lundi 9 novembre 2009

Les Carabins encore et toujours boudés...

*soupir*

Trophée Jeff-Russelll remis joueur par excellence de la Ligue de football universitaire du Québec : Benoit Groulx.

Le secondeur Cory Greenwood des Stingers de l’Université Concordia a été nommé à l’unanimité joueur défensif par excellence et mis nomination pour le Trophée des Présidents, présenté au joueur défensif par excellence au Canada.

David Bouchard, du Rouge et Or de l’Université Laval, a quant à lui remporté l’honneur du meilleur joueur de ligne en plus d’être mis en nomination pour le prix J.-P. Metras, présenté au meilleur joueur de ligne du football universitaire canadien.

Jonathan Collin, des Redmen de l’Université McGill, a de son côté été nommé la recrue de l’année et le candidat au prix Peter Gorman, remis à la recrue de l’année sur la scène nationale.

Charles-Antoine Sinotte, receveur des Redmen de l’Université McGill, est en nomination pour le prix Russ Jackson remis annuellement au joueur de football universitaire canadien ayant obtenu d’excellents résultats scolaires et s’étant engagé significativement dans sa communauté, tout en se démarquant en tant que joueur de football.

Le gagnant du titre d’entraîneur de l’année sera annoncé pendant la semaine suivant la coupe Dunsmore. Les gagnants des honneurs individuels au niveau canadien seront pour leur part dévoilés le jeudi 26 novembre prochain lors du gala des étoiles canadiennes qui aura lieu dans le cadre des festivités de la coupe Vanier à Québec.

Pour plus de détails sur RDS.ca


Mettons que ça commence à être ridicule... Pour la recrue de l'année on était très impressionné par Collin, et on s'est dit avant le 8e match et dernier match de la saison que le joueur qui ressortirait de cette journée serait notre candidat... (Compte-tenu que ce match était important pour les 2 équipes )

Rotrand Sené a gambadé dans la coriace secondaire des Renardois accumulant plus de 200 verges en 33 portées. Collin de son côté a inscrit 0, comme dans Ouellet, points contre les bicolores dorés!!!

Rappelons que Rotrand a gardé honorablement le fort, pratiquement seul (sans quart-arrière) dans l'hostile PEPS devant la défensive la plus coriace de SIC dans les courses au sol, inscrivant le 2e total de plus de points accordés par cette défensive de l'année! Cet exploit à lui seul aurait dû lui valoir le titre!

Bravo aux gagnants, et c'est une raison de plus pour gagner le Dunsmore, avec une bande de non-étoilés!

Merci à Hohly pour le lien...

Ajout d'articles de Serge Vleminckx:

D'accord avec le choix de Groulx

Trouve que Rotrand le méritait davantage que Collin

Il soulève un point intéressant, le critère ultime ne devrait pas être: Quel athlète a le plus de chance de l'emporter au SIC? Un entraineur devrait enlever sa partisanerie ou ses "crottes sur le coeur" et voter en fonction des accomplissements de l'athlète...

21 commentaires:

Bert a dit…

Dommage pour Rotrand. Il faut vraiment qu'il porte le chandail honni pour ne pas avoir été nommé recrue de l'année. Certes Jonathan Collin a ranimé McGill cette année mais il a été irrégulier (je l'ai vu jouer contre Bishop au Stade Molson et, franchement, il a été très ordinaire) et son étoile scintillait beaucoup moins à mesure que l'année avançait. Et comme un autre joueur de McGill (dont je ne conteste en aucune façon la nomination) reçoit un honneur individuel..

Non vraiment, je ne vois pas comment quelqu'un pourrait s'asseoir devant un public averti et défendre que Collin a été un meilleur joueur recrue que notre #8...

Sylven a dit…

Moi non plus.

Hohly a dit…

C'est comme en 2007, Féoli aurait dû recevoir ce prix là aussi, mais c'est Mahoney qui l'a eu ; on dirait que le poste de QB donne un gros avantage.

Dsl pour Sené, il aurait du gagner.

Jacques L. a dit…

Et la farce continue.

Deux fans a dit…

Bon, on va passer à autre chose (du moins essayer...)

Compte tenu que Groulx a évolué dans seulement 6 matches, dont l'équivalent de 4 complets... Si on étais des Sherbyens, ne serait-on pas fâché également? Pascal Fils a tellement charroyé de ballons cette année que son d'sous de bras va sentir le cuir jusqu'à Pâques...

Si Groulx s'appelait Tremblay et n'évoluait pas dans la ville la plus médiatisée de la LFUQ - aurait t'il gagné le Jeff Russell?

La défensive de Groulx a accordée en moyenne 4 points par match lorsqu'il a été partant... Ça simplifie toujours un peu l'attaque ça...

