lundi 13 juillet 2009

Gascon-Nadon & Plessius dans la LFUQ?

Mise à jour -2 (22-07-09): Frederic Plessius a annoncé qu'il se "commettait" avec la ville qui a accueillie Sting cet été.... Misère. Gascon-Nadon de son côté est encore indécis.

Mise à jour: Ce Arnaud Gascon-Nadon, 6'4 235, est tout un joueur: Il était considéré l'an dernier comme le meilleur joueur défensif du collégial AAA. Lire l'article de Canoe concernant son recrutement l'an dernier.

Voici sa fiche la saison dernière à Rice. Ce n'est pas pour rien que le coordonnateur à la défensive de l'université américaine veut venir le rencontrer à Montréal. Notez également qu'un freshman canadien qui joue à sa première année dans une université de Div. 1 à la NCAA est un phénomène très rare! Il a terminé sa saison en beauté avec une nomination dans l'équipe d'étoile-recrue de la Conférence USA, ayant accompli 11 plaqués, un sac, et un échappé recouvré.

De plus en regardant ce vidéo de nos amis de Primoprod, et qu'on bave d'envie en l'espérant voir arborer le magnifique uniforme Bleu, on voit aussi que c'est un excellent botteur: http://www.primoprod.com/Primotube/index.php/video-section?task=videodirectlink&id=8
Une scène est particulièrement intéressante à où un gros bonhomme comme lui parvient à stopper un retourneur de botté en pleine accélération en open field @ 2:47.

On a aussi retrouver toujours sur le site de Primoprod un vidéo de Frederic Plesius:




Anonyme nous a communiqué la nouvelle suivante dans les commentaires - nous n'avons pas retrouvé l'article sur le site du J de Q (il n'est surement pas encore en ligne):

à lire dans le Journal de Quebec ce matin...

Deux grosses prises sur le radar de Glen Constantin

À un mois de l’ouverture du camp d’entraînement, le Rouge et Or de l’Université Laval mijote un coup fumant.

L’entraîneur de la ligne défensive des Owls de Rice se pointera à Montréal, le 21 juillet, pour tenter de convaincre Arnaud Gascon-Nadon de ne pas tourner le dos à la NCAA. L’ailier défensif n’a toutefois pas l’intention de changer d’idée.

Le secondeur Frédéric Plesius et l’ailier défensif Ar naud Gascon-Nadon sont sur le radar de l’entraîneur-chef Glen Constantin. Les deux amis n’ont pas apprécié leur expérience dans la NCAA et ils évolueront au Québec la saison prochaine. À Laval ou à Montréal chez les Carabins.

« J’ai beaucoup aimé la façon de coacher de Glen avec l’équipe canadienne junior en 2007 en Floride, a mentionné Plesius. Je suis en contact régulièrement avec mon ami Samaël Lavaud. J’ai aussi plusieurs amis chez les Carabins. Je veux jouer avec Arnaud et ma décision est liée à la sienne. »

Commis à l’endroit des Carabins 24 heures avant d’obtenir une offre de Rice, Gascon-Nadeau soutient que plusieurs choses ont changé en un an. « L’équipe des Carabins n’est pas la même et des choses ont changé dans ma tête, a-t-il exprimé. Pour atteindre mon rêve, il serait peut-être préférable que je m’éloigne des distractions de Montréal. À 21 ans, je vais prendre une décision pour moi. »

Bonheur perdu

Parmi les plus beaux espoirs de la cuvée de recrutement 2007, Plesius et Gascon-Nadon ont obtenu une bourse d’études chez les Bears de Baylor et les Owls de Rice respectivement en division 1-A.
Le rêve américain n’était pas au rendez-vous au Texas. « Ce que j’ai vécu à Rice n’est pas ce à quoi j’avais rêvé, a résumé Gascon-Nadon. J’ai joué beaucoup à ma première saison et j’ai participé à un Bowl, mais je n’aimais pas l’atmosphère.

