lundi 31 mai 2010

Des Carabins all across Canada

Les plupart des camps de recrues se mettent en branle à partir de mardi-mercredi prochain pour toutes les équipes de la CFL.

À notre connaissance,Aucun Carabin n'a jamais disputé un match proprement dit dans la CFL. Cette année, on brise la glace c'est certain, la question est de savoir combien de joueurs auront des chips de glace sur eux...

En Colombie-Britannique, on a H. Mahmoudi et J. Gesse: Le St-Léonardois d'origine coach Wally Buono voit les deux dans sa soupe, et Hamid est spécialement dans une position favorable, étant le successeur anticipé à Davis Sanchez comme demi de coin, un non-import de 36 ans.

Dans la ville connue pour ses longues nuits, Jerry-Ralph Jules tentera de surprendre tout le monde et de se mériter un poste comme demi de coin. Avec la hargne avec laquelle il a joué avec les Carabins, particulièrement dans les deux dernières années, on ne serait pas surpris qu'il cause une surprise au camp. J-R Jules a tout de même 28 ans, il ne peut trop attendre...  

En Saskatchewan, Coach Miller a fait signe à Christian Houle, un peu tardivement, de rallier ses Roughriders. Il semble que ses capacités de long-snappers  lui ont valu ce billet d'avion. Il aura le loisir de faire ses preuves et de démontrer ses capacités athlétiques de secondeur une fois sur place.

À Montréal, Marc-O Brouillette tentera de se familiariser dans un nouveau rôle probablement en défensive. Mais sa clé sera ses performances dans les unités spéciales. Ironiquement ce sont ces mêmes qualités que Nickolas Morin-Soucy avait démontrées l'an dernier qui lui avait valu un poste (qu'il n'a pu jouir s'étant déchiré l'ACL dans le dernier match pré-saison).

Tous les joueurs ci-dessus auront la possibilité de revenir avec les Carabins pour une dernière saison, sauf J-R Jules et N. Morin-Soucy. Celui-ci ayant été sur la liste de retraite de la CFL, il n'a plus d'option pour revenir dans SIC. Nous lui souhaitons possiblement un peu plus de chance que les autres, car un échec le condamnerait à devenir agent libre et tenter de se mériter un poste plus tard dans la saison à mesure que les blessures pourraient ouvrir des postes chez les différentes équipes. Son défi sera d'autant plus grand qu'il n'a pas joué au football depuis 11 mois et que sa blessure n'a pas été retestée en situation de jeu.

Parmi les joueurs des autres équipes de la LFUQ dans des camps CFL:

À Hamilton, Samuel Fournier semble en bonne position pour se mériter un poste. Notons que les TiCats lui ont consenti un boni de signature, ce qui lui confère un statut privilégié. Samuel a déclaré qu'il ne reviendrait pas à Qc city.... Est-ce qu'il a dit ça pour signifier son sérieux en vue de se mériter un poste avec les TiCats ou peu importe ce qu'il advient à Hamilton, il ne revient pas?

L'ailier défensif Marc-Antoine Beaudoin-Cloutier va tenter de justifier l'intérêt de Danny Macciocca pour lui à Edmonton.

De son côté, le porteur de ballon Guillaume Sénécal, qui n'a jamais tout à fait repris sa forme après une blessure à une jambe, a réussi à se faire inviter au camp des Roughriders Blue Bombers après avoir envoyé un "Youtube" de ses performances passées dans les unités spéciales à coach Miller LaPolice.

Enfin, David Bouchard, un 5e année, qui a soutenu l'intérêt des Alouettes toute la saison dernière aura l'occasion de prouver ce qu'il peut faire sur la ligne offensive.

Et bien que pas tout à fait encore un bicolore doré,  l'ex-NCAA Bruno Lapointe à Saskatchewan retiendra notre intérêt. On ne croit pas qu'il soit suffisamment remis de sa blessure à la symphise pubienne (on ne sait pas trop c'est quoi, mais on a une idée c'est où).

Du côté de Sherby, Pascal Fils ira également à Edmonton, il y a peu d'ouverture pour lui comme porteur de ballon. Sa meilleure chance est de faire l'équipe de réserve, s'il impressionne suffisamment.

Son coéquipier Ludovic Kashindi, quant à lui, ira dans la nouvelle patrie de Sam Fournier, sa blessure au tendon d'achille n'étant pas tout à fait guérie, il y va davantage pour l'expérience et l'apprentissage que pour se mériter un poste à tout prix.


Les partisans des guêtres surveilleront Stevie Turner, qui a défoncé les records de Jamall Lee au E-Camp et qui évoluera près de chez lui à Toronto.

