jeudi 20 novembre 2014

Coupe Uteck - Du Bison, ça se mange Bleu...

J, Yantz tentant d'échapper à la pression adverse -W Free Press
Pour notre game preview, nous avons choisi de vous familiariser avec le bison, cet animal de l'ouest qui adore se rouler au sol, un ruminant dont la viande maigre est délicieuse en hamburger, particulièrement lors d'un tailgate de novembre.

Côté davantage footballistique, décrivons cette équipe:

- Une équipe qui accote les Carabins en ce qui a trait aux punitions, ce qui n'est pas peu dire.

- À l'instar des équipes de l'Ouest, ils marquent des tonnes de points... et s'en laissent compter autant (ce qui explique leur fiche de 4-4 en saison régulière).

- Ils ont fait élire 8 membres de leur personnel dans l'équipe d'étoile de l'Ouest dont leur PB #27 K. Lafrance (2e pour les verges dans l'Ouest).

- Leur quart-arrière #10 J. Yantz possède un très bon bras et est expérimenté. Il protège bien le ballon, mais il n'a obtenu un taux de passes complétées que de 56.3% lors des 6 matches de la saison régulière où il a œuvré.

-Les Bisons tentent 57.3% de leurs jeux par la voie aérienne

- Leur receveur #9 Nic Demski va sûrement être le premier receveur CIS repêché par la CFL en mai prochain. Il a été nommé 3 fois All- Canadian. Un physique genre FFL avec une capacité à se découvrir à la CA Sinotte. Son équipier étoile #83 Matt Sawyer avec ses 6- 4" est également un  receveur à surveiller.

- Un botteur un peu moins long que notre #82 F. Ménard-Brière.

- Ils devront se passer d'un certain nombre de joueurs blessés importants dont le représentant au Shrine Bowl et choix de première ronde CFL E. Gill (DT) - un ACL au début de la saison, Tyler Lee (AD), leur meilleur secondeur Bami Adewale, le receveur Alex Vitt ainsi que le capitaine d'équipe et PB Andrew Barry.

À surveiller:

- Ils ont bloqué plusieurs bottés au cours de la saison et sont reconnus pour parsemer leurs parties d'un certain nombre de jeux truqués.

- Ils ont inscrit leurs deux gains en éliminatoires contre des équipes mieux classées qu'eux, sur la route de surcroît. (Donc ils connaissent le scénario).

- À l'instar du Renard, la peau du Bison est très coriace ; lors de la demi-finale de l'Ouest, tirant de l’arrière 37-18 au début du troisième quart, les Manitobains ont amorcé une fulgurante remontée pour finalement l’emporter 47-39.

- Dans un récent article, J. Dunk nous rappelait que deux des quarts, hors RSEQ s'affrontant la semaine dernière, ayant concédé le moins d'interceptions en saison avaient failli misérablement. A. Buckley de Calgary en ayant distribué 4 (le même nombre que dans la saison entière) et Jazz Lindsay de Guelph, 3 (lui aussi blessé cependant, le même nombre que dans sa saison entière). Alors, même si le #4 Cousin Gab termina la saison avec le moins d'interceptions dans SIC, il n'est pas à l'abri d'une défaillance. Et comme on sait combien les revirements peuvent être coûteux en éliminatoires...

- Parlant de revirements, ces mêmes Bisons ont stoppé 3 fois les Dinos de Calgary en 3e essai. Ils seront sûrement animés d'une grande confiance lors de ces occasions.

Attendez-vous à

Avec une bonne ligne défensive et d'excellents DD très "faucons de ballon", attendez-vous à ce que l'offensive de M. Iadeluca tente d'exploiter des passes courtes et intermédiaires. Ce qu'elle fait avec brio habituellement.

Du côté défensif, on s'attend à ce qu'on test nos demis de coins.  Comme à l'habitude, si on peut se rendre rapidement au quart, ça risque de briser le synchronisme de l'équipe en Brun et Or.

Neige à Buffalo 19 novembre 2014
Alors, tout ce qu'il nous reste à faire, c'est de supporter nos Bleus samedi pendant 4 quarts comme ils ne l'ont jamais entendu vu... #AllezlesBleus

P.S.: Si vous craignez que la température ne soit un brin frisquette pour un spectacle de football, dites-vous que ça pourrait être pire...


Petit addenda: On a lu que les représentants de l'Ouest avaient 15 finissants dans leur alignement!