dimanche 10 janvier 2010

Les invités au E-Camp de la LCF 2010


Mà J - 4 février: Samuel Fournier (FB) du Rouge & Or a été invité pour remplacer un joueur blessé.

Voici la liste telle qu’elle a paru sur Rue Frontenac la semaine dernière énumérant 13 14 joueurs de la LFUQ invités au E- Camp qui va se tenir à Toronto de la Ligue Canadienne de Football, du 12 au 14 mars prochain. Dans les 2 listes que l’on a croisées, Michel Boudreault du Rouge & Or n’y figure pas, mais coach Constantin par l’intermédiaire de la plume de Richard Boutin assure qu’il est invité.

On souhaite bonne chance à tous ces joueurs, plus particulièrement ceux qui reviennent d’une blessure sérieuse, entre autres Joash Gesse et le même Michel Boudreault et dans une moindre mesure Hamid Mahmoudi, afin qu’ils puissent se montrer sous leurs plus beaux jours sous les yeux avisés des meilleurs recruteurs et autres coaches au Canada.

Il est intéressant de noter que bien que le Rouge & Or détenait 47% des joueurs étoiles de la LFUQ en 2009, il n’a pu avoir que 25 % de ses joueurs invités au E-Camp de la ligue au cours des 2 dernières années. Ce qui équivaut au total à un joueur invité de moins que Bishop’s (6)!!!

Certains commentateurs, et partisans de l’équipe de la ville qui astique ses canots, ont comme théorie que le niveau de compétition supérieur lors des pratiques du Rouge & Or (en raison du grand nombre de joueurs de qualités) en font ultimement de meilleurs footballeurs c.-à-d. ayant à se confronter aux meilleurs entre eux, ils ne peuvent que s’améliorer davantage que les autres. À la lumière de ces statistiques, disons que ça ne se transpose pas dans la réalité, pour la meilleure équipe au Québec depuis 2002. Ce qui prouve que particulièrement au football, sport d’émotion avant tout, la pratique restera toujours la pratique.

La situation des demis défensifs est particulièrement intéressante où l’on a invité le faux alligators étoile (qui ne nous avait définitivement pas impressionnés en demi-finale du Dunsmore) Nick Polianiato mais surtout Hamid Mahmoudi et le porte-couleur Ludovic Kashindi des renards verdâtres, au détriment des étoiles, et 4e année des bicolores dorés, Maxime Bérubé et Olivier Turcotte-Létourneau.

Il est évident que le choix des 50 invités au E-Camp, basés sur une requête d’au moins 3 des 8 équipes de la LCF, est moins politique que celle qui a mené à la sélection des étoiles de la LFUQ.

Parmi les joueurs qui avaient été invités à la Boule Est-Ouest au printemps 2009 et qui n’ont pas vu leur invitation réitérée au E-Camp, notons :

Carabins : Louis-Alexandre Aubertin
Rouge & Or : Samuel Fournier, Maxime Bérubé, Olivier Turcotte-Létourneau, Benoit Groulx*
Vert & Or : Charles Croisetière
Concordia : Jean-Philippe Binette,
Bishop’s : Jesse Andrews*, Steven Turner, Mike Berta

Rappelons que les invités au E-Camp ne constituent pas la vérité absolue. Nickolas Morin-Soucy et Guillaume Allard-Caméus ont passé l’année dernière dans le giron CFL sans avoir passé préalablement par le E-Camp.

*Quart-arrière: Marchandise considérée négligeable par la CFL à moins qu’ils ne fassent 6’4 et 240 livres.

15 commentaires:

Anonyme a dit…

Dans le cas d'Olivier Turcotte-Létourneau, je crois que la finale de la coupe Dunsmore et surtout le demi-finale canadienne ne l'ont pas aidé a bien paraitre pour etre invité

Profoot a dit…

Il y a un article sur versus Québec qui annonce l'arrivé dans l'organisation de Paul-Eddy Saint-Vilien et Yannick Brissette au niveau Cadet AA

http://www.versusquebec.com/oneNouvelleEquipe.do;jsessionid=8087955DBB4E5454581087D4265E379E.worker1?oi=5048

Est-ce que sa veux dire que Paul-Eddy Saint-Vilien quitte les Carabins ???????????

Profoot a dit…

L'organisation des Loups Cadet AA

Oups j'ai oublié d'écrire des Loups

Hohly a dit…

Ouin... Disons que l'argumentation que vous apportez contre "Les meilleurs contre les meilleurs" n'est pas forte forte... Un seul joueur de Laval invité au E camp une année donnée n'est pas une grosse statistique. Qu'est-ce qui est arrivé aux 7 Dunsmore d'affilées, au X championnat du Qc, Coupes Vanier, aux Équipes d'étoiles années après années, au nombre de joueurs de Laval dans la CFL... Ça c'est des statistiques.

Hohly a dit…

Autre point, le Laval Combine est maintenant une activité établie et toutes les équipes de la CFL y envoyent leurs recruteurs. Par defaut, tous les joueurs admissibles de Laval y sont présent. Donc à quoi bon inviter un joueur de Laval au E Camp ? Il vont les voir anyway...

Deux fans a dit…

@Anonyme 14:45- Particulièrement quand on sait que ce sont des matches surement très visionnés par les recruteurs.