Son coéquipier Justin Conn, qui a été le 47e et dernier repêché, tentera d'impressionner Jim Popp et son équipe d'instructeur.

Enfin le seul nouveau représentant des Piqueurs qui essaiera de franchir le seuil de la CFL en ce début de saison sera Corey Watson du côté des Blue Bombers de Winnipeg.

On gardera tout de même un oeil sur Sammy Okpro, ex-Piqueur, qui tentera de se glisser dans l'alignement des Esks d'Edmonton. On sait que Sammy après une carrière toute étoile au Qc était parvenu à être habillé à la fin de sa saison recrue, pour disparaître dans le néant de la CFL l'an dernier.

Parlant de gens qui frappent à la porte, le très rapide Andrew Hamilton, ex-Piqueur et Homme en Rouge, sera également côté de la ville de l'acier pour tenter de gagner un poste.

Et on appuiera le bourreau des R & O à la Coupe Mitchell de l'an dernier, Danny Brannigan qui tentera de se mériter des considérations comme quart-arrière avec les Argonautes de Toronto. S'il ne pouvait faire que l'équipe de réserve, ce serait toute un opportunité pour un canadien de franchir ce seuil qui semble particulièrement étanche. On imagine que celle-là va être très médiatisée.

Bizarrement, il n'y a rien du côté de Calgary qui soit en relation avec la LFUQ (actuelle), possiblement que leurs efforts de recrutement au Québec n'est plus ce qu'il était?

Notons que Kristian Matte (TX), Corey Greenwood (KC) et Shawn Gore (GB) tenteront tous les trois de réaliser le rêve ultime en obtenant un poste avec une équipe de la NFL.


P.S.: Dans un état second, on a eu un rêve: coach Trestman, celui qui a servi d'entraineur à Tim Tebow, Jimmy Clausen, Bernie Kosar, Steve Young, Scott Mitchell, Jake Plummer et Rich Gannon passerait une couple de journées à travailler avec Marc-O avant de le relâcher en lui disant: Si tu mets en pratique tout ce que je t'ai appris et que tu connais une bonne saison avec les Carabins, on te donnera une shot comme QB l'an prochain...

32 commentaires:

Sylven a dit…

Très bon résumé Deuxfans. Petit oubli : il y a aussi Guillaume Sénécal (RB, Laval) qui tentera sa chance sur les unités spéciales à Winnipeg. A ma connaissance, Bruno Lapointe est encore blessé donc ne pourra pas participer au camp des Roughriders. C'est donc presque assuré qu'il sera à Laval cette année selon moi.

Je souhaite aussi bonne chance à Brannagan à Toronto car la compétition sera forte. Je lisais la semaine dernière que les Argonauts ont engagé un 5e quart (un gars qui a eu une belle carrière dans la NCAA si je me souviens bien mais qui a fait patate dans la NFL)...

Deux fans a dit…

@Sylven - Merci on a fait la mise à jour. Ça fait vraiment un nombre impressionnant de joueurs de la LFUQ.

Sylven a dit…

En effet, ça rendra les camps pro intéressants à suivre cette année. Maintenant la question est de savoir qui va "sticker" dans la CFL et peut-être même dans la NFL. En passant, Sénécal tentera sa chance chez les Blue Bombers de Winnipeg et non les Roughriders de la Saskatchewan.

Deux fans a dit…

C'est confirmé, il y a eu des Carbs dans des matches hors-concours ou sur des listes de réserve, mais jamais un Carabin n'a été habillé pour un match de la CFL...

Als4ever a dit…

Bon, ce n'est pas une recrue, mais Luc Brodeur-Jourdain a maintenant toute une opportunité avec la retraite surprise de Brian Chiu, le centre des Alouettes!

Bonne nouvelle aussi pour David Bouchard qui a maintenant une petite chance de devenir le 6e joueur de ligne habillé lors des rencontres.

Als4ever a dit…

À l'ouverture du Camp, Marco Brouillette s'est entrainé comme maraudeur et comme secondeur extérieur.

Sylven a dit…

Je serais surpris que Brodeur-Jourdain ne saisisse pas sa chance. La retraite de Chiu est une surprise parce que subite mais n'en est pas une en même temps parce qu'à chaque année, on dit que c'est sa dernière année !

