dimanche 30 septembre 2012

Match #5 - Ramassis de Notes | Hostile Takeover


Dès la présentation des joueurs, il était évident que les partisans Bleus s'étaient déplacés à l'ouest de Décarie voir les leurs gagner, tandis que les partisans jaunes (c'était leur couleur) attendaient quelque chose... qui ne viendra jamais. Jamais vu une foule adverse si silencieuse... pire qu'à McGill.


#40 J-S Blanc a connu une autre journée avec 2 sacs, et sur la photo qui accompagne ce billet, on voit qu'il aurait pu obtenir une assistance sur l'interception de #37 N. Gauthier en
provoquant une woblée au moment du décochage par #5 Reid Quest Reid. Il est maintenant rendu à 8 sacs en 5 matches. C'est vraiment dichotomique de voir un joueur aussi gentil et souriant que J-S se transformer en guerrier affamé et pourchassant tout ce qu'il se passe devant lui sur le terrain. Il nous a mentionné après la rencontre qu'il avait bien hâte d'affronter l'auto-proclamée "meilleure ligne offensive au Canada"...

Le #10 Roux A. Nadeau-Piuze a connu une rencontre correcte. Bizarrement, il a obtenu plus de succès avec ses longues passes qu'avec ses courtes. Il a été frappé solidement (et ça a fait mal ) pour la première fois de l'année. Le #1 A. Fortier-Labonté a réussi un gros catch et la combinaison des rapides #6 A. Ndao et #88 M. Davidson fournissait trop d'armes pour la défensive Bourgogne qui semblait prise au dépourvu.

Son successeur anticipé, #4 G. Cousineau a débuté la 2e demie comme pivot et a bien paru, sans rien transcender, ses passes rapides et véloces laissent anticiper de belles choses. Il a été frappé très solidement à sa première "vraie" course. On a semblé entendre de la bouche du défenseur ConUniste: "Bienvenue dans la CIS". Il était évident que Gabriel voulait trop en faire.

Le demi de coin #9 Fode Yansane était de toute évidence la cible du pivot Saskatchewanais. Bien qu'il ne se faisait jamais battre de vitesse par son receveur, de toute évidence, il ne lit pas le non verbal du receveur auquel il est assigné. Le receveur se retournant au dernier moment vers le ballon prend Fode par surprise à tout coup. Il faut dire que son opposant Sanchez Deschamps est un vétéran de 5e année et qu'il a surement noté tôt dans le match cette faiblesse de notre hardi demi-défensif. Du pain sur la planche à l'entrainement cette semaine pour le produit de Dalbé-Viau.

Voir #8 Rotrand Sené en open field face à #31 Nathan Taylor à un contre un valait le prix d'entrée. On le voit sur la photo ci-contre, mais également à mi-chemin dans le vidéo de Rad-Can. Rotrand avait déculotté son rival de toujours et homologue de 4e année, mais sa dernière feinte a permis à celui-ci de l'attraper à une main pour stopper sa progression.

On le sait, les matches avec les Piqueurs sont habituellement les plus salauds. La pire cheap shot de l'année qu'on a vu:  A. Ndao se fait faire de l'interférence alors qu'il avait battu son receveur et qu'il revenait vers le ballon, le défenseur le jetant au sol avant même l'arrivée du ballon. Un autre demi défensif se rua sur lui tête première  lorsqu'il était au sol sans protection et que le ballon n'était plus en jeu, lui "sonnant les cloches"... Cheap!

Plusieurs joueurs de Vanier étaient venus assister à la rencontre... De toute évidence, ils ne se commetront pas avec l'équipe dirigée par coach McGrath...

Du côté des blessés, on a vu #55 S. Légaré au sol pendant de longs moments, se lamenter et rager tout en se tenant la jambe. Il semble que ce soit sa cheville qui soit touchée. Donc au moins, on ne mentionnera pas le tragique mot de trois lettres à son genou. Quant à la perle de Jonquière #7 D. Ménard, qui n'avait pas complété le match de la semaine précédente, il regardait la rencontre des lignes de côté touché par une commotion cérébrale. Il devrait être de retour à Qc city la semaine prochaine.

Le unsung hero
On aime bien la progression de #5 P. Enchill sur les unités spéciales. Il est toujours dans le coeur de l'action et tente de faire du mieux qu'il peut pour aider l'équipe. Il réalisera deux plaqués sur les US (même si on ne lui en crédite qu'un seul. Il a été de quelques formations d'attaque et ses blocs sont parmi les plus solides chez les attrapeurs de ballon. La compétition au sein de l'unité de receveurs est très vive cette année. Ainsi, #80 F. Leclerc n'était pas starter contre ConU et on vous rappelle que M. Fournier-Rioux n'a pas revêtu le Bleu uniforme lors des 2 derniers matches. Un niveau d'excellence et de profondeur au sein de cette unité qu'on a rarement (jamais?) vu chez les Bleus.

Addenda
Oups on oubliait, la bande de partisans de la première heure, dont Jacques_L et Bert font parti, nous ont remis à la demie, avec leurs yeux ébaubis, un papier sur lequel figure le nombre de minutes de jeu avant la première pénalité attribuée aux Carabins: 21 minutes, 7 secondes. De mémoire de partisans, surement un record . L'arbitre du match était M. René Daigneaullt.