep doivent au moins avoir réussi 9 cours à ce niveau pour pouvoir jouer au foot universitaire. Seul exception: un étudiant qui a réussit au moins 18 crédits universitaires (ce que Dominic Richard tente de faire)

C'est sur que je n'ai pas vérifié les bulletins de ces deux joueurs, mais il me semble qu'ils auraient été eux-aussi sur la liste des joueurs non élibibles s'ils n'avaient pas leurs 9 cours.

Sylven a dit…

Vleminckx est effectivement dans le champ sur quatre points : primo, le règlement est nouveau de cet été ; deuxio, SIC a donné jusqu'au 31 août de l'an prochain pour respecter la nouvelle liste tandis que la FQSE a donné jusqu'au 15 octobre ; tertio, le nouveau règlement n'exige pas un DEC mais d'avoir complété au moins 9 cours de niveau collégial ; quatro (?), pas seulement des équipes du Québec sont touchées (Western, Ottawa, St. FX et St. Mary's). Ces quatre erreurs majeures discréditent complètement son article.

Attention, pour l'Ouest, les joueurs inéligibles sont en raison de règlements qui existent depuis des lunes (être inscrit à l'université et cinq années d'éligibilité !). Si une même faute avait été remarquée chez une équipe du Québec, Coupe Vanier ou pas, cette équipe aurait écopé.

Dans ce cas, on parle d'une erreur administrative de la FQSE qui n'a tout simplement pas envoyé la liste de joueurs collégiaux inéligibles à 23 des 27 équipes canadiennes (alors que c'était entendu que cette tâche leur revenait) et qui en plus comportait une erreur de nom pour un joueur de McGill. Bravo pour l'incompétence...

Le cours qu'il manquait à Seydou Junior Haidara a été fait cet été mais il n'a eu la confirmation qu'il le passait qu'il y a une semaine. Je ne comprends pas ce qui a été si long dans la compilation de sa note mais bon, il est redevenu éligible contre McGill...

Vengeur Masqué a dit…

Vous pensez pas que les 9 cours de CEGEP à réussir ce soit dans la dernière année d’étude (et non pas en 3 ans)?

Famous Guacamole a dit…

ca aurait ceryainement plus de sens...;-)

Famous Guacamole a dit…

en passant, Deux Fans, je ne sais que vous ne vous encombrez pas des details quand vous pouvez en passer une vite au Rouge et Or ;-)...mais Schober a eu 25 ans au mois de juin...

c'est pas jeune, j'en convient, mais de la a le dire "presque trentenaire..." les carabins ont aussi eu leur lot de joueurs disons...matures...;-)

Als4ever a dit…

@ Vengeur Masqué

P-e... Sauf pourquoi empêché un gars de jouer au football universitaire s'il a son DEC uniquement parce qu'il ne lui restait que 8 cours à réussir lors de sa dernière année???

Als4ever a dit…

Peu importe, je crois que la dernière partie mérite réflexion:
"Il existe pourtant un règlement voulant que chaque université soit responsable de l’admissibilité de ses joueurs. Donc, l’excuse de la liste erronée ne devrait pas tenir.

L’argument de ceux qui contestent cette excuse est le suivant : il n’est quand même pas chinois pour chaque équipe de lire le dossier final académique de chaque étudiant-athlète."

On ne peut certainement pas accusé Laval d'avoir triché, mais peut-on les accuser de négligence?

Marc a dit…

Pour faire suite à ce que Famous Guacamole disait:

Carabins:
Jerry-Ralph Jules 28 ans
Gaïus Renelick 25 ans
Alex Deluca 25 ans
Jonathan Pierre-Étienne 25 ans

Rouge et Or:
Samuel Gélinas 31 ans
Luis Morales 27 ans
Marc-André Drouin 26 ans
Thierry-Olivier Kaszap 26 ans
Marc-André Arcoite 26 ans
Alexandre Edmé 25 ans
Kelly-Joseph Hilaire 25 ans
Vincent Lehoux 25 ans
Daniel Schober 25 ans

ahem... ouin heu... c'est ça...

Dom a dit…

@ marc
Carabins:
Jerry-Ralph Jules 28 ans --5ième année
Gaïus Renelick 25 ans --- 5ieme année
Alex Deluca 25 ans
Jonathan Pierre-Étienne 25 ans --- a passé du temps à Rutger avant UdeM

Je crois qu'il voulais surtout parler de joueurs dans les premiers 5 ans de l,équipe, ou que oui, certains étaient plus vieux.

