dimanche 14 octobre 2012

Match #7 - Ramassis de notes | Fallait viser la jugulaire

La défensive des Carbs était en feu  - Photo J. Hajaar
 Si cette partie nous a démontré une chose, c'est l'incapacité des Carabins à couper la jugulaire de son ennemi juré pour le mettre hors d'état de nuire. À la demie, nous avions récupéré 12 des 19 points nécessaires afin de tenir la Dunsmore à Montréal. Et après 2:29 d'écoulé au 3e quart, on reprend un ballon échappé par G. Rioux. Le patient est endormi, le cou est dénudé, la jugulaire saillante, mais nous la laissons intacte. Après deux jeux, il manque toujours 4 v. , nous tentons un jeu truqué qui ne passe même pas proche de fonctionner. Même si M. Langlois des visiteurs n'intervenait pas pour stopper le jeu, il y avait un surnombre de 3 Blanc devant 1 seul Gris qui attendaient #80 F. Leclerc. Il aurait fallu une passe ou un jeu plus complexe pour tromper la vigilance des troupiers du général Constantin.

- Beaucoup de playcalling de chaque côté qui nous apparaissait, sinon mystérieux, du moins inconstant. Comme si les deux entraineurs-chefs ne savaient pas quelle importance donner au différentiel de 19 points vis-à-vis la victoire ou la défaite.

- Au final, une victoire avec 3 points d'avance, lorsqu'on domine pour les premiers jeux (26 vs 16), les verges gagnées autant au sol que dans les airs (390 vs 250), le temps de possession (37:00 vs 23:00)  et nous terminerons 2 vs 1 dans les revirements, ça ne balance pas. La semaine précédente, le RNOROB avait accumulé ses 19 points d'avance avec des statistiques beaucoup moins dominantes.

- Depuis 3-4 matches, #50 J. Beaulieu-Richard joue comme un aspirant au Trophée du Président. Il est partout, sur tous les jeux, les unités spéciales et bon Dieu qu'il cogne fort! On imagine que les RONOBNO qui appliquent aujourd'hui de la glace sur des parties endolories savent de quoi on parle.

- Grosse rencontre de notre Roux QB #10 A. Nadeau-Piuze, victime de 6 sacs, devant constamment se déplacer pour éviter la pression et devant passer en mouvement. Il a pris de bonnes décisions toute la rencontre, avec quelques belles courses. Avec le premier match de l'année vs Sherbrooke, il devrait conserver une copie vidéo de ces 2  parties pour impressionner sa future progéniture rousse.

- À la suite du placement manqué de 27v. de #39 Charles "Jack" Bauer, coach Maciocia semble avoir perdu confiance en celui-ci, laissant #29 D. Deschamps accomplir non plus seulement les bottés d'envoi, mais également les convertis et les placements. Celui-ci ne le décevra pas en réussissant des placements de 22 et 21v par la suite. On constate que #17 J-D Chevalier continue de progresser comme botteur de dégagement.

Tout un catch d'A. Fortier-Labonté  - Photo J, Hajaar
- Le receveur v#1 A. Fortier-Labonté a réussi probablement le beau catch Bleu de l'année : Une passe wobblée saisie par-dessus son épaule sur une double-couverture à un moment clutch... WOW

- Est-ce que les joueurs de football du Rouge & Or suivent un stage de formation avec l'équipe de soccer de l'UL?

- Merci aux deux équipes de nous avoir donné une si bonne rencontre.