jeudi 25 mars 2010

Zach et les Carbs

Il s'est dit plusieurs choses sur le blogue concernant la façon de recruter des Carabins et ce fut un sujet que coach Santerre tenait à clarifier pendant notre entrevue tenue au Pro-Day des Carabins...

Tant qu'à expliquer un recrutement type d'un joueur choisissant l'Université de Montréal, on va prendre exemple sur le plus étonnant recruté des Carabins cette année...

Zachary-Emmanuel Medeiros est un joueur unilingue anglophone habitant à London, Ontario (2 heures au sud de Toronto).

Regardez (ou admirez) donc le vidéo avant de lire la suite...





Donc, on résume: un botté de placement de 54 verges, des bottés d'envoi dans la zone des buts, on a regardé les stats et pas un joueur du collégial au Qc a des chiffres qui s'approchent de ça! Il semble qu'il lui reste un peu de perfectionnement sur ses bottés de dégagement... Nous avons vérifié et London a une altitude similaire à Montréal par rapport au niveau de la mer!

De plus, il possède en prime de bonnes mains et une bonne vitesse comme receveur, à tout le moins, il pourrait exceller en couverture de botté...

Alors on a demandé à coach Santerre comment se fait-il qu'un tel garçon se retrouve à L'UdM?

Zachary a fait parvenir son film à Spiro (Feradouros, instructeur des unités spéciales), qui évidemment a bien aimé ce qu'il avait vu, de fil en aiguille, il a été invité à Montréal. Il a visité l'Université, rencontré coach Boisclair, Spiro et évidemment coach Santerre. Il a fait le tour du campus, visité les facilités sportives des joueurs de football, s'est fait expliquer la philosophie "Carabins" et la mentalité qui soutient le club. Il a également rencontré le directeur de son programme d'étude académique spécialisé. Le fait que les Carabins aient un entraineur des botteurs de haute qualité en la personne de Denis Boisclair a surement influencé sa décision également.

Vous imaginez aisément qu'il était sollicité par plusieurs autres universités ontariennes... Il est revenu par la suite à Montréal, en compagnie de ses parents où il a confirmé sa décision. À la suite à son engagement, son père a fièrement souligné qu'à ce moment, il a prenait sa première manhood decision, on optant pour le Bleu et d'étudier en français.

Devinant, devant notre visage semi-grimaçant, que la prochaine question allait porter sur le nombre de botteurs au sein de son équipe, coach Santerre nous a répondu comme il a du le faire à maintes reprises dans le passé: "Le football Universitaire est un sport d'élite et les meilleurs joueront..."

En passant, on croyait que Zach était un "jeune", comme le sont souvent les high schoolers Ontariens, mais c'est un 1990, donc il a l'âge "normal" d'un recruté collégial...

On remercie coach Santerre d'avoir passer cette heure à répondre à nos questions éparses sur le recrutement, les Carabins, et le football universitaire en général, et vous en verrez d'autres retombées au cours des semaines à venir...

18 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est drôle mais je trouve que c'est bizarre. Personne n'en a entendu parler ou peu. Même Coach Santerre en a peu parler dans ses acquisitions de recrutement. A botter comme il botte, il aurait du se dénicher une université NCAA facilement. A tout le moins, il aurait du être identifié commme ''le'' joueur à repêcher. Quand on sait ce qu'un bon botteur peut faire dans un match. Les distances mentionnées pour son âge! Ayoye. Je ne suis pas un spécialiste en botteur. Peut-être quelqu'un peut m'éclairer?

Sylven a dit…

Juste un petit bémol, qui n'est rien pour diminuer le potentiel de ce jeune botteur, mais c'est une chose de faire de longs bottés en pratique et de réussir un placement ou botté d'envoi canon de temps à autre, mais la vraie qualité d'un bon botteur selon moi est la consistance et la régularité en situation de match. Milo est un très bon exemple de ça. Donc, comme vous savez que je suis friand de stats, je me fierais davantage sur des moyennes d'une saison que sur un vidéo de highlights pour évaluer un botteur.

Et Medeiros, si bon soit-il, en a encore pour deux ans à patienter sur les lignes de côté (à moins d'une blessure), car on s'entend qu'il ne délogera pas un botteur établi parmi les meilleurs de la conférence en Gélinas. Très courageux de sa part par contre de quitter sa province et d'étudier dans une autre langue, chapeau pour sa première "manhood decision" !

Als4ever a dit…

Denis Boisclair est un excellent entraineur des botteurs. P-P Gélinas a progressé énormément à chaque saison depuis qu'il est avec les Carabins.

Si la même chose arrive avec Zach, il va être toute une arme dans 2-3 ans!

Boisclair est p-e la raison principale pourquoi les botteurs veulent venir avec les Carabins.

@Anonyme
Zach a joué junior, est-ce que ça affecte l'admissibilité dans la NCAA? Ça pourrait être une explication...

Deux fans a dit…

@Carbs4ever - Améliorer ses bottés??? Un botté d'envoi qui aboutit sur Vincent D'Indy, ça se peut???

Bonne hypothèse pour expliquer sa non-éligibilité... Et ça explique aussi son année de naissance...

En passant, le vidéo date de juin dernier, il s'est peut-être amélioré depuis... ;)

Anonyme a dit…

Bien content de l'avoir parmi les Carabins.

