lundi 7 octobre 2013

Match #6 - Ramassis de notes - Le Renard, suite et fin.

Crazy-Lauzon a fait mordre la poussière au V & O -  Superbe Photo de Domskibum
Alors on est en selle pour notre Ramassis de Notes du match #6:

- Une façon de résumer la rencontre? On a identifié un Carabin dominant par quart:
1. #82 F. Ménard-Brière (qui a limité les dégâts)
2. #24 A. Pruneau
3. #15 P-L Varhegyi
4; # 27 Crazy Lauzon

- En l'absence de #18 A. Dupuis, on doit souligner le TE/FB #33 N. Narbonne qui est toujours dans l'action.

- Certains émettaient des doutes sur les capacités de coach Maciocia de diriger la défensive. La décision d'amener #24 A. Pruneau comme demi de coin a pratiquement annihilé le dangereux S. Blanchard. En passant, si A. Pruneau ne finit pas All-canadian, on ne sait pas ce qu'il faut faire! Il était partout!

- Avez-vous vu #91 Jr. Luke évoluer à l'attaque comme TE- bloqueur?

- La foule était très décevante à Sherby, n'écoutez pas le rapport officiel de plus de 6k spectateurs. En fait, on évalue la foule au maximum à quelque part entre 3 500 et 4 000 personnes. Le public Estrien doit être un peu exaspéré de voir les siens crouler dans les matches importants à domicile.

- Après la partie, on a discuté avec un membre très proche des Carabins (sans être instructeur) et on lui demandait pourquoi les 2 mêmes lignes qui s'affrontent deux semaines consécutives donnent des résultats très différents. La clé selon lui est le retour de notre docteur #57 A. Rousseau-Saine. Il disait qu'amener un joueur toile d'une telle qualité, 5e année de surcroit est un atout game changer pour l'équipe. La semaine dernière, il devait se "dérouiller" et comme il n'a pas suivi de camp d'entrainement, il est en retard, mais on voit que ça revient rapidement.

- Avec le retour anticipé de #67 D. Foucault, la ligne à l'attaque des Bleus va être en belle forme à l'orée du football d'hiver.

- On a hâte de voir les unités de couverture lorsque #5 P. Enchill (qui n'est pas tout à fait rétabli) et #32 N. Dubeau vont se joindre aux très actifs #32 Crazy-Lauzon et #1 Swiss Knife Erlington. Ça va faire beaucoup de talent, de fougue et de vitesse au pied carré!

- Parlant de Crazy-Lauzon, on lui a demandé quel était son secret, lui qui était toujours accroché dans les premières verges de ses portées. "Mon instructeur m'a toujours dit de faire aller mes pieds sans jamais m'arrêter."
 Vous regarderez les morceaux de jambons auxquels ses pieds sont soudés et vous allez comprendre pourquoi il a gagné 186v. en 20 portées.

- On a souvent beaucoup de doutes sur le playcalling, mais on n'a pas compris pourquoi les Verts sans Or, avec un quart de la trempe de Jay Roch se contentent d'une proportion course / passe partagée également à 50%. À titre de comparaison, disons que ça sert bien les Guêtres d'être déséquilibrés...

- À la suite de la performance de P-L Varhegyi qui a retrouvé son mojo au 2e quart, apprécier les sourires du père et du fils Varhegyi qui se retrouvaient à la fin de la rencontre valait le 4 heures de route.
 
- Pour une deuxième fois en trois semaines, le Renard a été vicieux. En effet, lorsque les Carabins contrôlaient le cadran et laissaient le match s'écouler. Le #90 du Vert & Or, A. Gagnon a profité de la formation "victoire" des Bleus pour sauter par-dessus la ligne et aller plaquer de façon tout à fait gratuite et inutile notre quart-arrière, sans être puni bien évidemment. Pourquoi est-on convaincu que dans une situation cas inverse, le joueur des Bleus qui aurait fait cela aurait reçu une rudesse de partie?