mardi 2 février 2010

Back to the Future: 2007

Mise à jour: Pour fin de discussions: voici les équipes d'étoiles du AAA (voir la page 2) et du AA (au bas de la page) pendant ces années.

Lors des prochains jours, nous allons revoir les faits saillants des années de repêchage 2006 à 2008 tels que relaté par notre commentateur invité Alain C., un amoureux des recrutements, qui va prendre la pôle pour cette série:


Nous en sommes à analyser l'année 2007, car on peut juger de la qualité d’un recrutement seulement après un minimum de 2 ans. Je vais essayer le plus possible de parler du recrutement des équipes francophone et un peu des 3 autres équipes qui recrutent la majorité de leurs joueurs en dehors du Québec. En plus, j’y ai ajouté quelques statistiques (verges, total des plaqués) qui permettent d’évaluer ces joueurs qui en seront à leur 3ième, 4ième et 5ième saison en 2010.

2007

À la 2ième année de recrutement de Marc Santerre, ça été plus difficile car les attentes étaient élevées pour la saison 2006 et les résultats ont été ordinaire. Malgré cela, le receveur Franck Bruno (1 035 verges), le complice de Brouillette à Vanier, qui était convoité par plusieurs équipes a décidé de se joindre à Montréal. Les joueurs de ligne offensive Mathieu Gazdovich et Sébastien Taché (Étoile 2008) ont été d’excellentes acquisitions pour les Carabins. Et le meilleur coup de ce recrutement a été l’excellent joueur de ligne défensive Gregory Alexandre (75,0 étoile 2007-2008-2009) qui continue de rendre de précieux services à l’équipe de Marc Santerre. En plus de ces joueurs, ajoutons les services de Peter Carrière (45,5) Garlins Duclervil (31,0),Youssy Pierre (549 verges) et du botteur Pierre-Paul Gélinas.

Coup de théâtre à Sherbrooke, car personne s’y attendait. L’entraîneur Alain Lapointe donne sa démission et est remplacé par André Bolduc. Cela nuit beaucoup au recrutement car plusieurs joueurs qui devaient choisir (Pascal Baillargeon pour ne nommer que celui-là) le Vert et Or décident de regarder ailleurs. Malgré ce fait, quelques joueurs qui étaient convoités par Laval décident d’aller en Estrie soit le joueur de ligne offensive Yannick Sage (Étoile 2009) et le joueur de ligne défensive Steve Paquette (34,5). En plus, on a droit à quelques trouvailles à la ligne tertiaire avec Vincent Gingras (49,5), Philippe Dubuisson (21,0), David Côté (12,0, retraite après seulement 1 saison), le joueur de ligne offensive Louis-Charles Gagné, le receveur Alexandre Beaudoin (422 verges) et les joueurs de ligne défensive Dave Lovius (34,0) et Steven Bellemare (20,5). Tout un baptême de feu pour André Bolduc.

À Laval, on accueille avec enchantement la venue du joueur de ligne offensive Pascal Baillargeon. En plus, on réussit à remédier à une des lacunes de l’équipe en obtenant les services de l’excellent botteur Christopher Milo (Étoile 2007-2008-2009). Glen Constantin réussit un coup de filet en début de recrutement en convainquant un joueur recherché du Vieux-Montréal, soit Jonathan Laliberté (37,5, Étoile 2009), de se joindre à l’équipe. En plus de Laliberté sur la ligne tertiaire, Dominic Noël (35,0) vient se greffer à cette excellente cuvée. Et pour compléter le tout, les receveurs Victor Tremblay (458 verges) et Julian Feoli-Gudino (1 716 verges, Étoile 2008-2009) ainsi que le joueur de ligne défensive Marc-Antoine L.-Fortin (47,5) se joignent à l’équipe.

Du côté de Concordia, on réussit à mettre la main sur le marchant de vitesse et athlète exceptionnel Liam Mahoney (1546 verges comme quart-arrière et 621 verges comme receveur, recrue de l’année). De plus, ils ajoutent l’excellent joueur de ligne offensive Anthony Barrette, Nicholas Arsenault-Hum (37,0, Étoile 2008) comme maraudeur et le botteur Rene Paredes (Étoile 2007, botteur de précision).

Superbe photo de James Hajjar, de #91 Greg Alexandre, prise sur le site des Carabins. Cliquez sur la photo. ça en vaut la peine, pauvre QB de Mt Allison...

15 commentaires:

Sylven a dit…

Deuxfans, qui est la recrue 2007 des Carabins qui n'a pas rencontré les attentes ? Gélinas a-t-il joué en 2007 (je pensais qu'il en était seulement à sa 2e saison l'an passé) ?

2007 fut une bonne année pour Laval, surtout avec Feoli et Milo.

Als4ever a dit…

Gélinas a joué en 2007.

