mercredi 5 septembre 2012

Match #2 - Les Abeilles traversent Décarie

L'homme aux botterlos noirs #44 J-S Martel va veiller au grain-Domskibum
Voici donc venir la visite anglophone de l'ouest de Montréal, belle période pour ça, il n'y a pratiquement pas d'animosité entre les 2 communautés ces jours-ci... le calme plat.

Pour ceux qui croient qui croient que la visite des Stingers, qui semblent moralement amochés n'est qu'une formalité pour les Carabins, on aimerait vous rappeler qu'ils nous ont battus à leurs 4 dernières visites dans notre sanctuaire sacré (2006, 2007, 2008, 2010), 4 DERNIÈRES VISITES! La défaite de 2010 constituant un affront qui mena ultimement au départ de coach Santerre.

Alors, comme à l'habitude des visites de nos homologues issus de la ruche, attendez-vous à un match chargé d'émotions avec beaucoup d'intensité à tous les jeux.

En offensive:
Après un match hors saison gagné au sol, un match inaugural gagné avec la passe profonde, bien malin qui pourrait prédire ce qui nous attend vendredi.

Ce qu'on sait de nos adversaires c'est qu'ils emploient une défensive 3-4 (donc trois joueurs de ligne et quatre secondeurs).  De mauvaises langues ont dit que les Piqueurs employaient une telle défensive par nécessité, manquant de joueurs de ligne défensive pouvant effectuer le travail. La perte de C. O'Kill, de L. Taillon et de K. Poyau leur enlève de la profondeur en défensive.

 Ils ont une bonne base de joueurs, c'est après que ça se gâte un peu: #90 Q. Smith (NT),  #97 S. Armstrong, #6 C. Walcott (LB), #10 Max Caron (LB) joueur défensif au Canada l'an dernier, #42 M. Chartrand (LB) une recrue dont Coach McGrath ne tarit pas d'éloges et une solide tertiaire menée par les 4e années #31 N. "Prime Time" Taylor (S) et #23 K. Robertson (HB). Ils ont de grands corners en #27 K. Vaillancourt (6'1) et #28 K. Prempeh (6'3).

 On s'attend tout de même à ce que les Carbs tentent d'établir le jeu au sol en début de match, mais disons que le niveau de confiance de l'attaque doit être très élevé ces jours-ci.

Notre Roux national a déjà dit en entrevue qu'un point qu'il désirait améliorer était sa constance. Après sa prestation qui lui a valu le joueur offensif de la LFUQ, ce match sera un bon test.

En défensive:
On a vu la ligne offensive de Sherby vaciller sous la pression de la rapide ligne des Carabins dès la première passe tentée par The Messiah, on s'attend à ce que le même scénario se reproduise contre la ligne offensive douteuse des ConUnistes. Reid Quest Reid est un quart dans le même genre que Jay Roch, alors on lui suggère de booker un rendez-vous de physio/massage pour très tôt samedi matin... Ça va venir rapidement, de partout et ça va faire mal!

Sachant cela, les coachs de la rue Sherbrooke vont surement prévoir un éventail de petites passes voilées ou dans les flancs...  On ne serait pas surpris qu'une ou deux tombe dans des mains Bleues.

À surveiller, leurs excellents SB #8 K. Bastien, #12 J. Henry et #15 M. Harrington qui brillent tous à différents niveaux.

Les unités spéciales
Si les visiteurs peuvent causer l'upset quelque part, ça passera par les unités spéciales.

Ils possèdent un botteur plus que respectable en K. Treolar, de plus, ils ont le meilleur retourneur de la LFUQ en K. Robertson (qui ne tombe jamais au premier plaqué).

On sait que la semaine dernière, nos unités de couvertures en ont arraché contre Sherbrooke, laissant à quelques reprises des retours de plus de 30 v aux Vert & Gris.

Du côté de nos botteurs, disons que moins on en parle, mieux on se porte... Mentionnons tout de même la performance solide de #29 D. Deschamps sur les bottés d'envoi qui a propulsé tous ses bottés au-delà de la ligne de 15v. et toujours dans les coins.

Dans les autres types de bottés, on ne peut aller qu'en s'améliorant...

Les intangibles
Le yin : Ce qui est plaisant d'avoir des instructeurs CFL expérimentés c'est de savoir que la défensive 34 de ConU ne doit pas réellement inquiéter coach Maciocia qui a surement vu ça à quelques reprises dans sa glorieuse carrière.

Le yang: Mauvaise "passe" de punitions la semaine dernière, on a comme l'impression que ça va se poursuivre cette semaine...

Intéressant little known fact:  
Lors de leur visite en match d'ouverture à la mi-septembre 2007, il y eut 3 900 spectateurs au CEPSUM, on a bien hâte de voir le nombre vendredi soir.

Ailleurs dans la LFUQ
En même temps que le match qui nous occupe, le Vert & Gris sera à Percival pour tenter de regagner ses esprits et le chemin de la victoire. Une dichotomie intéressante lors de ce match, les Sherbyens qui voudront prouver que l'humiliante défaite de la semaine précédente ne témoignait pas de la valeur de l'équipe et les McGillois qui voudront montrer, surtout devant leurs partisans, qu'ils désirent "vraiment" une place en éliminatoires. Le match est disponible en webcast sur SSN Canada.

Samedi après-midi, dans le match de la semaine de Rad-Can, les bicolores dorés visiteront les émules de Barney dans le stade à la galerie de presse plus petite que mon cabanon à jardin. Les Bishopois sont un peu une boîte à surprise cette année. On s'attend néanmoins à ce que le R & O court en masse au centre de la ligne avec leurs 3 porteurs en belle forme et le maintenant quasi légendaire "bide mou" des Guêtres.

Jetez un oeil sur les deux DE des Gaiters, E. Ngoyi et J. Watts, deux excellents ailiers défensifs que coach John va vouloir neutraliser par ses choix de jeux.