mercredi 2 décembre 2009

Un 9e match dans la saison, pourquoi?

En plus du match dans les Maritimes, la FSEQ a annoncé ce matin que le calendrier de la LFUQ passerait de 8 à 9 matches, dès la saison prochaine. Ce match s’insérera pendant le congé qui se tenait habituellement pendant le long weekend de l’Action de grâce. Voyons donc les « pour » et les « contre » entrainés par la situation :

Pour :
  • Un match de plus au calendrier, plus de football à regarder, plus de joueurs qui vont pouvoir se distinguer.
  • Des revenus additionnels pour les Universités, qui profiteront d’un match local additionnel par 2 ans pour aider à défrayer l’onéreux programme de football.
Contre :
  • Ça donnait une pause très appréciée aux étudiants en pleine session, qui permettait de soigner les blessures tout en pouvant se remettre à jour dans leurs études.
  • Les records d’équipe et individuels de la LFUQ annuels n’auront plus de correspondance avec les statistiques du passé (avec 12% de plus de temps de jeu).
  • Toute comparaison avec les statistiques des autres conférences canadiennes sera inégale.
  • Nous y reviendrons, mais toutes les équipes (sauf Qc city) sont arrivées dans les éliminatoires extrêmement décimées par les blessures. Alors, un match de plus et moins de repos aggravera certainement la situation.

Le commissaire Tom Allen avait dit en entrevue à Radio-Canada à la mi-temps d’un match que l’Université Laval poussait en ce sens (bien qu’on ait entendu le contraire). Le président sortant du Vert & Or semblait en faveur d’un match supplémentaire, déplorant que le fait que son équipe, n’ayant jamais accueillis de match éliminatoire à domicile, devait dénicher des sources additionnelles de revenus pour balancer son budget.

Également à la télévision, coach Dussault était estomaqué du fait qu’on songeait simplement à ajouter un match… Rappelant que ce sont d’abord et avant tout des étudiants et qu’un match supplémentaire ne pouvait que nuire à la fois à leurs études et à leur football.

Un point qu'on croit que les financiers de la LFUQ surestiment, ce sont les revenus (sauf à Qc city), qu'un match à l'Action de Grâce pourra générer. On sait que traditionnellement, plusieurs étudiants profitent de ce congé pour retourner dans leur famille, que plusieurs gens font une escapade à New York ou autre... bref, peut-être les revenus attendus ne seront pas au rendez-vous...

Et vous, qu’en pensez-vous ?

11 commentaires:

Bert a dit…

Quant à moi, le plus grand avantage d'un 9e match est de permettre à plus d'équipes de jouer deux fois contre un adversaire et donc de l'affronter à domicile et à l'étranger...

Je respecte Jacques Dussault mais malheureusement, le football universitaire s'éloigne de plus en plus de l'idéal "Baron de Coubertin" et les études ne comptent pas pour une proportion croissante de joueurs. Avez-vous entendu la dernière recrue des Gee-Gees affirmer que la qualité du programme d'études qu'il allait suivre avait influencé sa décision?

Anonyme a dit…

Je croit qu'il s'agit de la pire option que pouvait prendre le sport etudiant!
À mon avis les grosses equipes genre laval-western-queen-montreal vont de plus en plus etre dans leur classe à part! Ça ne fera que augmenter l'ecart en les forts et les faibles!

Je déplore ce geste au même titre que celui d'avoir fait une ligue privé et une publique au niveau du juvenile quel geste déplorable de la part des Mr en veston cravate!

Pource qui est de la recrue des gee gees je ne croit pas que tout ses propos ont éte écrit et surtout écrit de la facon qu'il à du le dire, car tout bon journaliste sais comment bien écrire! Prennez exemple levesque au sujet des csrsbins cette saison.

Jeremy

Le Maître du Monde a dit…

Ottawa est une très bonne université.
le seul avantage que je vois d'ajouter un match est que ca va nous permettre de voir plus de foot. Mais pour les joueurs, cette semaine de vacances était assurément la bienvenue. Est-ce que la ligue de l'Ontario n'avait pas un calendrier de 9 parties dans le passé?

Deux fans a dit…

@Bert - N'oublie pas qu'avec le nouveau calendrier, annuellement, il y a tout de même 2 équipes que nous n'affronterons qu'une seule fois.

On est d'accord avec toi pour les étudiants en Arts & Sciences ou études libres, mais les étudiants en médecine, pharmacie ou autres risquent de trouver ça moins drôle. Et on rappelle que même si on ajoute un match, on n'a pas déserré les minimums académiques.

