jeudi 7 mai 2009

Le East-West Bowl, la combine et le "à surveiller"


On sait que la Boule Est-Ouest, est davantage destinée aux recruteurs qu'à quiconque... et les recruteurs se nourrissent de combines...

Alors, voici les faits saillants des joueurs de la LFUQ dans cette combine.

Joash Gesse a impressionné sérieusement les recruteurs avec ses 28 levées de 225 livres au benchpress. Pour apprécier cette performance, notons que le meilleur résultat des finissants 09 au E-Camp était de 23 lifts. 3 autres participants ont également accomplis 28 ou 29 lifts, mais il s'agissait tous de D-Line ou de O-Line. Ce qui a distingué Joash des autres, c'est sa performance au 40 verges, le 3e meilleur temps au global, devançant tous les receveurs, ainsi que pratiquement tous les RB et les demis défensifs. Nous sommes convaincus que suite à cette performance, le nom de Joash vient de grimper au sommet de la liste de beaucoup de recruteurs.

Nos autres Carabins, ont faits bonne figure, Christian Houle se classant premier dans les déplacements latéraux et Hamid Mahmoudi, 7e au sprint. (Oui, Joash est plus rapide que Mahmoudi!!!!).

Parmi les autres de la LFUQ, notons les bonnes performances globales de Ludovick Kashindi, DB de Sherby, qui a bien performé au sprint et au saut vertical. Corey Greenwood, LB de ConU, sans obtenir les chiffres spectaculaires de Joash, s'est classé bon deuxième comme secondeur. Il faut noter que les 2 demis défensifs, de la ville du maire que tous envient, Maxime Bérubé et Olivier Létourneau, récupérant de blessures, n'ont pas participé aux exercices de vitesse, préférant se ménager pour le match. Prêtez un oeil attentif aux receveurs Corey Watson (un des nombreux receveur étoile de ConU) et de Charles Sinotte, des Redmen de McGill. Pour les fans de QC city (et dans une moindre mesure de St-Jean), ils risquent de voir le casque rouge de Samuel Fournier en action à l'offensive pendant toute la partie, étant le seul centre-arrière de l'Est.

Ce qu'on souhaite surtout, c'est qu'aucun joueur de se blesse dans ce match d'étoile, souvenez-vous de Samuel Giguère en 2007, qui s'était blessé à la jambe hypothéquant sérieusement sa saison à venir.

Rappelons que l'Ouest a remporté les 5 premiers affrontements avant de s'incliner l'an dernier à McMaster (Hamilton) l'an dernier. Glen Constantin sera l'instructeur de l'Est, avec son porte-étendard Benoit Groulx comme QB, et Marc-O Brouillette Jesse Andrews pour le seconder. Notons que local Michael Faulds sera le QB de l'Ouest pour une 3e saison consécutive.

Pour assister à la Boule, à 13:00 demain, voici les choix:

- Aller à London, ON, au TD Waterhouse Stadium.

- Aller à Ottawa, pour l'écouter à la télé communautaire de Rogers au cable position 22.

- Écouter la partie en Webcast devant son ordi à cette adresse. Nos tests (oui, oui, nous avons testé, nous ont démontré que cela ne semble pas fonctionner avec Firefox 3.0, mais que ça allait bien avec Internet Exporer 7.0. Le résultat est quand même intéressant, on peut même le visualiser en mode "Plein Écran" (full screen) en se mettant un peu en retrait pour l'apprécier. Nous rappelons aux sceptiques que c'est encore plus intéressant que regarder le match du Vendredi Saint pour la 14e fois ou écouter la fameuse partie des Expos contre les Padres du 13 août 1992. (L'image dans l'article n'est pas représentative du rendu, elle a été rapetissée.)

Il faut avouer que nous sommes pas mal en manque de football... et surveillez le #52 au casque bleu...

P.S.: Nous twitterons surement au cours du match.

10 commentaires:

Deux fans a dit…

@ Jacques L., tu n'as pas fait de commentaire sur le lien Twitter concernant Mahmoudi qui voulait évoluer à QC City à sa 2e année? On ne trouve pas cela très rassurant par rapport aux entraineurs... :(

Anonyme a dit…

Si on se rappelle, Mahmoudi est arrivé avec les Carabins la même année que Marc Santerre.

On se rappelle aussi qu'au cours de sa première année, cette équipe, en début de saison était parmi les favorites pour participer à la coupe Vanier.