Sylven a dit…

Als4ever, j'aurais tendance à répondre oui à ta question. Par contre, ce que SIC sanctionne (entre autres pour les deux équipes de Canwest), ce sont les tricheries, pas les négligences. Laval a respecté les règles en place pour les deux joueurs en question mais aurait pu être plus conscienceux pour éviter le "grenouillage" actuel.

Marc, parmi les joueurs matures que tu mentionnes, seuls Drouin (26 ans), Arcoite (26 ans), Hilaire (25 ans), Lehoux (25 ans) et Schober (25 ans) ont joué plus d'un match cette saison. Et Arcoite, Hilaire et Lehoux graduent cette année donc ne seront pas de retour l'an prochain.

Deux fans a dit…

@Bizz et autres - Notre point est de dire que chaque université est responsable de l'éligibilité d'un joueur joueur donné. La liste de la FSEQ n'est qu'un joli prétexte pour se soustraire à son rôle...

@Vengeur Masqué - Il y a vraisemblablement quelque chose en ce sens. Ou ça prends 9 cours de CEGEP complété pour être admis comme étudiant de 21 ans.

Et pour Shober, peut-être que vous ne suiviez pas le blogue à l'époque de son arrivée, mais on l'a un travers la gorge celui-là.... de là peut-être un peu de mauvaise foi... :)

Un grand tarla allemand, ne parlant pas un mot français de 25 ans qui a joué 2 ans pro et qui arrive comme une verte recrue au fooball universitaire canadien? (D'ailleurs, avec les généreuses règles actuelles, il est peut-être éligible comme recrue de l'année???)

D'ailleurs, on s'est toujours interrogé sur ses motivations. Il doit payer ses voyages d'avions, ses frais d'hébergement et de subsistance, tout ça pour recevoir une bourse académique d'une université canadadienne dans une langue qu'il ne parle pas?? Il ne pourra de toute évidence jamais avoir de carrière NFL ou ecore moins CFL... bizarre celle-là..

Jacques L. a dit…

@Marc,

Ce qui est étonnant dans cette liste, c'est que Gélinas, Kaszap et Schober sont des joueurs de première année.

Dans le cas de Jonathan Pierre-Étienne je ne comprends pas pourquoi son nom est sur la liste des joueurs des Carabins puisqu'il n'a pas fait parti de l'équipe cette année.

Vengeur Masqué a dit…

Bon, après vérification, Serge « birdiiiiie » Vleminckx est dans le champs pas à peu près (c'est pas la première fois!)… Il confond crédits et cours, CEGEP et Université.

La règle d’admissibilité académique SIC pour un joueur provenant du CEGEP est toute simple :

1. Avoir passé tous les cours exigés pour son admission universitaire (avoir son DEC quoi!).

2. Si le joueur est admis à l’université sans avoir rencontré la règle #1, il doit avoir réussi 9 crédits universitaire (et non pas 9 cours de Cegep) au cours du même trimestre, à condition d’avoir maintenu son admissibilité au sein de la FQSE.

3. Si le joueur n’a pas maintenu son admissibilité académique au sein de la FQSE, il doit réussir 18 crédits universitaires dans la même année avant de participer aux activités du SIC.

4. L’étudiant qui est admis en tant qu’adulte n’est pas soumis aux règles précédentes (cas de White et Ngoyi?).

Anonyme a dit…

@ Famous Guacamole et autres fans du R&O actifs sur ce forum:

Franchement, êtes-vous à ce point aveugles?

Depuis ses débuts Laval aligne des joueurs vieux et/ou à peine admissibles à l'université.

Blah blah blah NGoyi, blah blah blah Whyte... Si vous saviez combien Bishop's a du en laisser aller des joueurs de ce genre par le passé et que plusieurs d'entres eux ont abouti à Laval ou ailleurs. Sérieux, pourquoi jouez-vous tant à l'autruche?

Je le répète, je doute très fort que ces deux joueurs aient été admis à Bishop's et pas à Laval si la langue n'était pas un facteur (dans le cas de Whyte). Sérieux, réalisez-vous comment c'est facile d'être admis à Laval (et BU, et Concordia, et Sherbrooke, et l'UQTR et même Montréal...). McGill n'est pas si difficile non plus avec un peu d'imagination.