Mathieu Gazdovich a été 3 fois sur l'équipe d'étoiles AAA avec le Vieux-Montréal, mais il n'a jamais été un OL dominant avec les Carabins avant de décider de se concentrer sur ses études.

Deux fans a dit…

@Sylven - finalement, c'est un 2008... ça va aller à demain. Mais je te rappelle que c'est le jugement d'Alain C. J'ai des bémols à y ajouter, dans un cas du moins...

@Als4ever - Difficile de définir un O-line dominant, particulièrement dans ses 3 premières années... Mais il aurait été assurément un partant en 2009...

Anonyme a dit…

lolllll....Pascal Baillargeon qui devait choisir le Vert et Or...c'est la meilleure...il etait peut-etre courtise par Sherby et avait visite, mais au final il considerait seulement Montreal et laval et preferait de loin Laval...c'est n'importe quoi...

Vengeur Masqué a dit…

Je pense qu’on ne met pas assez d’emphase sur l’impact du recrutement 2007 de Laval. Excellent recrutement est un euphémisme en se sens.

Si on se remet en contexte, l’année précédente en 2006, Santerre avait pour ainsi dire rafler les Spartiates au grand complet dans son nouveau club (à la très importante exception de J-P Shoiry, qui aurait été un atout majeur à Montréal). Sherbrooke s’en était bien sorti également. Le vent venait de tourner et on annonçait (à nouveau) la fin proche de la dynastie Rouge et Or.

Ce qui a été omis de mentionné dans l’analyse d’Alain C, c’est que :

1. Laval renoue les liens avec le Vieux-Montréal et recrute possiblement les 4 joueurs les plus convoités parmis ceux disponibles au sein des anciens protégés de Santerre avec Laliberté, Féoli, Bosisio et Seye. Si on peut qualifier les 2 derniers de déception, les 2 premiers se sont avérés des joueurs d’impact et des piliers dès leur première saison. On parle alors déjà de la fin de "l’Effet Santerre" qui aura duré une seule saison.

2. L’excellent QB Bruno Prud’homme (FXG) (qui vient de remporter la médaille d’or au championnat junior mondial) était EXTRÊMEMENT convoité par Marc Santerre (un 2ème QB qui file entre les doigts de Santerre en 2 ans). Le fait qu’un QB réussisse à se faire une place comme receveur au sein du talentueux groupe lavallois est un exploit en soit et il pourrait maintenant prendre la relève comme quart-arrière partant dans l’ère post-Groulx.


À noter que pour la période s’étalant de juillet 2006 à décembre 2006, les 5 premiers joueurs du classement top 50 de Football Québec s’établissaientt comme suit :

1 Prud’homme Bruno FX Garneau
2 Noel Dominique Lennoxville
3 Feoli Julian CVM
4 Plesius Frédéric Lennoxville
5 Fortin Marc-Antoine Lennoxville

PS: Je suis surpris également du commentaire à propos de Baillargeon à Sherbrooke...

Sylven a dit…

Vengeur masqué, c'est vrai que 2007 a été tout un revirement de situation par rapport à 2006 pour le recrutement du Rouge & Or, surtout en ce qui a trait à la filière naturelle des Carabins (Vieux-Montréal) où Laval a commencé à repiger.

J'ai bien hâte de voir ce que Prud'homme va faire cette année dans sa bataille pour le poste de quart #1 contre Grenon. Selon moi, même s'il est deux ans plus jeune, Grenon part avec une longueur d'avance. Je suis aussi curieux de voir quelle sera l'attitude de Prud'homme s'il perd la bataille et qu'il devient quart substitut en ne pouvant plus jouer comme receveur (surtout sans 3e quart !). Ça le confinerait donc à un rôle de soutien en cas de blessure ou dans la 2e demie (ou le 4e quart) des matchs hors de portée pour l'adversaire.

Alain C. a dit…

En passant anonyme, c'est toi qui dit n'importe quoi....Je me rappelle très bien de ce commentaire. Donc, que tu sois pas d'accord, c'est correct mais au moins, respecte le tout, je n'ai pas inventé cela.

Alain C. a dit…

Je parlais bien sûr de Pascal Baillargeon. Ça avait été écrit dans les journaux à l'époque. Et je ne vois pas l'intérêt d'inventer des faussetés.

Anonyme a dit…

Je maintiens que c'est completement exagere...et en effet peut etre qualifie de n'importe quoi...

Alain C. a dit…

Mon cher Anonyme, je n'ai rien contre les personnes qui ont une opinion autre que la mienne....loin de là. Mais toi, ton argumentation, c'est que tu dis que c'est n'importe quoi comme commentaire tandis que c'est ce qui a été rapporté dans les journaux en 2007. Tu apportes rien de concret, de constructif dans ton commentaire, rien que de la critique sans preuve. Ce n'est pas à cause que tu n'es pas au courant de ce fait que ce n'est pas la vérité. Tu ne le crois pas, c'est ton choix mais au moins, respecte mon interprétation. Et un conseil, quand je ne sais pas une chose, je ne dis rien.