Cependant, tout n'est pas gagné. La marche est assez haute pour un unilingue anglophone s'il veut étudier en français.

Venir au Québec pour apprendre le français est une chose. Comprendre et rédiger des travaux universitaires en français en est une autre.

J'espère qu'il a une bonne base de français...

@DF

Dans cet exemple spécifique, vous mentionnez que c'est le botteur qui a pris l'initiative de contacter les Carabins. J'imagine que dans la plupart des cas (si ce n'est pas l'entière majorité), c'est plutôt le coach qui contacte le joueur?

JC

Deux fans a dit…

@JC - Euhhh disons que chez les joueurs de foot en général, la qualité du français écrit peut être très variable...

Sans vouloir parler à la place des coaches, effectivement parmi les joueurs de premiers plans, les premières approches sont souvent faites par les recruteurs / coaches de position / CO ou CD ou CUS... sauf que les équipes craignent de manquer un prospect, organisent parfois des combines. On sait que la combine AA tenue à CNDF était suivie de près par toutes les organisations et tous les coaches..

Pour en savoir un peu plus long sur le recrutement universitaire, mais cette fois dans la perspective du joueur, je vous recommande cette lecture du blog de JC Collin: http://www.canadafootballchat.com/entry.php?b=8 - vous allez comprendre le variable qu'on mentionnait plus haut...

Dom a dit…

Bah, moi j'me propose pour lui donner un coup de main s'il a des problèmes à rédiger ses travaux en français!

Toute façon, avec les années, il y en a que j'ai beaucoup aidé pour des travaux d'informatique et autre!

Deux fans a dit…

Petite stat intéressante sur les distances des bottés de placement - simplement pour placer les accomplissements de Zack en perspective:

Le botté de placement le plus long en 09: Christophère Milo avec 44v., PP Gélinas et A. Anderson ex-aequo @ 43.v.

Seminoles a dit…

La raison pourquoi y va pas NCAA c'est que ses notes sont très basses pis qu'il n'a pas son SAT.

Le gars parle pas un mot Francais, j'ai hâte de voir comment il va faire a l'école, une des raisons pourquoi il a commit est que coach Santerre lui a dit qu'il pouvait être starter sa 1ère année avec le coaching de coach Boisclair.

Sera intéressant de voir ce qui va arriver.

Anonyme a dit…

Appel à tous et question à 100$! Existe-t-il des québecois présentement dans la NCAA qui ont un potentiel de faire comme F.Plesius i.e revenir et jouer dès cet automne car ils n'ont pas joué en 2009 avec leur équipe NCAA?

Deux fans a dit…

@Seminoles - Compte tenu de l'apprentissage qu'il a à faire avec ses bottés de dégagement (et on imagine qu'à 20 ans, le gars a du essayer une couple de fois auparavant), le voir partant en 2010 serait surprenant...

@Anonyme 23:38 - Ouan, facile de mettre 100$ sur la table quand on est anonyme... ;)

Le seul qui nous vienne en tête est peut-être le RB Rémi Biakabutuka, qui a joué jusqu'au 26 septembre pout les Citadels Bulldogs, où il s'était présenté en walk-on, l'automne dernier...

Sylven a dit…

Seminoles, je ne sais pas d'où tu tiens tes infos, mais j'espère que Coach Santerre n'a pas dit à ce jeune ontarien qu'il allait être partant dès cette année car ce serait malhonnête de sa part. Lui dire qu'il va se battre avec Gélinas pour le poste de botteur partant aurait déjà été limite quant a moi...

Deux fans a dit…

@Sylven et @Seminoles -Sans être dans le secret de Dieux, coach Santerre a dû dire quelque chose qui ressemblait à ce que le général Constantin a dit à J. Bailey et à A. Lortie...

Dans son blogue, Shea Emry des Alouettes mentionnait un proverbe footbalistique que l'on ignorait: "Everyone loves football, and football loves no one."

Sylven a dit…

Deuxfans, la différence est qu'il n'y a qu'un seul botteur partant dans une équipe contre quatre receveurs ! Et je suis certain que Constantin n'a pas dit à Bailey et Lortie qu'ils seraient partants cette année.

Deux fans a dit…

@Sylven - Et nous on est certain qu'il n'y a pas un instructeur des Carabins qui a garanti à Zach qu'il serait partant non plus...

A. Lortie & J. Bailey ont dit, suite à leur recrutement, qu'ils croyaient pouvoir jouer dès cette année, et on espère que Zach a dit la même chose... Que sera la réalité?

Deux fans a dit…

On est mêlé, son nom s'écrit parfois Zack ou Zach, et avec les Jérémi(e)(y) à gérer... pas facile la vie de blogueur...

En passant, le botté de placement le plus long de l'OUA en 2009 était de 47 v. de Dan Village des gagnants de la CV...

Jacques L. a dit…

Avant que Pierre-Paul Gélinas ne joigne les Carabins, on utilisait un botteur de dégagement et un botteur de placement qui faisait ausi les bottés d'envois.

Il ne serait pas surprenant qu'on habille Medeiros et que dans certaines situations on lui donne l'occasion d'exercer ses talents.

Deux fans a dit…

Notre billet de demain va justement dans ce sens là...