mardi 14 août 2012

Première visite au camp, humons 2012...

La pratique était avec épaulettes - Photo Domskibum
Voici un compte-rendu  de notre première visite au camp d'entrainement des Carabins,enfin!

Les quarts-arrières:

Si on  se fie à ce qu'on a vu sur le terrain dimanche, #4 Gabriel Cousineau serait le quart partant pour les Carabins. Du lot, il a le meilleur bras, le release le plus rapide, il était le plus précis et de surcroît, il se déplace très bie.

Cependant, on disait la même chose de Yan Cyr l'an dernier, et on sait où cela a fini. Donc, soyons prudents, mais Gabriel montre de très belles choses, et il n'a pas lancé d'interception comme il le faisait à l'occasion à l'entrainement l'an dernier.

G. Cousineau lançant un ballon à Rotrannnnnnnnnnnnnnndd
Notre roux partant, #10 Alex Nadeau-Piuze pratique avec la première unité et a globalement bien fait. Il n'est pas aussi "sharp" qu'il l'a déjà été. N'oublions pas que le camp vient tout juste de débuter.

#15 P-L Vareghyi était un peu irrégulier dans ses passes. Visiblement, il va avoir besoin de l'année 2012 pour prendre le rythme SIC, mieux connaitre ses receveurs et espérer pouvoir pivoter l'équipe.

P-L Moquin était trop erratique à ce moment-ci pour espérer prendre la barre de l'équipe. Il va devoir mettre les bouchées doubles s'il compte diriger l'attaque Bleue un jour.

Coach Maciocia est très près de ses quarts-arrières cette année et on comprend qu'il tient à ce que ceux-ci voient la même chose que lui dans son système de jeu.

Les botteurs:
Disons qu'on part mal. L'an dernier au camp, on voyait nos 2 botteurs réussir des placements de 55 v. et botter des dégagements avec des hangtimes si longs que notre bière avait le temps de tiédir. Il semble bien que la bière va se prendre plus froide cette année.¸

Le jeune Charles Bauer ne se laisse pas intimider par les colosses qu'il côtoie et a envoyés quelques placements d'une 40 aine de verges.

Du côté du p'tit nouveau Simon Robitaille, on l'a vu effectuer seulement quelques dégagements, ceux-ci avaient une certaine hauteur, mais auraient pu être plus long.

On a aussi aperçu le demi défensif recrue D. Deschamps effectuer de beaux bottés de placement. Coach Boisclair nous a expliqué que son père avait été un botteur pour Concordia et qu'il avait été repêché CFL. Rappelons que David est le frère de Sébastien qui vient de terminer un séjour de 4 ans avec les ConUnistes.
Une chose est certaine, on va devoir conjuguer avec des botteurs recrues et "dealer avec"...

Les receveurs:
On a vu de très belles choses tout l'après-mi, menés entres autres par le vétéran #80 F. Leclerc qui a fait un one-handed catch en pleine foulée comme s'il ramenait des ballons ainsi 30 fois par jour.

#81 M. Fournier-Rioux mature très bien, ses tracés sont "crisp" et il parvient très souvent à se démarquer et attraper ses ballons. Il va devoir apprendre à protéger le "chérubin". Les YAC sont très intéressantes, mais si elles se terminent en revirement, ça ne sert à rien.

Le reste de la brigade qui nous a fait le plus écarquiller les yeux : P. Enchill, #6 Le Prince A. Ndao (pour ses YAC) et #84 A. Fortier-Labonté.

Le nouveau-venu-transféré-de-McGill, #81 M-E Villeneuve a bien paru. Sans avoir, à première vue, de qualité dominante, on l'a va bien faire tout ce qu'il devait faire. Bon gabarit (genre 6'1-190), peut joueur sur les unités spéciales. Il n'a jamais été partant avec les Redmen, miné par les blessures. Il lui resterait quelque part entre 2 et 4 ans d'admissibilité universitaire.

Le petit nouveau Baie-Comois #99 R. Thibault court bien et fait vraiment son 6'3, malheureusement il a terminé la pratique avec un bras en écharpe.

Le temps nous dira s'il s'agit de la meilleure unité de receveurs partant à porter les couleurs de l'UdM, mais on est d’ores et déjà prêt à parier un 6 pack retenu par la gugusse de plastique transparent de Bud qu'il s'agit de celle ayant le plus de profondeur dans l'histoire des Bleus.

Les RB
#8 Rotrand à sa première année était dominant. Attendez de voir Rotrand à sa 4e année, il est souriant, relaxe... Il va dominer le verbe dominant! On vous avise immédiatement que le play action va très bien fonctionner cette année encore, les secondeurs adverses vont barrer les genoux quand ils vont voir la feinte de remise au #8...

Quant aux autres RB, nous avons vu de belles choses des jeunes, mais ils ont encore des croutes à manger, notamment au niveau de la protection.  Leur gros test sera le match hors-concours contre Windsor.

Petites notes:
Dans les uns contre uns, la Perle de Jonquière #7 D. Ménard a résumé à #60 Marc Glaude la hauteur de la marche de la Div. 1 à la LFUQ en le reversant littéralement sul 'cul sur un bull rush. Monsieur Glaude n'a certainement pas dû connaître ce sentiment souvent dans sa carrière.

Lorsque les olines #57 A. Rousseau-Saine, #54 R. Sharoun, #69 G. Daoust et #67 D. Foucault se placent côte à côte, ils créent ensemble une éclipse de Soleil sur le terrain du CEPSUM.

Le demi de coin #16 A. Chabot s'est fait réparer l'épaule l'hiver dernier et s'est également entrainé en vitesse. Lorsqu'il s'était commis avec les Carabins, il s'était lui-même qualifié de "baller"... On a compris pourquoi. Il va  au ballon autant que le receveur qu'il couvre, et il va assurément en intercepter plusieurs cette saison. Avec #24 A. Pruneau, ça peut faire un duo de demi de coin, de style extrêmement différent, mais également efficace.

De ce qu'on a vu, le camp des Carabins est réglé au quart de tour. Beaucoup de joueurs, beaucoup d'entraineurs et de personnel de support (et même un recruteur), mais tout le monde était à son affaire et très peu de perte de temps, même si la température était humide et  lourde, spécialement sur la surface synthétique du CEPSUM.

Toutes les photos proviennent de Domskibum et on l'en remercie de nous permettre de les utiliser.