lundi 3 novembre 2014

Match #8 - Ramassis de notes

Possiblement la recrue qui a le plus contribué aux succès des Carabins cette année: #64 G. Sylvestre - Photo Domskibum
Le début de la rencontre a bien montré ce à quoi il fallait s'attendre: Sur le premier jeu, #4 G. Cousineau se fait frapper solidement et perd le ballon (qui sera brillamment récupéré par un one-hander de #68 R. Giguère. Lors de leur prise de ballon, les bicolores dorés firent à peu près la même chose, avec un ballon qu'ils recouvreraient. Le ton du match était donné, les défensives étaient venues pour jouer.

- Performance splendide de tous les joueurs sur le terrain. Il faudrait nommer tout ceux qui ont foulé le terrain, et ce, des deux côtés. Ça joue très serré et on voit clairement qu'une assignation manquée fait avorter le jeu. Les one-handers de #5 P. Enchill et de #88 M. Davidson (comme s'il ramassait une savonnette de douche) étaient quelque chose. Et de l'autre coté, A. Auclair a aussi réussi un attrapé de qualité "professionnelle" avec un plongeon de tout son long qui n'en finit plus.

- Stratégiquement, les troupiers du général Constantin ont sorti ce qu'on attendaient d'eux au premier match de la saison. Du côté de coach Maciocia, sa gestion des Rouges concédés, des essais pour le premier jeu, ainsi que le contrôle du cadran était irréprochable, selon nous (on ne dit pas ça souvent). Une chose qui est certaine, c'est que le critère #1 des deux entraîneurs-chefs est de ne pas accorder de revirement... et ça ne risque pas de changer si les 2 équipes se revoient.

- Si le #44  S. Gauthier du Rouge et Or n'est pas le joueur défensif de la semaine dans SIC, on proposerait celui qui le bat pour la canonisation.

- Des raisons pour lesquelles les Carabins se devaient de gagner ce match:
  • Pour éviter de développer un sentiment d’infériorité face à Laval (style le Renard)
  • Pour le #recrutement2015, démontrer que les Carabins sont une option pour quelqu'un qui aspire à gagner une Vanier. (Cet argument peut s'envoler en fumée advenant une défaite vs Sherby)
  • Pour rassurer leurs partisans qui commençaient à douter de la compétitivité de leur équipe.
- Parlant recrutement, plusieurs recrues du CNDF profitaient de leur bye week pour visiter (et probablement mesurer l'intérêt du foot universitaire) le CEPSUM. Rappelons, que nous n'avons jamais été très actif dans ce collège. Il semble que la visite ait déjà porté ses premiers fruits avec le recrutement du DD J-S Bélisle .

On a aussi croisé après le match coach Iadeluca qui expliquait au finissant de Vanier François Hamel (qui était accompagné de son frère Julien) l'épaisseur qu'aurait le tapis dans le vestiaire des rénové des Carabins...
- Pour les cas douteux d'interférence des arbitres au 2e quart, on peut vous les donner... mais de votre côté, pouvez-vous nous donner les 2 15v. sur des no yards qui auraient dû être des 5 v. en début de match?  De la même façon, By-Ray frappe un joueur après le sifflet, QUATRE mouchoirs surgissent... ok fine. 3 jeux plus tard au centre du terrain,  #60 D. Groulx frappe #41 By-Ray, toujours après le jeu, le projette au sol et lui s'en sort indemne...

- H. Richard est tout un quart d'avenir. Il passe bien, court de façon très fluide et inspire la confiance chez ses équipiers. On lui accorde le R-O-Y par acclamation (au Canada même)... Mais pour le Joueur par Excellence, celui qui devrait être le nommé de la RSEQ doit être #4 Gab Cousineau. Le gars a maintenu la meilleure moyenne de passes complétées dans la Q depuis B. Groulx. De plus, ses passes complétées ne l'ont pas été avec des petites passes dans le flanc.... Nous n'avons pas la statistique, mais jamais chez les Carabins on a tenté si souvent de longues passes... et pour être supérieur à 70%, il en a réussi pas mal...

Certain que H. Richard a accumulé des verges impressionnantes, mais son manque de relève faisait qu'il ne sortait pas au 3e quart, lui. De plus, combien de ces verges ont été obtenues avec des courses de 80v. sur des passes sur le flanc de 7 verges à M. Boutin... (devant une défensive adverse fatiguée) qui est tout de même très bon, mais qui en dit davantage sur les blocs en général de son équipe et ceux de ses receveurs en particulier.

En passant, est-ce qu'il y a quelqu'un qui pourrait acheter des hand warmers à H. Richard pour qu'il en place dans sa petite pochette?  Il donnait l'impression qu'il avait constamment les mains gelées sur le terrain, pourtant le vrai temps froid commence à peine à se manifester...
- On risque fort de devoir se passer de #27 Crazy-Lauzon samedi prochain contre Sherby. En effet, on l'a croisé après le match, incapable de marcher, un immense sac de glace enrubannant sa cheville. Dommage lorsqu'on sait que Crazy a le numéro de Sherby...