« Mon rêve est toujours d’atteindre la NFL, mais je ne l’aurais pas réalisé en demeurant à Houston parce que je n’étais pas heureux, a poursuivi le produit des Spartiates du Vieux-Montréal. Je n’ai pas retrouvé le plaisir de jouer au football. »

Plesius tient des propos similaires. « Je n’avais pas un bon équilibre entre le football et le plaisir, a-t-il expliqué. J’étais loin de ma famille et je n’avais pas de vrais amis. Pour bien performer, je dois être heureux et je n’étais pas à l’aise dans ma situation à Baylor.

« Ma nouvelle vie dans la campagne de Waco était trop différente, poursuit le secondeur étoile. On parle d’une ville très républicaine où les mentalités sont très différentes du Québec. »

Plesius n’abandonne pas son rêve ultime. « Mon rêve n’était pas de jouer dans la NCAA, mais dans la NFL, a-t-il affirmé. J’ai toujours la chance de le réaliser puisque des joueurs universitaires canadiens atteignent la NFL. »

Contrairement à Gascon-Nadon qui a été élu au sein de l’équipe d’étoiles des recrues de la conférence USA, Plesius n’a participé à aucune partie. En cours de saison, il a été déplacé sur la ligne défensive.


Note: Prenez note qu'Arnaud Gascon-Nadon est le fils de la comédienne Nathalie Gascon et du comédien Guy Nadon et le beau-frère de Nicolas Bisaillon.

39 commentaires:

Anonyme a dit…

Wow, j'ai bien hâte de voir où ces deux joueurs vont aboutir. Les messages dans l'article semblent contradictoires entre Laval et Montréal, donc ça peut aller à l'un comme à l'autre. La défensive du Rouge & Or est déjà bien nantie malgré le départ de Légaré et la graduation de deux secondeurs l'an dernier (Landry et Parent), mais l'arrivée de Gascon-Nadon et Plessius ne viendrait que la renforcer.

Une chose est sûre, on devrait en savoir plus bientôt car les camps d'entrainement approchent dangereusement, soit dans un mois !! A suivre...

Ce transfert de la NCAA à la LFUQ enverrait aussi un excellent message aux jeunes joueurs québécois qui pensent aller poursuivre leurs études universitaires aux États-Unis, que le gazon n'est pas toujours si vert que ça dans la NCAA...

Sylven

Anonyme a dit…

Le retour de Gascon-Nadon et de Plessius serait une bonne nouvelle, à cours et à long terme, pour le circuit québécois.

À court terme, deux des meilleurs joueurs de la cuvée 2008 évolueraient au Québec et à long terme, comme le souligne Sylven, c'est un message très fort que l'on envoie aux finissants québécois qui songent à évoluer pour une équipe américaine. Le choc culturel peut être brutal, autant au niveau sociétal qu'au niveau sportif.

Gascon-Nadon, compte tenu de sa participation aux matchs à Rice ne pourra jouer pour aucune université cette année; par contre, Plessius, s'il n'a participé à aucun match l'an dernier, pourra s'aligner dès cette saison.

Espérons que les Carabins pourront les attirer à Montréal.

Jacques L.

Anonyme a dit…

J'imagine que lorsque Gascon-Nadon parle de distraction à Montréal, ça doit être au niveau personnel. Parce que à part de ça, il n'y a pas vraiment de différence entre Québec et Montréal.

En tout cas, il doit y avoir présentement une belle guerre de recrutement entre les Carabins et le Rouge et Or!!!

JC

Anonyme a dit…

Jacques, la règle d'un an de "suspension" lors d'un transfert ne s'applique pas juste aux autres équipes de SIC mais aussi à la NCAA ? Et suite à une petite visite sur le site web de Rice, Gascon-Nadon aurait participé au dernier match des Owls en décembre 2008. Donc, si tu as raison, il ne pourrait même pas jouer à la Coupe Vanier (si sa nouvelle équipe s'y rend !).

Gascon-Nadon semble avoir un léger penchant pour Laval selon l'article du Journal de Québec et Plessius veut le suivre où il ira (bizarre qu'il ne prenne pas sa propre décision sur ce qui est le mieux pour lui...). Donc, Coach Santerre devra utiliser tous ses arguments pour les garder à Montréal !!

