dimanche 20 février 2011

L'évaluation du recrutement...

On aimerait vous soumettre notre théorie pour évaluer le recrutement collégial. On considère qu'il y a  trois façons d'évaluer le recrutement universitaire au football.

La première, et celle utilisée par nos pendants américains: Le total des "points". Les sites qui évaluent le recrutement collégial américain tels Rivals.com et Scout.com évaluent les équipes selon un système de pointage attribué à chacun des joueurs, et le total des points chez ses recrutés en fait l'équipe ayant le meilleur recrutement...


Une autre façon serait de se référer aux analyses de nos commentateurs, Jacques_L pour les Carabins, Sylven pour le Rouge et Or, et Alain C. pour le Vert & Or (désolé on manque de commentateurs pour les équipes anglophones) et d'évaluer la récolte de chaque équipe respective vis-à-vis les besoins évoqués. On pourrait aisément prétendre que l'équipe qui a le mieux comblée ses besoins devient la Reine du Carnaval. C'est l'évaluation selon les besoins

Idéalement, on entend souvent que les fruits du recrutement devraient être cueillis 2, 3 ou même 4 ans après que les joueurs se soient commités. Mais avec le recrutement, vient également des transferts, des recrues exceptionnelles et le facteur Superstar qu'un joueur peut apporter avec lui et permettre à son équipe d'accéder un autre niveau. On n'a qu'à penser à Rotrand  ou J. Collin en 2009, A. Gascon-Nadon en 2010, des joueurs d'exception qui transforment une équipe dès leur arrivée. Un seul joueur d'impact peut faire en sorte que son équipe devienne "L'Équipe la plus améliorée".

Comme les 3 joueurs de premier plans restants (M. Norzil, D. Groulx et B. Perez-Archambault) peuvent faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre, nous n'entreprendrons pas prématurément l'analyse finale du recrutement, mais sommes tout de même curieux de connaître votre opinion sur notre théorie et de lire les vôtres...