vendredi 26 août 2011

Visite au camp 2011- Trois petits tours et puis s'en vont...

A. Coady qui défend le ballon sous l’œil de Paulo - Photo Domskibum
Nous sommes retournés hier pour une dernière fois cette année au camp d'entrainement au CEPSUM.

Nos remarques:

- #51 (ou 41) Byron Perez-Archambault (LB) a le potentiel pour être un joueur marquant de l'histoire des Carabins. On a lu quelque part qu'on le donnait à 6'1... euhhh peut-être plus 5'10 max. En tout bon vrai middle linebacker, il se déplace très rapidement latéralement. Ce qui est plus "payant" pour un MLB que d'être bon en couverture. Personne n'est réellement inquiet quant à sa capacité de casser les courses au centre.

Tout le monde parle des qualités footballistiques de Byron, mais une chose qui est négligée est son leadership... Laissez-lui le temps de s'installer (ça peut prendre un an ou deux) et vous le verrez inspirer et leader la défensive Bleue.

- Peu importe ce que nous dit D. Maciocia, le #84 Alexandre Fortier-Labonté (RV) va être partant le 1er septembre, il a fait tout un attrapé fingertips sur une longue passe.

- #44 J-S Martel (DL) connait un excellent camp, on va le voir souvent à l'écran avec ses gros bras colorés...

- Pas évident de départager entre les 2 quarts #6 Yan Zip Cyr et notre #10 Roux... Parfois c'est l'un, parfois c'est l'autre... mais aucun des deux ne se démarque de l'autre distinctement. Alex s'est beaucoup amélioré par rapport à l'an dernier, beaucoup moins de passes wobblées et il semble plus mince, plus rapide, surement que la compétition pour le poste de partant l'a forcé à se surpasser.

- #2 A. Coady - Nous ne l'avions pas avoué, mais une de nos craintes était l'apparente "frêlitude" d'Anthony, face particulièrement lors des jeux au sol. Surtout que l'an dernier nous avions été gâtés par l'irréprochable année de l'étoilé J. Hamel.

Sur une séquence hier, le très court RB #22 C. Martinez fonce à pleine allure en open field sur Anthony et baisse son casque à l'approche du contact. Anthony le saisit, le soulève et le rabat au sol... Nos craintes sont dorénavant évaporées... #longhairdontcare.

- De mémoire d'amateurs, jamais une équipe de foot universitaire n'a aligné DEUX botteurs de la qualité de #15 PP Gélinas et de #17 Zach Medeiros dans une même saison.

En défensive

On est jeune, mais on est bon en ta - On a vu #9 Wandy Désir évoluer comme demi de coin à son tour. #24 A. Pruneau est sur tous les jeux, faque on n'en parle pas. S'ils réussissent à éviter les blessures, on ne serait pas surpris de voir ces deux-là au firmament des étoilés en fin de saison.

L'arrivée d'un nouveau HC semble avoir surstimulé notre moustachu coach Touchette qui aligne des formations défensives très non conventionnelles. Il n'y a pas que l'attaque qui va présenter un nouveau visage en 2011, et disons qu'on ne se rendra pas souvent à 5 bateaux.


En offensive

Ça risque de prendre quelques matches, principalement pour nos quarts, afin que l'offensive aérienne de  Maciociesque soit pleinement efficace. La chose réconfortante dans tout ça?  le #8 qui est habillé en Bleu...

L'équipe

C'est une impression, mais le fait d'avoir toute cette jeunesse-là et peu de vétérans amène dans l'équipe une immense bourrasque de nouveauté. Les joueurs, même les recrues, savent qu'ils sont entrain de définir l'identité d'une nouvelle équipe. Ce qui est très rare dans les équipes universitaires, où habituellement les recrues s'insèrent dans de rares positions prédéfinies, où seulement les meilleurs ont la chance d’œuvrer dans les unités spéciales à leur première année.

Pendant nos visites, jamais on n'a senti de haine ou de frustration entre les 2 formations, seulement une compétition très palpable, mais demeurant très "entre les lignes".

Est-ce que ça paraît qu'on a hâte à jeudi?

P.S.: N'hésitez pas à mettre dans les commentaires vos impressions si vous assistez au scrimmage de Sherby ce soir (peut être qu'un Sherbrookerois trouvera l'internet), ou au match hors concours de McGill ou de Laval, ou même encore à du collégial AAA en fin de semaine.