dimanche 9 mai 2010

Du bon côté de la lorgnette

La Boule Est-Ouest, n'est pas un match d'étoile, ni un match de football, mais un showcase organisé par les coaches pour les recruteurs afin de mettre en valeur les prospects CIS de la prochaine cuvée (2011). Et ce showcase se divise en deux phases: La combine et le match proprement dit.

Un peu comme les marchands qui doivent faire leurs achats pour les marchandises du Noël subséquent immédiatement après les fêtes, les recruteurs s'ouvrent un nouveau fichier Excel tout neuf après le draft pour travailler sur leur recrutement 2011.

Un recruteur a déclaré cette semaine qu'à partir de la combine, il établissait sa liste de joueurs qu'il surveillerait pendant l'année. Un joueur qui ne fait pas un certain minimum à la combine n'aura aucun intérêt de sa part, peu importe comment il joue pendant le match ou encore la saison à venir, ou ce qu'on pourrait appeler l'effet C-A Sinotte.

On reviendra sur la combine dans le prochain billet, mais pour le match proprement dit, les deux gagnants du côté de la LFUQ sont incontestablement Gregory Alexandre, qui a connu une bonne (sans être dominante) combine, mais tout un match. Le reste du Canada a ainsi compris pourquoi on le surnomme "Le Rabatteur" avec ses trois passes rabattues, trois plaqués solo et un ballon recouvré (Make some noise). L'autre étoile fut le botteur du Rouge & Or, Christophère Milo qui a inscrit tous les points de son équipe, y compris 3 en 3 dans ses placements. Il faut dire que les conditions étaient difficiles et le vent était particulièrement violent, ce qui constitue un avantage pour C. Milo habitué à évoluer dans un corridor éolien unique particulier au PEPS. Les entraineurs et les recruteurs ne verront que du positif qu'un joueur puisse évoluer à l'aise dans ces conditions canadiennes "normales".

Parmi les autres performances suscitant notre intérêt:


  • Kevin Regimbald (un 3e année des renards verdâtres) a très bien fait avec 5.5 plaqués.
  • Le vent a limité au minimum les passes, Youssi Pierre en a tout de même  récolté 3, J. Feoli-Gudino 1 seule et Frank Bruno aucune, en une unique tentative.
  • Frank Bruno et le même J. Feoli-Gudino ont effectué les 12 retours de bottés, J. Feoli-Gudino réussissant le plus long avec 19 verges. Rien de bien transcendant. Notons que Frank avait été nommé capitaine de l'équipe de l'Est.
  • Brad Sinopoli, le quart des Gee Gees est le seul de l'Est qui a réussi à faire avancer le ballon, et ce avec ses courses au sol. L'histoire s'est cependant très mal terminée lorsqu'il a du quitter le match suite à une commotion... ahhh ces quarts gambadeurs...
  • On entends aussi de belles choses sur Jonathan Laliberté (photo), membre de la tertiaire étoile des bicolores dorés, qui tentera surement de faire meilleure figure que ses confrères, oubliés sur l'autel du recrutement repêchage en 2010.
  • Rien de particulier sur Peter Carrière, il a évolué comme secondeur (lui donnant tout de même de l'expérience à ce nouveau poste), il a terminé avec 2 plaqués solos et 2 assistances (3).

Parmi les nouvelles hors-joueurs issues de l’évènement, la plus intéressante fut celle où l'on apprend que le bras droit défensif de coach McGrath à ConU a accepté le poste d'entraineur-chef à L'Université York à Toronto, concrétisant ainsi une rumeur qui courrait depuis quelques semaines. Donc, avec l'important contingent de nouvelles recrues défensives s'amenant à Concordia sous peu, coach McGrath se doit de trouver rapidement un remplaçant de qualité. Lui qui, à notre connaissance, n'a pas d'autre instructeur permanent à temps plein.


