mardi 26 mai 2009

Stades de la LFUQ: Le CEPSUM


Nous voulions mettre cette série un peu plus tard cette année, mais nous désirons mettre la table pour notre deuxième billet (à venir sous peu) sur le marketing des Carabins.

Pour se mettre dans le mode «saison de football », nous allons analyser les stades des différentes équipes de la LFUQ, selon différents critères au fur et à mesure que la saison avance.

Un genre de guide du routard de la LFUQ... Alors quoi de mieux que le stade des Carabins pour ouvrir la série: le CEPSUM:

Caractéristiques: Un terrain synthétique avec une surface relativement moderne, 2 séries de gradins de chaque côté du terrain, une série de gradins semi-couverte (section impaires - très appréciée lors de pluie abondante) avec une minuscule galerie de presse à son sommet. Les bancs des joueurs sont de ce côté. Les autres gradins (pairs) sont adossés à la montagne et ce sont majoritairement des visiteurs et des last minute qui les occupent. Les cheerleaders et les photographes sont de ce côté du terrain (y'as t'il un lien?). Le tableau indicateur est similaire a celui ornant les gymnases de polyvalente des années 70. Le stade a une capacité d'environ 5 100 places.

L'accès au stade se fait aisément, instructions complètes ici et la station de Métro Edouard-Montpetit se trouve directement à même le stade! Quant aux amateurs préférant l'automobile, on peut se stationner à proximité (disons avec une marche d'un maximum de 10 minutes) à condition de surveiller attentivement les pancartes de stationnement.

Bien qu'un peu élevé, on est très près de l'action, seulement une bande d'une vingtaine de pieds, où les joueurs se tiennent, nous sépare du terrain.

L'entraineur des Carabins, Marc Santerre affimait que la proximité des spectateurs, bien que 3 fois moins nombreuses qu'au PEPS à Qc city, créait un effet où les joueurs et entraineurs sentaient davantage la présence de la foule.

Tailgate: Sur une plate-forme menant à l'entrée du stade, relativement restreinte, on y retrouve un DJ (on souhaite le retour du band live cette année!), souvent quelques rafraichissements et hot dog ou blé d'inde offerte par une association étudiante quelconque... cependant l'offre varie de match en match. Les cheerleaders (en jupe nouveauté de l'an dernier :) , lorsque la température le permets ) viennent nous divertir.

Bouffe et bière: Budweiser @ 3.75$, la bouffe est tenue par une concession de « Cage aux Sports»: hot dogs et assiette de nachos sont les gros vendeurs, les Deux Fans n'haissent pas le hot dog avec saucisse italienne pour hausser leur taux de gras au niveau digne d'un match de foot.

L'animation: La musique est correcte, bien que le set change relativement peu et qu'ìl soit répétitif durant la saison,... mais il faut dire que c'est ainsi dans tous les sports (Who let the dogs out et We will rock you – pu capable!). Les Carabins ont aussi non seulement une faiblesse du côté des receveurs, mais aussi du commentateur. L'an dernier, ils ont invités à deux reprises Rodger Brulotte qui n'était manifestement pas dans son élément, mais qui a tout de même fait une job honnête surtout en comparaison des amateurs pathétiques qui ont fait les 2 autres matches! - Pourtant dire au micro: « Premier Jeu - Carabinsssss » devrait être simple.

Prix: 10$ étudiants, 16$ les autres.

Point important: ils tolèrent qu'on "passe la sécurité" avec notre boisson, en autant qu'elle soit en canette.

Il n'y a pas de stupide mascotte qui nous font regretter de ne pas avoir apporter des casseroles en fonte. La foule est majoritairement constituée d'étudiants et de quaternaire et de quinquagénaire amateurs de football, elle est bruyante, mais sans excès...

La note des Deux Fans: 4/5

32 commentaires:

Nick T. a dit…

Bonne idée de chronique, j'ai hâte de voir les autres stades.

Je ne suis allé qu'une fois au Cepsum et j'ai trouvé ça bien correct mais une peu plus de décoration ne nuirait pas. C'est assez gris, mettons.

Je suis peut-être vieux mais la musique étrait très forte et très mauvaise...

Deux fans a dit…

Mettons que le CEPSUM a été inspiré de l'ère pré-perestroïka et très polyvalente, de là l'omniprésence du béton gris caractéristique...