Ça sent vraiment le double standard entre Laval et les autres dans ce cas présent d'éligibilité. Tous l'admettent sauf les fans du R&O. PFFFF!

Pat

Sylven a dit…

Jacques, Gélinas et Schober sont considérés comme des joueurs de 3e année. Quant à Kaszap, je ne comprends pas comment il peut être classé comme une recrue, mais oui tu sembles avoir raison.

Deuxfans, dans le cas précis qui nous intéresse (nouvelle règle d'éligibilité pour les joueurs provenant du cégep), c'était clairement la responsabilité de la FQSE d'envoyer la liste de joueurs aux universités. Pour les "anciennes" règles oui c'est la responsabilié des universités de s'y conformer, mais pas celle-là. Ils ont eux-mêmes reconnu leur erreur administrative en donnant une période de grâce jusqu'au 15 octobre (déjà presque un an plus sévère que celle de SIC pour les autres conférences). Pis les motivations de Schober pour venir jouer au football ici sont les siennes, ce n'est pas à nous de juger si elles bonnes ou non.

Vengeur masqué, il y a bel et bien une nouvelle règle qui dit qu'un joueur collégial doit avoir complété au moins 9 cours au cégep, maintenant est-ce en tout ou la dernière année, je suis confus.

Pat, s'il y a un double standard avec Laval, alors il s'applique aussi à McGill, Western, Ottawa, St. FX et St. Mary's.

Personnellement, cette fausse controverse commence à m'exaspérer et je pense qu'il serait temps qu'on retourne au football... Il y a des matchs fort intéressants qui s'en viennent en fin de semaine et on devrait s'y attarder un peu plus.

Famous Guacamole a dit…

Pat,

Tu racontes n'importe quoi...des accusations et des generalites...

j'etais le premier a m'interroger sur les deux cas en question. mais de la a dire que Laval est pire qu'ailleurs...regardes dans ta cour..

et les cas de White et Ngoyi, c'est du veridique. Je n'accuses pas Bishop, je trouvais simplement ironique que Leroy fasse plus catholique que le pape...

Bishop qui laisse aller des joueurs qui aboutissent a laval...tu es serieux la? des joueurs qui sont venus a laval, decus de ne pas avoir ete accepte a Bishop's...j'en connais pas beaucoup

qui est samuel gelinas? et Thierry Kaszap? jamais entendu parler...

Whistler a dit…

Juste pour rendre le tout encore plus.....inutile....d'ou venait et quel age avait le premier botteur des Carabins recruté pas Dussault et comment avait-il été admis....en passant je ne me souviens pas de tout ces détails....mais y avait une histoire...

Sylven a dit…

Samuel Gélinas est un demi défensif qui provient de Beauce-Appalaches et Thierry-Olivier Kaszap est un receveur qui provient de France. Aucun des deux n'a joué aucun match cette année.

blueberry a dit…

@ Famous Guacamole

"est-ce a cause de la coupe Vanier a Quebec...ou bien parce qu'il s'agissait bel et bien d'une nouvelle regle et d'une erreur administrative?"

Autant que j'aime les théories de conspirations où Laval contrôle le monde, Ockham suggère plutôt que c'est une simple erreur administrative.

C'est quoi le but de cet article? La LFUQ a reconnue avoir fait une erreur, elle l'a corrigée et donnée une période grâce (la même pour tout le monde) pour s'y confirmer. C'est quoi le problème?

Vous pensez que Laval a manipulé les hautes instances de la ligue? Je vais mettre ca dans la même catégorie que la théorie selon laquelle Glen a manipulé le vote de l'équipe d'étoiles: c'est du n'importe quoi votre affaire.

Ca doit être plate en maudit aux pratiques des Carabins cette semaine...

Anonyme a dit…

@Famous Guacamole,

Je ne dis pas n'importe quoi.

Je pense qu'on peut séparer mes propos en deux...

