mercredi 30 novembre 2011

Recrutement 2012 : Les besoins du Rouge & Or

Comme nous le savons tous, le recrutement est le pain et le beurre des programmes de football universitaire qui veulent continuer à bien performer ou encore qui veulent tenter de rejoindre le peloton des équipes de tête. Je ne vous apprends rien non plus en vous disant que le Rouge & Or de l’Université Laval, champion de la Coupe Dunsmore pour une neuvième année consécutive et finaliste (j’aurais préféré utiliser un autre mot !) de la Coupe Vanier pour une sixième fois sur la même période, est dans la première catégorie et que ses besoins sont donc moindres que d’autres équipes de la LFUQ ! Tout de même, à chaque année des joueurs importants graduent ou sont repêchés par la LCF.

Ainsi, rendu à cette période de l’année, ce que Glen Constantin et ses acolytes ont en tête est de renflouer certaines positions où la profondeur est un peu plus mince. Voici donc, à la demande des Deux Fans, ma petite analyse personnelle des besoins de l’équipe de mon alma mater. Vos commentaires sont évidemment les bienvenus !

(Note au lecteur : toute ressemblance avec un billet similaire publié l’an passé n’est pas fortuite, la version 2011 m’ayant servi d’inspiration !)

En offensive :

Au poste de quart-arrière, bien que Bruno Prud’homme ait gradué, la relève est passablement assurée avec la présence de Tristan Grenon, ainsi que du franco-ontarien Alex Skinner recruté l’an passé mais qui en sera à sa première année d’éligibilité en 2012. Ajoutons à cela Olivier Turcotte, Charles Lambert et Marc-Antoine Langevin en cas de besoin, le Rouge & Or est bien pourvu à cette position pour plusieurs années encore.

Chez les demis offensifs, le recrutement en 2010 de Guillaume Bourassa et Pascal Lochard, ainsi que l’arrivée du meilleur prospect collégial l’année dernière, Maxime Boutin, rend cette position blindée pour plusieurs années. Cela malgré le départ du porteur #1 de l’équipe, Sébastien Lévesque et la retraite surprise de Maxime Béland avant la saison 2011 pour des raisons académiques. Un peu plus de profondeur ne serait quand même pas superflue.

Du côté des receveurs, le prolifique Julian Feoli en était à sa dernière saison en 2011. Par contre, avec les récents recrutements fructueux à cette position, il reste plusieurs gros noms pour prendre la relève, que ce soit Mathieu Bouvette, Guillaume Rioux, Yannick Morin-Plante, Junior Seydou Haidara, Adam Thibault, Julian Bailey et Matthew Norzil. Mais la profondeur n’est plus ce qu’elle a déjà été, donc un peu de renfort serait bienvenu.

La ligne offensive a pris un sérieux coup de jeune ces deux dernières années avec l’arrivée de plusieurs recrues de qualité, dont entre autres et Pierre Lavertu (qui avait déjà mérité le poste de centre partant) et Karl Monjoie (qui avait mérité le poste de garde à droite partant avant le retour au jeu de Pascal Baillargeon) en 2010, puis Karl Lavoie (qui a mérité le poste de bloqueur à gauche partant) et Danny Groulx (qui a mérité le poste de garde à gauche partant) en 2011. Avec deux partants qui graduent cette année (Baillargeon et Michel Boudreault), il y a encore des besoins même s’ils sont beaucoup moins criants qu’il y a deux ans.

En défensive :

La ligne défensive s’est passablement dégarnie aux ailes avec la graduation de Marc-Antoine Fortin et le probable repêchage d’Arnaud Gascon-Nadon dans la LCF. Il y a bien deux jeunes joueurs talentueux qui poussent en Vincent Desloges et Jean-Michel Fortin (frère de l’autre, de retour d’une grave blessure au dos en 2011) mais la profondeur est mince ensuite avec seulement deux substituts, si bien que quelques ajouts sont nécessaires.

Chez les plaqueurs, les partants Jean-Alexandre Bernier (4e année) et Jonathan Drolet (5e année) achèvent leur parcours universitaire, mais la profondeur est meilleure avec quatre substituts.

La secondaire perdra possiblement deux gros morceaux au repêchage de la LCF cette année en Frédéric Plesius et Samaël Lavaud. Il ne resterait alors que Francis Beaudet (3e année) comme partant et la relève est mince avec la défection de Byron Perez-Archambault (nous ne reviendrons pas là-dessus !) et la retraite forcée de Michaël Abraham. Bref, avec seulement quatre autres secondeurs dans tout l’alignement, du renfort est primordial car la profondeur est à toute fin pratique nulle ! Bien que le Rouge & Or ait déjà recruté Shayne Gauthier (Beauce-Appalaches), il voudra sûrement aller chercher d’autres gros noms à cette position.

Au niveau de la tertiaire, deux partants gradueront l’an prochain, soit Félix Bisson-Audet et Dominique Noël (à noter que Noël est un cas incertain pour 2012 ayant terminé ses études et ayant déclaré que son corps ne supporterait pas une autre année). Par contre, le recrutement précédent a été faste à cette position si bien que du renfort n’est pas essentiel à court terme. Notons déjà l’arrivée de Jean-Philippe Bolduc (Champlain-Lennoxville) qui a dû reporter son entrée à l’université d’un an et celle du prometteur Michaël Langlois qui n'a pu revêtir l'uniforme en 2011, se remettant d'une rupture de l'ACL. Est-ce que Yansane Fode (Vieux-Montréal) l’imitera, lui qui s’était aussi commis envers Laval l’année dernière ?

Unités spéciales :

Chez les botteurs, l’excellent Christopher Milo a été une grosse perte pour l’équipe lorsqu’il a quitté pour la LCF mais le Rouge & Or a refait le plein en allant chercher Maxime Boudreau et l'excellent Boris Bede l’an passé.

En résumé, les besoins du Rouge & Or se situent cette année :

À court terme, c’est-à dire des joueurs qui pourraient voir du terrain dès 2012, chez des secondeurs, des secondeurs et des ailiers défensifs.

À moyen terme, c’est-à-dire des joueurs qui pourraient prendre la relève en 2013 ou 2014, chez des joueurs de ligne offensive, des receveurs et des plaqueurs.

Donc quelques défis pour Glen Constantin et son équipe dans ce recrutement mais rien de criant, en espérant que la récolte de 2012 sera aussi fructueuse que celles de 2010 et 2011 !

Note des Deux Fans: Dans deux articles différents hier, les deux joueurs  transférés NCAA qui étaient arrivé simultanément à Québec, A. Gascon-Nadon et Frédéric Plesius ont déclaré qu'ils n'excluaient pas un retour avec le Rouge & Or en 2012. 

On remercie notre collaborateur et gagnant du pool LFUQ-ALB 2011, Sylven, d'avoir pondu cet excellent billet sur son équipe favorite.