N'oublie pas que ce demi-toit en béton en fait un des rares stades universitaires un peu couvert au Canada, et on l'apprécie beaucoup dans une froide pluie automnale incessante...

Mais si tu compares la musique au Centre Bell ou autre lieu de manifestation sportive live, dirais-tu que c'est équivalent (dans le choix et l'intensité sonore)?

Anonyme a dit…

Le Cepsum est un endroit très agréable pour le football, on est très près de l'action, particulièrement du côté de la montagne, ce qui crée une ambiance qu'on ne trouve pas ailleurs sur le circuit.

De plus, une partie des gradins du côté Édouard-Montpetit est couverte, ce qui permet aux douillets, dont je suis, d'assister au match au sec.

Par contre, les facilités de base, lire les toilettes, sont en nombre insuffisant.

En ce qui concerne la musique, tous les goûts sont dans la nature, mais là, mes goûts ne sont pas de cette nature;je préférerais qu'il y ait davantage de musique francophone. Il est vrai que le volume est assez élevé ce qui s'explique par l'absence de système de sonorisation du côté de la montagne. On augmente donc le volume pour permettre aux partisans, qui se font bronzer ou mouiller selon les samedis, d'entendre la musique et les commentaires de l'annonceur.

Pour avoir visité à plusieurs reprises l'ensemble des stades de la ligue, je crois que le Cepsum est le deuxième endroit le plus agéable pour assister à un match dans LFUQ.

Ghislaine et Jacques L.

Anonyme a dit…

Jacques, quel est le premier ? Je n'ai jamais assisté à un match ailleurs qu'au PEPS, mais on dit que l'ambiance est bonne et que le stade est convivial à Sherbrooke.

Sylven

Deux fans a dit…

Nous aussi on est curieux, nos textes sur Concordia et le PEPS sont très avancés, mais ils n'ont pas une aussi bonne note que le CEPSUM... Nous n'avons pas encore assisté à un match à Sherby au Coulter.

Anonyme a dit…

Tout est une question de contexte et de goût personnel.

L'ambiance au Peps et à Sherbrooke est extraordinaire, ce sont les deux endroits où les tailgates permettent de préparer les fans à la partie, entendre que plusieurs sont déjà pompettes et déchaînés (trop dans certains cas) avant même le botté d'envoi, par contre on est tellement loin de l'action qu'au niveau football on est loin du Cepsum.

McGill est un stade hors pair mais vide, ambiance zéro.

Les estrades au Coulter Field sont près du jeu mais encore là, peu de gens. Malgré que, je me rappelle un match Sherbrooke-Bishop's où les estrades étaient remplies et la foule entourait le terrain l'ambiance était tout simplement survoltée.

Concordia est l'endroit que je trouve le plus agréable, de bonnes foules à chaque match, on est près de l'action, l'annonceur maison est sympathique et l'interaction entre les partisans des Stingers et des Carabins, est bon enfant. C'est l'endroit que je préfère.

Ceci dit, le Cepsum est très près de Concordia.

La meilleure combinaison, la stade Molson à l'université Laval, la ville de Québec en tremblerait.
Jacques L.

Anonyme a dit…

Deuxfans, j'ai hâte de voir tes explications sur la note inférieure du PEPS par rapport à ce que je viens de lire sur le CEPSUM où il y a visiblement place à amélioration sur plusieurs aspects ! C'est sûr que dû à l'anneau d'athlétisme, on est un peu plus loin de l'action au PEPS, mais c'est quand même loin des galeries du Centre Bell !

Je ne sais pas grand-chose du Stade des Stingers mais on dit que les installations sont très vétustes.

En passant, comme Jacques l'expliquait, le Coulter Field est à l'Université Bishop's. Le Vert et Or joue au Stade de l'Université de Sherbrooke (original comme nom hein !). Et je doute que leur tailgate approche de celui de Laval, probablement le meilleur au Canada !!! Oui, il y en a qui en sortent pas mal amochés...

Wow, le stade Percival-Molson à Québec, ce serait hallucinant, quoique peut-être un peu grand pour le football universitaire !