Primo: Je ne connais pas les dossiers de Whyte et NGoyi et même si je les connaissais (comme je connaissais jadis plusieurs dossiers), je n'aurais rien pu dévoiler, confidencialité oblige. Mais si ce que tu affirmes est vrai, l'inverse l'est aussi. Des joueurs collégiaux ont été recruté par Laval et autres universités alors qu'ils n'auraient pu être admis à Bish. Cette situation remonte aux années 90 avant que Laval ne devienne le 'Powerhouse' d'aujourd'hui. Avant donc qu'un joueur ne choisisse Laval parce que le R&O gagne (parle-moi d'une mentalité de suiveux mais ça, c'est une autre histoire).

Alors, résumons... des joueurs se ramassent à Bish alors qu'ils n'auraient pu jouer ailleurs selon tes propos (j'en doute fort car les universités Acadia, St-Fx et SMU, entres autres, sont de vrai passoires mais bon, je te donne le bénéfice du doute). D'autres joueurs n'ont pas été admis à Bish mais l'ont été ailleurs, dont Laval. Ce qui fait qu'il y a un certain équilibre. Le problème est qu'il n'y avait pas cet équilibre il y a 5 ans et BU perdait à répétition.

Deuxio: Il y a le problème d'égibilité dont Leroy s'est plaint. À ce que je sache, Bish ne fait pas partie des universités visées par le SIC. Certaines universités ont mis le nouveau règlement en application. D'autres non. Malheureusement, les universités 'coupables' ou, au minimum, négligentes, n'ont pas été punis. Dommage, mais celles qui se sont conformés à ce règlement y perdent a change. Voilà.

Pat

Deux fans a dit…

@bberry - C'est quand même pas rien, un gars (O-line par coincidence) qui ne devrait jamais entrer à l'université, football ou pas - se retrouve avec le R & O, après que justement Bishop's l'ait refusé l'année précédente. Son dossier académique n'était pas un secret d'état.

Disons que l'aura prétendument virginale de Laval est entâchée dans cette affaire! FSEQ ou pas.

Quant aux Carabins, on félicite Frank "la bougie" Bruno et Rotrand "Roll" Sené de leur nomination comme joueur de la semaine SIC

Anonyme a dit…

Bonjour à tous,

Je lis régulièremnt vos blogues et je dois admettre que j'ai été stupéfait de constater qu'il y avait des joueurs aussi agés dans la LFUQ.

J'ai moi-même un fils qui joue et je suis encore plus fier de lui surtout qu'il n'a que 19 ans.

J'ai donc décidé de faire une recherche pour savoir s'il y avait d'autre 19 ans (1990) comme lui et à ma grande stupéfaction il y en a très peu. J'ai continué ma recherche dans la ligue de l'ontario et qu'elle fut ma surprise de voir qu'il y a des (1991) et beaucoup de (1990) et que les joeurs de 24 ans et + sont très rare.

Je suis convaincu que ceci pourra alimenter un autre débat car j'arrive à la conclusion suivante: Serait-ce pour cette raison que le Québec domine autant, à cause de notre société dinstincte car je crois que nous avons beaucoup plus de joeurs + agé que les autre ligues.

À discuter...

Whistler a dit…

@anonyme....demande à ton fils ... Le CEGEP avant l'Université c'est uniquement au Québec...les gars sont donc généralement plus vieux lorsqu"ils entrent à l'université.

Anonyme a dit…

Je comprend ce que tu dis, je dis juste qu'il ne faut pas se surprendre si le calibre est plus fort au Québec...

Jacques L. a dit…

En fait, le distinction du Québec, au niveau de l'âge, tient en grande partie au passage par le réseau des Cegeps qui retarde l'arrivée à l'université d'une et plus souvent qu'autrement de deux années.

Ainsi, dans le reste du Canada, les joueurs accèdent à l'université après le high school, soit à 18 ans dans la majorité des cas.

Cependant dans l'ouest l'utilisation de joueurs provenant des rangs junior était chose fréquente il y a quelques années.

Ainsi, en 2007, l'université du Manitoba avait gagné la Coupe Vanier avec une équipe comprenant un grand nombre de joueurs de plus de 25 ans.

Les règles ont changé depuis 2008, empêchant qu'une telle situation ne se reproduise.

Il est difficile de comprendre comment des joueurs agés de 25 ans et plus puisse encore débuter une carrière universitaire.

Deux fans a dit…

@Père anonyme d'un '90

Votre théorie se défend, du moins avec l'Ontario et peut-être les Maritimes, l'Ouest semble plus vieux.

