dimanche 30 octobre 2011

Match #9 - Ramassis de notes - La bataille mais pas la guerre

B. Perez-Archambault pressant Jérémi Doyon-Roch - Photo Dom Bernier
L'attaque pathétique qu'on avait vu contre SMU était revenue au jeu contre le Vert  & Or, ça a couté le match aux Bleus. Voici donc notre ramassis de notes...

Tirant de l'arrière 7-0, on botte un botté de dégagement à leur ligne de 35v, et on en retire un gros point (sic)...Exactement au moment où les Carabins avaient besoin de ramener la foule dans le match.

On commence à croire que Sherby a le numéro des Bleus, on débute fort, on énerve les Carabins, on prend l'avance et on regarde l'attaque toussotante tenter en vain de remonter le pointage.

5 ballons échappés par les receveurs Bleus, et quand ils étaient libres, la passe ne se rendait pas .. Zéro Momentum. L'énergie en début de match ne s'approchait même pas du niveau contre Laval... BRAVO Tom Allen, you got what you wanted!


Si quelques jeux avaient pu se concrétiser pour les Carbs, les nombreuses pénalités (roudesses vs #57 A. Rousseau-Saine) ainsi que les nombreux hors-jeux accumulés auraient pu jouer un mauvais tour aux Sherbyens...

On avait encore autant de difficulté à réagir face au blitz adverse... Il semble qu'il nous manque un jeu dans notre portefeuille pour contrecarrer les blitz adverses...

Dommage qu'au jeu clé au 4e quart, au troisième essai de la ligne de 1 de l'adversaire, on ait essayé un jeu tellement prévisible qui a tué tout ralliement possible des Carabins. En alignant G. Duclervil dans le champ arrière, le secondeur K. Régimbald a suivi la direction de Garlins et a coupé pour aller chercher Rotrand pour une perte. Et si Régimbald manquait, #56 N.. Boulay aurait fait le jeu. Au match #9, on devrait avoir un jeu plus fiable pour le 3e et 1...

Le #23 Boisbriandais K. Régimbald est toujours à son mieux contre les Carabins, il est vraiment notre bête noire LFquois (oui, oui en avant de F. Plesius). On lui souhaite la meilleure des chances dans son avenir CFLien... (lire bon débarras).

#41 Byron Archambault en a joué toute une, et ce autant en défensive qu'en unité spéciale. Il mènera les siens avec 8 plaqués. Après la partie, on discutait avec By-Ray de son rendez-vous avec son ancien quart de Vanier... Il déplorait le peu de pression qui a été exercé sur les Messiah et soulignait que la seule façon de l'empêcher de nous taillader serait de se rendre à lui... Ce qu'on n'a pu faire samedi...

Parlant de Jeremiah The Messiah, il est très dangereux quand il prend son 3-steps drop et qu'il brandit son bras par-dessus la ligne de mêlée. On dirait qu'il peut faire à peu près n'importe quoi à ce moment-là...

Comme à notre habitude, il faut quand même parler du #2 A. Coady dans notre ramassis de notes, alors parlons en:  WOW (1 botté bloqué, 5 plaqués dont 2 derrière la ligne de mêlée).

La question qu'on se posait dans les estrades était de savoir si le botteur William Dion était meilleur que Chris Milo, et à l'unanimité, on a conclu que oui... Surtout qu'il s'améliore perceptiblement tous les ans. Petite note en passant, les parents de ces deux botteurs sont les plus fidèles partisans que des joueurs puissent désirer.

Les blessés et les blessures

On est magané, VRAIMENT magané... En plus des 7-8 partants manquants, on a notamment deux joueurs qui jouent avec des "mailloches", beaucoup beaucoup de blessures non dévoilées... Les autres équipes doivent avoir également être amochées, mais on serait vraiment étonné qu'elles s'approchent de notre niveau... Disons que notre profondeur est testée à vraiment TOUTES les positions (sauf peut-être chez les secondeurs)...

Une chance pour nous que le #33 J-M Lemieux était de retour au jeu (il était absent depuis le match #1), notre unsung heroe de la semaine dernière, #34 Jonatan sans H- Gagnon était sur les lignes de côté en habit de ville pour regarder le match.

Le match-up #38 Jordan R. contre I. Bamba était vraiment beaucoup trop à l'avantage de l'équipe où l'on aime le gazon lorsqu'il touche le scrotum. Physiquement, Jordan peinait à contenir l'explosif receveur. Jordan R. est arrivé en relève de #25 Djo Buissereth qui se faisait battre trop facilement par le même Bamba. Devrait-on remettre #19 M. Dubuisson au poste de demi de coin la semaine prochaine?

Notre unsung heroe
Choix facile, qui d'autre que notre finissant #98 Garlins Duclervil, qui a joué à peu près toutes les reps à la très physique position de plaqueur défensif depuis le début de la saison. Il a réussi un sac, 5 plaqués, dont un pour une perte. Il était un élément clé dans la limitation des gains de Beni Djock (3.1 v. de moyenne), notamment à la ligne de 1 des Carabins..

Dans le stade

On a "miké" la drumline pendant les pauses... On a aimé, mais d'un autre côté, le son empêche la foule de se manifester spontanément et d'insulter l'adversaire avec des slogans bien dégorgés.

En conclusion

Coach Maciocia ne l'a pas aimé cette défaite-là. Il  en a jasé un bout avec ses ouailles et ce, très longtemps après le match...

On ne peut vraiment pas jouer pire que ça... alors les choses ne peuvent que s'améliorer la semaine prochaine...