@Jérémy - D'après ce qu'on comprends, ce sont les plus faibles qui avaient le plus besoin de ce revenu supplémentaire...

Quant à l'article sur Labrecque, c'est tout de même le plus prolifique et un des plus expérimenté journaliste de sport universitaire qui l'a écrit (Boutin)... et à part de dire le fond de sa pensée, on ne voit rien de bien controversé dans les paroles rapportées.

@MdM - Tu peux bien vouloir plus de matches, tu en manques la moitié! :P

Sylven a dit…

Jeremy, en quoi augmenter la saison d'un match va faire que "les grosses équipes vont être de plus en plus dans une classe à part" ? Ce n'est pas le nombre de matchs qui fait une bonne équipe, mais bien la qualité du recrutement et la compétence des entraineurs. Évidemment, les journalistes sont tous des écoeurants et Renaud Labrecque vient s'ajouter au club des mal cités...

Une chose qu'il ne faut pas oublier est qu'avant l'an passé, il n'y avait pas de pause à l'Action de Grâce, donc ce n'est rien de nouveau. Quant aux comparaisons avec les autres conférences, je ne serais pas surpris que Canwest et AUS rejoignent la LFUQ à 9 matchs. Ce serait un peu plus compliqué pour OUA qui doivent tenir compte des quarts de finale.

Et à Coach Dussault, je dis ceci : si des joueurs collégiaux dont ses Spartiates peuvent jouer 9 (AA div. 1) ou 10 matchs (AAA), pourquoi des joueurs universitaires ne pourraient-ils pas en jouer 9 ? Ça demandera juste une meilleure gestion de leur alignement aux entraineurs à l'approche des séries, comme le Rouge & Or a démontré cette année que ça peut se faire !! ;)

En bref, je rejoins l'avis de Maitre du Monde, plus de football = bonne nouvelle !

TNT a dit…

Qui a demandé cet ajout? Radio Canada ? (D'ailleurs sont-ils satisfaits des côtes d"écoute?)Les universités pour la rentabilité et la visibilité ?Les coachs pour faire profiter les joueurs de leurs enseignements dans des situations de match ? Les joueurs puisqu'ils s'entraînent beaucoup pour huit matchs, ils veulent jouer plus?
Tous ont un intérêt a différent niveau et c'est nous les fans qui allons bénéficier de ce 9e match
Tant mieux.
A voir le clasement serré de cette année, les cédules vont être examinées de près!

Bert a dit…

Personnellement, je suis ravi que nous aurons un match supplémentaire (peut-être pas ma famille, mais bon, ça c'est une autre histoire!) et je suis convaincu que les joueurs ont applaudi à cette nouvelle.

Cependant, j'étais et je reste mécontent que l'on va vivre encore longtemps avec des classements d'équipes qui ont des calendriers différents (pas le même nombre de parties à domicile, pas les mêmes adversaires...). En fait la participation aux éliminatoires peut se décider sur le calendrier différentiel!

Ma nette préférence: un calendrier de 10 matches, soit 2 matches contre chacune des 5 autres équipes de notre ligue. Mais je sais bien que je ne connaîtrai pas ça de sitôt...

Deux fans a dit…

@Bert - N'oublie pas que le calendrier est égal (ou l'était plutôt) sur une base triennale.

D'un autre côté, ça fait un élément de piquant supplémentaire...

Et si on suit ta méthode de 2 matches contre des opposants, si jamais une ou deux équipes s'ajoutent à la ligue, on jouerait au foot jusqu'à Nowel? Va falloir s'acheter du linge chaud... :)

Sylven a dit…

Malheureusement, malgré les rumeurs, il ne semble pas y avoir de réelle volonté des autres universités québécoises francophones de démarrer un programme de football. Dommage. Si OUA est capable de faire un calendrier avec 10 équipes, je suis sûr que la LFUQ serait capable d'en faire un avec 8 !

Jacques L. a dit…

On va tout de même voir plus de matchs à l'intérieur de la ligue du Québec, deux années sur trois on aura droit à 8 matchs entre les équipes du Québec et l'autre années 9 matchs.

Donc, sur une période de trois ans, 25 matchs contre les équipes du Québec, comparé à 20 matchs lors du dernier cycle de trois ans.

Sylven a dit…

Bon point Jacques. En plus, les matchs interconférence seront mieux assortis.