jeudi 25 octobre 2012

Match #9 | Le chant du faux-croco

Photo Domskibum
Drôle d'avant-partie à analyser. N'eût été de la domination des équipes francos sur les anglos illustrés une nouvelle fois la fin de semaine dernière, on écrirait plein de "si", mais à ce moment-ci, on peut oublier les "si" (et les rais tant qu'à y être).
 Donc, la question pour les Carabins, c'est de savoir si les Guêtres vont y aller avec tous leurs canons ou vont vouloir les préserver pour les éliminatoires qui débuteront pour eux à Qc city la semaine suivante. On sait que plusieurs Guêtres sont blessés, ou tentent de revenir de blessures. Alors, vont-ils se ménager ou ils vont y aller à fond de train anticipant une victoire de McGill? Leur porteur gros porteur de ballon Matt Burke, qui a été un facteur déterminant dans toutes leurs victoires, n'était pas habillé la semaine dernière en plus de quelques joueurs de ligne défensive.

Pour les Carabins, à ce moment-ci il faut minimiser les blessures, bien que dans un match de football, on ne sait pas trop ce que ça veut dire une fois que tu es sur le terrain, et exécuter les jeux pour être le plus mentalement prêt en vue des séries éliminatoires.
  

Plusieurs plateaux historiques constituent des cibles intéressantes à atteindre pour les Carabins.

Le plus important dans notre esprit: Dans toute l'histoire des Bleus, peu importe les excellents entraineurs et joueurs défensifs ayant revêtu le Bleu uniforme, JAMAIS nous n'avons alloué moins de points dans une saison régulière que l'ennemi juré.

Nous débutons le match #9 avec 95 points alloués par chaque équipe. Samedi à 16:15 nous saurons si nous avons renversé cette tendance.


Le 2e année, les Trémas #88 M. Davidson est à une réception de 10v. d'un record d'équipe pour les verges gagnées par la passe. Ce qui illustre bien le succès que le Roux et lui ont connu cette année, complétant un tandem Grassettois hors du commun­.

On gardera aussi un oeil sur #40 J-S Blanc qui n'est qu'à un sac du record de la conférence détenu par entres autres, L. Blugh. Le record SIC vient d'être établi il y a deux semaines par B. D'Aguilar de McMaster avec 12.5 (dans une saison de 8 matches).

Si #8 Rotrand Sené marque un touché, il dépasserait le record de 8 établi par J. Mroué et Y. Bériault lors de la fameuse année sans défaite des Bleus (2004).

Ailleurs dans la ligue
En fait, la seule chose un tantinet excitante cette semaine est l'infinitésimale chance que les Hommes en Rouge disposent du Vert & Gris samedi. En effet, une victoire de ceux-ci les propulserait en série (ils ont le bris d'égalité face aux Guêtres). Du côté des Estriens, une victoire ou une défaite ne change absolument rien pour eux, étant assuré de terminer au 3e rang. On rappelle que coach Lessard a déclaré la semaine dernière que seuls les joueurs à 100% seront habillés, dans le but évident d'arriver le plus physiquement prêt pour les séries éliminatoires.

Quant au match à Loyola, pas grand-chose à en dire sinon peut-être des records personnels et le dernier match en saison régulière pour des joueurs des deux équipes. Certains des ConUnistes en seront à leur dernier match SIC à vie (on entend beaucoup parler de 4e années qui ne reviendraient pas en 2013). Le Blanc & Rouge & Noir & Or se devant tout de même de gagner le duel pour maintenir sa domination au classement, on s'attend à ce que les troupiers du général désirent en terminer le plus tôt possible pour se reposer à l'aube des séries.

Finalement, l'affrontement du week-end se déroulera au collégial Division 2 entre les Grassettois et les Bad Boys de Limoilou pour le premier rang au classement et surtout le seul BYE disponible en première ronde des séries. L'affrontement se tiendra sur le boul. Crémazie, toujours samedi  après-midi.