dimanche 11 septembre 2011

Match #2 - Ramassis de notes - L'eau était bonne

 #50 J. Beaulieu-Richard stoppant son rival de toujours - Photo Dom Bernier
Voici quelques commentaires qui font suite aux vôtres émis sur le billet précédent:

Le nouveau chandail/casque des Phénix de Grasset, des Bad Boys de Limoilou du Rouge et Or : Le consensus est que les gens en général (les jeunes en particulier) le trouvent beau. Le hic (akward) c'est qu'il ne représente pas les couleurs de l'institution qui les affiche pourtant dans le nom de ses équipes sportives. Imaginons les All-Blacks de la Nouvelle-Zélande (Rugby) habillés en orange...

Débutons par les levers de chapeau en forme de pointe de fromage Bleu: Tous les jeunes qui ont été au combat, le menton fier et n'ayant pas d'appréhension particulière face à ce match. Quand on a vu le depth chart, le seul joueur de la tertiaire qui avait joué au PEPS est #9 Wandy Désir (corner), et Wandy a été retiré de l'alignement avant le match n'étant pas remis d'une blessure... Ça partait mal...

Alors dans l'ordre, #50 J. Beaulieu-Richard (14 plaqués pour la partie!) qui peut enfin faire l'étalage de son talent, lui qui est exempt de blessure pour la première fois depuis longtemps. Sa façon d'être partout sur le terrain nous rappelle un certain ConUniste, œuvrant maintenant dans la NFL, monsieur Boisvert. La bande de jeunes de la tertiaire (aussi sur les US): #25 Djo qui en était à son premier match CIS et qui gambadait là-dedans comme un vétéran, le #34 GG (Jonathan Gagnon), #16 A. Chabot (perdu au combat), #2 A. Coady et les J-M Lemieux et autres...

En offensive, malgré le stress et la pression, nos jeunes n'ont pas échappé de ballons et particulièrement en 1ère demie, #12 F. Prévost avait l'allure d'un ROY.

En entrée de match, du côté des Carabins, on donnait amplement de ballons à #8 Rotrand qui était surveillé de tous les instants par les Noirs & Noirs.

Depuis le début de l'année, à l'exception de S. Lévesque, on ne court plus dans la LFUQ.

Au 3e quart, les deux offensives avaient l'air particulièrement enlisées et répétitives et faisaient difficilement bouger le ballon. C'est là qu'un playmaker comme M. Norzil peut changer la dynamique d'un match. *soupir*

Le défensive de Laval nous a fait le même coup qu'au CEPSUM l'an dernier. Ils ont passé la première demie entière sur le terrain et finissent le match avec les jambes plus fraîches que les nôtres!!!

On a parlé de la ligne offensive des Carabins, nous on aimerait mieux parler de "protection globale"... Comment se fait-il qu'on laisse venir Fredo sur le QB, sans le ralentir ? Les deux oreilles de A. Nadeau-Piuze se sont touchées au moment de l'impact...

Jamais vu un joueur aussi résilient que le Roux, et on ne dit pas ça depuis hier, il était pareil l'an dernier, mais il reçoit beaucoup trop de hits. On rappelle qu'en 2010, il était absent au 3e match contre St-Fx, après justement s'être trop fait brasser dans les 2 premiers matches.

Parlant du Roux, on ne sait pas si c'était les nombreux coups reçus, mais en 2e demie, ses passes semblaient avoir moins de vélocité. Et puis par la suite, son pouce endolori a scellé son sort. Le seul aspect qu'on aurait aimé qu'il améliore, c'est qu'à 2 ou 3 reprises il a step-uppé de la pochette pour se retrouver dégagé sur la ligne, avec un temps de passe important, et manquait la cible par la suite... Possiblement que ses receveurs étaient tous couverts... Mais il faut profiter de ces chances!

Les d-lines des Carabins doivent tellement avoir hâte d'affronter un quart moins mobile!!! Après D. Kuprowski, B. Prud'homme semblait s'amuser avec eux comme Tom & Jerry. Coach Touchette devra plancher sur une solution pour rejoindre B. Prud'homme au match de l'Action de Grâce, parce qu'il a passé l'après-midi sans être inquiété.

Première fois de nos souvenirs qu'on ne donne pas des touché de sureté au Telus-PEPS-Black Center (un peu merci à la barre transversale). Au jeu des bottés et du positionnement, #15 PP et #17 Zach, l'homme aux gants dépareillés, nous ont gardés dans le match contre le vertical Bédé (qu'on a hâte de voir botter face au Nordet) .

Nous sommes contents de ne pas être ceux qui se rendront à Sherby samedi soir prochain. Mais il faudra faire preuve de prudence (comme souvent après les affrontements Qc City) pour ne pas prendre les amateurs du Bluenose à la légère, eux qui ont triomphé de Mount Allisson au compte de 54-14 ...

Addenda


L'aspect rivalité - On a vu, dès le 2e jeu, Arnaud Gascon-Nadon en train de trash-talké avec un Bleu. On a aussi vu A. Pruneau et By-Ray Perez-Archambault se faire blind sighter solidement sur les unités spéciales. Ils viennent de se rendre compte que les initiations ne consistent pas uniquement en des coupes mohawks manqués...

La radio-diffusion : Nous avons des amis partisans des Carabins qui étaient en déplacement et qui ont écouté le tandem J-C Lajoie et B. Heppell au 98.5 FM. Ils nous ont spontanément dit que ceux-ci décrivaient mal l'action et étaient confus avec les numéros / noms des joueurs... euhhh, match #2, Montréal - Laval??? Ce n'est surement pas parce que vous manquez de temps...