@Profoot - Oui, on a vu, on l'avait tweeté :) - Selon ce qu'on lit dans l'article, son passage avec les Carbs est décrit au passé, et logiquement ce ne sont pas 2 postes qu'on peut mener conjointement. On présume que son séjour est terminé avec les Bleus.

@Hohly - On ne veut pas diminuer la domination de Laval, on veut simplement prouver que l'argumentaire voulant que les joueurs suppléants du R & O apprennent plus qu'un autre en pratiquant avec ses coéquipiers ne tiens pas l'analyse. Et on a comparé sur 2 ans pour être plus fair.

Les Carbs tiennent également une combine juste avant celle de Québec où également plein de joueurs des Carbs et d'autres équipes tentent de se faire remarquer des recruteurs.

Dans les les uns-contre-uns, les recruteurs veulent voir les meilleurs contre les meilleurs, les tests dans les mêmes conditions, etc..

Le E-Camp c'est la grosse affaire... mais comme on le mentionne à la fin du billet, ce n'est pas la seule...

Als4ever a dit…

Pourquoi alors les joueurs de Laval continuent-ils d'aller au ecamp lorsqu'ils reçoivent des invitations? Ils vont se faire voir anyway... ;-)

Profoot a dit…

Vous avez beau être partisans mais là vous charriés… Vous prenez ce qui fait votre affaire au lieu d’analyser l’ensemble, heureusement qui en à d’autres sur votre site qui le font.

D’accord avec toi Hohly

Tous les Universités au Québec ont d’excellent coaching staff et de très bon programme de football, ce qui permet à tous les joueurs universitaires d’espérer un jour, jouer professionnel. Cependant une minorité de joueur ont la capacité à chaque année de ce développer pour l’atteindre. ‘‘La crème remonte toujours à la surface’’ Malheureusement les autres plafonnerons et/ou aurons des blessures.

Jamal Lee (Bishop) et Samuel Giguère (Sherbrooke)… Ni un ni l’autre ne viens des Carabins et du Rouge et Or

Deux fans a dit…

@Profoot - On ne comprends pas trop ton point... On est d'accord à 100% avec ce que tu as écris et on ne voit rien dans le billet qui contredit tes dires...

Le Nain a dit…

Juste question de revirer le fer dans la plaies, un internaute a mentionné sur le forum de football universitaire que Julian Bailey aurait (aussi !!) signé à Laval. Attendons la confirmation hors de tout doute, mais quand même...

Aouch... !

Vengeur Masqué a dit…

À lire les commentaires des 2Fans, c'est à se demander comment Laval fait pour remporter des championnats provinciaux et nationaux avec si peu de talents!

À la place des entraîneurs des autres équipes, je rougirais de honte ce matin!

Sylven a dit…

Cette compilation de Deuxfans démontre trois choses selon moi : que toutes les équipes universitaires ont de très bons joueurs de football, que les nominations sur les équipes d'étoiles sont seulement une partie de l'équation pour les dépisteurs professionnels et que ce qui gagne des championnats n'est pas juste le talent pur mais la préparation, l'exécution et la profondeur d'une équipe. Car s'il y a une vedette du côté droit de la ligne défensive par exemple, vous pouvez être certains que les entraineurs adverses vont tenter d'exploiter le côté gauche. Donc, celui-ci doit être presque aussi solide pour ne pas que ça devienne une faiblesse.

Je souhaite aussi bonne chance à tous les joueurs invités au E-Camp et aux combines qui suivront.

En passant, j'ai bien aimé votre remarque comme quoi les quarts canadiens sont considérés par la CFL comme de la "marchandise négligeable", même si au fond ça m'agace royalement que de grands quarts universitaires comme Faulds, Brannagan, Groulx et Sacobie n'aient même pas eu la chance de se faire valoir dans "notre ligue" (sic).

Si la nouvelle se confirme, c'est malheureux pour les autres équipes mais c'était presque écrit dans le ciel pour Bailey, car c'est le receveur que Laval courtisait le plus.

Deux fans a dit…

@Le Nain - On l'avait Twitté hier... ;) - mais la rumeur semble très forte, donc ça semble être vrai. Celle-là, fait en sorte que c'est coach McGrath qui est récipiendaire du prix Tylenol, pour la deuxième fois en 2 semaines.

@VM - Va lire le commentaire de Sylven, l'explication s'y retrouve... à cela on peut y ajouter une profondeur unique dans tout SIC.

@Sylven - Pour contrecarrer "l'indifférence" quant aux QB, on a espoir que les cas (et succès plausibles) de Myles Gibbon et possiblement Jérémi (pas de E) Doyon-Roch aux USA fassent éventuellement plier les genoux aux D-G de la CFL... Mais ça va devoir passer par les states, pas par SIC.

Le Nain a dit…

Hmmm...

faudrait bien que j'essaie d'y comprendre qqchose à cette histoire de twitting...

Je vieillis...

:)

Deux fans a dit…

@Le Nain - Plusieurs réguliers du blogue se sont mis sur Twitter - ce n'est pas si compliqué... Commence par cliquer régulièrement sur notre bouton Twitter (marge de droite) pour voir ce dont on parle et tu vas comprendre progressivement.

Entre autre, c'est vraiment plaisant de pouvoir suivre les matches des autres équipes quand on est soi-même à un match (mais là faut le relier à son tel, c'est une autre affaire).