Autre nouvelle rapportée par le Journal de Québec d'aujourd'hui : David Friedman transférera de McGill à Laval cette saison. Il ne sera toutefois pas éligible pour jouer avant les séries éliminatoires. Une arme offensive de moins pour les Redmen (c'était leur RB #1)... Coach Constantin compte l'utiliser comme centre-arrière. A 5'10" et 240 lb, en voilà de la relève pour Fournier et Arcoite !! Il reste trois ans d'éligibilité à Friedman.

Enfin, le demi de coin étoile Maximilien Ducap (CNDF AA) a décidé de poursuivre sa carrière universitaire chez le Rouge & Or.

Sylven

Deux fans a dit…

Nous venons de finaliser notre mise à jour... oufff tout un joueur ce Arnaud Gascon-Nadon!!!

Surtout que notre ligne défensive risque d'être sérieusement amochée en 2010, ça ferait toute une pierre d'assise.

Disons que les informations contradictoires du journaliste n'aident pas, mais on est certain que Rice tenteront tout pour le garder.

@JC, On espère que coach Santerre est au courant, sinon que quelqu'un qui lit le blogue l'en informe!!! et qu'il fasse le chauffeur pour ramener Arnaud de l'aéroport... ;)

Als4ever a dit…

Je viens de retrouver un article sur David Bouchard. Il a du attendre un an avant de jouer au Canada, alors la règle s'applique aussi aux transferts de la NCAA:
http://www.canoe.com/archives/sports/nouvelles/2007/04/20070420-083700.html

Anonyme a dit…

Pour tout transfert en Amérique du Nord, la règle s'applique.

David Bouchard et Jonathan Pierre-Étienne n'avaient pas participé aux matchs de Syracuse et de Rutgers l'année qui a précédé leur départ des USA.

Jacques L.

Deux fans a dit…

Le point qu'on ne comprends pas trop dans l'article est en ce qui a trait au fait que les Carabins auraient changés depuis sa décision de l'an dernier. Si quelque chose a changé depuis un an c'est que les Bleus sont plus "Vieux-Montréal" que jamais avec la venue de St-Vilien, Rotrand, Désir, Légaré, etc...

@Sylven -  d'après nous, Constantin se trouvait en déficit de centre-arrière quand il se comparait aux 12 centre-arrières des Carabins invités au camp d'entrainement... lolll Mais de là à en enlever à McGill, c'est pas gentil... ;) 

Anonyme a dit…

Merci pour la précision Als4ever et Jacques. C'est sûr que le départ de Friedman est dommage pour les Redmen mais je doute que Coach Constantin soit allé le marauder. A mon avis, c'est plutôt Friedman qui a fait la démarche.

Deuxfans, je suis surpris de votre commentaire comme quoi "notre ligne défensive risque d'être sérieusement amochée en 2010". Ne venait-on pas de conclure dans un billet précédent que'elle ne s'en ressentirait pas trop du départ de Morin-Soucy et Pierre-Etienne ?!?

Justement, peut-être que Gascon-Nadon trouve que les Carabins ressemblent trop au Vieux-Montréal "sénior" ? Simple supposition de ma part.

Sylven

Anonyme a dit…

C'est Gascon-Nadeau ou Gascon-Nadon?

Anonyme a dit…

Je trouve que Sylven adresse une bonne question au Deux Fans à propos de leur commentaire de la ligne défensive à partir de 2010. J'ai hâte de voir la réplique...

Deux fans a dit…

Arnaud Gascon-Nadon (du nom de ses parents, tsé) - On a semé un peu de confusion ce matin en parlant d'Arnaud-Gascon, désolé de la méprise, on a tout corrigé au dîner (en espérant que tout aille sous le tapis, mais il semble que le jupon dépassait). En passant, les noms de familles composés ont connus leur apogée au Québec en 1992, on se dirige donc vers le pire...

Nous avons parlé de la DL des Carabins pour 2009!!! 2010 est une autre paire de manche...

Anonyme a dit…

Arnaud Gascon-Nadon comme dans: la comédienne Nathalie Gascon et le comédien Guy Nadon.

Un artiste + un artiste = un méchant joueur de football.

Jacques L.

Anonyme a dit…

Il y a le temps de se passer bien des choses d'ici 2010. On en reparlera dans un an pour les perspectives de la ligne défensive des Carabins !!

Jacques, c'est assez rare que ton équation se vérifie, mais Gascon-Nadon est l'exception qui confirme la règle !!

