lundi 1 février 2010

Back to the Future: 2006

Lors des 3 prochains jours, nous allons revoir les faits saillants des années de repêchage 2006 à 2008 tels que relaté par notre commentateur invité Alain C., un amoureux des recrutements, qui va prendre la pôle pour cette série:

Comme vous le savez , un bon recrutement est très important si l’on veut connaître du succès, peu importe la ligue dans laquelle on évolue. Dans la ligue universitaire du Québec, cela ne fait pas exception et les équipes se livrent tout une lutte pour convaincre les meilleurs prospects à se joindre pour eux. Plusieurs personnes croient, à tort ou à raison, qu’il faut recruter une vingtaine de vedettes chaque année pour connaître du succès. Si on regarde plus attentivement la composition des équipes, on s’aperçoit que des équipes réussissent à bien performer malgré le fait qu’elles recrutent un nombre moins élevé de vedettes. Ceci s’explique par le fait qu’on peut recruter 12 excellents prospects par année (12 x 5 ans= 60 joueurs) et avoir une équipe compétitive, car les équipes habillent habituellement 45 joueurs à chaque partie. Si une équipe réussit à recruter une vingtaine de prospects, ça va l’aider du côté de la profondeur, particulièrement en cas de blessures. Cela peut ressembler à: 2 quarts-arrière, 5 porteurs de ballon, 7 receveurs, 8 joueurs de ligne offensive, 9 demi-défensif, 6 secondeurs, 7 joueurs de ligne défensive et 1 botteur.

Voici un petit résumé des recrutements 2006, 2007 et 2008, car on peut juger de la qualité d’un recrutement seulement après 2 ans. Je vais essayer le plus possible de parler du recrutement des équipes francophone et un peu des 3 autres équipes qui recrutent la majorité de leurs joueurs en dehors du Québec. En plus, j’y ai ajouté quelques statistiques (verges, total des plaqués) qui permettent d’évaluer ces joueurs qui en seront à leur 3ième, 4ième et 5ième saison en 2010.

2006
En 2006, c’est l’arrivée de Marc Santerre à la barre des Carabins. Comme on pouvait s’y attendre, le recrutement a été exceptionnel, car les finissants du Vieux-Montréal ont tous pour la plupart décidés de demeure dans la métropole. Du côté de la ligne tertiaire, Hamid Mahmoudi (44,0, Étoile 2007-2008) et Julien Hamel (70,5) ont été d’excellentes acquisitions en plus du porteur de ballon Dominic Chamberland-Pinto (415 verges), les secondeurs Christian Houle (107,0) et Joash Gesse (163,5, recrue de l’année, Étoile 2007 ainsi que le titre du meilleur joueur défensif 2007 et 2008) et le receveur Kevin Rivet (956 verges). Malheureusement, on fondait beaucoup d’espoir pour Chamberland-Pinto mais il a dû prendre sa retraite après la saison 2008 due aux nombreuses blessures. Les Carabins ont ajouté le quart-arrière Marc-Olivier Brouillette (4 400 verges) et le joueur de ligne offensive Louis-Alexandre Aubertin qui était également convoité par Laval.

De leur côté, l’entraîneur du Vert et Or, Alain Lapointe devait remplacer son quart-arrière Marc-André Tougas, il a réussi à attirer la vedette du Vieux-Montréal Jean-Philippe Shoiry (7 038 verges), Charles St-Martin (600 verges) et Charles Croisetière (490 verges) qui a été par la suite converti en receveur. De plus, son meilleur coup a été de convaincre le porteur de ballon Pascal Fils (2 997 verges, étoile 2007-2009) ainsi que le joueur de ligne offensive Krystof Gyorfi et le receveur Alexandre Poirier (863 verges) de joindre ses rangs. Le demi-défensif Ludovic Kashindi (61,0) fut également une belle acquisition pour l'équipe francophone de l'Estrie. Et la surprise de ce recrutement a été Vincent Auger (91,5 plaqués), car ce n’était pas le joueur qui était le plus convoité.