Une note pour signifier notre profonde incompréhension de SIC-CIS ou de Western University, des coaches ou peu importe les responsables de ne pas s'être assuré que ce match (qui était produit et commenté, par Duane Ford entre autres), n'ait pas été télédiffusé ou au strict minimum webcasté. On y reviendra, mais on a l'impression que les dirigeants universitaires qui ont les pouvoirs décisionnels n'ont aucune idée de la mise en marché d'un produit. Après ça, on se demande pourquoi les jeunes préfèrent aller NCAA. Rappelons que le webcasting aurait coûté en-deça de 1 000$ et qu'il devrait être très simple de se faire commanditer un tel montant (fallait seulement s'en occuper). SSN Canada, qui webcaste des tonnes de sports universitaires, ne se l'est jamais fait demandé) Celui qui produisait l'émission pour le réseau local de Rogers (pensez Canal Vox de London) est aussi propriétaire du réseau Sportsnet (Est, Ouest, Central et Global) et préférait diffuser une partie de ligue de dard mettant en vedette un Écossais bedonnant et un Australien gériatrique, au lieu de nous montrer les 90 meilleurs prospects universitaires footballleurs canadiens tentant de se faire remarquer des recruteurs.

Des résumés du match, celui de S. Vleminckx (qui a recueilli les propos de coach Santerre), celui de R. Boutin qui était sur place, et celui du Toronto Sun pour une vision ROC, pour les stats du match.

Mise à jour: Selon Serge Vleminckx, il semble bien que coach McGrath ait suivi notre judicieux conseil (sic) et ait décidé d’aller de l’avant avec l’embauche de son ex-coordonnateur défensif (jusqu’en 2002) Phil Roberts (54 ans), qui a par la suite migré vers les Renegades d’Ottawa, puis les Gee Gee’s qu’il a quitté en même temps que coach Piché. Donc en résumé, on demeure en terrain connu...

Et on en profite pour souhaiter une bonne fête des Mères à Mme Deux Fans ainsi qu'à toutes les mères qui fréquentent le blogue.

Photos du London Free Press: 1) Youssy Pierre 2) l'omniprésent Greg Alexandre que l'on reconnait par ses bras sans fin 3) Sam Laliberté délivrant un blow qui causera une échappée.

26 commentaires:

Famous Guacamole a dit…

DF, je pense que vous voulez faire reference a Jonathan Laliberte...

je ne comprends la reference a un oubli sur l'autel du recrutement en 2010...

J'ajouterais aussi que le DE MA Fortin a aussi tres bien fait selon mes informations. Je n'ai rien entendu sur le garde Pascal Baillargeon

Deux fans a dit…

Merci FG, on a corrigé, le plus gênant c'est qu'on venait de le lire quand on référait l'article de R. Boutin.

- Au fait que M. Bérubé et O. Turcotte-Létourneau, des joueur étoiles, n'aient pas su titiller la CFL.

On a lu à 2-3 endroits que la D-Line de l'Est avait très bien fait (malgré que l'Est ait accordé quasi le double de verges) - vive les botteurs.

Famous Guacamole a dit…

vous voulez dire sur l'autel du "repechage" plutot que recrutement...;-)

Anonyme a dit…

Brad Collinson est full time a Concordia aussi ...

Deux fans a dit…

@FG - Ouais, on était sous l'euphorie de la Fête des mères...

@Anon 11:56 - Merci de l'information, on a Googlé un peu, c'est le même Brad Collinson qui était avec les Als, son titre officiel est: Assistant Offensive Coordinator/Recruiting Coordinator at Concordia University.

À ce qu'on comprend, il est en charge de la O-Line également.

Sylven a dit…

Bravo à l'Est pour cette victoire et spécialement à Milo ! Je sens qu'il aura une très bonne saison 2010 et qu'il voudra effacer ses petits ratés de 2009 (bien que nommé all-Canadian). Laliberté et Fortin ont aussi l'air affamés à la veille de leur 4e année. Greory Alexandre sera définitivement à surveiller du côté des Carabins cette saison.