Sylven

Anonyme a dit…

Je sais qu'habituellement cette équation se termine par = un autre artiste.

Peut-on s'entendre que dans ce cas ce pourrait être: = un méchant artiste du ballon ovale.

Jacques L.

Als4ever a dit…

On a déjà eu:
Politicienne + Millionaire de la fonction publique = Bon DL des Carabins

Aussi bien continuer dans les équations cool... ;-)

Anonyme a dit…

Ah le rêve Américain, ça peut faire rêver les jeunes. Pourtant, ce pays n'est pas si parfait que les films peuvent laisser voir.Et j'ai toujours dit que si les jeunes joueurs talentueux pouvaient demeurer au Québec dans des équipes différentes, le calibre de jeux serait grandiose.

Pour ce qui est de Gascon-Nadon et Plesius, même si l'article mentionne qu'ils vont jouer ensemble, j'en suis moins sûr. Tout le monde envoyait Filipe Fonseca et Jean-Sébastien Laberge à Laval(c'était sûr à 100% selon certaines personnes) et surprise, ils sont allés à Sherbrooke.

Alors, il ne faut pas éliminer trop rapidement les autres équipes.

Alain C.

Anonyme a dit…

Je ne serais pas surpris non plus que Plésius et Gascon-Nadon prennent des chemins différents finalement : l'un à Montréal et l'autre à Laval. Le Rouge & Or entre autres a davantage besoin d'un secondeur que d'un joueur de ligne défensive, même si Gascon-Nadon serait bienvenu partout.

Quant à Sherbrooke, elle n'est malheureusement pas mentionnée du tout dans l'article donc il semblerait qu'aucun des deux joueurs n'envisage d'y aller pour l'instant. Et il ne leur reste pas beaucoup de temps pour changer d'idée !!

Enfin, je crois et j'espère que le nombre de joueurs québécois allant jouer au football dans la NCAA continuera de diminuer.

Sylven

Deux fans a dit…

À part Myles Gibbon, il n'y a pas un québecois qui s'en va dans la NCAA cette année. Les nouveaux règlements du "Clearinghouse" changent pas mal le portrait. En fait, quelqu'un doit décider s'il veut aller aux USA en sortant du secondaire...spécialement s'il l'a fait en 6 ans.

S'il l'a fait en 5 ans, il a peut-être 2 ans au CEGEP, mais sa deuxième année doit être passée à se ramasser du footage de films, de se faire combiner, enfin de se faire voir. Par la suite, il doit passer les SATs (les examens de fin de secondaires américains qui sont obligatoires avant d'aller à l'université).

Mettons, qu'il faut être bon, motivé et de n'avoir avoir ça que comme unique objectif!

La leçon de Gascon-Nadon et de Plesius est de peut-être considérer des collèges plus au nord, comme UConn ou Rutgers que des collèges du sud comme destination potentielle.

P.S.: Le boutte plate: Au dernier championnat U19, ils ont enlevés deux victoires au Qc car il y avait un joueur dans l'équipe qui avait terminé sa 2e année de CEGEP, même s'il avait l'âge requis.

Donc, un étudiant qui va rapidement dans son cheminement académique va être mis sur une voie d'évitement!

Ce règlement a été instaurée l'an dernier pour "Enlever de la force à l'équipe QC" où l'on considérait les 2e années de CEGEP comme "trop forts" même s'ils avaient l'âge requis... As-t'on déjà penser faire ça à Crosby et à Pronger au hockey junior lorsqu'ils avaient 18 ans?

Nick T. a dit…

Ç'a aucun rapport mais Arnaud Gascon-Nadon c'est un des noms les moins footballesques que j'ai entendus...

Deux fans a dit…

@Nickety: N'oublie pas qu'en plus de ses parents directs, il est le petit-fils de Jean Gascon et petit-neveu de Gabriel Gascon... Mettons que ses parents avaient surement plus en tête un acteur classique pouvant clâmer le "Roi Lear", qu'un D-line rapide et dominant...

Mais, on sait que depuis qu'on t'a présenté Storm Klein, tu vas être difficile à satisfaire dans les noms footballesque... et Maximilien Ducap n'aidera pas notre cause... :)

Anonyme a dit…

C'est vrai qu'Arnaud Gascon-Nadon fait plus comédien de théâtre que joueur de footall...