Sylven

Dom a dit…

Pour avoir fait tous les stades de la LFUQ, le notre vaut biens les autres. Étant donné que moi je n,assiste pas au matchs des gradins mes des lignes de côté généralement (photographie oblige!) Je n'ai peut-être pas la même vision que celle des amateurs. Pour ce qui est de la musique, c'est égal partout: assez ordinaire! Pourtant, la plupart des universités on une faculté de musique, alors si on forme des Cheers, pourquoi ne pas former une fanfare??? Pourtant, il me semble que ça fait très football une fanfare, si on regarde les matchs de la NCAA. Le stade du peps a l'avantage qu'autour du terrain il y a la piste d'athlétisme qui permet d'avoir un bon anneau de fan au tour du terrain, mais leur animateur, sans vouloir être snob, manque un peu de classe et assez fatiguant. Mais y"a de l'ambiance en mautadine là-bas! A Sherby, les fans me semblent loin du terrain, par contre la vu est bien et offre de beaux couchers de soleil! Concordia, bien, c'est un stade urbain, empreint de tradition, avec une magnifique vue sur les beaux anciens batiments de la rue Sherbrooke, mais trop de traffic, et pas une énorme foule. Côté McGill, bien beau grand stade de football, mais bien beau GRAND stade VIDE! Et finalement, Bishops! WOW, du vrai gazon, un lieu magique, un magnifique campus au style Nouvelle-Angleterre, et lors des matchs en octobres, wow, la vue des montagnes colorés de jaune de rouge, d'orange et d'or à l'extrémité des plaines, c'est presque indescriptiblement beau! De plus, pas beaucoup d'estrade, pas des tonnes de partisant, mais c'est un happening dans un lieu oû il y a peu d'autre attraction, sans compter les fans enragés qui suivent (souvent d'anciens joueurs) leur équipe depuis 20, 30, 40 ans! Et quand il pleut, c'est le festival de la boue, bref, j'ADORE!!

Anonyme a dit…

On se rappelle la dernière partie à Bishop's, effectivement, le festival de la boue, malheureusement c'est fini, on a installé une surface synthétique en 2008.

Sherbrooke reste le seul terrain avec surface naturelle, avec les zones de buts en synthétique!!!


Jacques L.

P-A a dit…

Effectivement qu'on est près de l'action au cepsum, mais parfois ça devient qqe chose de moins plaisant, car quand le jeu est le long de la ligne de côté du côté des gradins de la montagne et qu'on est assis dans ces mêmes gradins dans les premières rangées et bien on ne voit plus rien (à moins bien sur que l'action soit directement devant nous). Si les gradins étaient surrélevé comme au stade Molson, alors ça serait parfait, mais présentement c'ets frustrant par moments.

Als4ever a dit…

Après 5 ans du côté de la montagne, la dernière rencontre contre Bishop a fait en sorte que j'ai demandé mon transfert du côté couvert ;-)

Avis aux intéressés: du côté de la montagne, on ne manque pas de toilette et la musique est loin d'être forte. (traverser de l'autre côté pour aller se soulager serait p-e une bonne option...)

J'ai aussi déjà assisté à des rencontres à Québec et à Sherbrooke. À chaque fois, je m'ennuyait de la proximité des gradins du Cepsum...mais l'ambiance de party était imbattable.

La principale chose qui manque pour faire mon bonheur à Montréal, c'est un vrai tailgate. En même temps, je suis sur que c'est l'élément qui manque pour remplir le stade à tout coup.

Anonyme a dit…

L'annonceur du PEPS énerve toujours plus les partisants de l'équipe adverse... sans jamais manquer de respect cependant à mon avis. Chose certaine, personne ne peut le blâmer de ne pas mettre d'ambiance dans la place ni de ne pas connaitre son football !

La musique n'est généralement pas mauvaise non plus au PEPS, en tout cas selon mes goûts. Un peu de rock alternatif, un peu de rock classique et un peu (dieu merci pas trop) de techno-dance avec un bon band rock alternatif au tailgate et à la mi-temps. Pis les sièges du côté est ont aussi une belle vue sur le coucher de soleil et les couleurs d'automne du Parc des Laurentides.

Ce qu'il manque au PEPS est simple : plus de sièges (ils doivent en rajouter 2000 aux 10 200 déjà en place cet été), plus de toilettes et de concessions (les 5-6 actuelles ne suffisent pas à la demande des amateurs assoifés et affamés !), une surface synthétique neuve (aussi prévue pour cet été) et des &*!(?%" de lumières !!!