Une permanence à vie, c'est bien mais quitter Concordia pour aller tenter de redresser un programme qui n'a pas remporté de victoire en quoi cinq ans, c'est pour le moins questionnable ! Les Stingers semblent par contre lui avoir trouvé un bon remplaçant en Phil Roberts (les départs commencent à faire mal à Ottawa...).

Pas mal gênant en effet que SIC, l'organisation des Mustangs et Rogers TV n'ait pas pensé à une solution pour rendre disponible le match pour les fans hors Ontario (webcast)...

Anonyme a dit…

c'est qui phil roberts, je peu rien trouver a son sujet

Anonyme a dit…

Dans le journal de Québec, article de R.boutin où il est mention d'un froid passé entre Coach Santerre et Laliberté en raison de son choix de jouer pour Laval. Cela nous donne un peu la saveur que peut parfois prendre le recrutement. A ne pas s'y méprendre, la pression est forte sur certains joueurs qui sortent du collégial. Et ne pensons pas seulement qu'aux Carabins là-dedans.

Pittbull

Anonyme a dit…

petite précision sur ''ne pensons pas seulement qu'aux carabins''. Cela concerne les autres équipes aussi...
pittbull

Sylven a dit…

Phil Roberts est l'ancien coordonateur défensif des Gee Gees d'Ottawa, parti en même temps que Coach Piché l'an dernier. Il avait auparavant (début des années 2000 je pense) occupé le même poste à Concordia, donc c'est un retour aux sources pour lui.

C'est sûr que la situation (rancune envers d'anciens joueurs qui choisissent d'autres programmes universitaire) s'applique plus à Coach Santerre car c'est le seul entraineur universitaire québécois avec André Bolduc à provenir des rangs collégiaux. Mais bon, ça fait maintenant assez longtemps qu'il est avec les Carabins pour ne plus que ça se reproduise. Sauf que Bolduc provient de Montmorency qui n'est pas une pépinière de joueurs aussi fructueuse que le Vieux-Montréal.

Deux fans a dit…

@Anon 21:53 - Suivez le lien dans la mise à jour qui vous guidera vers l'article complet de S. Vleminkcx.

@Pitbull - Merci pour l'article, on va faire un court billet sur le sujet un peu plus tard.

@Sylven - On espère que C. Milo va se trouver un agent de la NFL et se monter un vidéo pour intéresser les recruteurs NFL. Même aller cet été dans des camps prestigieux américains spécialisés pour les botteurs (http://www.prokicker.com/camps/kicking/campdetail-84) pour se faire remarquer. Il pourrait vraiment avoir une chance au sud ($$)...

Sylven a dit…

Christopher Milo est très bon et je suis le premier à apprécier qu'il joue pour mon équipe (Dieu sait que Laval n'avait jamais eu un aussi botteur auparavant), mais est-il suffisamment bon pour la NFL ? J'en doute. Une chose est sûre, s'il connait une bonne saison 2010 (et ça semble vouloir être le cas si on se fie au East-West Bowl), il risque de partir tôt au prochain repêchage et ne jamais revenir faire sa 5e année à Laval.

Ce qui signifie que Constantin devrait penser sérieusement à lui trouver un successeur lors du prochain recrutement. A moins que les Carabins prêtent au Rouge & Or le jeune ontarien qui ne jouera pas de toute façon cette année mais qui aura appris le français entre temps !! ;)

Als4ever a dit…

J'aime bien Milo, mais il n'a pas une jambe très puissante.

Ses stats l'an dernier:
Bottés d'envoie: 56.2 verges
Dégagements: 40.9 verges
Placements: 71.4%
Et surtout: un seul placement réussi de plus de 44 verges en carrière en saison régulière

Je vais comparer ça à Damon Duval des Alouettes qui n'intéresse pas la NFL:
Bottés d'envoie: 63.7 verges
Dégagements: 44.8 verges
Placements: 87.3%
et un range de 55 verges sur les placements

Je vois plus Milo dans la LCF et s'il se développe, il pourra faire le saut au sud de la frontière.

Deux fans a dit…

Il lui en manque un peu, mais ne sous-estime pas l'appétit de la NFL pour les botteurs spécialistes.