Sylven a dit…

Deuxfans, je suis d'accord que Fils aurait dû gagner le joueur par excellente étant donné sa saison exceptionnelle. Par contre, je ne crois pas que la bonne défensive du Rouge & Or vient diminuer la performance de Groulx. Ce n'est toujours bien pas eux qui ont lancé 18 passes de touché en seulement 4 matchs contre seulement 3 interceptions.

Le même argument s'applique à Sené : est-ce que sa bonne ligne offensive vient diminuer son nombre de verges par la course ? La réponse est non et ceux qui utilisent cette excuse pour expliquer que Jonathan Collin ait gagné la recrue de l'année avec une équipe moins bonne devant lui ont tort selon moi.

Als4ever a dit…

Sené était-il un des meilleurs joueurs à sa position: oui

Collin était-il un des meilleurs joueurs à sa position: non (Il a fini bon dernier pour l'efficacité, il a été le seul quart partant à avoir plus d'interceptions que de touchés, il a à peine complété plus de 50% de ses passes)

Oui il a montré du potentiel, mais Sené était dominant. Pas Collin.

Jacques L. a dit…

Sylven tu parle de la bonne ligne des Carabins, il semble que ceux qui votaient pour les nominations sur l'équipe d'étoiles n'y croyaient pas.

Donc, la performance de Sené est d'autant plus impressionnante qu'il faisait partie de la no-star offence.

Et, contrairement à ce qui s'écrit ailleurs, je crois Benoît Groulx est un grand quart-arrière, mais comme tu le souligne, avec l'année qu'a connu Pascal Fils il est difficile de comprendre qu'il n'ait pas été le choix pour le joueur par excellence de la ligue.

Les fans des Carabins et du Vert et or vont devenir parano, avec raison.

Benoit a dit…

Ma sélection personnelle :

MVP : Fils
ROY : Sené
Lineman : Alexandre
Défensif : Greenwood

Anonyme a dit…

Moi meme partisan des carabins...au lieu de vous plaindre, essayez donc d'amener plus de monde possible au peps pour encourager ,les bleus, honnetement, Comme prochaine question vous demanderez a Rotrand si sa lui fait de quoi de pas avoir eu ce prix...il sen fou!!! il veut le prix collectif, et sa commence par Laval samedi! On le sait que la ligue nous aime pas, vous le savez aussi, acceptez le, de toute facon tous les journalistes ont écris un commentaire la dessus et la décision ne peut pas être révoquée.

Pour ce qui est de Benoit Groulx, ses statistiques parlent pour lui, il est le meilleur Quart-Arrière au pays, et il a brisé un record. Est-ce que le record a quelque chose a voir avec l'équipe étoile? peut-être, est-ce que le fait qu'il soit à Laval influence l'équipe étoiles peut-être, mais plus rien ne peut être fait.

et rectification, Rotrand a peut -etre «pris des snap» sous le centre au Peps, mais il n'a pas tenu le fort tout seul, s'il court c'est qui a des bloques de sa ligne offensive, de ses receveurs et de son centre arriere.

Deux fans a dit…

@Sylven - Le point qu'on voulait faire, c'est au-delà de tes coéquipiers réguliers, par exemple la O-Line des Carbs & des Renards qui ont aidé leurs RBs, même ce qu'il se passe de l'autre côté du ballon à de l'impact...

Ainsi un QB qui ne tire jamais de l'arrière n'aura pas besoin de "forcer" pour tenter une passe un peu risquée et finir par être intercepté...

C'est certain que ce n'est pas un argument massue, mais on voulait ajouter ce point à la discussion.

@Jacques L. - Quand on a vu les nominations, on a pensé à renommer le site: allezlesparano.ca loll

@Benoit - On vient de tomber en bas de notre chaise... et pas un R & O dans tes nominations??

Pour Greg Alexandre (Galax), il a été définitivement le meilleur joueur de ligne des Carabins, il n'a pas manqué une reps (sans compter les reps de bras à l'attaque, point qu'on trouve important pour un joueur de ligne. Étant naturellement au centre de l'action... il n'en a pas manqué... ;) De plus, plus le match avance, plus il devient un facteur dans le match... (contrairement à d'autres qui se fatiguent).

On connait moins vos joueurs de ligne, alors on ne voulait pas apporter de jugements divergents... surtout qu'avec vos stats dominantes...

Mais, on serait prêt à parier une chose: Galax va être choisi au repêchage de la CFL en avant de tous vos joueurs de ligne...

Deux fans a dit…

@Anonyme 19:44

On est un blogue sur les Carabins, nous sommes des fans! Nous parlerons de ce qu'on veut parler!

Pour attirer des gens à Québec (ou au CEPSUM), les Carabins ont un département de communication et de marketing qui ont des budgets et des personnes qui servent à ça... Si vous trouvez qu'il y a d'autres efforts à faire pour attirer des gens, adressez-vous à eux.

Si on aide les Carabins par le biais du blogue, on en est très heureux! Sinon, tant pis.

