dimanche 2 octobre 2011

Match #5 - Ramassis de notes - Joueurs de ligne recherchés

A. Nadeau-Piuze dirigeant l'attaque - Photo de Dom Bernier
Dès qu'on a vu l'alignement de départ, on savait que les choses seraient compliquées. En plus des blessures mentionnées lors de notre game preview, s'est ajouté notre excellent ailier défensif #40 J-S Blanc. La ligne offensive était aussi dégarnie sans le retour de S. Légaré. On a même inséré le receveur #85 N. Bordeleau comme DB.

Une défense dominante en gestation

Après la minute fatidique où Sherby empila 17 points consécutifs, à un certain moment vers la fin du 3e quart, l'attaque de Sherby avançait inlassablement au sol rentrant dans notre amoché front seven de façon de plus en plus décisive et on commençait à craindre le blowout à ce moment.

Puis, #31 O. Fréchette-Lemire fit échapper le ballon à Beni Djock... Par la suite la défense fut impénétrable pour le restant de la rencontre n'accordant qu'un seul premier jeu au Verts lors des 20 minutes suivantes.

Rappelons que la défense n'a accordé que 6 points à la très crainte offensive Verte menée par Jeremiah the Messiah et Mister HEC Charbonneau-Campeau.

Le nouveau surnom d'Alex Nadeau-Piuze
Le meilleur match du Roux en carrière, POINT. Et ce, sans même tenir compte qu'il a gagné 77v. au sol.
Pendant notre liveblogging, le Maître du Monde l'a baptisé: Le "Warrior" et on doit avouer que ce titre lui va très bien. Personne n'est aussi malmené que lui sur le terrain, partie après partie, et il finit toujours par revenir plus fort.

Alex avait dit en début d'année que son objectif était d'être plus constant cette saison. À ce sujet, on réserve notre jugement pour samedi 17:00.



Les chouchous de Grasset
Doit-on ajouter quelque chose à ce titre?
Après le spectaculaire hit asséné à #12 F. Prévost (photo de Dom), il devenait progressivement évident qu'il n'était plus en état de recevoir des passes, pourtant, on continuait de faire des jeux en sa direction. Donnez-nous du Max Fournier-Rioux (aucune passe vers lui en première demie), du Alexandre Fortier-Labonté. Le flegme qu'on découvre de P. Echill est un actif précieux que nous devons exploiter.

L'arbitrage
Ça avait bien parti, mais ça s'est gâté par la suite. Un late hit impuni, des holdings facilement visibles à la télé, des hors jeux à répétitions qui passaient sans être signalés, une anti-sportive que J. Pierre-Étienne ne méritait pas... Ça n'aurait pas changé le résultat final, mais c'était un irritant comme le gazon en haut des chevilles...

Du côté du Renard...
Kevin Régimbald est incontestablement un excellent joueur, on ne sait pas trop si c'est parce qu'il vient de Boisbriand, mais il joue toujours de gros matches contre nous. Nonobstant les statistiques, on sait que F. Fonseca a obtenu 6 plaqués, mais à la télé, on voyait beaucoup plus son opposant en Bleu #41 By-Ray.

Il faudrait que quelqu'un nous explique ce que I. Bamba fait devant SCC dans le classement des meilleurs prospects de Duane Ford (TSN) et du CFL Scouting Bureau.

La lourde ligne à l'attaque de Sherby a pulvérisé notre front défensif lors de deux occasions de courts gains, nous faisant reculer aisément d'au moins 2 verges à chaque occasion. On connait un coach qui n'aurait pas apprécié...

Un coup l'avance obtenue, Coach Bolduc a joué le reste de la partie très "fessier"... On prend note, 9 points de différence

Ailleurs au foot collégial...
En Div. 1 les Cougars et leurs grosses lignes ont blanchi Vanier. Grosse victoire des Titans de Limoilou aux dépens de leurs ennemis jurés de l'autre bord du fleuve. Les Titans ont une fiche de 5-1. Les Phénix de Grasset sont toujours invaincus en triomphant des Griffons 11-1.