C. Milo évolue toujours dans la journée (plus de vent), il dispute 50% de ses matches dans un corridor aérien froid ultra venteux au PEPS, et il n'évolue jamais dans un stade couvert (To et Van) qui l'aiderait dans ses stats. De plus, dans la CFL, les stades sont toujours ceinturés de gradins plus haut, ce qui doit faciliter la vie du botteur, contrairement à Bishop's & ConU par exemple.

80% des fois où nous l'avons vu la saison dernière, il visait les coins et les lignes pour éviter les retours des F. Bruno, S. Turner et autres G. Ross. Ce qui doit affecter ses stats...

Non-import, peut effectuer tous les bottés, c'est sa dernière année à QC city. C'est une certitude qu'il y a une ou 2 équipes de la CFL qui vont tout faire pour le repêcher en 2011...

Als4ever a dit…

Même Jon Ryan (ancien des Rams de Regina) et ses bottés monstrueux a du apprendre dans la LCF avant de faire le saut dans la NFL.

Pas sur que la NFL a une appétit très vorace pour les punters. Il y a juste 30 postes, et un gros maximum de 3 recrues par année, alors qu'il y en a plusieurs dizaines qui graduent annuellement des universités américaines.

Als4ever a dit…

Pour ce qui est d'éviter les retourneurs, je crois que tous les botteurs font ça au foot canadien.

Pour ce qui est du vent, oui c'est un facteur, mais il doit aussi venté dans l'Ouest Canadien et Jon Ryan a réussit à maintenir une moyenne de plus de 45 verges par bottés avec les Rams de Régina.

Il ne faut pas oublié que le travail de punter est passablement différent aux États-Unis. La NFL aiment bien les botteurs qui bottent à un endroit précit, mais également les botteurs qui ont une jambe puissante ce qui permet d'avoir un bon "hang time" pour forcer le retourneur à demander un "fair catch".

Sylven a dit…

Als4ever, tu es un peu dur à comparer Milo (un botteur amateur de 24 ans) à Duval, un botteur professionnel de quoi 35 ans. D'autant plus que 2009 n'était pas la meilleure saison de Milo ; il avait eu plus de succès en 2008 (stats : 57.1 verges bottés d'envoi, 40.2 verges bottés de dégagement et surtout 25 en 32 = 78.1% placements).

Il me semble que j'ai entendu Duval dire récemment (l'an passé ?) qu'il avait eu des offres pour aller à des camps de la NFL mais qu'il préférait terminer sa carrière à Montréal maintenant qu'il y est bien installé.

Oui, le "hang time" est encore plus important dans la NFL que dans la CFL pour forcer les "fair catches" (sûrement l'un des pires règlements du football selon moi pour gâcher un aspect spectaculaire du sport...).

Als4ever a dit…

Je suis p-e dur, mais c'est la façon que les équipes de la NFL voit les choses: elles veulent le meilleur gars disponible immédiatement. Rare sont les équipes qui garde un botteur en réserve pour le développer. Il faut produire et maintenant.

C'est pour ça que je dit une étape à la fois, la LCF en premier et on verra après.

Deux fans a dit…

Des fois, il y en s qui brûlent les étapes... Corey Greenwood signerait un contrat NFL demain avec les CHiefs de Kansas City!

Sylven a dit…

Bravo à Greenwood. Mais si c'est comme les autres (Reinder, Matte, Gore et Ihekwoaba), rien n'est gagné pour lui : il devra faire ses preuves au camp. Au pire, il reviendra au Canada un peu plus riche grâce au boni de signature de la NFL !

Deux fans a dit…

Non, mais n'oublie pas que l'équipe de réserve NFL est plus payante que l'alignement partant CFL...

Et pour un kid de 23 ans qui sort de l'Université, un boni de signature, c'est de la belle argent...

Reinders avait toute une histoire, ayant été un agent libre "YouTube". En effet, il n'a pas fait de mini-camp ou autre, la direction des Browns s'étant fiée à son film pour s'y intéresser. Il semble cependant qu'il n'a pas signé de contrat, et que ça ne marcherait plus avec les Browns...

