mercredi 12 octobre 2011

Le secret, c'est de les prendre jeunes

Les Carabins viennent d'annoncer leur premier recruté en vue de la saison 2012, soit, sans grande surprise, le quart-arrière des Phénix de Grasset, Pierre-Luc Varhegyi.

Nous avons souvent dénoncé ici le peu de recruté à bobettes Bleues qui venaient jouer spontanément pour les Carabins. Il semble qu'on a passé par un autre chemin cette fois-ci en lui assignant un coach appelé à devenir Bleu et en leur faisant mutuellement gagner un Bol d'Or l'année précédente.

Il faut dire que Pierre-Luc n'est pas étranger aux Bol d'Or en ayant remporté un à sa première année collégiale sur le banc de coach Dussault avec les Spartiates du Vieux-Montréal. Celui de l'an dernier a été mérité de plein droit, dans la division 3, en compagnie de ses deux cibles préférées, les dorénavant Bleus: #12 F. Prévost et #88 M. Davidson. Il fut d'ailleurs choisi comme joueur offensif par excellence de sa division au terme de la saison.


Avec les blessures à sa cible favorite, le receveur Bailey et au meilleur porteur de ballon des vrais noirs & noirs F. Marquis-Chevrier, il sera intéressant de voir jusqu'où Pierre-Luc réussira à amener son équipe meurtrie en 2011.

Scouting

Pour l'avoir vu à  l'oeuvre à quelques reprises depuis un an, P-L est un passeur peut-être moins élégant que Jay Roch, mais il a réussi à accumuler des chiffres s'y approchant, l'an dernier. Sans être un scrambler, il excelle dans les passes en mouvement et peut courir avec le ballon. Sa principale qualité est de très bien protéger son ballon, n'ayant accordé que seulement 4 interceptions dans les 2 dernières années, contre, mettez votre tuque, 29 passes de touché!!!

Physiquement, on le donne à 6'1, mais ce qui impressionne dans son cas, c'est son "coffre". Il semble fait fort et capable de résister aux plus durs plaqués.

Un de ses instructeurs à Notre-Dame, G. Martin nous a mentionné comme trait de caractère qu'il est un "fighter", et qu'il s'améliore constamment.

Au jeu

Dimanche dernier, devant beaucoup de ses coéquipiers blessés et d'ex-coéquipiers, Pierre-Luc a pris les choses en main et a couru droit devant (les stats ne sont pas encore disponibles), pour permettre aux Phénix de l'emporter devant leurs rivaux de toujours, les Nordiques de Lionel-Groulx au compte de 31-24 en 2e période de prolongation.

L'intégration

Évoluant dans le système Maciocia pendant les 2 dernières années, Pierre-Luc ne devrait pas passer la période des fêtes la tête dans le playbook...

P.S.: Après les trémas de M. Davidson, il faut maintenant apprendre à placer le h et le y de Varhergyi aux bons endroits.. y'en aura pas de facile pour les blogueurs!