jeudi 18 octobre 2012

Match #8 - Back in Blue

Voici ce que les Redmen risquent de croiser - Photo Domskibum
Les 2 derniers matches de la saison ne veulent plus rien dire pour les original Blue. On est assuré du second rang, et Qc city ne perdra pas à domicile contre Bishop's cette semaine et à Loyola la semaine prochaine. Donc, comme le commentateur Als4ever l'a affirmé à la suite de la constatation de notre problème de différentiel, l'essentiel pour les Carabins est d'arriver en série avec l''équipe la plus en forme mentalement et physiquement parlant.

On sait que par le passé, on s'est souvent rendu à la Dunsmore à Qc city sur les rotules, pour s'incliner parce que physiquement on n'en pouvait plus. L'an dernier, très sérieusement coach Maciocia avait avoué la semaine après la rencontre qu'il aurait eu des problèmes à aligner une équipe compétitive (et complète) pour aller affronter le ROC s'il avait remporté la finale québécoise. Son équipe comptait tellement de blessés et de joueurs au bout du rouleau.

Donc, qu'on habille et qu'on fasse débuter des recrues (#54 R. Scharoun, #59 G. Daoust, les frères Doucet #35 et #36), des vétérans qui ont vu moins de ballons récemment (on pense à des #94 W. Fontaine et #80 F. Leclerc), des joueurs qui ont besoin de voir de l'action, (#81 M. Fournier-Rioux et #16 A. Chabot) et qu'on repose les sur-utilisés ( #88 M. Davidson, #8 Rotrand, #57 A. Rousseau-Saine) et les blessés (#55 S. Légaré, #34 J. Lavoie, #44 J-S Martel). Il y a quatre ans, les joueurs avaient un bye d'une semaine dans le cœur de la saison et tous étaient contents de panser leurs bobos à cette occasion.

Personnellement, on pense même qu'on pourrait débuter la partie avec #4 G. Cousineau comme pivot et #32 N. Dubeau comme demi offensif. Ils risquent d'occuper ces postes l'an prochain au match initial, pourquoi ne pas leur donner cette expérience inestimable dès maintenant... De toute façon, pour l'emporter, les Redmen vont devoir passer par-dessus notre défensive, ce qui ne risque pas d'arriver.

À la défensive
On va vous donner un secret de CO... attendez-vous à des courtes passes des Hommes en Rouge (sic). Sans blague, les original Red se sont bien repris depuis deux semaines à l'offensive, mais ils n'ont essentiellement qu'une arme, soit le receveur recrue #18 Shaquille Johnson qui est actuellement le prétendant au titre de recrue de l'année dans la LFUQ

Au début de l’année, le CO des proprios du Percival-Molson, P. Boies amenait au niveau universitaire son hurry-up offense avec laquelle il a connu beaucoup de succès à FX Garneau, voyons si nous en allons être témoins. Rappelons que plusieurs sont sceptiques quant à l'efficacité d'une telle offensive dans un football à 3 essais

À l'offensive
Comme on est prêt à tout chambarder, on ne fera pas de grandes prédictions. Surveillez le meneur de la LFUQ pour les sacs et très coriace #9 C. Peltrop, Les secondeurs  #8 R. Trudeau et #51 A. Bernard sont respectivement troisième et quatrième pour les plaqués dans la conférence. N'oubliez pas que le nombre de jeux accordés par l'équipe rejetée par la OUA explique en partie cet état de fait.

Les Unités spéciales
Les deux seuls retourneurs que nous avons vu cette année sur les bottés de dégagement sont M. Davidson et A. Ndao, comme ils ont été également été les receveurs les plus utilisés chez les Bleus jusqu'à maintenant, on n'haïrait pas en voir un autre prendre cette charge cette semaine.

Chez les Original Red, surveillez le retourneur #85 Y. Langelier-Vanasse. Il est vraiment très explosif et difficile à amener au sol. Il nous a impressionné à toute les fois où on l'a vu.

Curiosité
S'il y avait un trophée pour le joueur ayant vu le plus de terrain, le choix reviendrait à # 66 Laurent Duvernay-Tardif des Redmen, un émule d'Hippocrate, qui a joué des deux côtés du ballon lors des deux derniers matches.

Nous ne croyons pas qu'il puisse réussir l'exploit avec succès samedi, particulièrement en regard de l'affamée ligne défensive des Carabins. Même avec des substituts, cette ligne est le fondement de la défensive de coach Thorpe.

Ailleurs dans la ligue
Les deux derniers week-end de la saison mettront aux prises les équipes anglos aux équipes francos. La séquence de victoires consécutive des francos est à 30, s'établira t'elle à 36 à l'issu de la saison ?

Nous en sommes, là-aussi, à évaluer les possibilités pour les équipes de se qualifier pour les éliminatoires. Essentiellement, Sherby avec une victoire contre ConU samedi s'assurerait de la 3e position au classement de la LFUQ et éliminerait toute vague possibilité d'éliminatoire pour les troupiers de coach McGrath.

Bishop's qui affrontera Laval et Montréal lors de ses deux prochaines rencontres se retrouve donc à regarder du côté de McGill (McGill détient le différentiel en cas d'égalité). McGill en affrontant des Verts pour lesquels le match sera surement sans importance en clôture de saison, pourrait toujours se glisser au quatrième rang et jouer un mauvais tour aux Mauves.