Je ne savais pas que Sherbrooke avait juste une surface synthétique dans la zone des buts ! Y en a-t-il aux deux extrémités ?!? ;)

Donc, à ce que je comprends, le tailgate laisse à désirer au CEPSUM. Pourquoi ? Les montréalais n'ont pas l'estomac assez solide pour manger des hot-dogs et boire de la bière le samedi matin ?!? ;)

Sylven

Anonyme a dit…

Il est difficile d'avoir un tailgate au Cepsum par manque d'espace.

Il faut comprendre que le stade est situé dans un quartier résidentiel, sans stationement, le seul espace disponible est l'esplanade du stade, un espace de 35-40 pieds par 200-220.

On retrouve le même problème à McGill.

On pourrait peut-être tenir le tailgate sur le terrain du réservoir de l'autre côté de la rue Vincent-d'Indy, là où se jouent les parties de cricket.

Le stade de Sherbrooke est l'héritage de l'organisation d'une compétition internationale, et le soocer dans de telles compétitions se joue sur une surface naturelle.
Et oui, la surface des zones de but est synthétique.

Jacques L.

bebehabs a dit…

Salut!
je voulais simplement faire un petit commentaire concernant ce billet (j'ai hâte de lire les autres de la même série!) car j'ai vécu expérimenté les deux côtés du CEPSUM (côté pair et impair)
J'ai eu mes premiers billets de saison en 2005, dans la section 6 (section baptisée "Section à Niki"... Niki Demers... #6... tsé!) en plein milieu du terrain (à la ligne de 55), sur la rangée H, on était assez élevé pour voir la ligne qui délimite le terrain. Tel que mentionné dans le billet, quand il pleut, ce n'est pas vraiment agréable. La pluie ne me dérange pas vraiment sauf que je me rappelle qu'en 2007, les 4 matchs des Bleus au CEPSUM, on les a passés sous la pluie!!! Mais les fois où il a fait beau et chaud, c'était un pur plaisir d'être du côté de la montagne! Les cheerleaders sont plus proches aussi (je dis ça pour vous les gars... haha).

Depuis, je travaille à l'Université de Montréal et on a des billets de saison chaque année... je n'ai donc pas renouvellé mes billets (la saison dernière). Je n'ai pu y aller qu'une fois la saison dernière et nos billets étaient du côté impair... et je peux vous dire que l'ambiance de ce côté-là n'égale pas l'ambiance du côté de la montagne! La foule est beaucoup plus *dans* le match... simple impression...

Ce qu'il y aurait à améliorer au CEPSUM, ça serait les hauts-parleurs!!! il y a eu des matchs où le son était tout à fait désagréable... c'était comme si ça grinchait à la radio.

Pour ce qui est de la bouffe, lors des premières années, on pouvait apporter notre nourriture et manger dans le stade. C'est ce que moi et mon amie faisions, on passait au subway, on commandait notre trio pis on allait le manger dans le stade tout en regardant la période de réchauffement. Et il y a eu interdiction. Toutefois, on a quand même réussit à passer quelques sandwichs.

Deux fans a dit…

Wow - avalanches de commentaires - dont un féminin!!! (Ça prenait ben une femme pour jaser de cheerleaders :P )

@Jacques L. tes commentaires diffèrent de nos impressions des autres stades. Ça démontre qu'il y a une partie très personnelle là-dedans. Le Molson stadium dans la ville où le Mascouchois ex-stéroïdé va lancer?? Come on, ils ont la meilleure équipe depuis 10 ans, on ne peut tout avoir!!

@Sylven, oui on savait que le Coulter était à Lennoxville, on a été un peu vite ce midi... Cependant, on ignorait l'original nom du stade de Sherby. Malgré tes tentatives perverses, tu ne réussiras pas à nous arracher des commentaires sur le PEPS avant notre billet sur le sujet... :)

@Dom, Coudonc, on dirait les commentaires d'un artiste-peintre!!! Pi après ton commentaire, avec la larme à l'oeil on a immédiatement été voir si on jouait au Coulter cette année! loll eh oui- le 24 octobre. Avant que Jacques ne casse le party avec son gazon artificiel, on souhaitait même qu'il pleuve!lolll Ça risque d'être un peu tard pour les feuilles multicolore cependant...

