dimanche 12 juillet 2009

À tout Seigneur, tout honneur



Le Carabin qui nous a fait le plus « trippé » est sans conteste Yves Bériault, le #83 des Bleus. Cet athlète au gabarit moyen de 5’10, 170 livres de l’Outaouais, était un véritable marchand de vitesse.

Pendant les 4 saisons qu’il fut avec les Carabins il a constitué à lui seul pratiquement l’unique arme offensive « surprise » des porte-étendards du côté nord du Mont-Royal.

De par ses retours de bottés spectaculaires, ses longues réceptions de passes et quelques jeux renversés menés des bout en bout, il nous faisait lever de notre siège en anticipation des jeux qu’il s’apprêtait à accomplir. Lorsqu’il pouvait avoir quelques foulées pour prendre de la vitesse, il était pratiquement imparable. Nous gardions constamment un œil dessus, sachant qu’avec un seul jeu, il pouvait se rendre aisément de bout en bout.. Dès 2005, après avoir vu 2 ans de ses retours de bottés magistraux , les autres équipes évitaient comme la peste de botter vers lui, nous nous retrouvions avec le retour caractéristique « sauté de 2 mètres» de Niki Demers.

Sa carrière universitaire a été menacée par ses résultats académiques. D'ailleurs, il a été question qu’il ne puisse débuter la saison 2005 parce qu’il lui manquait les crédits nécessaires. On se souvient d’un fameux samedi éliminatoire contre l’équipe de la ville devenue le QG de Patrique Roy, où nous n’avons eu confirmation de sa présence que quelques heures avant le match, devant reprendre un examen pour avoir le droit de participer au match…

Au cours de ses quatre saisons actives, Bériault a été l’une des principales bougies d’allumage des Carabins. Reconnu particulièrement pour sa vitesse, il a, en 28 matchs, capté 57 passes pour des gains de 1109 verges et 10 touchés en plus de porter le ballon à 19 reprises (sur des jeux renversés principalement et autres trick plays) sur 418 verges pour 3 touchés. Il s’est évidemment illustré sur les retours de bottés de dégagement avec des gains de 1196 verges en 70 retours tout en marquant 6 touchés. Il détient notamment le record de la LFUQ pour le retour de botté le plus long, soit un retour de 122 verges en 2004 face aux Piqueurs.. 122 verges… on approche le demi-fond…

Notons qu’après son départ les Carabins n’ont jamais eu un « go to player ». Un joueur offensif capable de changer l’allure d’un match en un seul jeu, simplement en lui remettant le ballon.
Il fut nommé sur l’équipe d’étoiles de la conférence du Québec à 3 reprises, en 2003 comme receveur et en 2004 et 2005 comme spécialiste.

Deux points un peu négatifs sur sa carrière : Le peu de passes tentées vers lui. Ayant connu seulement l’ère des Lemieux et Jodoin (need we say more?) il n’a jamais eu suffisamment de passes tentées vers lui pour maximiser pleinement son potentiel. On aurait aimé voir plus de jeux dessinés pour lui, de jeux tentés vers lui. Particulièrement dans une offensive qui peinait horriblement à inscrire des points au tableau.

Il avait été le plus rapide de sa « classe de graduation » à la combine de 2007 de la CFL. Il avait notamment signé un 4.24 sur le 40 verges lancé à la Boule Est-Ouest précédant la saison 2006.

Il a mis un terme à sa carrière de footballeur après avoir été signé par les Alouettes comme agent libre au terme du repêchage de 07. Après seulement deux jours au camp d’entrainement des Als, il quittera St-Jean pour ne plus revêtir les épaulettes.

D'ailleurs, c’est le seul Carabin dont les Deux Fans possèdent l’autographe.

Devant tous ces faits d’armes, nous faisons donc de l’électrisant Yves Bériault, notre premier membre du Temple de la Renommée – Allez les Bleus! TDLR-ALB…

Un remerciement spécial à Dom qui a épluché ses archives photographiques, le Net est pauvre en photos de Bleus pré-2007.

4 commentaires:

Dom a dit…

Deux fans: Si c'est juste ça qu'il faut pour vous rendre heureux, j'peux vous en avoir en ti-minou des autographes de bleus!

Als4ever a dit…

Excellent choix! Le joueur le plus explosif à avoir porter l'uniforme des Carabins. J'aurais bien pris une 5e saison...

Deux fans a dit…

Merci Als4ever, c'était le choix le plus évident... nous avons l'intention d'en introniser 2 autres avant le début de la saison... question de combler 6 annés de retard...

En travaillant sur Bériault, ça nous a pas mal aiguillé sur les suivants...

Dom a dit…

Hummmm 2009, me semble qu'on serait dûs pour de nouvelles intronisations au Temple de la Renommée - Allez les Bleus