lundi 10 novembre 2014

Demi-finale de la Dunsmore - Ramassis de Notes

#3 R. Cibasu démontre pourquoi coach Maciocia dit de lui depuis un an qu'il est un joueur "spécial" - Photo Benoit Turcotte
Ca se porte court! - Domskibum
On s’est aperçu que les Carbs avaient crinqué le niveau d’intensité d’un cran lorsqu’on a vu qu’environ la moitié des joueurs arboraient la coupe de cheveux à la By-Ray. Les autres avaient soient grandement amincis leurs exbibits capillaires ou ils avaient rasés sélectivement certaines parties de leurs têtes.
 
- Dire que certains détracteurs des Carabins mettaient en doute la nomination de #3 R. Bazooka Cibasu sur l’équipe d‘étoile de la LFUQ…

On a vu tout au long de la rencontre que Sherby n’avait tout simplement pas de riposte à la vitesse de #88 M. Davidson et l’athléticisme de #3 R. Cibasu.  Quand un instructeur n'a pas de réponse à un matchup... alors imaginez deux !!! et vous pouvez imaginer que coach Maciocia ne lâchera pas le morceau...

Le meilleur commentaire sur R. Cibasu reviendra à celui qui l'a recruté qui mentionnera au reporter du Journal de Montréal après la partie :
"Régis est incroyable! S'il était admissible au prochain repêchage de la LCF, il serait sélectionné. Or, la bonne nouvelle, c'est qu'on va le garder avec nous pour les 3 prochaines années."

- On ne sait trop si c’est un trouble mécanique, mais on comprend qu’il y ait eu un attrapé discuté lors du précédent match de la saison régulière entre les 2 équipes. En effet, tout au long de la joute de samedi, Jay Roch a dirigé plusieurs passes qui se ramassèrent à la hauteur des semelles du receveur.

- Gab Cousineau s’améliore à tous les matches. Il bouge de mieux en mieux à l’intérieur de la pochette et prend constamment la bonne décision. Bientôt, on ne pourra plus rien lui reprocher, même en cherchant très fort.

- Une certitude cependant. La course au centre est maintenant devenue une perte d'essai pour l’attaque Bleue, les avancés au sol étant principalement basés sur des jeux d’options, retardés ou encore d’attirés, mais le jeu de passe étant désormais le moteur de l’attaque.

Swissknife qui n'est pas en train de spinner - Domskibum
- Parlant de moteur de l'attaque,  Swissknife Erlington est vraiment électrisant. Sur une passe courte au centre, il était très bien couvert par un défenseur Vert, en même temps qu'il recevait le ballon, il amorça un spinorama qui le détacha de son couvreur, 2 enjambées plus loin, il refit le même irrésistible spinorama à un autre défenseur s'immobilisant finalement à une courte verge de la ligne de buts.
#52 Mat Girard et #40 J-S Blanc au boulot - Domskibum




La défensive était solide. Principalement la gang au centre, #52 Mathieu Girard en tête et #41 By-Ray qui gravite autour. Ils seront évidemment nos joueurs clés en défensive la semaine prochaine.

Coach Lessard
avait l’intention d’attaquer le côté large, principalement du côté du demi de coin #37 N. Gauthier. Ce dernier n’avait pas été testé à ce point cette année. Il a plus ou moins bien répondu à l’appel, particulièrement en première demie. D’ailleurs en première demie, tous les demis défensifs rataient leurs premiers plaqués en étant trop agressifs sur le Vert qui venait de recevoir une passe. Ça s’est replacé en 2e demie. Nul doute que les instructeurs tenteront d'inculquer les ajustements nécessaires cette semaine.

Et maintenant, direction le PEPS - ALCATEL - COCHON DINGUE - CHOCOLAT FAVORIS pour établir le maître de la LFUQ. 

Addenda:

- Dès la première série, le Vert et Or semblait mal à l'aise avec le ballon. Ils termineront le match avec 5 revirements à leur passif (vs 1 pour l'UdM). D'ailleurs, sur un 3e et moins d'une verge au centre du terrain en première demie, ils font appel, avec succès, à leur quart substitut M. Loranger. Un peu plus tard en deuxième demie, dans la même situation, ils laissèrent Jay Roch tenter l'essai... qui échoua dans la tâche.

- On n'en a pas parlé jusqu'à maintenant, mais le jeu et le dynamisme des #14 P-Y Lavergne et #42 N. Easterbrook est magistral sur les unités spéciales depuis le début de l'année!

- Deux choses à ajouter en ce qui concerne R. Cibasu. Il doit apprendre à bloquer/retenir sans attraper de pénalités, particulièrement lorsque M. Davidson tourne "son coin".... et la chose la plus importante... c'est beau lancer des fleurs à la douzaine à une recrue, mais espérons qu'il demeurera humble malgré tout.