@P-A - Bienvenue dans les commentaires, et comme l'annonce le dit: "Bon point"... mais on croit que c'est compensé par la proximité de l'équipe adverse, qui nous permets de "sentir" le match de leur point de vue... Sérieusement on songe à s'acheter des jumelles cette année pour les foutues passes dans le fond de la zone des buts - souvent, c'est loin en ta!

Deux fans a dit…

@Als4ever - il semble que les Carabins t'aient entendu pas plus tard qu'aujourd'hui - ta théorie va donc être mise à l'épreuve...

@Sylven, y'a seulement 10 000 places au PEPS? mais quand y'a des foules de 14k, ils mettent où les gens???

Et la différence entre Montreal et Qc city, c'est qu'on se couche tard le vendredi - on ne peut pas être sur la bière à 8:00 le samedi :P

@Jacques L. Ça doit pas être évident pour les joueurs en pleine course (particulièrement des équipes adverses) à faire la transition entre les 2 surfaces lorsqu'elles sont mouillés.

@ Bebehabs et Als4ever, vous nous impressionnez avec votre zone Paire, on croyais ça pas mal plus poche de ce côté là. On ira faire du repérage de ce côté un match donné (et JAMAIS pour les cheers, voyons).

Et Bebehabs, t'as p'te mis le droit sur le problème avec la distorsion des hauts-parleurs...

Dom a dit…

J'pas artiste peintre, j'suis votre photographe!!!! Mais 24 oct, pas si mal, car il sont légèrement plus au sud, donc légèrement plus tardif pour les couleurs.
J'ai p-e embelli par mes mot, c'est le meilleur angle que j'ai trouvé, mais c'est magnifique tout de même!
http://farm4.static.flickr.com/3323/3571798943_7a00ef5e02_b.jpg
Ensuite Sherbrooke, est pas si laid aussi:
http://farm4.static.flickr.com/3642/3571797995_7297e5b7ef_b.jpg

Mais le fan le plus attentif de Bishop est ce jolie cocker!
http://farm4.static.flickr.com/3645/3571810315_679cc361cd_b.jpg

Pour les 4000 supplémentaires du Peps, place debout sur l'anneau d'athlétisme qui ceinture le terrain?

Deux fans a dit…

Salut Dom, toujours de superbes photos, je les ai hyperlinkées pour que ce soit plus aisé de les visionner:
Dom-Coulter:Dom-Sherby:S'il n'y avait pas le "corps à vidange en avant plan, ce serait la plus belle à vie des Carabins!!! On va pte voir la possibilité de Photoshopper quelque chose par-dessus...
Dom-Cocker fan:Cute à mort

Jacques L. nous a fait parvenir aussi des photos de stades que nous ne couvrirons pas cette année (dont une du Coulter), on les postera ce midi...

Anonyme a dit…

Ah bon, maintenant je comprends les difficultés du tailgate au CEPSUM, c'est pas juste dû au fait que vous sortez tard le vendredi soir (!), il manque tout simplement de place. Quand la direction des Carabins dit qu'ils vont "mettre plus d'énergie sur le tailgate", ça veut dire quoi selon vous ?

Comme Als4ever le mentionnait, il y a de la place pour plusieurs milliers de personnes debout au PEPS, soit autour de l'anneau d'athlétisme et au-dessus de la dernière rangée de sièges du côté est. A 16 0000, ça commence à être jam packed par exemple mais il est déjà rentré 18 000 personnes dans le stade ! J'ai hâte de voir la nouvelle configuration avec les 2000 sièges additionnels.

Effectivement, la transition entre le gazon naturel et la surface synthétique à Sherbrooke doit à tout le moins surprendre quand un joueur adverse, qui ne s'entraine pas là trois fois par semaine, la traverse, surtout quand c'est mouillé.

Sylven

Als4ever a dit…

@Deux fans: J'ai hate de voir ce qu'ils veulent faire du côté du tailgate!

Le terrain de l'autre côté de la rue Vincent-d'Indy, je ne suis pas sur. Un peu trop proche des habitations haut de gamme (Avenue Claude-Champagne, avenue Beloeil). Ça risque de chialer de ce côté... Encore plus que les quelques résidents du Guetto McGill qui chiale contre le Stade Molson...

