jeudi 4 février 2010

Back to the Future: 2008

Voici la dernière partie d'analyse de recrutement par notre commentateur invité Alain C., un amoureux des recrutements, qui conclut sa série d'auscultation des recrutements passés:

2008
Après connu une année de recrutement 2007 plus difficile qu’à ses débuts, Marc Santerre voulait se reprendre. Son premier coup d’éclat a été de convaincre le joueur de ligne défensive Jonathan Pierre-Étienne (14,5) de transférer de Rutgers à Montréal. Par la suite, un joueur qu’on connaissait très peu, soit le secondeur Jonathan Beaulieu-Richard (45,0) s’avère une très solide acquisition. D’autres secondeurs ajoutent de l’éclat à ce recrutement soit Nicolas Guimond(26,0), William Fontaine (18,5) et Simon Fugère-Nadeau (18,5). Olivier Fréchette (24,0) qui avait décidé d’aller à Laval change d’idée et demeure dans la Métropole. En cette année 2008, c’est le 3e joueur à faire volte-face, du jamais vu. Marc Santerre termine son recrutement en mettant la main sur le porteur de ballon Patrick Jean-Marie (305 verges), du quart-arrière Alexandre Nadeau-Piuze (303 verges) et le joueur de ligne défensive Alexandre Dumas (3,5). Ce dernier demeure la déception de ce recrutement, car on avait beaucoup d’espoir envers ce joueur.

Pour la 2e année de recrutement d’André Bolduc, ça ne pouvait pas être plus difficile que sa première année. Le premier coup d’éclat d’André Bolduc survient à la soirée des étoiles du AAA quand le botteur William Dion décide de joindre le Vert et Or. Ensuite, c’est le receveur Simon Charbonneau-Campeau (502 verges) qui décide de faire de même. Ce dernier a seulement disputé une saison de football avant de recevoir des offres de toutes les équipes du Québec. Puis, André Bolduc réussit à convaincre le joueur de ligne offensive Jérôme Déry-Larouche, les joueurs de ligne défensive Billy Lemoine (17,0) et Jonathan Lespérance (14,5) et acquiert un joueur d’impact à la ligne tertiaire soit Patrick Chénard (31,5). Un autre qui viendra aider Chénard est Jean-François Marquis (22,0) qui avait été recruté comme receveur. En changeant de position, il est devenu important pour le Vert et Or. Et pour terminer le tout, après les départs de Filipe Fonseca et Frédéric Plesisus pour les États-Unis, le secondeur Kevin Regimbald (70,5) devenait un joueur très convoité par toutes les équipes. Après plusieurs semaines de travail, André Bolduc réussit un autre coup d’éclat avec la venue de ce dernier. Donc, c’était un bon recrutement. Avant que la saison 2008 ne débute, une surprise ou plutôt deux surprises attendaient l’entraîneur du Vert et Or: Filipe Fonseca (41,0) et Jean-Sébastien Laberge (9,0) décident d’opter pour Sherbrooke. C’est sans doute un ou sinon le meilleur recrutement du Vert et Or. La pêche a été très bonne si on peut s’exprimer ainsi.

Du côté de Laval, on n’est pas en reste, car Glen Constantin réussit à convaincre les porteurs de ballon Sébastien Lévesque (1 177 verges), Maxime Béland (404 verges) faisant ainsi un pied nez à Marc Santerre et André Bolduc. Le joueur de ligne offensive David Bouchard (Étoile 2009 et meilleur joueur de ligne) devait transférer vers Montréal, mais Constantin réussit à le faire changer d’idée. De plus, il réussit à sortir le secondeur Nicolas Turmel (16,5) et le joueur de ligne défensive Philippe Lemire (1,5) de l’Estrie. Et pour terminer le bouquet, il réussit à mettre la main sur d’excellents receveurs en Mathieu Bouvette (400 verges), Jérémie Chrétien (176 verges) et Patrick Lavoie (83 verges) et de réussir à convaincre un finissant de Vanier, Samaël Lavaud (39,0), de venir faire son séjour universitaire à Québec, ce qui n’est pas une mince tâche.

