jeudi 23 juillet 2009

Stades de la LFUQ: Le PEPS


Pour nous mettre dans le mode «saison de football », nous allons analyser les stades des différentes équipes de la LFUQ, selon différents critères au fur et à mesure que la saison avance. Un genre de guide du routard de la LFUQ...

Pour cette 3e critique de stade, nous allons parler de nos ennemis jurés; La maison des Rouges et Or, le PEPS de l’Université Laval.

Caractéristiques: Après le stade Percival-Molson, le plus gros stade des équipes de la LFUQ, La surface de jeu du PEPS est en gazon synthétique. L'immense stade permet à un maximum de 18 000 personnes de regarder le match grâce à ses estrades de chaque côté du terrain . Il est le stade universitaire dans lequel on se sent le plus dans un vrai « stade de football ». Par conséquent, l'ambiance est au rendez-vous!

L'accès au stade se fait en voiture et en autobus. Le PEPS comporte un énorme stationnement ce qui facilite grandement l'accès en automobile.

Pour s’y rendre, l’autoroute Robert-Bourassa (Mi-Vallon pour les plus vieux) au nord de la Capitale, sortie Université Laval. Après ça, vous y êtes. Vous pourrez peut-être même vous stationner à côté du frère de Marc Santerre.

Le stade est situé dans un creux à flanc de colline, ce qui permet aux estrades de s'élever en hauteur. Toutefois, les estrades ne sont pas près du terrain, car une piste d'athlétisme et le banc des joueurs nous séparent de celui-ci (les mieux placés sont à environ 40 pieds de ligne de côtés).

Tailgate: Un seul mot: IMMENSE. Il est de loin, le plus gros tailgate universitaire. Dans l’ensemble du Canada, le seul tailgate toute catégorie pouvant le « challenger » est celui des Stampeders de Calgary. Certains fans sont assis sur leur chaise pliante, bière à la main aux alentours de 9:30 pour vous donner une idée. Le tout se déroule dans un stationnement adjacent, par conséquent ce n'est pas l'espace qui manque!

Oubliez d’apporter votre bière, à moins que vous ne soyez capable d’ingérer 6 bières en 90 secondes. Un service de sécurité actif met un point d’honneur à surveiller les arrivants avant qu’ils ne franchissent l’enceinte du stade.

L'animation est bien, mais sans plus; comme dans tous les stades, ce sont les mêmes chansons qui passent en répétition. L'animateur fait un bon boulot, très partisan, sans toutefois insulter les fans des équipes rivales. Une chose est à noter, dans ce stade, on a vraiment l’impression d’entrer dans une espèce de célébration messianique dont tous les spectateurs connaissent les chapitres…et la conclusion.

Les cheerleaders (on sait que plusieurs de nos lecteurs sont des passionnés de cet aspect du jeu) des Rouges & Or reflètent bien l’organisation générale du programme de la ville qui accueillie Champlain. En effet, leurs exhibitions sont de grandes classes et semblent avoir plus d’ampleur et être davantage aérienne que les autres cheers universitaires auxquelles nous avons été confrontés.

Somme toute, le stade est très impressionnant, la foule (bien que se soit les Némésis des Carabins) est courtoise envers les visiteurs (contrairement à nos attentes) et leurs hot-dogs sont bons! La foule est définitivement de tout âge, et c'est surement le seul stade de la LFUQ qu'on voit de jeunes familles assister aux matches. Seul point négatif: la piste d'athlétisme nous éloigne trop de l'action pour avoir une sensation d'immersion. Le PEPS a des projets d’agrandissements actuellement en cours qui vont ajouter 2 000 places assises.

Une particularité: Voir les gens se promener autour de la piste pendant la partie lors du déroulement du jeu et de voir littéralement une promenade collective à la demie (avec les poussettes, les frisbees, etc) est quelque peu troublant pour des non-initiés... et on se doit d'ajouter que contrairement au Centre civique de St-Stanislas de Kotska, le PEPS ne sera pas éclairé avant la fin des travaux d'améliorations.

La note des Deux Fans: 3.5/5

Photo panoramique de Dom , elle vaut la peine d'être cliquée.


20 commentaires:

Als4ever a dit…

Excellente analyse, je trouve juste la note de 3.5 un peu faible... Oui on a une meilleur vu au Cepsum, mais le Tailgate et le nombre de spectateurs compensent en masse.

Anonyme a dit…

Je suis d'accord avec Als4ever que la note est un peu sévère considérant le pour et le contre. Le seul désavantage du PEPS est la piste d'athlétisme qui éloigne un peu les spectateurs du jeu. Quant aux satanées lumières, elle seront installées dans un an, en même temps que les concessions et toilettes permanentes. Et il y aura d'ici quelques semaines 12 000 places assises et une nouvelle surface synthétique.