Comme je le disais dans un billet précédent, cette règle stupide a clairement été établie selon moi pour désavantager le Québec où les joueurs finissent à peu près tous le secondaire un an plus tôt qu'au Canada anglais, de sorte qu'il y a beaucoup de joueurs de moins de 19 ans qui ont joué deux ans de football post-secondaire ici. En réduisant le bassin de joueurs admissibles, c'est clair qu'on diminue le talent...

Je crois que la réaction du président de Football Québec est la bonne quand il dit (voir article sur Versus Québec) "Si [la règle] n’est pas modifiée, Football Québec va réévaluer la pertinence de participer à ce tournoi". Ce serait dommage de pénaliser les jeunes mais à un moment donné, il ne faut pas accepter bêtement les règles injustes.

Autre chose stupide que j'ai vue aujourd'hui : Bravo aux Canadiens de Montréal qui prévoient encore cette année tenir un évènement majeur le jour du match de la Coupe Vanier... Après le retrait du chandail de Patrick Roy l'an dernier, il y a aurait un match de hockey au Stade Olympique le 28 novembre. Ils ont le don de toujours vouloir ramener l'attention sur eux, comme s'ils n'en avaient pas assez. Déjà que la Coupe Grey est disputée le même jour, ça ne leur tentait pas de faire ça le 13 décembre ou le 25 janvier à la place ?!?

Sylven

Als4ever a dit…

@ Sylven

Je vais me surprendre à essayer de défendre le Canadien...

Le seul problème, c'est que le Stade Olympique est fermé entre le 1er décembre et le 31 mars à cause du toit qui est aussi fragile que la run-defense de McGill...

Oui l'impact a pu joué en mars l'an passé, mais avec pleins de conditions reliées à la météo. Pas sur que le Canadien & la LNH veulent organiser un événement qui a 50% de chances d'être annulé.

Mais quand même, ils auraient pu à la place organiser un match à Percival-Molson en janvier. Bien plus le fun, bien meilleure vue pour les spectateurs, mais moins payant...

Anonyme a dit…

Bon point Als4ever. J'oubliais l'extrême fragilité du toit du Stade Olympique... Bonne comparaison avec la défense contre la course de McGill !!

Mais ça leur laisse quand même tout le reste du mois de novembre, tout le mois d'octobre et tout le mois d'avril (la saison de hockey est longue !). Pourquoi choisir précisément cette date si ce n'est pas pour jeter de l'ombre sur les matchs de la Coupe Grey et de la Coupe Vanier ? D'autant plus que celle-ci sera présentée au Québec pour la première fois de son histoire.

Sylven

Als4ever a dit…

Les Canadiens disent aussi que les fameuses célébrations du centenaire se terminent le 5 décembre contre les Bruins... Comme cette événement est pour célébrer le centenaire... (Je trouve ça pathétique comme raison, mais bon...)

Pour bien terminer le centenaire, ça serait le fun que le 5 décembre le canadien honore les Alouettes & les carabins pour leur Coupe gagné le week-end précédent... Au moins on n'aura pas eu un centenaire sans coupe ;-)

Deux fans a dit…

hahaha elle est bonne Als4ever, sauf que j'ai l'impression qu'on va avoir besoin de l'aide de nos amis accueillant Sting ce w-e... et on est pas trop certain qu'ils soient très participatifs... Sans compter que pour tes Als, faut qu'ils gagnent leur dernier match tsé...

Mais n'empêche que le fantasme de voir les Carabins au Peps le 28 novembre nous fait immanquablement sourire... j'imagine qu'on trouverait de bons billets pas chers sur Lespac ! LOLLL

Deux fans a dit…

N'oubliez pas Andrade-Bute aussi le 28 novembre, probablement au Centre Bell...

Anonyme a dit…

Sans vouloir vous décevoir, je crois que les Alouettes auront plus de chance que les Carabins de gagner une coupe le 28 novembre !! ;) En tout cas si leur bon début de saison se poursuit. Et non, avec le club que le Rouge & Or aura cette année, ils risquent de ne pas être très coopératifs envers personne... Sincèrement, je crois que les chances des Carabins seront meilleures l'an prochain avec Groulx parti !!