Du côté de Glen Constantin, il a réussi à convaincre les meilleurs joueurs de la région de la Québec à demeure dans la Capitale en plus de quelques vedettes de l’extérieur. La seule ombre au tableau, aucun joueur du Vieux-Montréal. Olivier Turcotte-Létourneau (55,0, étoile 2008-2009), Maxime Bérubé (70,0, Étoile 2008-2009), Marc-Antoine Beaudoin-Cloutier (83,0, étoile 2008-2009), Mathieu Picard (774 verges), Alex Surprenant (46,5, Étoile 2009), Samuel Fournier (621 verges), Guillaume Sénécal (282 verges) et les joueurs de ligne offensive Michel Boudreault, Kevin Fiset et Hugues Breton. Même si plusieurs mentionnent le nom de Samuel Fournier comme la déception de ce recrutement, je crois que Guillaume Sénécal est le joueur qui avait atteint son plein potentiel au collégial puis a plafonné au niveau universitaire.

Pour terminer, Concordia a également réussi un excellent recrutement avec Robert Mackay (3 782 verges, Étoile 2009), Cory Greenwood (173,0, Étoile 2007-2008-2009 en plus du meilleur joueur défensif en 2009), le receveur Cory Watson (1762 verges, Étoile 2009), les joueurs de ligne offensive Kristian Matte (Étoile 2009), Alexandre Turp et du porteur de ballon sur qui on fondait beaucoup d’espoir soit Corey Greenaway (221 verges). Pour ce qui est de Bishop’s, ce fut une année faste pour eux avec l’acquisition de Jesse Andrews (4 934 verges), des receveurs Shaw Gore (1 121 verges), Olivier Mongeau (870 verges) et Steven Turner (516 verges, Étoile 2008-2008-2009 comme spécialiste de retour) et de la ligne tertiaire Nicholas Poloniato (86,5, Étoile 2009) et Shane Francis (78,0). Pour ce qui est de McGill, personne ne s’attendait à voir le receveur Charles-Antoine Sinotte issu des Diablos de Trois-Rivières (2 446 verges, Étoile 2007-2009) à obtenir autant de succès.

Photo de J-P Shoiry, gracieuseté du Vert & Or de l'Université de Sherbrooke

15 commentaires:

Alain C. a dit…

Annonce d'Olivier Nassif-Bouchard chez le Vert et Or. Encore un article intéressant car on apprend que les blessures ont freinés la carrière de ce dernier.

Vengeur Masqué a dit…

Je trouve le commentaire sur Guillaume Sénécal un peu dure. Il faut avoir l'honnêteté de mentionner que la malchance s'est acharné sur lui et que les blessures qu'il a subi ont beaucoup nuis à son épanouissement au niveau universitaire universitaire.

Sylven a dit…

Très bonne analyse Alain, merci. Je crois que vous avez un peu raison tous les deux toi et Vengeur masqué, en ce sens que oui Sénécal a plafonné mais il n'a eu pas tant de temps de jeu que ça avec ses blessures et étant dépassé dans le depth chart par Lévesque et Béland.

Bonne prise pour le Vert & Or que Nassif-Bouchard. C'est un petit baume pour la perte de Bourassa et Lochard, mais s'il revient au niveau de sa première année collégiale, il pourrait surprendre.

Un autre receveur français bien bon sur papier (Dablé) et un autre OL léger du AA (Bourassa) pour Laval. Pas sûr qu'aucun des deux va voir du terrain avant un bon bout... Un quart-arrière avec ça Glen ?!?

Le Nain a dit…

Un quart serait pas de trop...

Mais je serais pas contre un autre Oline étoile.

Et pourquoi pas un RB suédois... ça peut toujours servir... !


Super intéressante analyse, en passant... bien hâte de voir les autres.

Deux fans a dit…

@VM - Dur? nahh, dans celui de 2007 qu'on va publier aujourd'hui, Alain C. fait un commentaire similaire sur un joueur des Carbs - On pourrait dire "... qu'il n'a pas comblé les espoirs fondés en lui" = mais ça reviens pas mal au même, et les blessures peuvent l'expliquer, mais les résultats sont là...