Autrement, je ne crois pas me tromper en parlant de la meilleure ambiance au Canada, un annonceur qui connait son football, un tailgate hors pair et une animation plus que correcte (cheerleaders, band et concours à la demie, etc.). Donc, une fois les travaux terminés en 2010, on pourra parler selon moi d'une des plus belles installations de football universitaire au pays (sauf pour les quelques équipes qui jouent dans des stades de la LCF).

Personnellement, j'ai déjà vu des fêtards arriver aussi tôt que 8:00 du matin. Il y en a même qui amènent leur divan, leur table de salon et leur lampe sur pied !! Et que dire de l'harangue d'avant-match de la Merveille masquée !!

Sylven

Deux fans a dit…

C'est un peu comme le guide Michelin, ça prends des features pour mériter des étoiles! loll

Pas de lumières, bière à plein prix, piste d'athlétisme au pourtour.. et tjours sans tableau indicateur!

En passant, on regardait le foot des Als jeudi soir et tous les joueurs regardaient le tableau entre les jeux... *soupir*

Pour être honnête, au match où l'on a été (demi-finale au début novembre 08) , on était placé dans un coin(emplacement des visiteurs) et à l'exception du début du match, l'atmosphère dans notre coin était plutôt tiédasse... faut dire qu'il faisait vraiment frette...

On reverra la note après les rénovations... ;)

Sylven, envoie-nous des photos des sofas et lampe torchères, ça serait bon!

bebehabs a dit…

j'y suis allée qu'une seule fois au Peps et je voulais simplement dire que l'annonceur-maison est peut-être un peu trop partisane... je me rappelle qu'un moment donné, le R&O avait réussi à avancer avec le ballon mais on n'était pas sûr si c'était assez pour un premier essai ou pas... l'annonceur-maison avait alors dit : "Aura-t-on un premier essai? Je pense que oui moi..." alors que les chaîneurs n'étaient même pas encore en train de mesurer...

Anonyme a dit…

On va avant tout au stade pour voir un match de football.

De ce point de vue, le Peps ne fait pas le poids face au stade plus intimiste de Bishop's, Concordia et de Montréal de même que celui de McGill, où on est tout près de l'action.

Le Peps ne devance à ce titre que Sherbrooke où en plus de la piste d'athlétisme, on a ajouté une promenade permettant aux spectateurs de circuler entre la piste et les estrades.

Deux endroits où les Deux fans pourront faire bon usage de leur dernier achat.

Jacques L.

Deux fans a dit…

Jacques L. tu es vraiment un puriste passionné. S'il y avait plus de gens comme toi, il n'y aurait pas de marketeux et les Expos seraient encore à Montréal...

Parlant de nos jumelles, on viens de s'apercevoir qu'elles étaient super légères, mais pas "waterproof"... Il est mieux de faire beau cette année!!! lolll

Le Maître du Monde a dit…

je vous trouve TRÈS sévère contre le PEPS. J'ai visité tous les stades de la ligue à plusieurs reprise et le PEPS est de loin celui où l'ambiance est la meilleure. Dans un aucun autre endrois un party lève autant. C'est sur qu'il y'a qques éritants, comme la piste autour du terrain qui nous éloigne du jeu, mais de cela permet de pouvoir ajouter 2000-3000 personnes de plus dans le stade, et d'augmenter le plaisir de voir du foot avec une vrai foule.
Les seules points négatifs de ce state seront changer dans les prochaines années, soit les toillettes chimiques et les stands de bière pas assez nombreux. Mais c'est la preuve du succès de l'organisation.

Ma cote, 4/5

Als4ever a dit…

Moi je crois plus à évaluer l'expérience globale qu'à évaluer les "features". Sur cette dernière base, le Stade Percival-Molson torche tous les autres de beaucoup(Meilleur écran géant, vu du centre-ville de MTL, plus d'urinoirs/toilettes que de spectateurs...) mais l'atmosphère est pourrit pour un match des Redmen.

Pas de lumières? Tant mieux, je préfère les parties de jours...

Bière trop cher? Bof, après 3 heures de tailgate à boire ma propre bière, ça fait du bien de prendre un break... Coudon elle est combien la bière au Peps? 3.25$ au Cepsum, ce n'est pas un rapport qualité/prix incroyable non plus...

Piste d'athlétisme? Même Percival-Molson en a une. Oui elle est moins grosse, mais au peps elle sert de places debouts pour des spectateurs.

Als4ever a dit…

@Deux Fan

Moi aussi j'étais pogné dans un coin lors de ma visite au peps en 2007 (il faisait également frette en ...) Il faut aussi considérer qu'on compare de mauvais billets au peps VS de très bons au Cepsum.