Pour Concordia, on réussit à avoir un des meilleurs joueurs de ligne offensive Darryl Rankin, le secondeur Nicolas Tomassini (13,0), le maraudeur Sébastien Deschamps (12,5) et le rapide receveur Sanchez Deschamps (495 verges).

Pour Bishop’s, la récolte au Québec se résume en Harrison Maloney (71,5, recrue de l’année) et du porteur de ballon John Jean-Baptiste (226 verges).

Les principales prises de McGill sont le botteur Austin Anderson, David Beauchamps (14,5) et Jarrad McArthur.

En conclusion, on peut certainement dire que la plupart des vedettes au collégial connaissent du succès au niveau universitaire. Par contre, certains joueurs (Guillaume Sénécal, Philippe Lemire, Patrick Lavoie, Jérôme Déry-Larouche, Alexandre Dumas et William Fontaine) n’ont pas répondu aux attentes qu’on plaçait en eux.

Et d’un autre côté, on a quelques joueurs-surprises, des joueurs (Vincent Auger, Dave Lovius, Kevin Rivet, Youssy Pierre, Peter Carrière) qui ne dominaient pas (ou du moins que leur nom n’était pas mentionné lorsqu’on parlait du recrutement, car je suis loin d’être un spécialiste et je ne connais pas tous les joueurs de A à Z) et d’autres qui se font changer de position pour exceller par la suite (mon seul exemple est Jean-François Marquis).
En passant, Alain C. donne son opinion, et se sert de cette tribune pour alimenter la discussion. Vous êtes invités à apporter des éléments pour faire avancer la réflexion, pour vous aider, voici les équipes d'étoiles du AAA (voir la page 2) et du AA (au bas de la page) pendant ces années...

On remercie Alain C. pour ce regard sur le passé, et c'est un rendez-vous pour l'analyse du 2009, l'an prochain...

Photo de Sébastien Lévesque par Steve Deschêsne

9 commentaires:

Sylven a dit…

Merci Alain pour ce nouveau récapitulatif des recrutements passés. Je ne sais pas ce que tu inclues dans tes verges de gain, mais Béland en a beaucoup plus que 404. Juste l'an passé, il a accumulé plus de 600 "all-purpose yards".

2008 a définitivement été une bonne année pour Sherbrooke, entre autres au niveau des secondeurs. A tes déceptions dans ce recrutement, j'ajouterais Jean-Marie pour Montréal qui n'a pas su s'imposer devant les nouveaux venus Sené et Renière l'an passé malgré son année d'expérience additionnelle.

Alain C. a dit…

Quand c'était un porteur de ballon, c'était juste les verges au sol et les reçceveurs, juste les gains aériens comme les quarts Ça aurait été plus long.....Les chiffres doivent être pas mal juste mais si vous trouvez des erreurs, veuillez en faire part pour qu'on corrige le tout. Et s'il y a une personne qui veut se taper plus de statistiques, je suis pas mal sûr que Deux fans va être d'accord pour les ajouter....

En me relisant, j'ai pas ajouté le nom du gars de Vanier, mais tous le monde sont au courant que c'est Samaël Lavaud.

Sylven a dit…

Béland est un cas spécial parce que bien que porteur de ballon, il capte autant sinon plus de passes que beaucoup de receveurs à Laval. Il accumule donc beaucoup de verges par la passe (288 l'an passé contre 217 par la course !).

Espérons que Laval réussira à convaincre un autre finissant de Vanier à joindre l'équipe cette année, soit Julian Bailey !