On a plutôt eu droit à une équipe, qui vue de l'extérieur semblait rongée par la zizanie, la formidable ligne offensive qui devait tout écraser sur son passage est devenue une passoire.

Je peut comprendre un gagnant qui arrive dans la galère des Carabins en 2006, de chercher la sortie.

Par contre, la façon ouverte dont il en parle me laisse penser qu'il ne regrette pas d'être rester avec les Carabins.

L,univers football au Québec étant ce qu'il est, s'il y avait un problème entre les entraîneurs et les joueurs, je ne crois pas que le recrutement de cette aurait été aussi impressionnant.

Jacques L.

Anonyme a dit…

Je suis d'accord avec toi que s'il y avait un problème de coaching chez les Carabins, cela se ressentirait dans le recrutement et on n'a vraiment pas vu ça cette année. La vraie question est donc est-ce que Coach Santerre a pu revirer de bord la situation de 2006 que tu appelles gentiment la galère ?

Sylven

Anonyme a dit…

Vue de l'extérieur oui.

L'équipe a beaucoup progressé en 2008, on se rappelle que l'année dernière les Carabins ont été a deux secondes d'une deuxième place.

Marc Santerre est en plein contrôle.

Au sein de l'équipe de 2009, seulement quelques joueurs ne feront pas partie du groupe qu'il a recruté depuis 2006.

Cette année Marc Santerre dirigera son équipe avec le groupe d'entraîneurs qu'il a choisi. La responsabilité du succès ou de l'échec de la saison lui reviendra.

Jacques L.

Anonyme a dit…

Je suis d'accord avec ton évaluation, entre autres que Coach Santerre a sa destinée entre les mains. Mais j'ai le curieux sentiment que Montréal va encore se battre avec Concordia et Sherbrooke pour la deuxième place de la conférence cette saison. Probablement que l'équipe serait satisfaite si elle réussissait au moins à atteindre la finale de la Coupe Dunsmore (gagner leur premier match des séries), ce qu'ils n'ont pas fait depuis 2005 si je ne m'abuse.

Sylven

Anonyme a dit…

Les Carabins, joueurs et entraîneurs, n'ont pas appréciés les deux dernières saisons, ils sont convaincus que l'équipe étaient meilleure que les résultats obtenus indiquent.

Suite à des conversations avec certains joueurs et à des personnes près de l'organisation, je peut affirmer que lors des deux dernières demi-finales au PEPS, les Carabins étaient persuadés de leur chance de remporter la victoire.

Je crois qu'en 2009 les Carabins ne se contenteront de rien de moins que le titre du Québec.

Jacques L.

Anonyme a dit…

Honnêtement, j'aimerais beaucoup avoir une finale Laval-Montréal au PEPS en 2009. Ce serait tout un évènement après trois ans d'affilée contre Concordia. Il y a plusieurs conditions pour cela mais ça me semble très possible.

Toutes les équipes ont de hautes visées en début de saison et celles des Carabins sont légitimes, mais celles du Rouge et Or sont claires cette année : remporter la Coupe Vanier sur son propre terrain ! Le hic est que ces deux objectifs sont incompatibles !!!

Sylven

Deux fans a dit…

Ça va être toute une année, probablement avec le calibre le plus fort qu'il n'y ait jamais eu dans la LFUQ et je ne suis pas certain que s'il y avait des Concordians ou des Sherbyens qui se joignaient à la discussion, ils n'auraient pas quelques arguments à nous présenter eux aussi.

Maintenant que le draft est terminé on va probablement commencé en juin "à faire" les équipes une par une...

En passant, on a un sujet pour un billet concernant le R & O très intéressant la semaine prochaine...

Mais quand on parle de 2009, on a vraiment hâte de voir l'affrontement S. Lévesque vs Joash Gesse part 1 et part 2... pourvu que les 2 soient sans blessure...

Anonyme a dit…

Lévesque sera très excitant à voir aller cette année après son excellente fin de saison 2008. En espérant qu'il puisse jouer les 8 matchs et qu'Éthier l'utilise adéquatement. Il a subi une légère opération au poignet cet hiver et a dû prendre ça mollo au camp d'entrainement en Floride ce printemps, mais il doit maintenant avoir repris le collier.

Quant à son "affrontement" avec Gesse, je suppose qu'il va tenter comme tous les autres RB québécois moindrement sensés de courir du côté du terrain où il ne se trouve pas !

Sylven

Deux fans a dit…

Joash est comme Dieu, il est partout! lolll