L'endroit que je trouve idéal, c'est le stationnement de la Poly:
-Il est légèrement plus grand qu'un terrain de foot, donc assez grand.
-Il est en retrait, entouré d'arbres et de la Poly.
-Les habitations les plus proches sont quand même à bonne distance (Appartements du Boul. Edouard-Montpetit et résidences d'étudiants) Les étudiants ont habituellement plus tendance à joindre le party qu'à se plaindre du bruit ;-) Anyway, ça ne peut pas être pire que le band rock directement sur le part du Boulevard comme avant!
-Est-ce qu'on pourrait avoir accès à des toilettes de la Poly?

P-A a dit…

À moins que je ne me trompe, le record au PEPS est de 19200 personne pour un match d'ouverture contre les carabins il y a environ 4 ans (la température a du aider, car il faisait environ 27-28° avec un soleil de plomb). Depuis ils ont limité le nombre de personnes à 18 000 si ma mémoire est bonne.

J'adore le Peps pour l'ambiance, mais je dois dire qu'on est effectivement un peu loin de l'action. Le stade Molson offre le meilleur des 2 mondes à mon avis en terme de proximité et de visibilité, mais l'ambiance est nulle parce que 2000 personnes (quand les partisants de Laval sont présents) dans un stade de 20 000, ça sonne écho un peu.

Deux fans a dit…

@Dom, j'ai parlé à un graphiste, on va faire kek chose avec la pic du coucher de soleil...

@Sylven, on a surement une photo (qu'on va poster) de l'Esplanade (comme Jacques l'appelle), mettons que le mot esplanade est plus joli que l'endroit proprement dit. Mais ce n'est jamais rempli, le trouble c'est que c'est fait "sur le long", donc pas très... convivial.

@Als4ever, on sait que certaines personnes chez les Carabins nous lisent, surement que ton opinion va être prise en considération... du surcroît, en tant que "tailgate animal", tu as une opinion d'expert! lolll

@ P-A, on revient du site "ennemi" et tu as parfaitement raison, 19 200 en 2005. Ils ont du en parker sur la barre transversale du poteau des buts! lolll

En passant, phénomène qu'on ignorait, leurs foules moyennes sont en constante diminution depuis le sommet de 2004:
2004: 15 889
2005: 15 515
2006: 12 960
2007: 14 018
2008: 12 577

Sylven commentera surement plus adéquatement, mais surement que le manque d'opposition y est pour beaucoup. Et faut dire que depuis 3 ans, leurs ennemis naturels sont davantage les Piqueurs que nos Bleus. Ce qui doit être moins bon pour les foules. La bonne nouvelle, ça va changer cette année... ;)

Anonyme a dit…

Effectivement P-A, l'université limite maintenant l'entrée à 18 000 personnes parce que c'était l'asile les quelques fois où ils ont dépassé ce chiffre.

Oui Deuxfans, il y a un peu d'essoufflement au PEPS aussi côté assistance. Par contre, je ne sais pas où tu prends ton chiffre pour 2008 car la moyenne des quatre matchs de saison régulière est plutôt 13 861 selon SIC. A moins que tu inclues les séries ?

Il y a selon moi une partie de la baisse de l'an passé qui s'explique par le manque de compétition mais aussi par le contexte (météo moche, peu de matchs locaux en début de saison quand il fait plus chaud, etc.). Tu as aussi raison que la rivalité entre Laval et Concordia, malgré le grand respect entre les deux organisations, n'a pas le même attrait pour les partisans que celle avec les Carabins. J'espère aussi que ceux-ci reviendront en haut du peloton de poursuite du Rouge et Or cette année mais les Stingers voient certainement les choses d'un autre oeil !!

Enfin, une autre explication plausible à mon avis est le manque de sièges qui fait que les vrais amateurs de football d'un certain âge en ont parfois assez de passer des matchs debout et préfèrent s'asseoir confortablement à la maison devant leur télé quitte à sacrifier l'ambiance. Pensons seulement à Alain !! ;)
Or, à peu près le seul moyen d'avoir une place assise au PEPS actuellement est d'être détenteur d'un billet de saison et il y a une file d'attente. L'ajout de 2000 sièges viendra sûrement améliorer cette situation cette année.