En attendant, si vous comptez assister à la Coupe Vanier au PEPS, je vous conseillerais d'acheter vos billets très prochainement car il n'y a plus aucune place assise (malgré les 2000 nouveaus sièges qui sont en construction) et il y a plus de 1500 billets debout qui sont déjà vendus. Ça s'annonce pour être plein au bouchon et si Laval y est, ça va être l'asile dans le stade !! Je ne voudrais pas être l'équipe visiteur dans ce cas là...

Sylven

Anonyme a dit…

bon, bien ca se precise

Mise à jour: 20/07/2009 23:14

Plesius en visite à Québec

RiCHARD BOUTIN

(RB) Ce n’est pas encore dans le sac, mais Glen Constantin est confiant d’accueillir Frédéric Plesius pour le prochain camp d’entraînement du Rouge et Or de l’Université Laval.

Plesius a passé la fin de semaine à Québec où il a pu visiter les installations du PEPS. L’ancien secondeur étoile des Cougars de Lennoxville qui a passé la dernière saison avec les Bears de Baylor en division 1 de la NCAA a logé chez le quart-arrière étoile Benoît Groulx. Les deux se connaissent bien puisqu’ils sont natifs de Laval.

Plesius a aussi passé du temps en compagnie du receveur Seydou Junior Haidara, son ancien coéquipier à Lennoxville, qui fera ses débuts avec le Rouge et Or en septembre.

«Il n’a pas encore confirmé officiellement sa venue chez-nous, mais nous sommes confiants, a mentionné Constantin. Nous avons commencé à lui trouver un appartement.»

Un secondeur

Utilisé comme ailier défensif à Baylor, Plesius retrouvera sa position naturelle de secondeur s’il opte pour Laval. «Il est très gros (260 livres), mais c’est un gars qui bouge très bien, a expliqué le pilote lavallois. C’est un gars qui peut prendre et perdre du poids rapidement.»

À Lennoxville dans le circuit collégial AAA, Plesius a vu passablement d’action comme maraudeur. «Peu importe la position, nous avons une place pour lui sur le terrain, a souligné Constantin. À cette période de l’année, il s’agirait d’une grosse acquisition.»

Parce qu’il avait perdu le plaisir de jouer au football, Plesius a décidé de tourner le dos à sa bourse d’études et de revenir au Québec après une saison où il n’a disputé aucun match, ce qui le rend éligible dès cette année dans le réseau universitaire canadien.

Laval ou Montréal?

Récemment, Plesius disait hésiter entre Laval et les Carabins de Montréal. Il a été impossible, hier, de parler à Plesius malgré de nombreux appels à la résidence familiale et sur son téléphone portable.

Quant à Arnaud Gascon-Nadon qui vit une situation similaire, il disait ne pas avoir encore arrêté sa décision lorsque contacté, hier. L’ailier défensif est de retour au Québec après une saison avec les Owls de Rice où il a été choisi sur l’équipe d’étoiles des recrues.





Copyright © 1995-2008 Canoë inc. Tous droits réservés

Anonyme a dit…

Bon, ça regarde bien pour Plésius à Laval ! Par contre, je continue d'avoir le curieux pressentiment que Gascon-Nadon et Plésius n'iront pas au même endroit malgré ce que le premier article du Journal de Québec disait...

Sylven

Deux fans a dit…

Merci beaucoup Anonyme, et si vous étiez l'anonyme de la première fois, on vous remercie doublement...

Cette fois-ci, on a un lien

Sauf qu'il semble finalement que Plessius ne fasses plus un package avec Gascon-Nadon. Nous comme d'autres, trouvions cela étrange. La bonne nouvelle dans ces tergiversations de joueurs, c'est que le dénouement devrait être sous peu. Les camps débutent dans 3 semaines.

Notre opinion avec Gascon-Nadon: Rice va le convaincre d'y revenir...

En passant, inscrivez-vous (compte Google ou Gmail) ça prends 45 secondes, on saura avec qui on parle et ça nous rassurera lorsque vous nous communiquez des nouvelles que l'on ne peut confirmer par les "Internettes"...

Un maraudeur de 260 livres??? Il nous semblait que le foot canadien s'orientait davantage vers la vitesse...