Quand même tout un contrat pour Brouillette d'apprendre dans un camp pro à jouer à deux positions en défensive auxquelles il n'a jamais joué de sa vie ! Je me demande pourquoi ils ne l'essaient pas comme SB, ce serait plus naturel pour un quart, non ? Ça démontre qu'il est tout un athlète mais on s'entend que ses chances de faire l'équipe à ces positions sont assez minces cette année (au grand plaisir de Santerre je suppose). Quoique j'ai vu sur Versus Québec qu'Étienne Boulay était déplacé comme CB, qui serait le substitut de Proulx comme maraudeur dans ce cas ?

Als4ever a dit…

@Sylven
Pour le poste de centre, les deux principaux candidats sont Paul Lambert et Brodeur-Jourdain. L'avantage pour Brodeur-Jourdain c'est que même si Lambert gagne la bataille, il serait alors candidats pour remplacer Lambert comme garde à gauche... Chose certaine, il a une chance en or et devra performer car il y a beaucoup de jeunes talentueux derrière lui!

Boulay devrait demeuré substitut de Proulx comme maraudeur même s'il joue CB. Il est un vétéran qui connait très bien la position, et aucun autre maraudeur n'est du calibre de ces deux premiers.

Pour Marco,il y a un gros surplus de receveurs chez les Alouettes. Quand c'est rendu qu'un de tes substituts qui n'a presque pas joué l'an passé (SJ Green) obtient un essaie dans la NFL, ça veut tout dire...

Il n'y a pas tant de différences que ça dans le système des Alouettes entre secondeur extérieur du côté large et maraudeur. Quand ils jouent cover-2 par exemple, le mauraudeur a la responsabilité d'une moitié de terrain, et le secondeur prend l'autre moitié. Chip Cox qui est le partant comme OLB s'entraine avec les demi-défensifs et non avec les secondeurs.

Als4ever a dit…

Je vient de vérifier et bizarre, les deux autres maraudeurs de l'an passé (Joel Wright et Doug Goldsby) ne sont plus listé sur le site des Alouettes, ce qui indiquent qu'ils ont été libéré ou transféré sur une liste de blessé. (Ne compter pas sur la presse montréalaise pour rapporter ça, le débat Price-Halak est trop d'actualité pour ça...)

Joel Wright a subit un "torn ACL" l'an passé ce qui lui a p-e coûté sa carrière dans la LCF. Il avait été blessé en faisant un flip après un plaqué sur les unités spéciales...

Als4ever a dit…

En passant, aucun ancien Carabin n'a encore joué une partie de saison régulière ou de série dans la LCF, mais on ne se fait plus blanchir au niveau des bagues de la Coupe Grey car Nickolas Morin-Soucy a en reçu une! Un cadeau de 3000$, pas si mal...

Sylven a dit…

Als4ever, la deuxième possibilité que tu mentionnes (Lambert devient le nouveau centre et Brodeur-Jourdain prend son poste de garde à gauche) semble être la plus probable selon moi. C'est là qu'il a joué toute sa carrière à Laval.

Goldsby est un cas intéressant car c'est exactement la même situation que Brouillette : ancien quart partant des Thunderbirds de UBC, il s'était converti en maraudeur pour faire le saut chez les pros. Sauf qu'il avait joué comme maraudeur au moins un an dans les rangs universitaires (je me souviens entre autres qu'il avait bien fait à cette position au East-West Bowl de 2009). Dommage que ça n'ait pas fonctionné pour lui finalement avec les Alouettes.

Sylven a dit…

J'oubliais, pas fort de se blesser (surtout une blessure grave comme un torn ACL) en faisant des cabrioles pour célébrer un beau jeu...

Als4ever a dit…

@Sylven,
Goldsby est dans mon top-3 des blessures les plus stupides au foot, avec Bill Gramatica(Un botteur qui a célébré un FG en sautant partout au tout début d'une partie de saison régulière...Résultat:Torn ACL) et Gus Frerotte(Une belle commotion en célébrant un touché en faisant un "headbutt" sur un mur de ciment...on national TV!!!)

En passant, Lambert était un vétéran qui n'était pas assuré de faire l'équipe avant la retraite de Chiu. Tout est permi...

Deux fans a dit…

SImplement pour remettre les faits, tu as dit dans ton dernier commentaire que c'Était Goldsby, quand tu avais dit auparavant que c'était J. Wright, on présume que c'est bien Wright...

En parlant de blessure de célébration, vous avez vu celle-là la semaine dernière au baseball?

Une bonne qu'on se souvient était celle de John Wetteland, excellent releveur pour les Expos, en revenant au banc des joueurs après un sabotage, il s'était brisé la main en frappant du poing un mur de ciment, terminant ainsi sa saison...

Als4ever a dit…

Ouin c'était Wright, l'effet du lundi matin...