Et le but de cet article est de partir une discussion au sujet du recrutement des années 2006-2007 et 2008. Le plus important pour moi, c'était de faire un bref résumé des dernières années.

Deux fans a dit…

@VM - Intéressant comme analyse... cependant...

Un QB de FXG qui finit avec le R & O, même si coach Santerre le désirait beaucoup, ce n'est quand même pas la surprise de l'année.

Surprenant tout de même que les 2 meilleurs 2006 selon Football Québec n'aient pu être partants à Qc city 3 ans plus tard...

@Sylven - On a très hâte de voir si le duo Constantin /Iadeluca vont favoriser et promouvoir un QB tôt, ou laisser le meilleur débuter et le remplacer à la moindre défaillance (rapide sur le crochet)...

@Anonyme - N'oublie pas que sans avoir un nick ou une identification formelle, ça enlève beaucoup à ta crédibilité.

@Alain C. - Bien dit et bien formulé.


En passant, si on regarde les différentes équipes d'étoiles de ces années, on peut dire que quelque part entre 75 & 80% des joueurs étoilés ont une "carrière" universitaire. Donc ça nous donne une certaine référence pour le recrutement en cours

Famous Guacamole a dit…

Alain, je pense que nous apprecions tous tes efforts et ta contribution, et que sur la forme tu as raison de critiquer le fait que certains preferent contribuer de facon anonyme, masi sur le fond je ne peux pas vraiment etre d'accord.

Tu souleves un point qui, bien que tres secondaire, n'est pas evident pour tous. Sans pouvoir etre a 100% certain, j'avoue que ma reaction fut a peu pres la meme que l'Anonyme en question.

Le fardeau de la preuve dans ce cas-ci te revient - c'est toi qui affirme un fait qui n'est pas evident aux yeux de tous, c'est donc a toi de le prouver. Ce n'est pas a celui qui en doute de faire la preuve que ce fait ne s'est pas produit...

fin de la minute d'aide juridique...;-)

Alain C. a dit…

Famous Guacamole, je ne peux trouver cette information car ça remonte à plusieurs années mais ce que j'ai pas aimé du commentaire, c'est de dire que c'est n'importe quoi mais bon. On peut critiquer de façon constructive ou quand tu le sais pas comme toi, on dit rien.... j'en reviens au respect mais c'est vrai que c'est pas donné à tous le monde de l'avoir.:)

Pourquoi cette information, ça m'avait marqué? Personne ne le connaissait à l'époque, un joueur de 2ième division, grand, gros mais dans un article, il mentionnait que son choix était fait(Vert et Or) et qu'il avait changé son fusil d'épaule et je m'étais dit, boff, le Vert et Or a pas besoin de ce joueur là....Après plusieurs années, c'est sûr que je ne dirais pas la même chose.:)

Et imaginez le nombre de joueurs qui devaient aller jouer pour telle équipe et qui ont décidés d'aller ailleurs pour x raisons, il y en a plein. Prenons juste Steve Landry qui a joué pour le Rouge et Or, il devait jouer pour les Carabins mais il a changé dans les dernières minutes, ça m'avait surpris à l'époque de lire cela dans le journal de Québec.

Mais peu importe, j'aimerais bien qu'on parle un peu des gars qui selon vous ont déçu ou qui ont créer une belle surprise. Également, êtes-vous surpris de certaines statistiques de certains joueurs?

Sylven a dit…

Deuxfans, tu as raison que les deux premiers du classement 2006 de Football Québec n'étaient pas partants l'an dernier à Laval, mais le #1 (Prud'homme) avait un certain Benoit Groulx devant lui et le #2 (Noël) le sera cette année, tout comme le #4 (Plesius) d'ailleurs.

Je crois que Constantin et Iadeluca vont favoriser un quart tôt (dès la fin du camp d'entrainement, on saura qui ils voient comme #1 selon moi), ce qui ne les empêchera pas de revenir sur leur décision s'il ne rencontre pas les attentes dans les premiers matchs. Je ne crois toutefois pas que ce sera à la moindre défaillance (style Bondy à McGill l'an dernier !), surtout si c'est Grenon l'élu étant donné sa jeunesse.

Bon point sur les étoiles collégiales. Je n'avais jamais fait le calcul, mais votre chiffre vient confirmer mon opinion.

bloupet a dit…

Voici les paroles de Pascal Baillargeon le 20 dècembre 2006.
Si Marc Schryburt avait été nommé entaineur-chef, c'est certain que j'allais à Sherbrooke.Alain tu disais la vérité.