Anonyme a dit…

C'est pas impossible en effet que Gascon-Nadon retourne à Rice, tout dépendamment de l'offre qu'ils lui ont faite. Quoique je ne vois pas vraiment ce qu'ils peuvent lui offrir de plus, lui qui a joué tous les matchs de son équipe l'an passé...

J'ose croire que Plesius pesait moins que 260 lb quand il était maraudeur !!

Sylven

Deux fans a dit…

On a twitté ça un peu plus tôt aujourd'hui: La saga Gascon-Nadon pourrait prendre encore 6 mois avant de se dénouer: http://bit.ly/D0yF5

On doit admettre que ce n'est pas évident de passer comme régulier d'une équipe de la NCAA div. 1 au practice squad d'une équipe de la SIC.

Sauf que... il lui faut garder la shape, et il demeure tout de même un jeune qui doit étudier ou aller dans les Europes, mais faire quelque chose tout de même septembre venu...

Anonyme a dit…

Autre article du Journal de Québec qui confirme la venue du secondeur étoile Frédéric Plésius à Laval : http://lejournaldequebec.canoe.ca/jo...21-180212.html. Belle addition pour la défensive du Rouge & Or étant donné les 4graduations de secondeurs en 2 ans (Landry et Parent l'an passé, Lehoux et Hilaire cette année) et le recrutement plutôt mince à cette position (Abraham et Viens qui joue aussi demi-défensif). Laval n'accordera pas beaucoup de points encore en 2009...

Quant à Gascon-Nadon, je comprends son choix de prendre une pause d'un an vu son inéligibilité (attention de ne pas pas prononcer ce mot trop vite, c'est dur pour la langue !). Deuxfans a raison qu'il devra tout de même garder la forme pour ne pas trop avoir une grosse côte à remonter en 2010.

Sylven

Deux fans a dit…

Ouan, mais vous avez aussi Samuel Lavaud comme secondeur, qui était un des plus beaux prospects l'an dernier...

On espère que le balancier va revenir de notre côté avec le choix du fils des artisses...

Anonyme a dit…

j'espere bien que Gascon choisira montreal, mais le fait qu'il attende avant de prendre sa decision n'est pas bon signe...

et beaudet de lennox qui va surement aboutir a Laval l'an prochain etant un gars de Qc...ca cree une montee de lait...

mais tout ca ne regle pas leur probleme sur la Oline...

Anonyme a dit…

Oui, Lavaud et Plésius feront toute une paire de secondeurs à maturité (dans un an ou deux); potentiellement du même calibre que Jesse selon moi. Pas grand-chose qui va passer par la course...

Personnellement, ça ne me surprendrait pas que Gascon-Nadon décide de rester à Montréal finalement considérant 1) la profondeur de la ligne défensive de Laval et 2) le fait qu'il puisse étudier paisiblement près de chez lui pendant son "année sabbatique". Ce qui reviendrait à ma prédiction d'il y a une semaine !!

Anonyme doit référer à Francis Beaudet, un autre secondeur étoile de Champlain-Lennoxville. Mais c'est pas parce qu'un joueur est de Québec qu'il choisit Laval, même si c'est plus naturel. De toute façon, il est deux ans plus jeune que Lavaud et Plésius. Et on a le temps de reparler du recrutement de 2010...

Sylven

Anonyme a dit…

En plus d'avoir Lavaud et Plesius, il ne faut pas oublier Nicolas Turmel(Sherbrooke). Il y a également Nicolas Boulay(Caroline du Sud) que je connais moins. Et pour 2010, on a le temps d'en parler car ce n'est pas avant plusieurs mois.. mais Laval aura certainement l'oeil sur Charles-Éric Lapierre de F.X.-Garneau. Et pour les Carabins et Sherbrooke, il ne faut pas s'inquiéter car la cuvée sera intéressante car il y a d'excellents joueurs de qualité du côté des reçeveurs, secondeurs et de la ligne défensive pour 2010.

Alain C.

Anonyme a dit…

Tu as raison Alain, Turmel a déjà commencé à montrer de belles choses l'an dernier à son année recrue. Disons que l'avenir de la défensive lavalloise regarde bien !

Sylven