vendredi 1 janvier 2010

Débutons 2010 avec pleins de bons voeux...


Nous avions sévi l’an dernier, et nous récidivons en ce début d’année, voici donc nos souhaits aux Carabins, instructeurs et autres… On le fait évidemment sans prétention, avec aucune autre intention que de vous faire songer et sourire…

À Marc-O Brouillette: Une invitation (bien méritée) à la Boule Est-Ouest… et une chance d’exhiber son puissant « gunslinging arm » davantage dans ses choix de jeux en 2010.

Coach Santerre : Un système de communication sans fil ou encore un truc rétractable, on craint qu’il ne se développe une tendinite à l’épaule à trainer son gros rouleau de fils jaune… ou qu’il travaille sur son lancer du lasso, on pourrait stopper Sébastien Lévesque ainsi.

Nicolas Guimond : Qu’il poursuive son travail de destruction de retourneurs adverses.

Djems Kouamé : D’être à l’autre bout du gunslinger et d’utiliser sa formidable impulsion à son avantage.

Frederic Plesius & Elie Ngoyi : De siffler (comme le font les trains), avant de frapper…

Hamid Mahmoudi & Frank Bruno : De les voir, une fois encore, s’aligner côté à côte comme retourneur de bottés. On a tellement trippé les voir dépecer les unités spéciales des Piqueurs à ConU.

Gregory Alexandre : Le titre de joueur défensif par excellence de la LFUQ. Et assez de ballons rabattus pour en faire de la corne aux mains …

À Alexis Rousseau-Saine : De ramasser autant de bills de 20$ par terre que de ballons égarés au sol.

Jonathan Beaulieu-Richard : De sortir de l’ombre et de faire sa place parmi les meilleurs secondeurs de la conférence Q.

À Rotrand : De se graisser avant le début de chaque partie, ainsi personne ne sera capable de l’arrêter !

Joash Gesse & Hamid Mahmoudi & Christian Houle : De faire belle figure au E-Camp de la CFL en mars.

À Peter Carrière : De canaliser son impétuosité sur le terrain et sur ses hits…

Aux partisans du R & O : De connaître enfin les affres de la défaite à domicile, pour vous éviter de sombrer dans l’insensibilité qui vous guette…

À Benoit Mongeon : De dire oui à toutes les demandes provenant des médias non-traditionnels (genre nous)…

Aux fans des Bleus : Suffisamment de BBQ pour notre panse, de jeux excitants des Bleus pour décrasser nos poumons et de culminer le tout d’une coupe en simili-bois plaqué à mettre à l’ombre de l’Oratoire, pour notre moral.

Et évidemment à tous les étudiants, universitaires ou non… l'incontournable: « du succès dans vos études » - C’est notre préférée pour débuter l’année – et on la sert abondamment ! héhéhé

1 commentaire:

Famous Guacamole a dit…

Je ne sais pas ou le mettre...texte complet de l'article sur Sam Giguere

Premier essai pour Samuel Giguère « Je sentais que j’avais ma place au même titre que les autres et ça, c’est très encourageant. »

From page 1 SHERBROOKE — Cinq retours de botté pour des gains moyens de 24 verges (dont un de 36 verges) et deux passes tentées, mais non complétées, dans sa direction. Certes, le Sherbrookois Samuel Giguère aurait aimé être plus impliqué dans l’attaque des Colts, mais pour un premier match en saison régulière en carrière dans la NFL, un revers de 30-7 subi aux mains des Bills, à Buffalo, c’est déjà ça.

THE ASSOCIATED PRESS Les Colts d’Indianapolis ont subi la défaite lors de leur dernier match de la saison, hier après-midi, contre les Bills, à Buffalo.

Et le receveur de passes de 24 ans aurait bien aimé des conditions climatiques un peu plus clémentes pour l’attaque aérienne des Colts. Jamais facile de passer le ballon lorsqu’il neige à plein ciel comme ce fut le cas hier dans l’État de New York.

« Il faisait vraiment froid et il neigeait beaucoup; l’attaque a donc utilisé un plan de match très différent. Le terrain était tellement glacé qu’on aurait dit une patinoire», a-t-il d’abord indiqué à La Tribune, hier soir.

« J’ai joué à partir du milieu du premier quart, mais je n’ai pas cumulé de statistiques pour ma partie. C’est sûr que j’aurais aimé ça contribuer davantage à l’attaque, mais ce n’est pas grave. J’ai bien aimé mon expérience. Ce que je retiens d’abord et avant tout, c’est l’exécution; tout est plus rapide qu’aux entraînements.»

C’était le dernier match en saison régulière pour les Colts, déjà assurés d’une participation aux séries éliminatoires et d’une semaine de repos.
Les réservistes ont donc rapidement fait leur entrée dans le match, pour affronter les joueurs réguliers des Bills. Au total, Giguère estime avoir participé à une cinquantaine de jeux, tant à l’attaque que sur les unités spéciales.

Il a disputé deux séries à l’attaque avec le quart Peyton Manning aux commandes, au premier quart, tandis que les autres ont été dirigées par le deuxième quart de l’équipe, Curtis Painter.

Ce dernier a tenté deux passes vers Giguère. « Je n’ai pas été en mesure de capter la première, car le gars qui me couvrait a fait de l’obstruction tandis que la deuxième, tentée sur un quatrième jeu au début du troisième quart, elle était hors de ma portée », s’est rappelé Giguère.

Pour la suite des choses, c’est le néant pour ce dernier. Sera-til de la formation des Colts pour les éliminatoires?

« Honnêtement, je n’en sais rien. Je ne sais toujours pas ce que les entraîneurs ont en tête. J’espère simplement avoir la chance de jouer de nouveau. Je n’ai pas d’autres options que d’attendre. Je me sentais bien, sur le terrain, je sentais que j’avais ma place au même titre que les autres et ça, c’est très encourageant.»

Giguère a réalisé cinq retours de botté d’envoi. Ses plus longs retours furent de 36 et 31 verges.