dimanche 20 octobre 2013

Match #7 - Ramassis de Notes

#6 A. Ndao a connu son meilleur match de la saison - Photo Domskibum
Voici quelques notes que l'on a relevées tout au long de la victoire des Carabins de l'Université de MOntréal sur les Hommes en Rouge de McGIll

On vous avait parlé de notre feeling sur la défensive des Carabins, nous avons eu raison "big time". Tous les joueurs défensifs réguliers semblent avoir été impliqués sur un jeu clé à un moment ou un autre. On a crié le nom d'à peu près tous les joueurs chacun leur tour, sauf...

#24 A. Pruneau, WOW... il joue au football à un autre niveau cette année. On est sur le point de prétendre qu'il connait la meilleure saison en défensive d'un joueur donné de l'histoire des Carabins, et ce devant la saison 2011 de JBR. Il a effectué des plaqués-clé, bloqué une passe avec son casque, causé un échappé et retourné quelques bottés d'envoi. En jasant du cas Pruneau avec #15 P-L Varhegyi après la partie, il nous a dit "il est tellement bon partout qu'il partirait QB et il excellerait!"

Parlant de P-L Varhegyi, nous ne croyions pas qu'il avait connu une si bonne journée que ça, mais les statistiques parlent en sa faveur, 10 en 15 pour 221v. et 38v. de gains au sol.

#91 Jr Luke a eu droit à une double ration de pizza après la rencontre. Il a joué pratiquement tous les premiers jeux offensifs comme TE, et a eu aussi beaucoup de répétitions de l'autre côté du ballon comme plaqueur défensif. Il a très bien joué dans les 2 rôles obtenant même son premier sac SIC.

Lorsque tu alignes #18 A. Dupuis et Jr Luke de chaque côté de ta formation offensive, on peut s'entendre qu'il y a de fortes chances pour qu'on entende des beding-bedang lors du déroulement du jeu.

L'offensive de McGill s'est vraiment cherchée pendant tous le match. Le petit jeu d'option de P-L Dussault et L-A Guimont-Mota qui sortent tous deux du champ arrière n'a jamais fonctionné et il était évident que P-L Dussault ne savait pas comment réagir devant les différentes formations Bleues ainsi que le peu de temps qu'il lui était alloué pour effectuer ses passes. Pour une recrue, ça en fait beaucoup.


On a été victime d'un Fanfaregate à McGill. En effet, 2 personnes avec des tambours se tenaient avec la section "Fanfare" (qui est au centre des estrades à McGill) et se sont mis à faire du bruit quand les Carbs étaient en attaque du moment que l'horloge des 20 secondes débutait jusqu'à la fin du jeu. Disons que nous avons dû discuter avec les 6 niveaux hiérarchiques qui sont responsables de la sécurité et du football à McGill pour enfin obtenir un répit au début du 4e quart...

Les zarebitres sont vraiment décourageants. Les Carabins méritaient la plupart des punitions qui leurs ont été décernées, mais toutes??? Plusieurs blocs qui apparaissaient honnêtes ont été appelés. On a même vu, l'habituellement très zen coach Addona manifester son incompréhension aux arbitres. Comme "Le Maraudeur" nous l'a rappelé, 18 - 160v. contre les Bleus et 2 pour 5 v. contre McGill. Qu'on veuille équilibrer les choses lorsqu'on affronte une équipe plus faible, on peut vivre avec ça, mais pourquoi Laval n'a pas à vivre un tel handicap?

Tout ça à un tel point qu'un moment donné, on est quasi certain de s'être fait appeler un "no-yards" contre nous alors que c'est nous recevions le ballon...