Vengeur Masqué a dit…

Un peu tôt pour qualifier Lemire de déception, non? Blessé en 2008, il a joué 2 matchs je crois en 2009. Il lui reste encore 4 saisons. Le success story de son compère sherbrookois LB Nicolas Turmel lui jette p-ê de l'ombre à tes yeux...

Si tu veux parler d'un vrai beau gâchis de talent: Ameet Pall (DE, Vanier), qui réchauffe le banc d'une équipe de bas de classement dans la division I FCS (la division faible) de la NCAA.

Sylven a dit…

Vengeur masqué, les blessures récurrentes de Lemire font selon moi un peu partie de la déception. Un joueur souvent blessé, si bon soit-il, n'aide pas beaucoup son équipe. Quant à l'an passé, il s'est fait doubler par une nouvelle recrue de deux ans son cadet (Bernier) et ça n'augure rien de bon cette année pour lui si Gascon-Nadon est muté en plaqueur.

C'était de l'humour pour Turmel je suppose car lui aussi ne s'est pas encore imposé et aura de la sérieuse compétition pour le troisième poste de secondeur avec l'arrivée de Beaudet et Lapierre.

C'est malheureusement le lot de plusieurs excellents joueurs québécois qui décident de s'expatrier dans la NCAA de réchauffer le banc, alors qu'ils pourraient être des vedettes s'ils restaient ici et voir beaucoup de terrain, ce qui leur procurerait un bien meilleur développement.

Même Giguère au niveau professionnel : oui il est au Super Bowl et il est grassement payé mais il réchauffe quand même le banc des Colts depuis deux ans. Des fois il doit sûrement se dire qu'il préférerait attraper des vraies passes avec un salaire moindre à Hamilton. Il aurait sûrement déjà des centaines de verges et plusieurs matchs sous la ceinture à l'heure actuelle...

Deux fans a dit…

@Sylven - D'accord pour Béland, son petit jeu où il sort du champ arrière à toute vitesse pour recevoir une longue passe près de la ligne de côté a fonctionné toute l'année... mais dans toutes stats, il y a des limitations.

@Alain C. - Ok pour Lavaud, on corrige, on ne comprenais pas trop ce que tu voulais dire...

@VM - Il ne parle pas de la carrière universitaire complète du joueur, il parle de "jusqu'à maintenant".

- Dans le cas d'Alexandre Dumas, on est pas mal d'accord avec Alain, ça passe ou ça casse cette année.

Pour William Fontaine, il a été de tous les matches dans les unités spéciales (où il a bien fait)et on ne serait pas surpris qu'il soit le secondeur au centre déployé dans les situations de course l'an prochain.

Bon point pour A. Pall.

@Sylven - Pas certain pour Giguère, graviter autour d'un Super Bowl et de Payton Manning, même comme spectateur... ou recevoir des passes avec Hamilton... on opterait pour les Colts...

Anonyme a dit…

gros pick up pour ConU

http://athletics.concordia.ca/sports/news/Newnews.php?f=detail&news_id=385&start=0&sportype=SPORTS

Deux fans a dit…

@Anon 19:21 - Jacques L. l'avait rapporté dans un autre commentaire.

Ça l'air d'être tout un prometteur 24 passes de touchés contre seulement 3 interceptions, 6'1 -190, le seul hic: il a seulement un nom de famille un peu.... ehhh ... Pritty??

De plus, il va pouvoir apprendre sous l'aile de Mackay avant de prendre les rennes de l'attaque des Piqueurs...

On va avoir du bon foot dans le Q!!!

Deux fans a dit…

Pour poursuivre la discussion sur les espoirs qui n'ont jamais réalisé le potentiel qu'on s'attendait d'eux, ce reportage de Footbec sur Jocelyn Beauvilliers qui prends sa retraite.

Concernant les meilleurs adversaires qu'il ait affronté, il a cité:

Samuel Fournier (Géant de St-Jean) : Un vrai porteur de ballon.

Guillaume Sénécal (Nomades de Montmorency) : Un athlète exceptionel.