Sylven a dit…

Nicolas Morin-Soucy (qui n'a curieusement toujours pas été ramené dans l'alignement officiel des Alouettes sur leur site web ?) aura peut-être aussi son "break" comme Brodeur-Jourdain : l'ailier défensif Gavin Walls s'est reblessé au genou. Walls avait déjà subi une déchirure au ligament croisé antérieur l'an dernier...

Als4ever a dit…

Guillaume Sénécal a été libéré par Winnipeg, mais repris par Calgary...

Morin-Soucy est toujours à la retraite, ce qui n'est pas bon signe.

Profoot a dit…

@Deux fans

La blessure de John Wetteland me rappelle celle de Denis Touchette...Même scénario mais pas les mêmes raisons

Als4ever a dit…

Malchance pour Steven Turner: Rupture du tendon d'achille, ce qui signifie une absence de plusieurs mois.

Vous vous souvenez de Warren Kean des Stingers? Il tente un retour au jeu et fait compétition avec Rob Maver chez les Stamps.

Sylven a dit…

Als4ever, en fait Calgary a cruellement besoin de joueurs canadiens à ce que je comprends. Ils en ont seulement 29 dont trois botteurs (incluant Keane et Maver) ! C'est pourquoi ils ont sauté si vite sur Sénécal (même pas 24 heures après son retranchement par Winnipeg).

Je souhaite prompt rétablissement à Turner mais j'ai bien peur qu'une bonne partie de sa saison soit compromise.

Sylven a dit…

Après deux articles sur Luc Brodeur-Jourdain hier, le Journal de Québec en a aujourd'hui deux sur Marco Brouillette. L'un des deux (http://lejournaldequebec.canoe.ca/journaldequebec/sports/encoreplus/archives/2010/06/20100607-214242.html) répond à pas mal de questions pertinentes (Boutin est plus allumé que le gars de Versus Québec !) : Brouillette jouera comme quart s'il revient chez les Carabins, sauf dans les matchs où il y aura un grand écart dans le pointage. Et s'il fait seulement l'équipe de réserve des Alouetts, il reviendra chez les Carabins une semaine avant le début du camp d’entraînement, comme le permet le règlement. Santerre devrait mieux dormir ce soir !! ;) Il a pratiqué comme secondeur extérieur et comme demi inséré depuis le début du camp.

VM a dit…

Je pense malheureusement que ça vaut la peine d'être souligné...

Un entraîneur de la conférence Québec empêche un jeune instructeur de position d'aller se perfectionner au camp des Alouettes... Pascal Masson en l'occurence, qui jouait encore il y a 2 ans avec cette organisation.

Ça signifie qu'il y a un entraîneur-chef assez tata pour nuire au développement professionnel d'un jeune coach de 31 ans.

http://lejournaldequebec.canoe.ca/journaldequebec/sports/encoreplus/archives/2010/06/20100607-213948.html

Sylven a dit…

Qui est ce coach (pas Constantin évidemment) ? La réaction des Alouettes n'a pas été idéale non plus : au lieu d'essayer d'accommoder cette autre équipe, ils ont complètement fermé leur camp d'entrainement aux entraineurs universitaires, rendant ainsi tout le monde mécontent.

Anonyme a dit…

@ VM

tous les gens dans cette histoire sont des adultes...
-les alouettes ont pris la décision d'inviter uniquement masson
-un coach a décidé de donner son opinion : on aurait aimé ça aussi y aller et on joue dans la même conférence
-les alouettes ont décider de changer leur décision

Trestman est un grand garçon et il prend les décisions pour son équipe. Ni Leroy ni Marc ni André ni Sonny ni Gerry ont le pouvoir de décider pour Trestman.

J'aimerais savoir quelles sont tes qualifications pour insulter un headcoach universitaire de tata...

Champion

Anonyme a dit…

Champion, selon l'article de R.Boutin, le coatch n'a pas dit on est dans la même division et blablabla. Il est écrit, "Cette décision avait soulevé l’ire d’au moins une équipe de la Conférence Québec" Ca, ca veut dire qu'ils sont en tabarn... D'où le mot très approprié TATA

Leroye

Als4ever a dit…

Je ne vois pas comment on peut reprocher aux Alouettes de ne pas avoir accomoder l'équipe(s) qui n'étai(en)t pas contente(s) en invitant des coachs supplémentaires. Ils tentent de runner un camp d'entrainement professionel, pas une clinique d'entraineurs de luxe.

La décision a du venir de Trestman qui est un bon gars. Un gars arrongant comme Jim Popp aurait sans doute invité tout le coaching staff de Laval juste pour faire c... l'autre l'équipe...