@Sylven - Le Bourassa en question a été nommé joueur par excellence de son équipe en 2008 et 2009 (Valleyfield AA Div. 2) en plus d'être un excellent étudiant. On ne serait pas surpris que Constantin ait des plans, autres qu'OL, pour lui...

Sylven a dit…

Deuxfans, bon point. Peut-être que Constantin veut le transformer en DE ?!? Euh non, pas une bonne idée finalement... Même pour DT, là où la profondeur de Laval est plus mince, il faudrait que ce Bourassa prenne au moins une trantaine de livres !!

Le Nain, pas contre l'idée d'un autre OL étoile, en particulier Desmarais comme LT (je ne suis pas trop sûr du talent derrière Baillargeon).

D'ailleurs, quelqu'un a-t-il des nouvelles des aspirants à la NCAA maintenant que la date limite est atteinte ?

Anonyme a dit…

Bailey n'ira pas a laval et regarde maintenant calgary et concordia est toujours une option

Anonyme a dit…

Ben voyons...Bailey est deja venu en visite et revient avec sa mere...ca veut dire qu'il a deja decide d'aller a Laval.... Il n'a aucun interet pour Calgary...

Stephane

Sylven a dit…

Anonyme, d'où tiens-tu cette information ? Est-ce qu'il a effectué sa deuxième visite de l'Université Laval avec sa mère comme le mentionnait le Journal de Québec ce matin ? Stéphane, s'il revisite, c'est justement parce que sa décision n'est pas prise il me semble !! Sinon, il lâcherait simplement un coup de fil à Constantin et se sauverait un aller-retour Québec-Montréal.

En passant, Bailey est-il anglophone ? Le caractère très francophone de Québec pourrait alors lui déplaire, surtout s'il regarde aussi du côté de Concordia et Calgary.

En tout cas, je ne sais qui dit vrai mais si Anonyme a raison, ce serait dommage mais loin d'être catastrophique avec la profondeur abyssale du Rouge & Or à la positon de SB.

Anonyme a dit…

Vince Nardone opte pour une 4e année collégiale a John Abbott

Deux fans a dit…

@Sylven - À ce qu'on sait, Julian a une mère franco et un père anglo (pour compliquer le tout loll). Comme il a été à Vanier, il a plusieurs amis qui évoluent ou qui vont évoluer pour coach Mc Grath à ConU.

Il ne faut pas oublier que parfois, ces jeunes, à écouter les coaches, les recruteurs, les amis, la famille et tous ces gens qui vous veulent du bien, deviennent tout mêlés!!! Ce ne sont que des kids de 19 ans après tout...

Pensez à P. Lochard qui avait déclaré s'être inscrit aux HEC sans commiter et qui s'en déménageait dans la ville à la radio déchainée 3 jours après...

et Sylven, trouve-toi un autre adjectif, on a des droits d'auteur sur "abyssales" ! lolll

Famous Guacamole a dit…

Bailey parle tres bien francais - DF a raison, sa mere est franco. Son premier choix est toujous Laval - il n'a pas pris de decision finale mais disons que venir en visite avec sa mere en dit long...

Anonyme a dit…

Rob Mackay was recuiting class of 2005.

Sylven a dit…

C'est vrai, Mackay a raté la saison 2008 et en est à sa cinquième année, donc son recrutement remonterait à 2005.

A suivre pour Bailey... Désolé pour le piratage de l'épithète abyssal mais je le trouvais particulièrement appropré pour qualifier la profondeur des receveurs chez le Rouge & Or !!

Alain C. a dit…

Merci pour les compliments!:)

C'est sûr qu'il peut avoir quelques erreurs dans toute cette liste car je ne connais pas tous les joueurs et toutes les équipes à 100%.

Quand je dis qu'on joueur a déçu, c'est bel et bien mon interprétation et non celle des Deux fans. Déjà, être capable de joueur universitaire à ce niveau, c'est pas tous le monde qui ont cette chance et bravo à ceux qui sont capable de voir du terrain. Les attentes étaient élevées pour Guillaume Sénécal et avec la profondeur comme le rouge et Or, il n'a aps été capable de tirer son épingle du jeu. Dans une autre équipe, peut-être que sa carrière aurait été autre....