jeudi 3 novembre 2011

Semi-Finale de la Dunsmore - De retour dans le champ

Grosse bataille à prévoir dans les tranchées - Photo Dom Bernier
La vraie saison commence comme diraient les puristes du hockey. Au football, elle va être courte pour une des deux équipes.

Remettons les choses en contexte, les Carabins n'ont pas gagné sur le gazon naturel de Sherbrooke depuis 2006 (aucun Carabin de l'édition actuelle n'était habillé à cette occasion). Il s'agit du premier match éliminatoire à Sherby depuis 40 ans, les estrades risquent d'être pleines avec une foule très motivée. Tous les réguliers des Verts seront de retour au jeu pour l'occasion, dont les bêtes noires des Carabins: R. Gagné et V. Garwood.

Quant à nous, nous n'avons pas eu vent de blessé qui serait de retour, sauf peut-être le demi-défensif #34 Jonatan (pas de H) Gagnon, qui reviendrait après une semaine d'absence.

Mais malgré tout ça, on déborde de confiance... On aime cette équipe de résilients...

Les secrets du succès? Coach Maciocia a déjà parlé que ça se jouerait au 1er quart. Sherby a montré au dernier match comment sortir une foule du match, au CEPSUM. Les Carabins n'ont pas l'équipe pour faire une grosse remontée spectaculaire. Ils sont une équipe qui marque peu de points, mais qui en concède très peu également. Lorsqu'ils forcent le jeu pour inscrire des points, ça se retourne souvent contre eux.

Néanmoins, ils créent beaucoup de revirements, parfois à la demande. La clé pour dénouer la ceinture de chasteté du Renard sera d'inscrire des points lors de ces occasions, soit par l'offensive ou en faisant des points directement lors du revirement (ce qui est n'est arrivé que très très rarement cette année).

En défensive

Le retour du sénateur sans bas roses #89 J. Pierre-Étienne est évidemment le changement marquant depuis la semaine dernière. On se souvient que #7 D. Ménard et le finissant #98 G. Duclervil ont connu un très bon match à cette occasion. Il sera intéressant de mesurer l'impact de l'addition de l'homme aux mains les plus larges de SIC, que l'on devine particulièrement affamé, à cette ligne hors-pair....  il démontrera peut-être l'étendu de son talent devant son tortionnaire, le commissaire Tom Allen, habitant de Sherbrooke.

Jeremiah The Messiah avait retiré la pertinence de cette ligne, lors de ses drives majeures au dernier affrontement avec son 3 steps drop et un release très rapide à S. Charbonneau-Campeau et I. Bamba. Ceux-ci étaient "prudemment" surveillés par les demis de coin, leur laissant suffisamment d'espace pour compléter la passe.

Il sera intéressant de voir comment les Bleus tenteront de contrer cette botte qui semblait irrésistible samedi dernier. Ça nous prendrait les bras sans fin du "Rabatteur" pour lui couper ses passes au vol.

On s'attend à voir #19 M. Dubuisson évoluer comme demi de coin pour surveiller l'athlétique I. Bamba. Le retour de J. Gagnon allouera au coach Movember à l'année, Denis Touchette de l'intégrer comme HB et de pouvoir l'amener en renfort lors de situation de course.

À l'offensive

Il y a pas un million de secrets à l'offensive des Carabins, c'est une offensive verticale qui repose sur l'exécution.  De la protection à la réception, tout doit être exécuté parfaitement. Compte tenu de la saison actuelle de Rotrand, nous n'avons pas de grande vedette qui peut faire la différence. Tous doivent faire la différence.

S'il y a un aspect impératif à l'attaque, c'est que les 5 premières passes soient captées ou près d'être réussies. Pas d'échappées dans les mains ou de passes complètement hors cible au début du match. Par la suite, on verra...

Est-ce coach Loranger qui domine tant coach Maciocia?  Mais pour une raison qu'on ignore, la défensive de Sherby semble rivaliser de compétence avec le R & O lorsqu'elle joue contre nous. Pourtant les autres équipes de la LFUQ n'ont pas autant de problèmes que les Carabins lorsqu'ils la confrontent.


Les unités spéciales

Comme on en est à notre 3e game preview avec Sherby, avons-nous besoin de rappeler les noms de R. Gagné et de I. Bamba?? Avec #15 PP Gélinas qui tient ses bottés de dégagement hauts et dans les coins (idem pour W. Dion), ce n'est pas là où ils sont le plus dangereux, mais plutôt sur les retours de bottés d'envoi et sur les placements manqués. Donc, ne manquons pas de placement, ça sera déjà une bonne chose de réglée.

Une chose dont on parle peu, c'est l'importance de nos 2 excellents secondeurs de 4e année, #14 N. Guimond et #94 W. Fontaine, qui arrivant frais et reposés au sein de ces unités, agissent souvent comme catalyseurs...


Ailleurs dans la LFUQ

ConU s'en va tranquillement à l'abattoir PEPS-TELUS-UL-PEPSI-PKP samedi... La seule chose qui pourrait déranger le R & O serait d'évoluer le samedi au lieu du dimanche à domicile. Qui sait, ça pourrait dérégler leur horloge interne.

Notre seul souhait, c'est que la partie soit serrée pendant 2 quarts, pour qu'au moins ils attendent le gagnant des Bleus-Verts en ayant quelques blessures à lécher.

Fin de semaine décisive au football collégial. Les gagnants obtiendront tous leur billet pour Limoilou (méchant billet) où se disputera le Bol D'Or, la semaine prochaine. Revue de la division 1 par Anthony Leduc sur Versus Football (l'homme qui appuie Claude Robinson).

Le seul match pour lequel on gagerait serait le Vieux qui devrait l'emporter sur Vanier, l'ensemble du reste des matches de toutes les divisions pourraient tous se décider sur le dernier jeu de leurs rencontres:

Div. 1:
Vanier vs Vieux-Montréal - le classique, délicieux avec un scone
GogoGarneau vs Les Beus de Champlain-Lennox - Un autre Verts vs Bleus

Div. 2
CNDF vs Limoilou - Le combat de la Vieille Capitale, la haute vs la plèbe.
Beauce vs Sherbrooke - C'est le stand à patate de Thetford qui va finir gagnant

Div. 3
Valleyfield vs Grasset - On parierait sur celle-là aussi, l'équipe de notre futur QB. On aime bien le grand receveur #7 de Valley.
Outaouais vs Lionel - Issshhh les troupiers de coach Piché sont sur une lancée. Mais Lionel possède G. Parent. Un Bol d'Or entre les 2 équipes de Div. 3 qui graduent en Div.  2 en 2012?