Sylven

Deux fans a dit…

Voici le lien vers l'album de Jacques L je l'ai placé en diaporama pour bien voir les images, la photo du Coulter Field en vaut le détour, plus des photos à SMU, Acadia et Sherby.

@Sylven, j'ai pris mes chiffres dans un fichier Excel sur le site du R & O. Et tu connais bien ta matière, ça inclus les éliminatoires... ;)

Wow, je suis impressionné par vos foules deboutte - ça en fait du monde debout à la pluie ça - ouffff on est pas à la veille de voir ça à Mtl...

Nick T. a dit…

Pour le niveau de musique, je rejoins Bébé Habs. Les speakers sont cheaps et il y a trop de "treble".

En fait, je dirais que la musique enlevait complètement le goût de rester au tailgate car c'était assourdissant.

Anonyme a dit…

Plus le Rouge et Or joue de matchs locaux en séries, plus la moyenne d'assistance diminue. L'explication est simple, il fait plus froid en novembre et les foules baissent car il y a moins de braves qu'en septembre. Je suppose qu'on voit le même phénomène ailleurs.

Les chiffres de SIC et de Laval diffèrent un peu, je ne sais pas trop qui a raison... Après vérification, le record de 19 200 personnes était contre McGill en 2005 !!

Je suis sûr que les Carabins peuvent se permettre une grosse dépense et changer leurs hauts-parleurs si ça énerve tant de monde !! Petit truc pour les toilettes à Polytechnique ou ailleurs : à Laval, ils installent des toilettes chimiques temporaires dans le stationnement du PEPS pour accommoder le tailgate.

Sylven

Dom a dit…

Ouais, je sais pour le foutu back a vidange, déjà sur cette photo j'en ai effacé un + deux matelas accoté dessus, le problème avec le deuxième conteneur, c'est les jambes et les bas de corps des joueurs, j'pourrais "emprunter" ceux d'autres joueurs, mais beaucoup trop de travail pour si peux!! lol

Le problème avec le terrain a coté du cepsum, c'est qu'il n,appartient pas a l'UdeM, c'est à la ville de Mtl. De plus, comme le disait Als4eve, pour avoir été responsable du terrain pour le cepsum, les Outremontais sont très rapide sur la gachette pour se plaindre du bruit!

Deux fans a dit…

@Sylven, ne sous-estime pas les speakers, c'est un peu comme fermé quand tu es assis assez haut (à l'abri de la pluie) dans les Impairs. C'est plus irritant que tu ne le pense...

J'entends souvent que les chiffres de la SIC sont douteux, alors...

@Dom, je pensais plutôt le cacher par autre chose...

Pour le terrain, je me souviens d'avoir été pique-assietter sous un chapiteau cet automne, on devait être sur les terrains de la Poly ou de résidences, c'était pas immense, mais ça faisait la job... Les Zoutremontais seraient "vite sur la gachette" ?? Ça ne leur ressemble tellement pas... lolll

Anonyme a dit…

Deuxfans, je ne doute pas que des mauvais hauts-parleurs peuvent être irritants pour les spectateurs. Je me disais juste que des nouveaux hauts-parleurs de meilleure qualité ne devraient pas ruiner l'organisation des Carabins si ça règle un problème.

Sylven

Anonyme a dit…

Le problème des haut-parleurs en est un seulement du côté des estrades couvertes.

On doit pousser le volume pour permettre aux fans situés du côté de la montagne d'entendre la musique et l'annonceur.

Pour des raisons liées au statut de la montagne, qui est protégée, l'organisation des Carabins ne peut faire ce qu'elle veut en terme d'aménagement sur le terrain du Cepsum.

Donc quelle que soit la qualité du système de sonorisation qu'on installe, le problème restera le même, tant qu'on ne pourra pas installer de haut-parleurs du côté de la montagne.

Jacques L.

sylvain a dit…

Pour les tailgates serait-il possible d'en organiser dans les stationnements de l'université. autours du stade plusieurs minis tailgates se pourrait etre agréable pour l'ambiance.

Deux fans a dit…

On imagine que ce serait pensable... mais il y a plus d'un mois, les Carabins ont annoncé qu'ils mettraient plus d'emphase sur le tailgate (yeahhhh). On présume qu'ils ont surement un plan. On devrait en savoir davantage sous peu... On va vous tenir au courant..