Quand Jamall Lee a finit son séjour l'an dernier avec les Gaiters, il n'avait que 22 ans. Il devient beaucoup plus intéressant pour la NFL qui repêche habituellement des joueurs de cet âge.

Imaginez quand coach McGrath et Blugh repêchent directement des high school ontarien... Ceux-ci arrivent au Qc un an plus jeune que votre fils! Alors quand ils affrontent des 26-27 ans... oufff

Bizz a dit…

2Fans - L'aura de Laval (que personne n'a prétendue virginale) n'est pas entachée du tout lorsqu'on prend le temps de lire les règlements et qu'on les applique à la situation présente (en passant, ce que tout bon journaliste devrait faire et que Serge Vleminckx ne fait pas souvent).

- 40.10.2.1.3.1
L’université, par ses administrateurs, ses entraîneurs et ses étudiants athlètes, doit s’assurer de l’admissibilité de ses étudiants athlètes pour toutes les compétitions de Sport interuniversitaire canadien

* Donc, il est vrai que cette responsabilité incombe à l'institution.

- 40.10.1.5
C’est Sport interuniversitaire canadien qui a la compétence pour juger l’admissibilité d’un étudiant athlète.

* Donc, les institutions se doivent de se conformer aux règles d'admissibilté du SIC.

- 40.10.2.1.2.1
Les associations régionales et les institutions ne peuvent dévier des règlements d'admissibilité de Sport interuniversitaire canadien que pour les appliquer de façon plus sévère.

- 40.10.2.1.2.2
Les associations régionales suivantes sont reconnues par Sport interuniversitaire canadien :
1)
Sport universitaire de l’Atlantique
2)
Fédération québécoise du sport étudiant
3)
Sports universitaires de l’Ontario
4)
Canada-Ouest

* Voici où le tout s'applique à la situation présente :

La FQSE a décidé d'appliquer un règlement plus sévère que celui du SIC en ce qui concerne les critères d'admissibilité d'un joueur en provenance d'un CEGEP. C'est donc sa responsabilité d'en informer ses institutions membres car cet ajout «dépasse» ce que le SIC demande. L'institution est de bonne foi si elle considère admissible un joueur répondant aux critères du SIC. La FQSE a elle-même reconnue qu'elle est fautive car elle n'a pas avisé toutes les équipes en temps voulu et en assume la responsabilité.

De plus, même si le SIC donne 1 an aux équipes pour se conformer à la nouvelle directive, la FQSE décide de réduire cette période de grâce au 15 octobre dernier; ce que toutes les institutions du Québec (qui n'avait pas reçu ladite liste) ont fait.

Je ne vois donc pas où et en quoi l'aura de Laval serait entachée pour une situation qui était hors de son contrôle; mais je comprends très bien que Leroy Blugh ait fait une «sortie» car Bishop's s'était conformé, ayant reçu la liste en temps.

Le Nain a dit…

Kaszap, de mémoire, ne venait pas de France, mais plutôt d'une ligue civile de la région de Québec, je crois...

à vérifier...


Pour le reste... tempête dans un verre d'eau... de bons joueurs ont été benché à Laval où ont passé à l'ennemi en raison de problèmes académique... et Kiernan était pas le plus jeune, de mémoire.

À en lire certains ici, on croirait une discussion politique où certains accusent l'autre parti d'être des tout-croches tandis que le leur est blanc comme neige. Y'a sûrement des magouilles et des étirements de règlements dans la LFUQ, mais y'en a partout.

Sylven a dit…

Thierry-Olivier Kaszap est né à Aix-en-Provence en France. Selon l'alignement officiel du Rouge & Or, sa dernière équipe est les Dauphins de Nice.

Hohly a dit…

Turner serait aussi out pour la game Vs les Bleus... C'est la fin de la saison et les blessés commencent à pleuvoir.

Pour le recrutement, je pense que le nombre de matchs joués peut devenir un facteur, quand une équipe ne fait pas les séries, c'est 1-4 matchs de moins qu'une grosse équipe comme Laval, et ce, année après année. À la longue, ça parait dans une carrière universitaire...

Le Me a dit…

question qui n'a pas de rapport avec le sujet, mais est-ce qu'il est possible d'acheter des billets à la porte pour la game de demain ou c'est sold out?

Le Me