dimanche 9 septembre 2012

Match #2 - Ramassis de notes - Les abeilles se font traverser

A. Nadeau-Piuze passant avec succès au delà de 65.1% - Photo Domskibum
Superbe victoire des Carabins contre des adversaires qui nous avaient fait mal au CEPSUM depuis quelques années. Belle atmosphère, belle température,la drumline en forme et les cheers ayant remisée leurs t-shirts, une soirée parfaite.

Allons-y pour notre ramassis de notes:

Ça a débuté du bon pied lorsqu'on a appris avant la rencontre que notre garde #53 A. Stropiano avait obtenu gain de cause lors de son appel auprès de SIC et sera habillé. Notons qu'un autre o-line blessé, D. Foucault serait sur le point de faire un retour.

Alex Nadeau-Piuze complétera la rencontre avec 17 passes réussies en 25 tentatives (pour un excellent 68%) . On avait pourtant l'impression que notre Roux Guerrier en avait manqué davantage...  Peut-être que nos exigences augmentent sans que nous ne nous en apercevions. Il a définitivement développé une vélocité dans ses passes qu'il n'avait pas à ses 4 premières années.  On a peut-être vu seulement une seule wobblée depuis le début de la saison.

Gros catch pas facile de #1 A. Fortier-Labonté en début de match. Cet attrapé donnera du rythme et de la confiance à l'attaque Bleue.

On a pu apprécier la vitesse de #88 M. Davidson lors du premier touché des siens lorsqu'il a battu son couvreur uniquement avec sa vitesse. Avec leur vitesse, les trémas sans blessure et A. Ndao amènent l'équivalent d'un lance-flamme dans le coffre à outils de coach Maciocia.

On adore lorsqu'on utilise un jeu aérien dans le flanc à #8 Rotrand Sené. On aimerait savoir notre fiche quand on est capable lui distribuer le ballon ainsi à au moins 2 reprises dans un match. On sent que ça fesse directement dans le moral des défensives adverses lorsque ces courtes passes à Rotrand réussissent, comme s'ils étaient attaqués par trop d'armes à la fois. Rotrand a disputé la rencontre avec une orthèse au genou. Ses cuts semblaient aussi décisives, mais il n'avait pas la même vitesse dans le flat.

Parlant de porteur, #32 Nick Dubeau (103v.) gagne du galon toutes les fois où il touche le ballon. Possiblement la plus grosse acquisition du dernier recrutement pour les Bleus.

 Le record des Carabins pour le plus de sacs en une saison a été établi l'an dernier par J. Pierre-Étienne avec 10, le record SIC (co-détenu par L. Blugh) est de 12. Notre # 40 J-S Blanc en a obtenu 6 après seulement 2 matches. Et on rencontre samedi prochain une défensive prompte a accordé des sacs. Le match se terminera avec un total de 9 sacs pour les Carabins et des douleurs lancinantes pour le quart Reid Quest Reid. D'ailleurs, les secondeurs sont frustrés ; la d-line ne leur donne pas la chance de se rendre aux quarts adverses!

Un joueur qui avait passé sous le radar des DeuxFans, le receveur #42 Mathieu Marier, un produit des Cheminots de St-Jérôme (Div. 3). On croit l'avoir vu s'aligner en défensive. Il a réussi un beau plaqué solo.

La tertiaire n'est pas clean dans ses plaqués, plusieurs YAC ont été accumulées par les visiteurs simplement parce que les receveurs ConUnistes ont effectué une feinte après réception et se sont éloignés de leurs couvreurs sans même se faire ralentir. Ça pourrait être couteux contre A. Fox et les excellents receveurs des Guêtres la semaine prochaine.

Rien à dire sur les botteurs. (C'est positif comme nouvelle!)

Notre unsung hero
Alex lors du contact fatal - Domskibum
Depuis le début de la saison, un de nos favoris, le solide TE des Bleus #18 A. Dupuis n'avait rempli que des missions de bloqueur. Au milieu du match, il reçoit un direct snap sur un jeu truqué des unités spéciales. Il détale à l'aile et permet un premier jeu important pour les Carbs. Après 21v. de course, le demi-défensif des Piqueurs K. Robertson se lança dans ses jambes pour l'arrêter.

Alexandre fut arrêté, mais son pied resta coincé dans le gazon synthétique entrainant un ACL et collatéral interne déchiré à son genou, mettant ainsi un terme à sa 3e saison SIC...

S'il y a un grinder qui va revenir plus fort que jamais l'an prochain, c'est Alexandre... lâche pas, le meilleur est à venir.

Le social
 Nous sommes très déçus que La Presse n'ait pas envoyé de journaliste pour couvrir la rencontre. Come on la rue St-Jacques, c'est le match inaugural des Carabins, il y a 5 100 personnes sur la montagne et vous avez une édition papier qui sort le lendemain. Si vous ne faites pas de la nouvelle sur ça, ça vous prend quoi??

La foule étudiante a réussi à faire en sorte que l'odeur de pot présente pendant et après la partie (dans les sections paires) était plus intense qu'au concert d'Eminem à Osheaga l'an dernier... ce qui n'est pas peu dire! Bientôt du Bob Marley dans les haut-parleurs du CEPSUM?