Vous avez raison avec Rotrand au Peps, d'ailleurs d'autres joueurs en ont pris et tous les joueurs de l'unité offensive ont contribué... c'était une figure de style... Mais n'empêche que de caller les snaps devant 15 000 spectateurs hostiles qui crient à gorge déployée quand tu as commencé à faire ça 5 jours avant... WOW (et courir évidemment).

Si on se souviens bien, Alexandre Nadeau-Piuze (sans vouloir le diminuer) avait pris une procédure illégale à son premier snap pendant ce match-là...

Benoit a dit…

@DF

Le football c'est un sport d'équipe. Et c'est ce qu'on va vous enseigner encore une fois samedi après-midi. ;)

Bert a dit…

Si je comprends bien, les instructeurs votent mais n'ont pas le droit de voter pour un joueur de leur équipe. Donc:

Collin a dû recevoir les votes de Santerre, McGrath et Blugh au départ, mais qui lui a donné le 4e vote? Constantin ou Bolduc?

Quant à Blugh et McGrath, leur petitesse ne m'étonne pas vraiment. Et je me console: samedi, leurs équipes ont marqué à deux 16 points, et en ont encaissé 106 ... De l'autre côté, pas pire pour des équipes de «Frogs»...

@Benoît: Comme vous nous l'avez montré le 4 octobre?

Bert a dit…

Oups: 103...Désolé Leroy, désolé Gerry, je ne voulais pas diminuer votre performance de coaches...

Le Nain a dit…

Un peu irrespectueux et non mérité selon moi de parler de petitesse dans le cas de Blugh et de McGrath... Deux grands hommes de football, qui ont fait beaucoup dans les dernières années pour leur équipe respective.

Sinon de mon côté, j'aurais probablement voté pour Sené. Par contre, il n'est pas le premier joueur de la Q à se faire "voler" le titre de recrue de l'année. Groulx aurait dû l'avoir en 2005, même si Martin Gagné n'était pas un mauvais choix (un peu comme cette année avec Collin) et surtout, Feoli aurait clairement dû l'emporter en 2007.

Sylven a dit…

Als4ever, tu as tout à fait raison. Alors que Sené est troisième au Canada pour les verges par la course, Collin est bon dernier au Québec (même derrière les quarts substituts) pour le QB rating à cause de ses nombreuses interceptions et son taux de complétion anémique...

Jacques, on est d'accord ! Sauf qu'entre toi et moi, ceux qui savent lire les stats reconnaissent que l'offensive des Carabins est la deuxième meilleure au Québec et qu'elle doit donc avoir quelques étoiles en son sein même si elle n'a pas de nomination officielle.

Deuxfans, je suis d'accord que ce qui se passe d'un côté du ballon a de l'influence de l'autre. Mais je répète mon point : les performances de Groulx et de Sené sont les leurs et personne ne peut leur enlever cela même si ils ont eu un bon coup de main, qu'il soit direct ou indirect, de leurs coéquipiers. Sinon, qu'on élimine immédiatement les bonnes équipes et qu'on donne tous les prix individuels aux joueurs provenant de mauvaises équipes, ils ont tellement plus de mérite (sic) !

Vengeur Masqué a dit…

Oui, Rotrand Sené est celui qui méritait le plus le titre de recrue par excellence, et pas seulement au Québec. D'autres se sont fait voler avant, et il ne sera malheureusement pas le dernier.

D’un autre côté, who cares??? Les trophées qui comptent vraiment, ils s’appellent Dunsmore, Mitchell et Vanier. Ceux là, on ne les vote pas, on ne se les fait pas voler et ils ne sont pas subjectifs. On les gagne sur le terrain, en équipe, point final.

Même si Laval est continuellement parmi les meilleures défensives au pays, un seul joueur de Laval a été nominé au trophée du Président (et ne l’a pas remporté) depuis 1997. Les honneurs individuels, c’est bien plaisant, mais ça vaut ce que ça vaut. Parlez-en à Dan Marino!

Deux fans a dit…

@ Le Nain - On va répéter ce qu'on a écrit la semaine dernière: La petitesse est celui qui effectue ses choix basé sur des motifs personnels et "politiques", plutôt que sur les performances des athlètes-étudiants sur le terrain et ce au détriment de la reconnaissance de ces jeunes.

Finalement, le choix des instructeurs devraient être publics... Ça purifierait peut-être la sélection. En passant, les Verts & Or ont été aussi discriminé que les Carabins..

@Vengeur Masqué - Finalement, tout ça est peut-être une bonne chose pour les Bleus, coach Matthews avec les Als, avait gagné la Coupe Grey en 2002 avec le us against them...

Sylven a dit…

Peut-être devrait-on instituer un scrutin plus large du style top 10 avec oui les entraineurs, mais aussi des journalistes et pourquoi pas un certain nombre de fans. Ça enlèverait cette partialité en ayant plus de votants.

TNT a dit…

Les bleus sont outrés, Santerre s'en sert comme motivation en jouant la carte de - tout le monde est contre nous - .