Afin de pouvoir mieux comparer, il faudrait que Sylven nous donne des billets à la ligne de 55 le 19 septembre prochain ;-)

Anonyme a dit…

La bière coûte 4.25 $ au PEPS, ce qui n'est pas donné en effet. Mais il y a moyen de faire le plein pendant le tailgate ainsi que d'amener un petit remontant dans sa poche intérieure de manteau pour les journées d'automne plus froides...

On fait tout un plat des lumières, mais combien y aura-t-il de match joué en soirée au CEPSUM cette année ? Le tableau indicateur avec écran géant c'est bien beau, mais on ne peut pas demander la lune non plus quand on sait qu'il y a seulement les stades de la LCF qui en ont au Canada !!

Jacques, oui on va au stade pour voir un match de football, mais tant qu'à ça, on est aussi bien de le regarder à la télé où les points de vue, ralentis et reprises sont meilleures que n'importe siège dans n'importe quel stade !! Mais c'est l'ambiance qui fait que d'assister à un match sur place vaut le déplacement.

Pour ce qui est de l'ambiance du PEPS, personnellement je préfère celle du côté est, là où les fans de la première heure sont (les sièges réservés des visiteurs sont du côté ouest). Et elle est toujours meilleure en début de saison quand il fait plus chaud et qu'il y a plus de monde.

Par contre, pour des places au centre du terrain, ce sont des détenteurs de billets de saison depuis 10 ans qui les ont, donc vous pouviez oublier ça !! Quoique si vous aimez les hauteurs, il y aura peut-être quelques places disponibles dans la nouvelle section surélevée. Moi, je suis autour de la ligne de 10 du côté nord et l'ambiance est très bonne.

Sylven

Als4ever a dit…

4.25$ la bière, c'est plus de 50% moins cher qu'aux Alouettes lolll

Lors de la dernière partie de soir au Cepsum, on a eu droit à un duel William Leclerc - Jonathan Jodoin...

Cette saison on va avoir droit à un autre duel sous les lumières du Cepsum lors de la partie d'ouverture contre McGill.

Deux fans a dit…

C'est ce qui est bien dans tout ça, c'est que ça dépends des goûts personnels... et c'est vrai que l'ambiance est importante...

On a une question pour MdM et Als4ever - d'un point de vue non partisan, supposons des stades pleins, lequel préférez-vous: Le Cepsum ou le Peps?

@Als4ever: "on a eu droit à un duel William Leclerc - Jonathan Jodoin..." tu as toute une mémoire toi!

Als4ever a dit…

@Deux fans

Ça dépend... Premièrement, la foule du Cepsum prend pour la bonne équipe ;-)

Pour ce qui est de l'avant-match, le Peps gagne haut la main.

Pour ce qui est de la rencontre, c'est sur que côté proximité du terrain, le Cepsum est l'un des meilleurs Stade à ce niveau en Amérique du Nord. Et comme il est petit, il n'y a pas vraiment de mauvais sièges.

Mais 18000 spectateurs vs 5000 et vrai annonceur-maison de football, avantage Peps.

Donc globalement, petit avantage pour le Peps.

Anonyme a dit…

Si le dernier duel sous les lumières au CEPSUM avant celui de cette année remonte à Leclerc vs Jodoin, ça ne fait pas une grosse moyenne par année !! En plus, ça n'avait pas dû être un match d'anthologie !!

Sylven

Deux fans a dit…

Sylven, 3 mots pour toi...

"Friday Night Lights" lolll dans notre cas, c'est davantage Thursday, mais c'est pour le principe... :)

Le Maître du Monde a dit…

Pour être franc, j'aime mieux le CEPSUM à cause de la proximité du jeu. Mais l'ambiance du PEPS est dure à battre. Si un jour le CEPSUM pouvait être plein et que l'espace vide côté montagne pouvait aussi être occupé à ca pleine capacité, peut-être que l'ambiance de CEPSUM pourrait égaler celle du PEPS. Mais, il faut surtour pas souévaluer l'appart des fans de la première heure des Rouges. Ca fait plus de 10 ans qu'ils sont dans la ligne. Un ambiance ca se travaille avec le temps et des championnat. Un Peps sans l'anneau aurait un cote de 5/5 pour moi.

P-A a dit…

un post intéressant sur les stades de la SIC sur .org http://www.cisfootball.org/forums/showthread.php?t=6064

Anonyme a dit…

Vous seriez peut-être du pour un update.

L'ambiance inégalée au Canada aw mérite seulement 3.5/5?

Bien beau la vue du CEPSUM, ce n'est même pas dans la même ligue...

Franchement!

Anonyme a dit…

Il serait peut-etre temps de mettre votre analyse du Peps a jour....ainsi que vos photos...

jeff

Anonyme a dit…

Je crois que le Peps mérite une nouvelle évaluation avec les rénovations complétés. Si vous trouvez que l'anneau d'athlétisme vous éloigne de l'action, payez moins pour un billet d'accès général et trouvez vous une place au bord de la corde.