Als4ever a dit…

@Deuxfans
Un joueur sur le "practice squad" d'une équipe de la NFL gagne 88000$ par année. La plupart des partants canadiens dans la LCF font plus que ça! Même des réservistes de luxe gagne plus de 100000$.

En fait, le plafond salarial est de 4.2 millions. Si on divise ça par 50, on obtient un salaire moyen d'environ 84000$.

À 10$ la bière et 5.50$ le hot dog au Stade Molson, les Alouettes sont en mesure de payer adéquatement leurs joueurs... ;-)

Aussi, c'est loin d'être tout les joueurs qui ont un boni de signature parmi les joueurs non repêchés. D'après Sportnet, Greenwood n'a pas reçu de boni.

Greenwood demeure un longshot (car il y a beaucoup de candidat pour les places sur le pracice squad), mais j'espère bien qu'il réussit, surtout qu'il appartient aux Argos...

Sylven a dit…

Donc, on peut simplifier en disant qu'un joueur régulier dans la CFL fait autant qu'un joueur sur l'équipe de pratique dans la NFL. Mais qu'est-ce qu'un joueur aussi talentueux que Greenwood préfère : faire des plaqués dans des pratiques pour les 2-3 prochaines années dans la NFL et demeurer plus ou moins un inconnu ou faire de vrais plaqués dans de vrais matchs et devenir une étoile dans la CFL ?

Je comprends que la NFL est le "real thing" (et surtout le "big deal" côté financier le jour où tu réussis à devenir régulier !) et je ne blâme pas les Canadiens qui tentent leur chance au sud de la frontière (je leur souhaite d'ailleurs tous bonne chance) mais personnellement, j'ai beaucoup aimé l'attitude d'un Shomari Williams qui a dit : "Je veux être le premier choix au repêchage et je veux jouer un rôle de premier plan dans la CFL rapidement, au diable un rôle secondaire dans la NFL". J'ai trouvé ça très rafraichissant.

Deux fans a dit…

@Als4ever - Pas certain de tes salaires (bien que tes chiffres sont bons)... à moins de joueurs établis. On sait que Calvillo ferait 4-500k, ce qui en laisse pas mal moins aux autres... Ajoute les salaires des vétérans (qui doivent tous être à 100k minimum, ça en fait pas mal moins pour les "Desriveaux" et autres "sur le bord"...

À combien crois-tu que K. Yaremchuk a signé l'an dernier avec BC? Aurait-il pu avoir 100k???

Cet article est beaucoup moins enthousiaste en ce qui concerne la venue de C. Greenwood à KC. http://sports.nationalpost.com/2010/05/18/argos-lose-top-prospect-to-the-nfl-for-now/

... et le fait qu'il n'ait pu négocier un boni de signature en dit long sur l'intérêt des Chefs...

Als4ever a dit…

Un choix de première ronde a un premier contrat valant environ 50K par année. Mais il y a des exceptions. J'ai déjà parlé de Andrew Woodruff des Als (choix de deuxième ronde) qui a signé un contrat de 400K pour 4 ans, pour ne pas qu'il aille dans la NFL. Mais généralement, un joueur doit faire ses preuves avant de toucher un salaire plus élevé.

En général: Le quart partant fait 300-400K. Les bons partants Canadiens + les très bons partants américains font entrent 100K et 200K. Les réservistes sont proches du minimum(un peu plus que 41K), ainsi que les partants américains qui sont justes ordinaires.

Deux fans a dit…

On était synchro avec TSN.ca sur le sujet...

"The NFL's minimum salary this year is US$325,000 and practice-roster players usually earn between $70,000 and $90,000. Compare that to a CFL first-round pick, who can expect a signing bonus between $5,000 and $10,000 and a salary around $45,000, depending on where he was selected.

Dans le fond, les joueurs ne vont pas NFL pour faire l'équipe de pratique, ils y vont pour être partant (325k minimum!).

C'est vraiment l'année de décision pour S. Giguère...