Anonyme a dit…

@ Leroye

1- donc tu es en train de dire que qu'un coach en chef universitaire à le pouvoir décisionnel d'une équipe CFL...C'est les Alouettes qui ont pris la décision!!!

2- comme fan de Laval, tu es pour la compétition uniquement lorsque ça avantage ton équipe?....ça ressemble à une attitude de looser

3- encore une fois...peut-on être mis au courant de tes qualifications? on aimerait avoir ton CV football...

Sylven a dit…

Als4ever, je ne crois pas qu'inviter un deuxième entraineur aurait à ce point fait dérailler le camp des Alouettes. A ma connaissance, il y a plusieurs équipes de la CFL qui ont plus d'un coach invité pour le camp. Il y aurait aussi eu une attitude "juste milieu" entre celle de Trestman et Popp : on maintient notre décision d'inviter juste Masson (et contrairement à ce que Anonyme dit, je ne crois pas que ça avantage Laval à ce point, on parle juste d'un jeune entraineur de position ici), et tant pis si vous n'êtes pas contents !

VM a dit…

Notre ami champion devrait peut-être nous expliquer en quoi un CV en football est utile à commenter une nouvelle qu'un peu d'éthique et de jugement suffisent à en saisir le sens...

Les Alouettes ne jugent pas nécessaire d'inviter une panoplie de coachs universitaires à leur camp... C'est discutable mais c'est leur choix. Par contre Tim Burke (DC et coach des DB) et l'organisation des Alouettes ont un lien privilégié avec Masson, ils se connaissent très bien, c'est normal qu'ils veuillent l'avoir comme coach invité. Et ceci n'est pas un avantage déloyal ou un passe droit, il doit y avoir plus d'une douzaine d'entraîneurs de la conférence Québec qui participent à des camps pro (CFL et NFL).

Alors n'en déplaise à champion, il y a effectivement un entraîneur-chef, aussi bon en football soit-il, qui est assez GROS TATA pour nuire à un coach de position de 2ème année. Car on on s'entend que s'il n'avait pas brailler comme un gamin, Masson serait en train de se perfectionner au camp des Alouettes. Et en plus, le coach TATA en question vient juste de confirmer aux Alouettes qu'ils ont aussi bien de pas en inviter des coachs l'année prochaine.

Anonyme a dit…

Effectivement, c'est quoi le rapport avec mon C.V. sur le football. Je sais que la décision vient de Trestman, mais il l'a pris parcequ'il y avait un chialeux pas parcequ'il voulait y allait lui aussi....Encore du beau chialage de Leroy Blugh...Je prend une chance et faux préjugé de ma part, mais ca lui ressemble.

Leroye

Anonyme a dit…

Bon je crois que cette discussion est devenue stérile et négative.

Malheureusement elle me rappelle les jours du forum des fans de Laval où ça s'insultaient de part et d'autre.

@ VM et Leroye....il n'y a personne ici qui insulte des coaches ou des joueurs...uniquement vous...et il n'y a aucun lien avec le fait que vous supportiez Laval, car Sylven fait montre d'un grand respect envers les intervenants du sport.

LFUQ est devenue extrêmement compétitive. Chacun des coaches doit travailler pour privilégier son équipe. Dans cette situation, le coach en question aurait probablement voulu que ses coaches soient également invités. Il a défendu son programme et les Alouettes sont changés leur décision. Le coach aurait probablement mieux apprécié s'ils avaient tout simplement invité un de ses coaches.

Ce coach n'est pas responsable de la décision des Alouettes. Dans les faits, vous lui reprochez d'avoir travaillé pour essayer d'obtenir une opportunité pour ses propres coaches.

Ces coaches travaillent énormément et pour un maigre salaire/horaire...si on compte toutes les heures!

Vous pouvez être en désaccord, mais vous ne pouvez leur manquer de respect uniquement pour cette raison.


Champion

Sylven a dit…

Champion, le truc là-dedans est de traiter les autres comme on aime se faire traiter. Surtout que comme tu dis, les joueurs et les entraineurs universitaires mettent beaucoup d'effort dans le football, souvent pour un salaire minime voire nul, en bout de ligne pour mon plus grand plaisir en tant que fan ! Peut-être le genre de réflexion qui vient en vieillissant...

Mais bon, selon le peu que j'en sais sur cette histoire, je continue de penser que le coach qui s'est plaint et Trestman partagent le blâme dans cette histoire pour lesquelles Masson a payé le prix de son renvoi du camp des Alouettes. Et j'aurais dit la même chose s'il avait été un jeune entraineur de position d'une autre équipe que le Rouge & Or.